La recherche du lieu parfait : les visites – Partie 2

Nos quatre premières visites n’ont pas suffi pour que nous nous décidions. En même temps, rien d’étonnant avec une perfectionniste compulsive comme moi.

La recherche du lieu parfait : les visites - Partie 2

Crédits photo (creative commons) : Agence Tophos

5e visite : un domaine de caractère

Niveau extérieur : le lieu de réception est composé de plusieurs bâtiments contigus les uns aux autres de telle sorte que le visiteur se trouve au centre d’une grande cour après avoir passé un beau portail. On se sent vraiment tout petit au milieu de cette cour. On est saisi par l’histoire du lieu. L’architecture montre bien que l’endroit a traversé les siècles, et ça, ça nous parle.

Niveau intérieur : il y a plusieurs pièces en enfilade qui débouchent sur une autre salle, la salle principale. Il s’agit d’une ancienne grange reconvertie, elle est vraiment splendide. Toutes les pièces sont décorées dans un style ethnique-urbain. Nous ne sommes pas fans de ce style et pourtant le charme opère. Le seul hic, il y a beaucoup de marron et taupe, or ça, ça ne va pas avec la décoration que nous envisageons.

Au fond de la grande salle, il y a une cheminée ajoutée par le propriétaire pour donner du cachet à la salle, et ça fonctionne très bien !

Le cocktail peut être fait en extérieur, soit à l’intérieur de la cour, soit au bord du ruisseau qui coule face à la salle de réception.

Le traiteur n’est pas imposé enfin, pas vraiment, il y a une liste de 5 traiteurs au sein de laquelle il faut choisir. Les documents transmis avant le rendez-vous permettaient déjà de se faire une idée sur la qualité et le prix de ces services et, franchement, ça se sent que ça vaut le coup.

Nous repartons du lieu, très satisfaits mais nous sentons que ça risque de coûter fort cher. Nos calculs à tête reposée nous le confirmeront.

6e visite : un moulin peu engageant

Déjà ça a été très compliqué pour prendre rendez-vous. Il a été reporté deux fois par le propriétaire qui était très peu joignable. Ça n’augurait rien de bon tout ça.

Niveau extérieur : il y a un côté très mignon avec beaucoup de massifs, la roue du moulin et la façade traversée de colombages mais les points positifs s’arrêtent là. Le parking est riquiqui et très cahoteux.

Niveau intérieur : la solution de repli pour le cocktail est une salle sinistre qui a l’air d’être restée dans son jus depuis le XIXe siècle, il y a même un chevreuil empaillé !!! Et moi, ça je DÉ-TESTE ! Ça me file la chair de poule.

La salle de réception est dans un autre bâtiment. Pour y accéder, il faut traverser une petite cour, pas très agréable s’il pleut. Elle est très peu lumineuse, il y a de vilaines chaises en plastique et elle nous semble particulièrement petite.

Nous repartons sûrs de nous : ça ne sera pas celle-là.

7e visite : un moulin très charmant

C’est le lieu de réception le plus proche que l’on ait trouvé, à 10 minutes de l’église. Ça nous semble idéal.

Niveau extérieur : il s’agit d’un moulin du XIXe siècle également mais là je dois avouer que je n’ai pas très bien compris pourquoi il s’agissait d’un moulin. J’ai certainement dû être trop absorbée par le charme du lieu. Il a un grand parc très arboré mais ça n’empêche pas de tirer un feu d’artifice. Gnîîî !

Il y a également plusieurs gîtes permettant de loger une petite trentaine de personnes. Idéal pour coucher les enfants.

Niveau intérieur : la salle est grande et lumineuse. Les murs sont blancs, ce qui permet d’insérer notre décoration sans problème, les tables rondes et les chaises ne sont pas en plastique.

Le traiteur n’est pas imposé et le propriétaire est franchement sympathique. Et puis tout est neuf !

A priori, ce lieu semble donc parfait mais je n’ai pas de coup de cœur. En effet, je suis chagrinée par plusieurs petits points :

  • Il nous faudrait dormir sur place, bonjour l’intimité. Nous pouvons également dormir à l’hôtel le plus proche, à 20 minutes tout de même, mais j’ai travaillé dans cet hôtel et je n’ai pas envie de penser à cette période de ma vie pour ma nuit de noce.
  • Ça fait trop campagne. Oui c’est charmant, mignon, vert, bucolique mais ce ne sont que des choses auxquelles j’ai été habituée (j’ai grandi à la campagne), j’ai envie de quelque chose de plus raffiné pour mon mariage.
  • Les chaises ne sont pas en plastique mais elles sont rouges et dorées. Or, prune, blanc, argenté, rouge et or ce n’est pas le combo gagnant. Je me vois déjà devoir payer une grosse somme pour trouver de belles housses bien épaisses pour dissimuler ces couleurs importunes.

