Le vin d’honneur fait maison : petite cuisine entre amis

Le temps file, file, et nous voilà déjà en novembre, prêts à attaquer notre vin d’honneur fait maison !

J’ai la chance de bénéficier d’un « pont » à l’occasion du 11 novembre. Nous avons donc décidé de rentrer pour ce grand weekend et de le mettre à profit pour cuisiner nos petits fours du vin d’honneur, entre autres démarches.

Petits fours sucrés et salés

J’ai demandé à trois amies, dont ma témoin, de venir nous prêter main forte : elles sont fortiches en cuisine, et je savais qu’on rigolerait bien. Nous avons sollicité la cuisine de mes beaux-parents (et leur aide) pour nous lancer dans cette aventure culinaire !

Amies en cuisine pour préparer vin d'honneur maison

Crédits photo : Photo personnelle

Au menu de nos journées « Cuisine et rigolade » :

  • 150 roulés feuilletés aux tomates séchées et olives vertes,
  • 200 saucisses feuilletées (un grand classique très mais alors TRÈS apprécié de mon fiancé)
  • 200 mini-pizzas
  • 200 mini-cakes jambon/olives
  • 200 mini-cakes « façon galettes bretonnes » aux poireaux, lardons et farine de sarrasin
  • 200 tartelettes sucrées aux fruits au sirop (ananas, abricots, poires)

Au final, nous avons un peu moins de ceci, un peu plus de cela, et nous finissons avec 1392 pièces précisément, soit près de 9 pièces par personne !

Nous souhaitions au démarrage ajouter une verrine contenant du fromage blanc aux fines herbes avec des lamelles de saumon fumé, mais la logistique nous a freiné : il aurait fallu missionner quelqu’un pour les préparer le matin même du mariage, et nous ne souhaitons pas imposer de stress ni à nos familles ni à nos invités !

En termes de petits fours sucrés, nous nous contenterons des nombreuses tartelettes car il y aura, en plus, le Candy Bar. Sur celui-ci, nous servirons divers bonbons et gourmandises d’hier et d’aujourd’hui, et surtout de différents coins de France : caramels au beurre salé d’Isigny (Calvados), Bergamotes de Nancy (Meurthe-et-Moselle) et Sucres d’orge (Alsace). Nous aurons également du pop-corn (un de nos péchés mignons), de petits chocolats et des bonbons gélifiés à la fraise.

De quoi trinquer… et se réchauffer !

Nous avons également profité de ce weekend pour tester différents Crémants dans l’optique de la réalisation de notre soupe champenoise. Oui, oui, je sais, normalement, une soupe champenoise, c’est au Champagne ! Mais on fait aussi avec nos moyens et c’est tout aussi bon (désolée si tu es puriste !).

Mais qu’entends-je ? Toi, derrière ton écran, tu ne sais pas ce qu’est une soupe champenoise ? Rien de plus simple, voici la recette :

  • Une bouteille de Cointreau
  • Une bouteille de Pulco Citron
  • Une bouteille de sirop de sucre de canne
  • 10 bouteilles de Crémant

Mélanger tous les liquides bien frais, et hop ! Vous avez une soupe champenoise ! (Pour tester avec une seule bouteille de crémant, remplace chaque bouteille par une louche !)

Au démarrage, nous avions envisagé de réaliser un vin chaud, étant donné que nous nous marions en décembre, mais à nouveau, la logistique nous a freiné. Nous aurons malgré tout des boissons chaudes pour les gens frigorifiés : thé ou tisane seront à disposition.

Mais… mais… nous n’avons pas de flûtes pour le vin d’honneur ! Ni de cruches ! Et dans quoi allons nous réaliser le mélange ? Oh là là ! Tant de questions encore sans réponses !

Les dernières semaines se chargent en réflexions de dernière minute qu’il nous faut régler le plus vite possible !

La suite de notre weekend « pont mariage »? Cours de danse, rencontre avec le diacre, dépôt de notre dossier de mariage civil, réalisation du plan de table ! Hop hop hop, on reste motivé !

