Trouver un « bon » traiteur

Je dirais bien « chez le traiteur, tout est bon », mais non. Ce n’est pas une généralité. On peut tomber sur un mauvais traiteur ou un qui propose des prix exorbitants pour une fraise et une pointe de crème dans l’assiette.

Comme tu as pu le remarquer (ou pas, mais ce n’est pas grave hein, reste quand même pour me lire), il est important pour moi d’avoir de la bonne nourriture, pleine de saveur. Bref, j’aime manger, on m’a souvent traité d’estomac sur pattes, donc à mon mariage : on mangera bien ! (Vu depuis maintenant, plus d’un an après le mariage, je peux le dire : on a très BIEN mangé !).

Repas de mariage : buffet d'entrée avec verrines // Photo : My Endless Love Photography

Crédits photo : My Endless Love Photography

Dans mon article sur la recherche de la salle, je t’avais parlé de ma première idée de réserver dans un restaurant. Idée que nous avons vite mis de côté une fois les premières réponses des restaurateurs arrivées dans la boîte mail. Et nous avons donc décidé de louer une salle.

Qui dit salle, dit quelqu’un pour faire à manger (ou alors on se mange entre nous, mais bon là ce n’est plus un mariage… ) et donc souvent un traiteur.

La prospection : plusieurs traiteurs classiques

Je dis « classiques » car je parle des traiteurs qui ont une sélection de plats et de menus tout prêts et auprès desquels il est souvent impossible de changer quelque chose.

Au départ, nous avions recherché les différents traiteurs dans le département où nous nous marions. Malheureusement, sur chaque plaquette pdf ou site Internet, le même problème se posait : il n’y avait que des formules toutes prêtes.

C’est à dire :

  • des menus tout prêts où rien ne peut changer
  • des menus modulables où l’on peut choisir entre deux ou trois types de viandes mais la structure du repas reste la même : entrée, trou, plat, fromage, dessert, gâteau

Sauf que nous savions exactement ce que nous voulions et ce que nous ne voulions pas, et tous ces traiteurs ne proposaient quasiment que ce que nous ne voulions pas.

Pour nous, bien manger c’est surtout manger quelque chose de bon, pas forcément en quantité immense. C’est pour ça que nous avions décidé d’avoir un vin d’honneur suivi d’un repas avec une entrée, un plat, du fromage, un petit dessert puis la pièce montée. Pas de trou normand, pas de double plat (poisson puis viande), et nous voulions acheter nous-mêmes le fromage.

J’ai quand même bien regardé en long, en large et en travers les sites et plaquettes des traiteurs, et j’en ai même contacté quelques-uns, mais aucun ne permettait que l’on achète nous-mêmes le fromage.

(Petite aparté sur le fromage : au Canada, le fromage coûtait extrêmement cher – pour l’exemple, le Boursin coûtait environ 30 € le kilo à Toronto alors qu’en France il est autour de 10 € le kilo – donc nous voulions du bon fromage pour compenser une année à n’en manger que très peu. De l’autre côté, les traiteurs ont aussi tendance à ne pas en mettre beaucoup par assiette et à le vendre très cher donc, pour baisser le coût du repas, nous voulions pouvoir faire nous-mêmes le plateau de fromage. Enfin, je pouvais choisir mes fromages préférés et donc plein de morbier !!!).

Autre problème : l’apéritif

Pour l’apéritif, nous voulions commander une partie chez le traiteur et en faire nous-mêmes (enfin, déléguer à des âmes charitables et à nos porte-monnaies charitables aussi). Seulement, les traiteurs refusent pour la plupart que des bouchées apéritives ne venant pas d’eux soient présentes.

En même temps, ça se comprend, c’est leur gagne pain. De l’autre côté, nous voulions bien manger mais rester dans un budget acceptable, donc faire moitié traiteur, moitié nous-mêmes permettait de faire baisser les coûts sans nous surcharger de travail. En plus, le traiteur gérerait le service pour le tout.

Repas de mariage : buffet d'entrée avec macaron au saumon // Photo : My Endless Love Photography

Crédits photo : My Endless Love Photography

Bref, j’ai cherché mais je n’ai pas trouvé réellement le traiteur idéal.

Cependant, j’ai vu quelques menus marrants dont un spécial Canada.

Quelles autres solutions alors ?

Écouter les avis de ses proches et le bouche à oreilles ! Et c’est ce que nous avons fait.

Mon Papa a entendu de deux personnes de bons avis sur un restaurant, le Vivaldi, qui fait aussi traiteur pour quelques occasions tout près de chez eux (et donc du lieu du mariage : 7 km !!!). Nous nous sommes alors rendus avec mes parents et mon frère au restaurant un soir pour manger de la pizza et ensuite demander au gérant et restaurateur si il était possible qu’il fasse traiteur pour un mariage.

La pizza et le vin étaient bons, le restaurant sympa, les serveurs supers. Après l’addition, nous avons donc demandé au gérant la question. Et il nous a répondu qu’ils en avaient déjà fait et qu’il n’y avait aucun problème.