Il n’y a donc pas de révélation mais je trouve ça encourageant. Monsieur Médicis est du même avis que moi.

8e visite : un autre manoir du XIXe siècle

Niveau extérieur : le manoir a des colombages bleu sur crépi blanc. C’est original et beau. Il y a un grand parc à l’arrière avec des tonnelles permettant d’abriter les buffets et convives en cas de mauvais temps. Le parking est à l’intérieur du domaine et est suffisamment grand pour accueillir tout le monde. Un bémol, on ne peut pas tirer de feu d’artifice. Zut !

Niveau intérieur : l’entrée se fait par une véranda ; véranda où les personnes âgées aiment venir de mettre à l’abri du bruit nous dit la propriétaire. L’endroit est cosy, ça doit être un lieu très agréable en été. Ensuite, on pénètre dans un hall carrelé avec une belle hauteur sous plafond et un escalier donnant accès à la quinzaine de chambres disponibles à l’étage. La salle de réception en elle-même est très belle : peinture ivoire et moulure vieux rose avec fresques murales au dessus des portes. Il y a un mariage le jour même, alors tout est dressé. La décoration n’est pas du tout dans nos goûts mais ça nous permet de voir ce que ça peut donner. Ici aussi exit les chaises en plastique et bonjour les chaises napoléon.

Nous montons visiter les chambres, tout est plein de charme.

Ma mère qui nous accompagne pour cause de “c’est long cette histoire de salle !”, aime vraiment bien l’endroit. Soyons honnête, ça lui faisait très plaisir de faire ça avec nous, hein ! Je crois qu’elle a tenu à nous accompagner tant pour s’assurer que je ne cherche pas une aiguille dans une botte de foin que pour s’investir dans les préparatifs du mariage. Enfin bref, avoir une Maman investie avec soi c’est toujours bien.

Nous redescendons pour parler plus sérieusement de la prestation proposée. Alors ici tout est inclus ou plutôt obligatoire ! Nous ne pouvons pas choisir notre traiteur et là aussi, nous devons nous engager sans avoir goûter ! La propriétaire nous montre des photos des buffets, assiettes et autres desserts mais moi je n’en démords pas. Ok, ce n’est pas mal mais depuis quand on choisit un traiteur sans avoir goûter ?! Ce n’est pas une pizza à 12 €, mince alors ! Cette pratique m’énerve au plus haut point. Je fais part de mon étonnement à la propriétaire qui nous assure que ça n’a jamais posé problème ! Ok, alors c’est moi la chieuse, je m’en fiche, j’assume surtout quand je vois les prix annoncés je me dis qu’il faut être sûr de la qualité.

Autre point très étonnant, le DJ n’est pas inclus mais nous ne pouvons le choisir que parmi une liste de 3 noms ! Mais c’est quoi cette façon de faire ?! Zut à la fin !

Donc même si le lieu est superbe, j’y renonce. Dieu merci, M. Médicis n’est pas plus fan que moi de ces méthodes. Ma mère me trouve trop catégorique. Ma sœur, professionnelle de la restauration, lui confirme que c’est très bizarre de procéder ainsi. Le calcul estimatif de la prestation aura fini de la convaincre, près de 20 000 € !

Voilà, nous avons fait 4 visites de plus. Par rapport à la première série de visites, le bilan est tout de même nettement plus positif. Ce constat me pousse à vouloir trouver LA perle rare, LE lieu parfait pour célébrer notre union. Allez, on poursuit les visites !

Et toi, as-tu dû renoncer à un beau lieu de réception pour cause de pratiques commerciales douteuses ? Tu as demandé à quelqu’un de vous accompagner ou ton Amoureux et toi y êtes allés seuls ? Raconte…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



11 commentaires sur “La recherche du lieu parfait : les visites – Partie 2”

  • Autant tu m’as fait rire dans tes précédentes chroniques (“cette fille qui ne supporte pas que l’on voit les pieds des tables qui ne sont pas à son goût !” ou “pourquoi tenir à un parking fermé ?!”) autant je te comprend quand tu refuses une salle où on impose le traiteur ou l’animateur. Comment faire un mariage à l’image du couple si on nous impose ça ??!!! Quant aux couleurs de la salle ou du mobilier, c’est vrai qu’il vaut mieux quelque chose de très simple et sobre que l’on peut associer à ce que l’on veut plutôt que quelque chose dont le style ou la couleur ne correspond absolument pas. Mais… je suis sûre que vous avez trouvé la perle rate !!! Ne nous fais pas trop attendre pour raconter la suite !

