La recherche du lieu parfait : les visites – Partie 1

Forte de mes 10 000 critères en tête, c’est souris à la main que je pars en quête du lieu de réception parfait. J’écume naturellement les sites spécialisés mais j’en parle aussi autour de moi. Je profite de l’expérience de ma sœur comme maître d’hôtel pour découvrir d’autres lieux.

Avant de commencer mon récit, je tiens à te préciser que les visites remontent à longtemps, TRÈS longtemps ! En effet, la première visite est intervenue en novembre 2012, alors, de grâce, pardonne-moi si ce n’est pas aussi précis que tu l’aurais aimé.

Et l’aventure commence avec un manoir du fin XIXe…

J’ai connu ce lieu grâce à un job d’été. J’ai travaillé dans un hôtel pas loin. Et cet hôtel avait justement un accord commercial avec ce lieu de réception. Les clients qui s’y étaient rendus m’en disaient que du bien alors il figurait sur ma liste comme favori.

Le lieu s’étant spécialisé dans l’événementiel, c’est avec un très bon a priori que nous partons.

Le jour de la visite, le temps n’est pas avec nous, hiver oblige mais je me dis que nous ne devons pas trop en tenir compte, le soleil embellit toujours tout. Donc, pense à faire preuve d’imagination toi aussi !

Nous trouvons la route à emprunter peu pratique mais nous découvrons un grand parking fermé.

Niveau extérieur : le manoir se situe en bord de Seine avec une terrasse couverte en teck qui donne sur ce fleuve. C’est vraiment très chaleureux. De l’autre côté, un grand parc arboré permet de faire un vin d’honneur en extérieur voire même une cérémonie laïque !

Le hic ? À vrai dire, il y en a trois : un ravalement semble nécessaire et il est impossible de tirer un feu d’artifice ! Or, à 2 ans du mariage, je ne suis pas prête à renoncer à mes rêves de princesse ! Enfin, dans une salle attenante, un autre mariage peut avoir lieu. Il peut y avoir un autre mariage à 20 mètres du mien ! Haaaan…

Niveau intérieur : la salle de réception résulte d’une transformation de l’architecture du manoir mais s’y insère très bien. Elle peut accueillir toute notre noce. Les enfants peuvent dîner et se reposer dans un espace qui leur est propre. Tout est blanc, ce qui me convient parfaitement car c’est en accord avec notre première idée de décoration : prune, argent et blanc. Les tables sont ovales avec des chaises blanches Napoléon mais un truc chiffonne la perfectionniste que je suis : les nappes sont carrées et n’arrivent pas par terre ce qui a pour effet, bien évidemment, de laisser voir les pieds hideux des tables et ça, ce n’est pas possible pour moi ! Je demande à la personne qui nous fait visiter si c’est tout le temps dressé ainsi. Bien entendu, c’est le cas.

De plus, la décoration n’a pas l’air libre, notre guide nous dit que lors de la dégustation, plusieurs tables sont dressées dans des ambiances différentes et qu’il nous faut choisir, l’une d’elles. Comment ça, nous allons avoir la même chose que les 150 autre clients ?!

Les prestations de bouche étant fournies, j’en profite pour poser une question sur le style des assiettes. Bah oui, je ne veux pas d’assiettes blanches toutes moches, je veux que ça soit élégant tout de même ! Notre guide est sidérée par ma question et explique que c’est la première fois qu’on lui pose une telle question pendant qu’elle cherche désespérément sur son Ipad une photo desdites assiettes. Je n’ai vraiment pas aimé cette réaction, je trouve que ce n’est pas professionnel de faire sentir au client que sa question est étrange surtout quand le traiteur est inclus, imposé devrais-je même dire !

Concernant la partie restauration en elle-même, nous sommes assez contrariés à l’exposé du procédé : on ne peut pas goûter avant d’avoir signé !!! On doit s’engager sur un devis dans les 12 000 € sans avoir goûter le moindre petit-four ! Je trouve ça hallucinant !

Un bon point, il y a 5 chambres à l’étage.

Nous repartons de là dans un état d’esprit assez ambivalent, il y a beaucoup de points positifs mais aussi quelques gros points négatifs. Cependant, nous nous disons que c’est de bons augures pour la suite.

La recherche du lieu parfait : les visites - Partie 1

Crédits photo (creative commons) : Smudge 9000

2e visite : un corps de ferme

Beaucoup plus rustique. Là aussi le traiteur est imposé mais ma sœur travaille régulièrement pour eux donc je sais que la qualité est au rendez-vous. C’est assez classique mais nous avons l’assurance que ça soit bon et ça, c’est primordial pour nous.

Le trajet nous fait déjà prendre conscience que ça ne va pas être très pratique pour se loger à l’issue de la fête. Il n’y a pas d’hôtel vraiment proche.

Niveau extérieur : c’est un corps de ferme avec une très belle cours pavée. C’est très bien entretenu. Même si on est encore en hiver, on s’imagine aisément ce que peuvent donner les nombreux massifs et pots une fois la floraison arrivée. Ici, on peut tirer un feu d’artifice !

Le négatif ? Un parking extérieur non fermé.

Niveau intérieur : la salle principale, toute en pierres apparentes et poutres, est bien agencée. Ce qui est moins vrai pour celle des enfants. Elle se situe sur une mezzanine juste au dessus de la première et, de ce fait, n’isole pas du tout les enfants et surtout qui dit mezzanine, dit rambardes et ça, moi ça me fait peur avec de jeunes enfants.

Ici aussi, nous n’avons pas de coup de cœur, très certainement parce que nous sommes figés dans notre idée de décoration prune-argent-blanc. Alors, au suivant !

3e visite : encore une ferme mais pas que…

J’ai également connu cet endroit grâce à mon expérience dans l’hôtellerie.

C’est un très beau corps de ferme, extrêmement bien rénové. À l’inverse du précédent, le propriétaire y vit.

Niveau extérieur : dans la cour intérieure, il y a une superbe véranda en verre et armatures bois. Très chic, elle permet d’accueillir les buffets du vin d’honneur devant une fontaine murale. Seulement cette véranda n’en est pas vraiment une. En réalité, elle a été conçue pour clôturer une piscine ! Et ça c’est un problème pour nous.

En effet, nous attendons plus de 200 personnes au vin d’honneur et, avec la place qu’occupe la piscine, autant de personnes ne peuvent se mettre à l’abri en cas de pluie. Mais ce n’est pas tout, l’entrée donne directement sur la piscine ! Il y a environ 1 mètre entre l’endroit où l’on rentre et celui où l’on nage et, pour bien faire, il n’y a pas de barrières de sécurité. Tu vois venir le problème, je suis sûre. Alors que le propriétaire vente les mérites de sa superbe véranda, moi, j’imagine mes invités, un peu distrait, se précipiter à l’intérieur et tomber un à un dans la fameuse piscine tel un vieux cartoon et ça, bien sûr ça ne me fait pas rire. Sans parler de la vingtaine d’enfants qui vont certainement avoir envie de se baigner ou des amis un peu trop éméchés qui risquent de s’y précipiter.

Niveau intérieur : nous sommes impressionnés par la qualité des rénovations ! C’est de très loin la ferme la plus belle que nous n’ayons jamais vue ! Il y a des tables rondes avec de belles chaises en fer forgée. Une piste de danse a été installée pour compenser le fait que le sol n’est pas régulier. Il y a une pièce pour les enfants avec lits et lecteurs DVD. Le matériel sono est inclus et les toilettes sont magnifiques ! Oui, tu lis bien, le propriétaire nous les présente à la fin de la visite comme le clou du spectacle : ça se sent qu’il en est fier !

Là encore, la restauration est imposée mais ça nous semble être de qualité.

Nous aimons vraiment bien ce lieu mais cette histoire de piscine nous chagrine tout de même beaucoup. On se dit qu’on verra bien ce que donnent les autres.

La recherche du lieu parfait : les visites - Partie 1

Crédits photo (creative commons) : Rick Phillips

4e visite : une grange poussiéreuse

Pour finir, nous visitons une grange. Pas encore arrivée, nous avons un mauvais a priori. En effet, elle est assez loin, qui plus est difficile d’accès et enfin, de par sa localisation, me rappelle de très mauvais souvenir.