Par mail, nous avons donc donné nos envies :

  • Entrée : une assiette avec crudités (ou salade) et saumon fumé ou une assiette avec foie gras
  • Plat : soit du veau soit de la pintade ou une volaille avec une sauce aux champignons (girolles ou morilles ou un mélange) accompagné de légumes et d’un gratin de pommes de terre
  • Dessert : crème brûlée avec une boule de glace ou toute autre proposition suivant ce que vous avez

Et ils ont élaboré des propositions par rapport à celles-ci :

  • Entrée : salade gourmande : foie gras maison, saumon fumé et magret de canard fumé sur un lit de salade verte
  • Plat : rôti de veau, sauce forestière, gratin dauphinois, légumes du moment OU roulés de poulet aux champignons, sauce crème, purée de pommes de terre – céleri truffée, tartelette aux légumes croquants
  • Dessert : « je vous conseille un dessert glace, vu que vous avez déjà le gâteau et le fromage : un vacherin glacé (framboise – fruits de la passion, par exemple) en version moderne ou omelette norvégienne, etc. »

Ce repas pour un prix de 29 € par personne TTC. Le service coûterait 12 TTC/heure par personne et le traiteur nous fournirait la vaisselle si jamais celle de la salle ne conviendrait pas (et elle n’a pas convenu vu que c’était plus une vaisselle type cantine).

Nous sommes allés goûter le menu début novembre au restaurant et nous avons validé le tout !

L’apéritif

Pour l’apéritif, le traiteur nous a conseillé de partir sur 600 bouchés à 1 € la bouchée avec un choix monstre.

Variétés salées : profiteroles au saumon fumé, macarons au chèvre, toasts à la mousse de Saint-Moret, toasts thon – mayonnaise, cupcakes au saumon, toasts jambon – fromage, feuilletés aux knacki, verrines chèvre frais – magret de canard fumé, verrines mozzarella – melon – jambon.

Et il n’y a pas les variétés sucrées dans ces propositions, donc il faut encore rajouter un second choix monstre.

Repas de mariage : buffet d'entrée avec choux // Photo : My Endless Love Photography

Crédits photo : My Endless Love Photography

Ma grand-mère, ma belle-mère, des amis de la famille et de la famille nous ont aidé en cuisinant ou en achetant des bouchées apéritives, cakes et kouglofs salés.

Le traiteur a disposé le tout en mélangeant ses propres réalisations et celles de nos proches, le résultat était super et pour le peu que j’ai pu en attraper : très bon ! Nous avons ainsi fait totalement confiance au traiteur pour le choix des bouchées apéritives ainsi que pour la présentation de l’apéritif. Nous ne le regrettons vraiment pas.

Le fromage

Le traiteur était d’accord pour que nous achetions le fromage nous-mêmes. Il nous a tout de même donné quelques conseils pour l’achat des fromages.

Et c’est eux qui se sont occupés de présenter le fromage sur des plateaux, et de faire le service façon buffet.

La pièce montée

La cousine de mon père tient une pâtisserie et ses gâteaux sont très bons. C’était donc logique pour moi de les lui commander. J’en parlerai plus dans l’article de la soirée du mariage.

Cependant, j’en parle ici juste pour dire que le traiteur a été parfait, il a aussi mis en place la pièce montée et ramener les verres et le crémant pour le dessert.

Bref, nous avions enfin un traiteur parfait qui répondait à toutes nos attentes – qui n’étaient pas simples en plus ! Nous ne regrettons aucunement ce choix et l’équipe était vraiment super ! Sans compter que j’ai oublié de le dire plus haut mais ça a aussi eu son importance : ils ont répondu à nos différentes questions et étaient très réactifs niveau mail. Mine de rien c’est important ça aussi, ça fait bien baisser le stress !

En bonus : l’école hôtelière !

Nous avons trouvé notre traiteur (enfin restaurateur) pour le mariage. Mais dans les possibilités que tu peux avoir pour ton mariage ou toute autre grand banquet, tu peux opter pour du sanglier rôti (euh non ça c’est chez Astérix) l’école hôtelière du coin.

C’était une des idées soufflées par des amis qui s’étaient mariés un an avant nous et ils étaient passés par eux. D’ailleurs, pour y avoir été, c’était très bon !

Les avantages : souvent le repas est moins cher comparé à un même menu chez un traiteur lambda, tu as une foule de jeunes motivés pour cuisiner et faire le service (ça leur fait de l’argent poche) et tu manges bien. Les inconvénients : comme ils sont en apprentissage, même si ils sont très doués, ils n’ont pas forcement les années de métiers pour gérer si il y a un couac ou autre chose, et il faut les contacter bien à l’avance (et surtout ne pas se marier en période d’examen). Malgré tout, par une école, c’est un bon compromis pour avoir quelque chose de bon et d’abordable.

Repas de mariage : buffet d'entrées // Photo : My Endless Love Photography

Crédits photo : My Endless Love Photography

Et toi ? As-tu déjà fait le choix de ton traiteur ? Ou tu as choisi de faire ta réception dans un restaurant ? As-tu aussi quelques astuces pour tenter de réduire le budget nourriture ? Raconte !

Je suis Madame Yéti et je me suis marié avec mon Canadien en mai 2014 ! Nous avions tout deux 26 ans quand nous avions décidé de nous marier après 7 ans passés ensemble. Étant un peu geek tous les deux, notre mariage était sur le thème de la Science-fiction tout en restant classe (non, je n'aime pas le kitsch). Nous avons eu un mariage fun, avec beaucoup de DIY et d'origami ! Et une robe de mariée faite maison (avec mes petites mains) ! J'essayerais de vous faire partager tout ça : mes joies, mes peines et surtout mes pliages et autres DIY en dessin... si je n'ai pas trop mal au doigt ! Et si voulez en savoir plus sur moi ou lire mon blog perso c'est par là : - ma petite entreprise Créa-Lys : http://crea-lys.com/ - mon blog : http://unyetidanslesvilles.fr/

Commentaires

  • Avatar
    Madame Nounours
    Répondre
    4 juin 2015

    Ton histoire de traiteur me rappelle un peu ce que j’ai eu avec mon mariage. Tout comme toi, on voulait acheté le fromage nous-même car n’étant pas originaire de la région où j’habite actuellement, on était pas convaincu par les fromages proposés sur les plaquettes des traiteurs que j’avais contacté. Par contre, la plupart des traiteurs qui faisaient partie de notre short list, acceptaient qu’on apporte notre fromage sans nous faire payer un supplément. C’est peut-être idiot ce que je vais dire, mais c’est là qu’on voit si un prestataire est commerçant ou non lorsqu’on demande quelque chose de spécifique. Quoiqu’il en soit, ça avait très bon ce que vous avez eu comme repas à votre mariage ^^

  • Avatar
    Stéphanie
    Répondre
    4 juin 2015

    Pour ma part, je prévois un buffet froid via un traiteur de ma région. Nous n’avons pas pris les deux serveurs proposés en raison du tarif très élévé de la prestation et à la place, avons fait appel à deux jeunes filles de l’école hôtelière de notre ville. Au niveau tarif, c’est un bon compromis pour elles comme pour nous ! Dans quelques semaines, vous saurons si nous avons eu raison ou pas.

  • Avatar
    Madame Gezillig
    Répondre
    4 juin 2015

    ça donne faim tout ça ! 😀

  • Avatar
    Mademoiselle Fleur
    Répondre
    4 juin 2015

    Le traiteur ! Le truc qui au départ me paraissait le plus facile et qui au final a été le plus prise de tête !
    Moi aussi je savais ce que je voulais net apparemment c’est un problème. Pardon mais c’est notre mariage, et c’est nous qui payons, je pense que l’on peut donner notre avis quand même. Au final, j’ai un prestataire parfait qui est très réactif et même si le mariage est pas passé, je n’ai aucune inquiétude.

  • Avatar
    Cash Cat
    Répondre
    4 juin 2015

    Quel soulagement quand on « tombe » sur un prestataire conciliant ! Nous avons pris un traiteur qui nous laisse rajouter ce qu’on veut au vin d’honneur, s’occupera de mettre en place et découper le gâteau, même si le pâtissier n’est pas celui avec lequel il travaille habituellement et nous a également proposé de mettre nos boissons au frais. Le second traiteur contacté, qui fait de très bonnes choses aussi, ne nous proposait que des menus « figés » et se la jouait un peu trop à notre goût.. Verdict dans quelques jour 🙂 Et en passant tu as bien fait de batailler, le rendu visuel est topissime et si en plus tu étais satisfaite nivaux qualité, tu as tapé dans le mille 🙂

  • Avatar
    Mademoiselle D
    Répondre
    4 juin 2015

    Miam ! J’ai faim !

  • Avatar
    Dja
    Répondre
    4 juin 2015

    je suis curieuse ! C’est quoi le menu rigolo spécial Canada ? haha
    Ton menu avait l’air délicieux … J’ai faiiim!

      • Avatar
        Dja
        Répondre
        6 juin 2015

        Haha je vois, le truc typico-touristique aussi 😉
        C’est drôle qu’ils aient un repas spécial Canada quand même … Je pensais pas que le repas canadien était un must dans les mariages 😉

  • Avatar
    Mademoiselle Suzette
    Répondre
    5 juin 2015

    C’est marrant,on a le même surnom ! et la même exigence côté fromage ! (et maintenant, j’ai faim … c’est ballot, vu l’heure …)

  • Avatar
    Justine
    Répondre
    5 juin 2015

    Comme je vous comprends pour le traiteur. Le tien me fait étrangement penser à celui qu’on a choisi : sympa, à l’écoute, flexible et disponible ! 😉

Poster une réponse