    • C’est exactement ça ! C’est vraiment une industrie le mariage avec, souvent, des dérives de standardisation.
      Je pense me lancer dans le business des salles, je boycotterais les couleurs trop difficiles à assortir et je ne donnerais qu’un liste de prestataires de qualité sans jamais les imposer ! Na !

  • Haa les salles qui imposent une liste de traiteurs !!
    Nous avons visité un lieu magnifique, exactement ce que l’on recherchait. Malheureusement, on a découvert que les traiteurs de la liste imposée augmentent leur devis d’un pourcentage x qui va direct dans les poches du proprio de la salle….déjà que celle-ci était à 4 000€ les 24h (gloups!), je trouve ça juste inadmissible de leur donner encore plus via le traiteur !!!
    Du coup, on a trouvé notre bonheur ailleurs.

    • Je suis bien d’accord avec toi ! Pour ma part, j’ai trouvé que c’était très pénible de devoir renoncer à des lieux très bien pour causes de pratiques douteuses ou injustes. En plus ça nous fait perdre pas mal de temps je trouve.

  • De notre côté, je me dis que la recherche de salle a été trèèèès facile, quand je vois tous les critères que vous souhaitez remplir ! C’est super d’avoir la perle rare, et de vouloir “coller” à ses rêves, mais j’avoue que ça m’aurait vite saoûlée, personnellement…
    Nous n’avons visité que quatre salles, et avions beaucoup moins critères, cependant (je pense que lorsque tu verras la salle des fêtes dans laquelle nous nous marions, tu vas hurler d’horreur, hi hi hi).
    En revanche, personnellement, j’ignorais que les traiteurs faisaient goûter. Par chez nous (où nous nous marions), il n’y a pas de repas test. La coïncidence veut que nous ayons pu goûter certaines choses lors d’un mariage auquel nous avons assisté, mais vraiment, pour nous, il n’y avait pas de problème à choisir “sur menus” puisqu’on ne savait pas que ça se faisait autrement !!!

    • On ne peut pas goûter par chez vous Mademoiselle Sucrée ?! C’est dingue ! C’est une somme astronomique, ça me semble un devoir pour le traiteur de proposer un repas test. Ca va de soit qu’il me semble tout autant normal de le facturer.
      Pour le lieu, c’est vraiment très personnel. Mais pour moi c’était un vrai investissement, comme tout le mariage d’ailleurs, car si elle est très belle je savais que nous aurions moins d’efforts à faire, et donc d’argent à dépenser, pour la décorer.

  • Oh oh oh ! Je ne comprends pas décidément pas les traiteurs qui ne permettent pas de gouter avant le jour J. Cela devrait toujours être possible (contre tarification je le comprends !) Mais quand même, quand on voit le prix, pourquoi nous empêcher de nous faire notre propre opinion ?!
    J’ai hâte de voir la perle rare que tu auras retenue Madame Médicis !

    • Tout à fait d’accord avec toi Loli ! Je ne connais pas un grand nom de la restauration qui ne fait pas de dégustation. D’ailleurs je vais parler du traiteur dans pas longtemps. Une belle galère aussi.

  • Bonjour,
    cet article m’a bien amusé. Je suis en train d’aider ma soeur et son fiancé à préparer leur mariage et je pensent qu’ils auront autant de critères que toi (mais pas forcément les mêmes; même si le chevreuil empaillé est définitivement en haut de la liste).
    Est ce possible d’avoir la liste des salles que tu as visitées car ils se marieront aussi dans le coin (ils cherchent dans le 91, 94, 77) et sont en train de dresser la liste des lieux à visiter.
    Merci d’avance et à bientôt avec les prochaines visites.

    • Avec plaisir Miss Sister, je propose ça justement à la fin de ma dernière chronique sur le sujet. Peux-tu m’écrire à mon adresse Dentelle stp ?

  • Comme je te comprends !!
    Le traiteur imposé très peu pour nous, sauf si on le connait et qu’il est pile dans ce qu’on veut – mais bon ça, ça n’arrive jamais…!
    En plus, les lieux qu’on a visités où ils imposaient un traiteur c’était les plus chers, donc comme ça c’était clair, classement vertical !
    C’est vrai que nos critères étaient assez précis (et nombreux !), mais on voulait pareil que toi : un lieu qui soit si joli qu’on ait quasiment pas besoin de déco 🙂 Mais aussi un max de couchages sur place (y compris pour nous), un bel extérieur pour la cérémonie laïque et le cocktail, le charme des vieilles pierres, et bien sûr le meilleur rapport qualité/prix qui soit… Et on a trouvé !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *