Trouver une salle quand on habite à 5 000 km de son lieu de mariage

Tu devines qu’avec une date incertaine ce n’est déjà pas une partie de plaisir de trouver un lieu. Si on ajoute que ni le Nounours ni moi ne sommes sur place, ça devient tout de suite un véritable casse-tête. 

Faire marcher mon imagination

La première chose à laquelle je me suis heurtée c’est le manque d’information. Tant sur les sites Internet des différents lieux que de la part de mes proches. D’ailleurs le titre de cette chronique aurait pu être : « Trouver une salle quand on habite à 5 000 km de son lieu de mariage, lieu qui se trouve en Afrique dans un pays où le mot aujourd’hui ne fait pas partie du vocabulaire ».

À défaut de trouver mon bonheur directement, j’ai du faire marcher mon imagination… J’ai honte de l’avouer mais j’ai trouvé ma salle grâce aux photos de mariages que les gens mettaient sur Faceb**k. Je savais qu’en mai-juin il y aurait tout un tas de mariage à Conakry. J’ai donc, pour chaque personne ayant au moins un ami en commun avec moi, fait la maquerelle.

honte

Crédits photo (creative commons) : Sevenheads

Faire une liste de mes critères

Mais, avant d’en arriver là, j’ai commencé par me faire une petite liste des lieux que je connaissais et qui correspondait à mes critères. C’était assez facile. Il n’y a pas des milliers d’endroits pour un mariage (j’entendais par là assez grand et un minimum sympa). Me voilà en train de te parler de critères alors que tu ne les connais même pas. Rectifions le tir avant de passer à la suite !

Je voulais donc (à l’époque où je n’étais encore qu’une future mariée naïve et innocente) :

  • un espace assez grand pour accueillir au moins 300 personnes et qui soit en bordure de mer parce que selon moi il y fait moins chaud ;
  • un jardin avec de l’herbe, ça peut être évident pour toi mais ils ont la manie de mettre du béton partout à Conakry donc je me méfie ;
  • une piscine ou un plan d’eau parce que je rêve de lanternes flottantes.

Et c’est tout.

Avec 3 critères tu te dis comme moi : elle va trouver son bonheur à la 6 4 2 ! Ou tu as tout de suite vu que j’allais droit dans le mur ?

Parce qu’en lisant cette « liste », tu te rends vite compte qu’elle ne contient aucun critère essentiel. Ça se passe comment pour la nourriture ? On récupère les clés à quelle heure ? Qui s’occupe de faire le ménage ? Ça coûte combien ? Qu’est-ce qui est inclus dans le prix ? 

C’est ainsi que ma liste de critères rachitique a commencé à s’étoffer à tel point que, comme Mlle Médicis, j’ai fait un immense tableau Excel qui contenait toutes mes interrogations. De la taille et de la forme des tables à la présence d’un groupe électrogène en état de marche. Oui tu as bien lu. Un groupe électrogène. À Conakry, l’électricité est un privilège…

À ce moment de mes recherches, deux lieux se disputaient mon cœur en ayant une préférence pour le plus cher des deux. On ne se refait pas.

Je me suis dit que le premier pour lequel j’aurai mon tableau rempli serait le bon. Pragmatique me diras-tu. Je préfère réaliste. Parce que si le propriétaire n’est pas joignable pour répondre à quelques malheureuses petites mes questions d’avant-mariage comment pourra-t-il l’être le jour J ?

Finalement, je me suis rendue compte, en fouinant dans les mariages des autres, qu’une amie de mes cousines est organisatrice d’événements et qu’elle connaît tous les propriétaires qui m’intéressent. Elle a donc accepté gentiment de remplir mon tableau pour les deux endroits. J’ai ainsi pu faire tranquillement mon choix.

Et pour toi, comment ta recherche de salle s’est-elle passée ? Toi aussi tu habites loin de l’endroit où tu te maries ? Raconte-moi !

Le Nounours et moi sommes amoureux depuis 2004. Nous nous sommes mariés en mai 2015 à 26 ans. Les cérémonies de notre mariage, mêlant nos deux cultures, ont eu lieu sur trois jours dans notre pays d'origine la Guinée.

Commentaires

  • Avatar
    Pauline Boubals
    Répondre
    27 octobre 2014

    Ahahah (pardon j’ai pas pu m’empêcher)…
    Alors nous on est des fous, on a imprimé un tableau excel recto verso qui contenait toutes nos infos des plus essentielles (taille, horaires, assurance, possibilité de tout faire en intérieur…) aux plus futiles (présence de vignes à proximité… Bah vi je veux faire mes photos de couple dans les vignes parées de leurs couleurs automnales).
    Et on a consciencieusement rempli ça pendant les visites. Et au final un seul lieu remplissait tous les critères (sauf le budget, il a fallu rogner ailleurs) et heureusement ça été aussi notre coup de cœur a tous les deux.

  • Avatar
    100drine
    Répondre
    27 octobre 2014

    Nous aussi on connait les joies de l’organisation à distance! Mais on est beaucoup plus petits joueurs que toi.
    Alors pour la salle ce sont mes parents et mon frère et sa copine qui sont allés visiter la salle et vérifier qu’elle correspondait à nos critères!

  • Avatar
    Mademoiselle Ebichu
    Répondre
    27 octobre 2014

    Comme toi, étant loin de nos lieux de célébrations ce ne fut pas chose facile. Mais bizarrement, malgré le fait que les informations pullulent sur internet pour notre région, c’est par le biais de nos papas que nous avons trouvé… Comme quoi, le réseau est toujours la solution la plus utile et efficace!

  • Avatar
    Elo
    Répondre
    27 octobre 2014

    Ici quand on organisera notre mariage ce sera à 20 000km, alors je comprends ton désarroi! Pour nous ce sera en France donc on aura normalement des sites internet efficaces mais on ne pourra pas visiter avant les quelques jours avant le jour J où on sera enfin sur place 😉

Poster une réponse