Niveau extérieur : avant même de couper le moteur, nous sommes déjà refroidis par le parking. Il s’agit d’une petite parcelle de forêt défrichée, soit pas du tout carrossable et pratique.

La cour intérieure est sympa mais car il y a un massif mais il n’y a pas vraiment d’unité entre les bâtiments et ça, ça perturbe beaucoup mon sens de l’esthétique.

Il n’est pas possible de tiré un feu d’artifice malheureusement.

Niveau intérieur : la salle est très, très grande mais aussi très poussiéreuse. Il y a des toiles d’araignées dans tous les coins. Alors j’essaie de relativiser et de me dire que nous sommes en hiver et que par conséquent, le ménage n’a pas été fait depuis la saison précédente des mariages. Mais bon, elles sont drôlement fournies ces toiles quand même… De plus, il y a plusieurs outils agricoles utilisés en guise de décoration mais, en fille de la campagne, ce n’est pas le genre de choses qui m’impressionne.

Concernant le matériel mis à disposition, les tables sont rondes et les chaises sont en plastique et là, ça ne va pas le faire DU TOUT ! Vous voyez les chaises en plastique à 3 €, et bah c’était celles-là !!! Booooouuuuhooooouuu !

Il y a une pièce pour les enfants avec des lits mais une forte odeur d’humidité et de poussière me gène d’autant plus que les lits sont faits, bonjour l’état des draps !

Le propriétaire nous parle d’une « pièce de dégrisement » pouvant accueillir 25 personnes. Autant dire que l’éventualité que 25 invités aient besoin d’être « dégrisés » ne me plaît pas le moins du monde ! Ce qu’il pensait être un atout ressort plutôt comme un point négatif à mes yeux.

Pour finir de me convaincre de ne pas signer, ce lieu se loue 3 500 €. Gloups !

La recherche du lieu parfait : les visites - Partie 1

Crédits photo (creative commons) : John Hope

En conclusion…

Quatre lieux mais pas de coups de cœur : trois avec traiteurs imposés, ce que nous aimerions éviter et un sans traiteur mais exclu d’office.

Heureusement, d’autres visites sont prévues…

Et toi aussi, as-tu vu des choses rédhibitoires lors des visites pour ton lieu de réception ? As-tu eu du mal à trouver le lieu de tes rêves ? Dis-moi tout ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



3 commentaires sur “La recherche du lieu parfait : les visites – Partie 1”

  • Le premier lieu auquel nous avons pensé était magnifique mais le propriétaire n’a pas été cool du tout ; quand on parlé du nombre d’invités, au téléphone c’était “ok”, sur place c’était “ah non non non, il faut enlever au moins 50 personnes !!!” … Merci, au revoir !! Et puis, on n’avait pas fini de visiter qu’il nous mettait la pression pour la réponse, a toujours eu un ton sec avec nous et avec ma mère … bref, nous ne l’avons pas retenu, sans regret vu notre lieu de réception … et nous avons appris que même notre traiteur, qui a travaillé 1 ou 2 fois avec lui ne l’appréciait pas du tout !!! Sympa la réputation ! J’ai hâte de lire la suite de tes recherches !

    • Tu as bien raison Ginie, il ne faut pas s’attarder sur des prestataires que l’on ne sent pas. Et malheureusement il y en a pas mal des pas très pro. Mais c’est compliqué pour le lieu, car c’est avant tout une question d’esthétique et de praticité. Si le lieu visité réunit tous vos critères c’est difficile de se dire qu’il faut l’abandonner pour cause de propriétaire ronchon voire carrément désagréable.

  • Les lieux que vous avez visités semblent vraiment super d’après la description que tu en fais ! (Bon, mis à part la grange, mais c’est bien dommage car dans l’idée, une grange aurait été mon rêve pour le coup ^_^ )
    Je pense que le premier lieu m’aurait beaucoup plu, mais un “détail” rédhibitoire pour moi : qu’un autre mariage puisse se dérouler en même temps que le mien…! ARGH !!!
    Quant à la piscine, je suis d’accord car j’aurais vu la même chose que toi : des invités qui trébuchent et tombent dedans ! Tout simplement impensable !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *