Visites de salles, laquelle fera notre bonheur ? – Partie 1

C’est au milieu du mois de mars que nous entamons ce fameux défi : trouver la salle idéale pour notre mariage. Après notre archaïque méthode de recherche de salles, nous voici enfin prêt à passer aux visites ! Nous ne perdons pas de temps, car je veux pouvoir envoyer mes save-the-date avant le 29 avril, soit 10 mois avant notre mariage et même si dessus je n’annonce pas la salle, ça me rassure tout de même d’avoir ce point là bouclé !

Étonnamment, le résultat de notre dépouillement de recherche s’est porté sur deux types de salles. D’un côté les corps de ferme, de l’autre côté les domaines et les châteaux.

Avant de commencer les visites, Chéri d’amour se projetait d’avantage dans un château et moi bien évidemment dans un corps de ferme. Je t’avais bien dit que nous n’étions jamais en accord !

Nos recherches de salle dans le 77

Crédits photo : Pexels

Le domaine de Bailly

Nous commençons notre circuit, par la visite du Domaine de Bailly situé à Saint-Méry dans le 77.

Cette salle – encore en rénovation le jour de notre visite – était idéalement située pour les parents de Chéri d’amour car assez proche de leur domicile. Malgré les travaux, il était facile de se projeter et, je dois l’avouer, j’ai été de suite emballée.

C’est un corps de ferme situé en plein milieu des champs avec une très belle hauteur sous plafond, des pierres et poutres apparentes. Il y a un jardin et une terrasse attenante permettant de profiter aux beaux jours d’un cadre agréable pour le vin d’honneur ou faire une cérémonie laïque

Le domaine a beaucoup de charme et de cachet. Un espace enfant est également prévu en mezzanine. Le traiteur est inclus dans le prix de la salle, mais ça reste abordable.

Le point négatif c’est qu’il n’y a pas d’endroit à part pour faire le vin d’honneur et, en février, je ne me vois pas le faire dehors!

Le Nomade Lodge

Nous poursuivons ensuite nos visites en direction du Nomade Lodge, situé à La Chapelle Gauthier, toujours dans le 77.

Nos recherches de salle dans le 77

Crédits photo : Nomade-Lodge

En arrivant sur les lieux, on se rend vite compte qu’il y a trois salles qui peuvent tourner en même temps et que ce n’est pas du tout ce que l’on souhaite au départ. Les salles sont cependant très différentes les unes des autres et chacune à son propre cachet.

Après visite, il s’avère que celle sur laquelle j’ai eu ma préférence est également la plus petite et qu’elle ne pourra pas accueillir tous nos invités. L’autre plus grande est dans le même esprit que la Domaine de Bailly, mais sans la privatisation.

Une formule clé en main est également imposée. Il y a 3 types de menus, dont les prix diffèrent en fonction de la salle louée et par conséquent du nombre de personnes. S’ajoute également un prix par personne pour le mobilier.

Par ailleurs, la fonction première du Nomade Lodge étant l’hébergement en chambre d’hôte et yourte, la location de ces dernières était obligatoire avec la location de la salle.

J’ai trouvé que ça faisait beaucoup d’ajouts et j’avais du mal à m’y retrouver. Ça ne correspond pas à ce que nous souhaitons et nous ne donnerons pas suite. Ceci dit, si toi l’idée des yourtes peut te plaire, je t’invite vivement à visiter ce lieu !

Le Domaine de la Pointe

Troisième visite de notre weekend marathon, le Domaine de la pointe situé à Villeneuve-le-Comte (toujours dans le 77).

C’est peut-être un point de vue personnel, mais nous avons eu beaucoup de mal à trouver cette salle située au milieu de la forêt. Nous avons tout d’abord mis le GPS qui nous a perdu, puis nous sommes arrivés devant un haras, mais ce n’était toujours pas là et, au final, il fallait prendre une voie sans issue au milieu de la forêt pour y parvenir. D’entrée de jeu, je me suis dit que ça allait être compliqué pour Tatie Ginette qui ne sors jamais de Paris !

Enfin arrivés, le cadre extérieur est très sympa. Néanmoins, nous n’avons pas trouvé que la salle avait un réel cachet comparé à ce que l’on avait déjà vu précédemment. De plus, un peu de rénovation n’aurait pas été de trop notamment au niveau des murs et des radiateurs. (C’est mon côté événementiel qui me fait encore défaut !)

Nous avons eu un contact cordial avec les propriétaires des lieux bien que tout l’échange en amont de la visite se soit effectué exclusivement par SMS.

Hasard ou coïncidence ? 2 heures après notre visite et avant de recevoir un devis, j’ai reçu un SMS me disant que la salle était déjà louée sur notre date…

Le château du Vivier

Direction le château du Vivier, dernière visite de ce weekend. L’avantage de ce château c’est qu’il est en libre visite. Du coup, pas besoin de caler un rendez-vous. Chéri d’amour tenait absolument à ce que je le visite car il y avait fait une soirée de Nouvel An avant notre rencontre et gardait un très bon souvenir du lieu.

Nos recherches de salle dans le 77

Crédits photo : Château du Vivier

Nous y avons croisé d’autres futurs mariés qui visitaient les lieux alors qu’un mariage était en train d’être installé dans une des salles. Il pleuvait dehors et je te laisse imaginer l’état des sols dans la salle de réception, 1 heure avant l’arrivée des mariés ! Ça m’a clairement dérangé et bloqué tout de suite.

Le parc est très beau, le Château du Vivier est en réalité un restant de ruines qui peut être magnifiquement mis en valeur pour une cérémonie laïque. Mais c’est ce que tout le monde fait à cet endroit, et ce que nous ne voulons pas.

Il y a ensuite deux salles l’une au dessus de l’autre situées dans le parc ou peuvent se dérouler simultanément deux mariages. Le site propose différentes formules de menus mais avec traiteur imposé. Les propriétaires sont très gentils mais dans un concept commercial bien rodé. Ceci dit, nous sommes surpris car les tarifs sont plutôt abordables en basse saison.

Bilan de ces premières visites

Après ces quatre visites, nous nous sommes posés à la maison pour faire le point. De suite, nous avons éliminé le Domaine de la Pointe et le Nomade Lodge. Dans mon top restait le Domaine de Bailly et pour Chéri d’amour le Château du Vivier.

Une autre session de visite nous attend avant de prendre notre décision finale !

Et de ton côté tu es plutôt château ou corps de ferme ? Combien de visites as tu faites ? Dis-moi tout !



3 commentaires sur “Visites de salles, laquelle fera notre bonheur ? – Partie 1”

  • Eh bien ! 4 visites en un week-end, vous n’avez pas chômé dis-moi !!! Je suis impressionnée…
    De belles découvertes grâce à toi, mis à part le Nomade Lodge que que je connaissais pour les avoir contactés durant nos recherches également 🙂 Mais comme toi, leur concept ne nous correspondait tout simplement pas du tout.
    Vite la suite de vos visites en tout cas ! ^^

  • Je suis d’accord avec Nala… 4 visites en week-end, vous n’avez pas chômé !
    Je suis allée voir le domaine de Bailly, et je crois qu’il a ma préférence parmi les 4. Je suis comme toi, il suffit que je vois « clé en main » ou « traiteur imposé » pour fuir au triple galop.
    Et l’idée que d’autres salles puissent être louées en même temps, juste à côté, ne m’aurait pas convenu non plus.

    J’ai hâte de voir la salle choisie (comment ça je suis en retard dans mes lectures ?) 😉

  • Moi non plus je n’étais pas trop pour un clé en main, traiteur imposé et d’autres mariages à côté du mien. Je pensais que c’était rédhibitoire. Et puis on est tombé sur un vieux corps de ferme, beau, pratique, avec des lumières sur les murs et drapés par défaut, avec l’accès handicapé bien pour mon père, assez de toilettes et plein d’hôtels et gîtes pas trop loin. Mais aussi avec traiteur imposé et 2 autres salles de mariages plus petites qui touchaient.
    On l’a pris (heureusement on pouvait refuser le forfait déco des tables, loooin de nos goûts). Le traiteur était délicieux et au tarif qu’on souhaitait max. Les 2 mariages n’ont pas du tout étaient un problème, on n’aurait même pas dit qu’il y avait d’autres invités. Et au final on a pris le DJ proposé par la salle qui était génial (mais on l’avait déjà testé à un autre mariage alors c’était facile).
    Comme quoi.
    Par contre, ce qui me gène dans le Nomade Lodge ce sont les coûts qui s’additionnent. Pour notre salle c’était facile, prix de la salle et prix du VDH et du repas par personne. Et c’est tout. Quand il faut ajouter en plus le mobilier, les charges de nettoyages, et tout le bazar, là c’est à fuir…

Commente ici !