Et toi ? Tu as prévu de faire ton vin d’honneur toi-même ? Tu fais de la soupe champenoise au Crémant d’Alsace ? Tu ne sais toujours pas dans quoi tu vas servir tout ça ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



20 commentaires sur “Le vin d’honneur fait maison : petite cuisine entre amis”

  • Je suis toujours admirative quand je lis qu’une mariée (et sa famille) se charge du vin d’honneur. Quel boulot ! Mais cela doit représenter des très bons moments en famille ou entre amis.
    La suite du programme à l’air très chargé !!! Vivement la suite.

    • Nous avons demandé à mes beaux-parents, Jodie, chez qui nous avons cuisiné, de stocker tout cela dans leur congélateur, dans des boites en aluminium. Du coup, ils ont dû faire de la place au préalable 😉
      Les serveuses que nous avons embauché pour le VH les repasseront au four pour les décongeler avant de les présenter.

  • Tu n’as pas tort Mademoiselle Fleur, c’est beaucoup de boulot (et de fatigue à la clé) mais c’est vrai, on a bien rigolé et ce sont de bons moments ! Et puis, pour ne rien cacher, c’est aussi une sacrée économie…
    Pour la suite, il va falloir patienter un peu parce que là…J-10 !!!

  • Moi je connais cet apéritif sous le nom de « soupe angevine » et ça se fait avec du saumur ! (en plus le cointreau est originaire d’Angers et toujours fabriqué là bas !) C’est ce que nous avons servi à notre mariage 🙂 et on s’était posé la même question : comment préparer le mélange à l’avance (pour mettre le saumur au dernier moment), dans quel récipient le faire… J’espère que vous avez trouvé une solution qui vous a convenu !

    • Mais je ne connais pas cette version : il va falloir la goûter, c’est évident :-p
      Au final, nous allons préparer le mélange cointreau+citron+sirop de sucre de canne dans des bouteilles en plastique vide, et nous n’aurons plus qu’à rajouter le crémant. Nous mélangerons le tout dans un container qui sert normalement à stériliser les bocaux…et nos serveuses serviront la boisson à l’aide de pichets.

      • C’était la solution que nous avions trouvée effectivement : mélange préparé dans des bouteilles et le tout mélangé avec le saumur dans des grands récipients et servit au pichet. Mais finalement je crois qu’on n’a pas trouvé de grand récipients et on a opté pour la méthode façon « kir » : les serveurs mettaient du mélange « cointreau, citron, sucre » (préparé la veille dans les bouteilles) dans le fond des verres et rajoutaient le saumur dans les verres au dernier moment. ça me plaisait moins comme solution car je trouvais ça moins « chic » mais faut avouer que c’était plus pratique (moins de préparation en amont, moins de vaisselle, pas de récipient ni de pichet à trouver, pas de dégoulinage possible pour mettre la soupe angevine dans le pichet, gain de temps pour les serveurs, etc.). Il suffisait juste de leur montrer vite fait quelle quantité mettre dans le verre et ça s’est très bien passé (on avait pris un équipe de scouts pour faire le service, supervisés par des amis de mes beaux parents).

  • Nous aussi nous avons préparé notre vin d’honneur pour 200 personnes et notre repas pour 150.
    Quand j’ai vu les tarifs traiteur : 1€ par petits fours. J’ai cru m’étouffer avant d’avoir mangé.
    Comme nous sommes une grande famille du côté de mon mari (12 frères et soeurs), on a l’habitude de cuisiner pour les repas de famille.
    Ma maman a juste commandé quelques pains surprise en plus et on a acheté des fraises servies dans des verrines.
    On avait 4 serveuses, 2 qui préparaient les plateaux et 2 qui les servaient.
    On avait aussi un candy bar préparé par une amie mais pendant que nous étions à la mairie, notre chienne est rentrée à la maison et à renverser tous les petits pots de pop corn.
    Elle avait le nez tout collant.
    Ma belle soeur avait acheté aussi des chips de pommes pour les enfants.
    Bref comme d’habitude, il y avait largement assez.
    Ce sont des bons souvenirs, tous ces préparatifs.

