Cérémonie d’engagement, cérémonie religieuse, nos reflexions et notre choix

Je viens de m’apercevoir (qu’apercevoir ne prend qu’un –p ? Déformation professionnelle !) que je ne t’ai toujours pas parlé du choix de notre cérémonie. Choix pourtant très important qui a animé de nombreuses discussions entre nous, nos familles et nos amis…

Une cérémonie religieuse ?

Mister Love Is All You Need est catholique et croyant. Il a toujours vécu dans le même petit village de Seine et Marne. Il y a été baptisé, a fait son catéchisme, ses communions et a même participé aux JMJ.

Il ne le faisait nullement par obligation (ses sœurs n’ont pas du tout suivi le même parcours que lui).

Il y a trouvé des amis, y a partagé des moments de réflexion et de recueillement. Il aimait rendre service aux autres. Cela l’a aidé à grandir et à devenir celui qu’il est aujourd’hui.

Il ne va à la messe qu’à Noël mais il aime prier à chaque fois que nous nous rendons dans une église.

Il envisageait donc tout naturellement de se marier à l’église et construire sa vie de famille autour de ses valeurs… Puis, il m’a rencontrée !

Mes parents ont eu une éducation religieuse (catholique) assez stricte. Ils ont été scout et jeannette et même si aujourd’hui, ils en gardent quelques bons souvenirs, ils n’ont pas voulu imposer à mon frère et moi la même éducation. Ils ont voulu nous laisser « maîtres de nos vies ».

Nous n’avons donc pas été baptisés… Au grand désespoir de mes deux grand-mères qui, en cachette, nous expliquaient les principes de la religion catholique et nous emmenaient dans des églises.

Plus tard, mon parcours personnel et mes amis m’ont permis de côtoyer d’autres religions, d’en découvrir les préceptes (finalement assez proches les uns des autres).

Aujourd’hui, je pense pouvoir dire que je suis agnostique. Je ne saurais dire si Dieu existe et s’il existe, quel nom je dois lui donner. J’aime me recueillir et réfléchir sur moi-même et ma vie dans différents lieux de cultes. Mais je n’éprouve pas le besoin de « parler à Dieu ». Ces moments sont juste des moments d’introspection.

 Tout ça pour te dire que quand Mister Love Is All You Need m’a demandé en mariage, j’ai, dans un premier temps, accepté de me marier à l’église.

http://www.flickr.com/photos/76844830@N08/9895770573/in/pool-wedphotos

Crédits photo : Light and Stories

Je savais que c’était important pour lui, qu’il avait besoin de ce passage pour que Dieu puisse protéger notre union de la même façon qu’il protège la vie des gens qu’il aime.

Comme je n’étais pas baptisée, il fallait trouver un prêtre qui accepte de nous marier (bénédiction et non une messe).

Mais plus nous avancions dans les préparatifs et plus je me sentais « mal à l’aise ». J’avais l’impression d’être hypocrite envers moi-même et mes idées.

Je n’osais pas en parler à mon Amoureux, de peur qu’il réagisse mal (et qui sait, qu’il veuille annuler le mariage ?). Un soir, j’ai pris mon courage à deux mains et je lui ai expliqué ce que je ressentais vis-à-vis de cette cérémonie religieuse.

Heureusement, mon homme est très compréhensif. Nous avons pris le temps de parler. Il m’a avoué qu’il avait été étonné (me connaissant) que j’accepte si vite de me marier à l’église.

Il comprenait mes réticences mais il voulait quand même une cérémonie plus personnelle et spirituelle que le passage devant Monsieur le Maire…

 Une cérémonie d’engagement

Je lui ai alors parlé de la cérémonie d’engagement, cérémonie que nous n’avons jamais eu l’occasion de voir mais qui, d’après moi, nous correspondrait mieux.

Il a réfléchi pendant un petit moment, puis est revenu vers moi pour me dire qu’il acceptait, à condition il puisse ajouter une note religieuse (« Dieu est partout »).

wedding-69355_1280

Crédits photo (creative commons) : Demi

L’avantage de ce type de cérémonie, c’est qu’on est libre de choisir la forme qu’on veut lui donner.

Ce grand avantage est aussi un inconvénient car nous ne souhaitons pas faire une « copie » d’un mariage religieux mais n’ayant jamais assisté à une telle cérémonie, nous ne savions pas vraiment par où commencer.

Et c’est là que j’ai découvert le merveilleux site de Mademoiselle Dentelle et le livre d’Anne (et je t’assure que je ne dis pas ça parce que je suis l’une de ses chroniqueuses) !

Mistrer Love is All You Need trouvait très important le moment de la préparation du mariage religieux. D’après lui, ce moment était l’occasion de mettre en perspective la profondeur de l’engagement qu’est le mariage, d’exprimer nos valeurs et le sens que nous voulions donner à notre vie de couple. Ce moment était aussi un temps d’échange d’expériences de couples.

Nous avons donc décidé de faire notre « propre » préparation… Et une fois encore, le livre d’Anne nous a beaucoup aidés ! Tu pourras y trouver toute une série de questions te permettant de t’interroger sur ton couple. Je te conseille de prendre le temps de répondre à ces quelques questions (plusieurs soirées nous ont été nécessaires !) et de lire ensemble vos réponses. Moments intenses garantis !

Cela vous permettra également de savoir ce que vous désirez comme type de cérémonie, les rituels que vous souhaitez y inclure… Et cela vous permettra également d’écrire vos échanges de vœux (si échange de vœux, il y a ! Rien n’est obligatoire !).

 Au fur et à mesure de l’avancée de notre préparation, nous avons tiré plusieurs conclusions sur ce que nous voulions :

  • une entrée en musique précédés de nos témoins et demoiselles d’honneur, Mister Love is All You Need au bras de sa mère et moi au bras de mon père,
  • un temps pour expliquer le but de cette cérémonie et son déroulement,
  • un moment de recueillement (pour les proches qui ne peuvent pas être présents),
  • une lecture de textes par nos proches (dont certains textes religieux). [Je souhaite ne pas connaître les textes lus ! Je fais une totale confiance à nos deux officiants (le témoin de Mister Love Is All You Need et sa femme… Madame Bigoud’ : ils nous connaissent et sauront si le texte nous correspond… Mon futur mari, lui, est moins serein et aimerait connaître les textes !],
  • un échange de vœux et d’alliances,
  • une musique de fin de cérémonie et peut-être quelques interludes musicaux.

 L’annonce du choix de notre cérémonie

Quand nous avons annoncé notre projet de cérémonie d’engagement, certains membres de nos familles ont été déçus et surtout surpris.

« Qu’est-ce donc qu’une cérémonie d’engagement ? »

Expliquer en quoi consiste cette cérémonie et quelle en est sa finalité est souvent assez difficile, surtout face à des personnes assez traditionnelles et quand on ne sait pas vraiment comment l’organiser.

Beaucoup de nos amis s’imaginaient une cérémonie « comme dans les séries ou les films américains ». Nous avons donc commencé par justifier notre choix (mais tu restes libre de le faire ou non ! Après tout, cette décision vous appartient !) puis, nous avons expliqué comment nous envisagions de célébrer cette union. Pour rassurer la maman de Mister Love Is All You Need et mes grand-mères, nous leur avons parlé du choix de ne pas exclure la religion de la cérémonie.

Il nous reste encore quelques points à régler mais je suis convaincue que cette cérémonie, bien que totalement inédite de notre côté, correspondra à nos attentes… et sera riche en émotions !

 Et toi, quel type de cérémonie as-tu choisi ? Comment souhaites-tu organiser ton entrée ? Quelle musique souhaites-tu écouter ? Quels textes avez-vous décidé de lire ? Dis-moi ce que tu as prévu !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !


Pssst ! Tu as besoin d’aide pour créer ta cérémonie laïque ? Pas de panique, Mademoiselle Dentelle est là pour toi ! Découvre le guide “Cérémonies laïques : Guide pratique pour une cérémonie qui vous ressemble” pour glaner toutes nos bonnes idées. Si tu fais appel à un proche pour officier celle-ci, je t’invite à faire un tour du côté de notre coaching de l’officiant afin de lui donner toutes les clés pour préparer et célébrer votre union ! ❤ 



28 commentaires sur “Cérémonie d’engagement, cérémonie religieuse, nos reflexions et notre choix”

  • Ahhh la cérémonie laïque (oui, pour nous c’est le nom choisi, car nous tenons à la laïcité, c’est une de nos valeurs)… Le guide de Mlle dentelle nous a été d’une immense aide
    Notre cérémonie ressemblera un peu à la votre. Nous y avons ajouté deux rituels : d’une part nos invités tiendront un petit objet pendant la cérémonie en pensant à nous et le déposeront dans un vase à la fin (moyen de les faire participer et de les associer à notre engagement)
    D’autre part nous feront une “time capsule” avec une bouteille de vin et deux lettres d’amour, pour l’ouvrir pour nos 5 ans (ou en cas de crise).
    Nos textes sont variés, et choisis par nous (en fonction des personnes qui vont les lire). En revanche les “intervenants” rajouteront sans doutes quelques mots (mais ça on ne veut pas le savoir avant).
    Il y aura de la musique tout du long (volume différent selon le moment), Et un morceau en live (texte choisi par nous mais mis en musique et interprété par les parents de chéri).
    Nous avons choisi un texte protestant (je crois, trouvé sur le net sur un site américain) pour l’échange de nos alliances, qui parle des mains et nous émeut énormément tous deux.
    Voilà… Nous avons adoré préparer cette cérémonie, nous espérons un grand moment d’émotions

    • Oh <3 J'adore l'idée de la "time capsule" !!
      Un morceau joué en live… par ses parents… de quoi avoir encore plus vite les larmes aux yeux !

  • J ai assiste à une cérémonie laïque beaucoup plus émouvante qu un autre mariage à l église car elle correspondait totalement aux mariés. Bravo pour votre choix!

  • Très bon compromis je trouve.

    Je n’ai assisté qu’une fois à une cérémonie d’engagement. C’était à la fois très émouvant et très drôle, un super officiant. A la fin les témoins se sont jetés dans la piscine pour fêter l’union des nouveaux mariés et la fête a commencé dans une super ambiance!

    De notre côté, nous avions envisagé de faire une cérémonie en Espagne pour la famille de Monsieur qui n’aurait pas pu se déplacer. Mais finalement les plus importants seront là (les grands-parents notamment) donc on préfère se concentrer sur le mariage ici, quitte à faire une cérémonie de renouvellement de vœux en Espagne dans quelques années.

    (PS: Mon professeur disait toujours qu’on voit avec les deux yeux mais qu’on aPerçoit que d’un œil, donc un seul P 😉 )

    • Un mariage est déjà bien compliqué à organiser… alors deux… Tuas raison de te concentrer sur celui-ci, surtout si les personnes les plus importantes à vos yeux sont présentes.
      Et je trouve l’idée d’un renouvellement des vœux adorable 🙂

  • Je voudrais revenir sur ta première partie, et sur une phrase en particulier : “Comme je n’étais pas baptisée, il fallait trouver un prêtre qui accepte de nous marier (bénédiction et non une messe)”.
    D’une part, ce n’est pas le prêtre (ou le diacre) qui célèbre le mariage qui choisi s’il veut bien marier un non-baptisé. C’est l’évêque du diocèse où réside les mariés qui donnera la dérogation en fonction du dossier qui lui sera envoyé, en particulier des lettres d’intention des mariés.
    Ensuite, le choix d’une messe (célébration avec eucharistie, c’est à dire communion au corps du Christ) ou d’une célébration sans eucharistie (souvent appelée bénédiction, même si ce terme ne convient pas vraiment) ne dépend pas du fait que les deux mariés soient baptisés ou pas. Deux mariés baptisés peuvent très bien faire le choix d’une célébration sans eucharistie, par exemple s’ils savent que peu de leurs invités sont pratiquant et que peu de personnes iraient communier, ou simplement pour éviter que la cérémonie ne soit trop longue. Et un baptisé et un non-baptisé pourraient être mariés au cours d’une célébration avec eucharistie, mais on le déconseille généralement puisque le non-baptisé ne pourrait pas communier, ce qui créerait une fracture entre les deux mariés.
    Cela dit, vous avez finalement fait le choix d’une cérémonie d’engagement, j’espère qu’elle correspondra à vos attentes à tous les deux et je suis persuadée que vos proche en garderont un bon souvenir !

    • Merci pour ces précisions Uhbnji. C’est très intéressant et ça peut sûrement éclairer de nombreuses lectrices qui se posent des questions…

  • J’ai eu l’occasion d’assister à trois mariages qui avaient une cérémonie laique et toutes les trois correspondaient très bien aux mariés. D’ailleurs le dernier mariage ayant eu une cérémonie laique auquel j’ai assistée était très impreigner par la religion catholique et c’était bien sympa.

    • La quasi totalité de mes invités n’a jamais assisté à une cérémonie laïque ou d’engagement ! J’espère qu’ils aimeront 🙂

  • Heureusement que tu as eu le courage de parler à ton futur mari, faire quelque chose par obligation alors que tu n’es pas à l’aise n’est jamais bon (le faire pour le mariage, c’est un peu commencer son union de façon bizarre). Vous avez finalement choisi de vous détourner du sacrement catholique, mais si cela vous convient à tous les deux, c’est l’essentiel !
    Quand tu dis que tu étais mal à l’aise au cours des préparatifs, tu parles du temps de préparation pour la célébration à l’église ? Vous n’avez pas trouve de groupe ouvert à ton envie de te marier a l’église malgré le fait que tu n’étais pas baptisée ? (ou j’ai mal compris ce que tu disais…)
    Une chose me choque quand même dans ton article : tes grands-mères devaient se cacher de tes parents pour vous expliquer ce en quoi elles croient. N’est-ce pas le contraire de “laisser ses enfants être maîtres de leur vie” ? Si on ne t’explique pas ce en quoi croient (ou non) tes grands-parents, tes parents, le voisin juif, l’ami musulman, le copain athée, l’oncle agnostique… et que ça doit être fait en cachette, ce n’est pas une bonne image de la diversité qui s’offre à toi ;( (un appel donc à toi, pour tes enfants, de leur offrir la connaissance de tout, rien en cachette, surtout que ton futur mari est croyant catholique, et toi agnostique, aucun de vous deux ne refuse totalement l’idée de quelque chose de supérieur)

    • Nous n’avons jamais assisté à des préparatifs avec un groupe. Je parlais de nos échanges au sein de notre couple et avec sa famille. Mais je ne doute pas qu’il existe des groupes très ouverts 🙂
      Pour ce qui est de mes grands-mères, mes parents ne voulaient pas qu’elles nous “bourrent le crâne”. Mais mes parents étaient quand même très ouverts et nous expliquaient, aux moindres questions de notre part, les préceptes des différentes religions.

  • Pour le coup, nous ce sera ni l’une ni l’autre. Je ne tenais pas particulièrement à l’église. La cérémonie laïque me ressemblait plus mais mon fiancé n’est pas hyper à l’aise à l’idée d’être le centre de l’attention du coup, je ne me voyais pas lui imposer ça !!!
    J’ai hâte d’en savoir plus ! Ça promet une jolie cérémonie.

    • J’avoue que je n’aime pas non plus être le centre de l’attention ! Du coup, on a vraiment réduit la liste de nos invités aux personnes les plus proches… Et j’espère qu’on arrivera à se laisser aller 😉

  • Nous avons fait une Cérémonie de l’Amour dont l’officiant était un diacre, très ouvert d’esprit !
    La cérémonie était magnifique, ou comment mettre en perspective la spiritualité de chacun avec l’Amour et l’engagement.
    Ce n’était absolument pas une Bénédiction, ni quelque chose d’officiel par rapport au Diocèse (mon mari étant divorcé, c’était impossible de nous marier à l’église, notre diocèse étant très strict sur ces questions).
    C’était Juste un moment de prière avec tous nos invités et l’occasion de montrer notre engagement et notre définition de l’amour dans ce cadre…. elle a eu lieu dans le jardin de ma grand-mère, c’était parfait !

    • J’aime beaucoup le nom que tu as donné à cette cérémonie et tout le sens que vous y avez mis…
      As-tu pensé à proposer ton mariage sur le site de Mademoiselle Dentelle ? Ce type de cérémonie intéresse de nombreuses lectrices 🙂

    • Lors ds préparatifs, j’ai eu les larmes aux yeux rien qu’en choisissant les musiques et en imaginant la cérémonie… Ça promet pour le jour J 🙂

  • Nous avons aussi nous aussi opté pour une cérémonie laïque.

    Toute la famille de mon chéri étant catholique pratiquante, l’annonce du choix d’une cérémonie laïque a été difficile.
    Durant plusieurs mois la maman de mon chéri a fait des tractations auprès de ma mère pour nous faire changer d’avis… Jusqu’à cet été où sentant bien le malaise, j’ai pris le temps de discuter seule à seule avec ma belle-mère.
    On a beaucoup parlé d’amour, d’engagement et aussi de notre volonté de ne pas mentir le jour de notre mariage ( se présenter devant Dieu pour célébrer un engagement aussi fort sans croire en lui revenait pour nous à nous mentir le jour de notre mariage).

    Au final les tensions et réticences se sont apaisés, je ne dis pas que ma belle famille n’est pas un peu déçue, mais ils ont été rassurés.

    • Je suis contente que tout se soit arrangé pour vous… Je comprends les réticences de ta belle-famille devant ce type de cérémonie mais si elle vous correspond, c’est que c’était le bon choix à faire 🙂

  • Salut,

    Nous aussi avons opté pour une cérémonie laique, parce qu’autant de nous deux est croyant et comme ton homme, nous ne voulions pas “juste la mairie”.
    On avait jamais vu non plus de telle cérémonie avant et on a adoré la notre! Elle a fait sensation aupres de nos invités! On a vraiment pu la personnaliser (incluant une cérémonie maya comme mon mari est à moitié mexicain), des textes par nos proches (que nous ne voulions pas connaitre), un morceau de piano par mon mari, une chanson par ma témoin… C’était génial!

    Pour l’annonce, c’est plutot bien passé chez nous, personne n’est vraiment pratiquant. Et pour la grosse majorité des invités et bien… ils ne le savaient pas! On leur avait juste donné RDV à la salle après la mairie sans dire qu’il y aurait une autre cérémonie!

    A+
    Karine

    • Super idée de la cérémonie surprise 🙂
      Et une cérémonie maya, ça consiste en quoi exactement ? Je suis très curieuse 🙂

  • Pas d’église non plus et nous avons fait notre petite cérémonie à la mairie. On avait demandé au maire si on pouvait avoir des musiciens et si on pouvait lire des textes.
    Comme c’est une petite commune et 3 mariages par an, il était tout à fait d’accord.
    Côté pratique : pas besoin de chercher un autre lieu et tout le monde est là.
    Je suis arrivée en calèche avec notre cheval Comtois mené par un ami. Mes parents, mes fils et mes neveux étaient dans la calèche avec moi.
    Mon mari m’a fait la surprise d’arriver en 2cv jaune customisé 007 prêtée par notre beau-frère et avec la musique de A-ha (BO de James Bond The living daylights. Je suis fan de A-ha)
    Ensuite nos musiciens ont chanté Mémère dans les orties de Juliette : un peu d’humour.
    Et à la Mairie, on avait choisi Aimer à perdre la raison de Jean Ferrat, Les fiançailles de Georges Brassens et une amie a lu les paroles de la chanson de Vincent Vallières : on va s’aimer encore. J’adore cette chanson mais juste lu , les textes sont superbes et elle avait changé “on” par “vous”.
    Mon mari n’était pas trop à l’aise pour prendre la parole et moi non plus d’ailleurs.
    Mais pendant le repas, il m’a fait une autre très belle surprise, il m’a chanté une chanson. Très beau moment.
    ça fera déjà un an le 30 mai prochain. Booh ça passe trop vite.

    • Quelle magnifique cérémonie ça a dû être !! C’est un des gros avantages de se marier dans une petite mairie…
      P.S. : Tu as attisé ma curiosité et j’ai écouté attentivement les paroles de V. Vallières 🙂

  • J’aime beaucoup ton article et la façon dont vous vous êtes préparés pour la cérémonie. J’avais en tête quelque chose de similaire pour nous, car c’est le curé de la paroisse de chez mes parents & le père de chéri qui vont nous marier, mais si nous n’avions pu avoir de date pour l’église (je ne doutais pas de la volonté de Mr le Curé de nous marier, ni d’officier avec beau-papa car il l’a déjà fait dans des circonstances bien moins heureuses…), nous aurions choisi une cérémonie laïque, et préparé notre cérémonie en couple. Cependant, le village où nous nous marions ne doit pas compter de groupes de préparation au mariage, alors je vais peut-être suivre ton conseil et acheter le livre d’Anne qui me fait de l’œil depuis un moment !!

  • C’est vraiment un excellent livre 🙂
    Je n’y connais rien (tu as sûrement pu le constater en lisant l’article !) mais tu n’es pas obligée de faire une préparation religieuse ?

    • Je pensais que c’était un passage obligé … Bon, après on aura toujours des discutions avec Beau Papa et Mr le curé quoi qu’il en soit… On verra bien, on va commencer d’ici deux ou trois semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *