L’épisode sans fleurs fraîches – Partie 2

Je t’ai laissée la dernière fois avec deux fleurs faites sur trois.

Les roses en filtres à café

Maintenant, on attaque le gros dossier avec les roses. Celles-ci pullulent sur le net, avec en gros la même technique : tu coupes des filtres à café, tu les peints, tu les attaches ensemble et banco tu as tes roses.

Dans la réalité, c’est un peu plus compliqué et surtout très long.

Première étape : couper les filtres à café

Sur toutes les vidéos que j’ai pu voir, les personnes achetaient le paquet de filtre à moins d’un euro, blanchi pour avoir la teinte voulu avec la peinture. Pour ma part, j’ai décidé d’utiliser nos filtres à café déjà utilisés. Oui, tu peux crier au scandale ou à l’utilisation un peu sale, mais bon, on parle de café et d’eau donc en soit ce n’est pas si sale. Donc après utilisation, je les ai rincés et laissé sécher. Ensuite, arme-toi des templates de Martha Stewart, ici en fichier pdf à enregistrer, imprimer et découper sur du carton.

Une fois que tu as tes petits cartons, tu peux découper les formes dans tes filtres à café. Sur ces modèles, Martha Stewart utilise des filtre à café numéro 4 (il me semble que c’est leur petit nom). Chez nous et surtout dans notre hôtel, nous avons des filtres professionnels, donc ils n’ont pas la même forme, du coup, j’ai un peu adapté les découpes, mais au final on retombe sur nos pattes.

Pour couper, tu utilises une table de découpe et un cuter, mais je ne t’apprends rien donc je te laisse couper tranquillement. Penses juste qu’il te faut un pétale de 1 à 4 pour chaque rose, mais 6 de 5 à 8 également, ça multiplie pas mal les découpes.

Deuxième étape : peindre les pétales

Une fois que tu as coupé tout ça, soit tu fais comme moi et tu peints les pétales directement, soit tu fais une autre méthode, pour laquelle je ne peux que te conseiller d’aller voir ailleurs. Il me serait vain de t’expliquer quelque chose que je n’ai pas testé.

Pour ma part, j’ai donc différé de la plupart des tutoriels que j’ai pu lire, puisque j’ai peints les pétales à ce moment-là. Ça me semblait plus logique et moins contraignant, et puis comme ça j’ai pu tester et vérifier que ça fonctionnait bien.

Donc pour la peinture, j’ai pris un bac à glace (un assez grand contenant mais pas trop quand même), dans lequel j’ai mis de la peinture orange et de l’eau. J’ai mélangé et hop j’ai fait trempé mes pétales. Il faut les aider un peu car elles n’absorbent pas toujours très bien l’eau peinte. Elles seront donc toutes un peu différentes.

Après ça et le séchage, on passe à l’étape cruciale, le montage.

Troisième étape : monter la fleur

Voilà l’étape finale.

Pour monter les pétales, tu vas avoir besoin de :

  • tuteur (les mêmes fils de fer que précédemment tu te doutes)
  • une pince coupante pour couper le dit fil
  • du scotch de fleuriste. Pour celui-ci, ça a été un brin compliqué à trouver, les fleuristes que j’ai par chez moi n’ont pas voulu m’en vendre (et ça, ce n’était pas cool) du coup j’ai du me rabattre sur Amazon et un marchand chinois. Le colis s’est perdu, et comme c’était trois mois avant le mariage, c’était un petit coup de stress supplémentaire tu imagines. On l’a finalement reçu mais ça m’a un brin stressé. Petit aparté supplémentaire : J’ai fait les premières roses pour le mariage civil, et je me suis dit que je n’allais pas m’encombrer de scotch spécifique, donc j’ai testé avec du scotch classique. C’est une galère beaucoup plus importante donc je te le déconseille.

[NDLR : tu peux trouver le scotch également sur le site France Fleurs et, petit cadeau, le site t’offre 10% de réduction sur toute leur gamme “Accessoires” avec le code : HAPPYDAYF]

Donc il te faut tout d’abord récupérer un pétale de chaque (de 1 à 4) et 6 des pétales 5 à 8.

Crédits photo : Photo personnelle

Voilà ce dont tu as besoin, j’ai rajouté un bout de bois pour fortifier le fil de fer mais c’est à ta convenance.

Tu coupes ta tige en premier lieu. Tu la fortifies avec ton scotch et ton bout de bois si tu le souhaites.

Crédits photo : Photo personnelle

Tu enroules ton premier pétale autour de ta tige et tu fixes avec le scotch. Attention, celui-ci, pour coller, doit être étiré, donc ne t’agaces pas si ça ne fonctionne pas du premier coup.

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

La fin du premier pétale

Ensuite, tu continues avec les autres pétales. N’hésite pas sur le scotch et surtout, n’hésits pas à monter plus haut et plus bas que ce que tu ferais au premier abord.

Crédits photo : Photo personnelle

Avant le troisième pétale

Pour les deuxième, troisième et quatrième pétale, tu procèdes de la même manière.

Crédits photo : Photo personnelle

Le quatrième pétale

Crédits photo : Photo personnelle

Les 3 pétales 5

C’est pour les 5, 6, 7 et 8 que tu changes un peu. Tu l’as bien compris, il t’en faut 6 de chaque. Tu vas donc les disposer 3 par trois et les intégrer à ta rose, de la même manière que les précédentes, comme sur la photo ci-dessus.

Crédits photo : Photo personnelle

Avant les derniers pétales

Et enfin, tu arrives au bout. Comme tu le vois sur cette photo, les pétales sont tous fermés.

Crédits photo : Photo personnelle

Terminé

Pour les ouvrir, il te faut te munir d’un cure dent, ou un stylo ça marche aussi, mais ce sera un peu gros : prends un ustensile rond et assez fin. Tu enroules ta feuille autour de cet ustensile pour faire se recourber le pétale. Comme ça, ça a l’air un peu compliqué, c’est juste long et un peu prise de tête à force, mais pas compliqué en soit. Penses à déléguer à ta belle-mère 5 jours avant le mariage (oui, on s’y est pris un peu tard mais j’avais peur que ça s’abîme).

Crédits photo : Photo personnelle

Et voilà tes jolies roses toutes prêtes pour le grand jour. Enfin maintenant il te faut les intégrer là où tu le veux.

Les fleurs de lys

Non mais attends Madame Wait, t’avais dit qu’il n’y avait que trois fleurs et tu nous en sort une nouvelle.

En réalité, la faute revient à Monsieur For It. Oui, oui, je balance, mais il faut que la vérité éclate.

Monsieur For It, après avoir vu un message de Copine Témoin M qui disait que si besoin, elles étaient disponibles, elle-même et les autres copines, pour nous aider, a sauté sur l’occasion pour leur proposer de fabriquer des fleurs de lys en papier. Bon là, à part Copine témoin M, bizarrement, les autres étaient moins motivées par l’idée, mais elles ont quand même assuré et ramené leur fleur de lys lors de leur venue par chez nous (oui, Monsieur For It leur a fait du chantage à la boisson à boire raisonnablement et ça a parfaitement fonctionné). Voilà comment nous nous sommes retrouvés avec une quatrième fleur, j’ai nommé la fleur de lys, en jaune, orange ou rouge.

Il s’agit d’un origami, sur lequel mes copines ont galéré en certain temps mais qu’elles ont brillamment réussi au final.

Je n’ai pas de tutoriel à te proposer, tu en trouveras tout plein sur l’internet, (regardes une vidéo, tu verras c’est plus parlant que les dessins à suivre) mais en revanche, teste auparavant avec différents types de papier, certains ne donnent vraiment pas super car trop rigide, donc les fleurs ne se recourbent pas suffisamment.

Et voilà ce que ça donne au final :

Crédits photo : Photo personnelle

Voilà donc les 4 fleurs qui seront utilisées dans la décoration. C’est pas tout ça, mais il va falloir s’y mettre pour avoir des jolis bouquets avec toutes ces couleurs !

Et toi, t’es-tu lancée dans la création de fleurs en papier ? Comment t’en es-tu sortie ? Tu as fait plusieurs modèles également ? Raconte-moi tout !




5 commentaires sur “L’épisode sans fleurs fraîches – Partie 2”

  • Alors c’est magnifique, mais clairement, je n’aurais JAMAIS eu le courage de faire tout ça… (ou alors il y aurait eu 10 fleurs au total dans ma déco ahah) Tu as fait combien de fleurs en tout ??

  • Tout pareil que Mme Claddagh, je suis vraiment admirative de ce que tu as fais !! J’ai beau m’être lancée tout plein de défis DIY pour notre mariage, celui-là m’aurait achevé !

  • Euh… sur ce coup, clairement je te tire mon chapeau Mme Wait !

    Depuis le début de nos préparatifs (quasiment juste après la demande de l’Amoureux en fait ^^) je sais que j’aurai un bouquet de fleurs en papier pour la cérémonie de 2020 car je tiens à le garder éternellement <3
    Récemment j'ai pensé : "pourquoi ne pas le faire moi-même ?!" A la lecture de ta chronique, il devient évident que NON ce n'est pas un défi pour moi finalement… Je suis sûre que la patience finirait par me manquer (et pourtant c'est une de mes plus grandes qualités !) et je réalise que cela prend énormément de temps. Or le temps c'est justement ce qui risque de me manquer, surtout aujourd'hui avec un nouveau-né qui demande beaucoup d'attention 🙂

Partager un commentaire...