  • hihi, je ne peux que valider… même si nous, on s’est un peu moins embêtant en ne faisant aucun petit four (l’apéritif c’était bien plus simple encore…)

  • Wouah le planning de fou ! 1392 pièces à 3, chapeau bas les filles !
    Nous on a tout fait à partir du mardi (prépa vin honneur, repas et desserts!), jusqu’au vendredi soir (minuit moins 2!) qui précédait le mariage, mais on était « que » 50 invités, et minimum 3 sur chaque petite bricole à préparer. Et c’est clair que c’était vraiment super sympa, pas tant de boulot que ça finalement dans des conditions aussi conviviales. Bon, après, j’avoue, vendredi à 23h30 quand il me manquait encore un truc à finir, j’en avais ma claque ! Mais comme ça on était sûrs de passer une journée de roi le lendemain !
    Et dis-moi, ils ont des congélos énormes tes BP, non ?
    En tout cas, vous avez du avoir la sacrée satisfaction d’une bonne chose de faite et à ne plus penser ! C’est bon n’est-ce pas ?!

    • En fait, nous étions 5 (M. Salé, mes trois copines et moi) mais ils se sont arrangés pour ne pas être sur les photos…
      Oui, c’est bon maintenant, tout est prêt, et heureusement à J-10 ! Mes beaux-parents ont un congélateur coffre (le genre de truc où tu peux mettre un cadavre, comme dans Desperate Housewives) et c’est vrai : ça prend de la place !

  • je prends de note et je vous félicite les filles vous avez fait du super travail en cuisine 🙂
    Ici aussi ce sera fait au 3/4 maison par nous et aussi par les invités car mariage participatif, on va ajouter des charcuteries (corse par nous, bretonnes, savoyardes et suisses par les invités), des mini cupcakes salés et sucrés (je les commande à une jeune femme très douée mais qui nous fait un super tarif), des steacks hachés et ribs pour le burger bar ainsi qu’un candy bar nous aussi…
    pour le reste tout fait maison 🙂 salad’bar maison (avec la salade Caesar dont je raffole), petits salés, terrines et tartes salés et pour le sucré cheesecakes, wedding cake, pièce montée de choux (une de mes demoiselles d’honneur); diverses tartes et gâteaux 🙂
    Va falloir s’y mettre avant fin juin 2015 et sans doute investir dans un grand congélo :p
    Est-ce qu’on peut avoir ta recette de min cakes façon galettes bretonnes salées 🙂 ? merciiiiiiii

    • Oh la la, ça fait beaucoup de choses à préparer et pas mal de « dernière minute », non? Par curiosité, qui va gérer le burger bar?
      Pour les mini cakes façon galettes bretonnes, je ne retrouve pas l’intitulé du livre duquelle la recette est issue… mais je te l’indiquerai dès que je peux !

      • Oui il y a beaucoup de choses à préparer , heureusement que nous nous sommes rencontrés sur le gros groupe culinaire de Nathalie NGuyen et que la majeure partie des invités adorent cuisiner et pâtisser que ce soit par passion ou par métier (oui nous exploitons nos invités :p )
        Le burger bar sera géré par une des personnes en service (on en prévoit 3 à 4 quand même dont les propriétaires du petit restaurant plage) en tous cas pour la cuisson des hachés (fournis par notre gentil boucher) 🙂
        Merci pour la recette 🙂

  • Quel courage en tout cas de faire ça en famille. En tout cas, ça a l’air drôlement bon et je suis curieuse de savoir à quoi ressemblent les mini-cakes.
    Sinon, je ne connaissais pas la soupe champenoise. Il va falloir que je goûte du coup 🙂

  • Oh là à mais quel boulot!! Il en faut du courage pour préparer tout ça! Je suis super admirative. Nous au départ on avait prévu de préparer le brunch nous même et on s’est vite rendu compte que c’était ingérable… Alors chapeau !!

    • En même temps, on aime tellement cuisiner que ça nous a fait très plaisir de faire ça !
      Pour le brunch du lendemain, on fait plus simple : buffet de fromages, pain, confitures, pâtés en croûte, salades et coupes de fruits !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *