Notre « vrai » voyage de noces : un mois à Bali et Lombok

À l’heure où tu liras ces quelques lignes, il y a plusieurs options :

  • Tu es confinée chez toi depuis plusieurs semaines, et rien que la perspective de mettre le nez dehors pour faire tes courses hebdomadaires te réjouit,
  • Ou bien tu es « déconfinée », mais les 100km ne te mènent pas bien loin.

Quoiqu’il en soit, j’ai la solution : aujourd’hui, je t’emmène avec moi à… Bali !

Parce qu’après tout, ce n’est pas parce que l’on ne peut pas voyager que l’on n’a pas le droit de rêver, ou de préparer ses prochaines vacances, n’est-ce pas ?

Attache ta ceinture, on décolle !

Note : Résumer un mois de voyage en une chronique, ça ne va pas être de la tarte, mais je vais faire de mon mieux pour ne pas te faire sombrer dans les bras de Morphée. N’hésite pas à te contenter d’en prendre plein les mirettes, et à ne lire les détails que si c’est un voyage qui t’intéresse, sinon, on n’est pas sorti de l’auberge ! J’ai choisi de te parler de nos étapes favorites, plutôt que de faire le récit jour par jour de notre voyage entier ! (Et si toi aussi tu fais partie du club des vieilles expressions, prouve-le moi dans les commentaires !)

Où, quand, comment ?

Je t’en parlais ici, Monsieur Claddagh et moi rêvions d’un grand voyage en Australie, Nouvelle-Zélande et Bali. Mais lorsque nous avons commencé nos recherches, nous nous sommes rendus compte que ces pays étaient si riches qu’il faudrait un programme assez soutenu pour les vraiment découvrir. Et si nous voulions explorer, nous voulions aussi des journées plus calmes, et surtout, ne pas changer d’hôtel tous les jours. Après réflexion, nous avons donc décidé de ne partir que pour Bali, ou plus précisément, Bali et Lombok. Après tout, l’Australie et la Nouvelle-Zélande seraient peut-être plus accessibles dans quelques années, avec des enfants !

Le pays était donc choisi, les dates aussi (du 4 avril au 1er mai), et l’itinéraire décidé (non sans de nombreuses veillées penchés sur Google Maps, Lonely Planet et une quinzaine de blogs de voyage).

À savoir : Bali et Lombok sont deux îles indonésiennes. On lit souvent que Lombok est moins touristique, donc plus préservée. La différence principale ? Bali est la seule île indonésienne hindouiste (à 93%), alors que Lombok (et les îles Gili, qui en font partie) est musulmane. Tu trouveras donc beaucoup plus de temples à Bali, et tu entendras l’appel à la prière du muezzin à Lombok!

Première étape : Kuta (2 nuits)

Si c’était à refaire, nous partirions directement pour Ubud, de l’aéroport. Cette première étape n’est pas très utile, sauf si tu es fan de surf ! C’est là que se trouvent les plus belles plages pour surfer (et les centaines d’Australiens qui viennent passer leurs vacances). Ce n’est donc pas le côté « typique » de Bali, c’est plutôt occidental, tu y trouves des beach clubs, des petits restos super healthy, et beaucoup, beaucoup (beaucoup) d’embouteillages.

Deuxième étape : Ubud (5 nuits)

Nous arrivons à notre Airbnb, et j’ai le souffle coupé ! La vue est encore plus incroyable que sur les photos : nous sommes au beau milieu de la jungle, mais en hauteur : breathtaking, comme diraient nos amis anglophones ! Je voulais absolument passer cinq nuits à Ubud car elle est souvent désignée comme étant la capitale culturelle et spirituelle de Bali, et il y a de nombreuses choses à faire aux alentours.

La vue de folie du Airbnb

Au bout de notre terrasse… la jungle !

De là, nous faisons donc plusieurs excursions, toutes réservées via Airbnb Experience (que je te recommande vraiment : cela t’évite de devoir louer une voiture (très mauvaise idée) ou un scooter. Le guide vient te chercher et te redépose à la fin de l’excursion. Cela permet aussi et surtout de faire connaissance avec des locaux, et si tu choisis bien, ils connaissent toutes les astuces pour ne pas t’emmener dans des endroits remplis de touristes !) :

Les rizières de Tegalalang

Le moment instagrammable du jour : faire de la balançoire au-dessus des rizières ! (Tu peux même acheter ou louer une robe juste à côté pour être encore plus canon sur tes photos. Oui oui)

On ne croirait pas comme ça, mais c’est haut… très haut… au dessus du vide… d’un GRAND vide !

Une balade à vélo à la découverte des temples, rizières, plantations de café, d’une école locale et d’une maison traditionnelle

Et la rencontre avec un shaman !

Le Palais d’Ubud

La forêt des singes

En haut à gauche tu peux voir de petits jumeaux !!

À la cool, Raoul !

Spiritual tour : temple de l’eau sacrée, rencontre avec un shaman et séance de reiki

Ce jour-là, j’embarque Monsieur Claddagh pour une journée « spirituelle » (une autre expérience Airbnb) parce qu’après tout, si on n’est pas un peu spirituel à Bali, où le sera-t-on, n’est-ce pas ? Au programme : visite d’un temple sacré. Nous devons enfiler un sarong, puis passer sous chaque source d’eau, une par une, pour se « laver » des choses négatives, boire et recracher l’eau trois fois à chaque fois, puis déposer une offrande entre les deux sources (tu peux les apercevoir en jaune !).

Nous partons ensuite rencontrer un shaman… J’attendais cette expérience avec impatience, sans être trop sûre d’y croire ou non : j’étais tout simplement curieuse ! Et le fait est que… même Monsieur Claddagh qui est très cartésien en est ressorti (presque) convaincu ! Une expérience vraiment étrange, et mémorable !

Pour l’anecdote : le shaman que rencontre Julia Roberts dans « Mange Prie Aime » était un vrai shaman… qui ne parlait pas du tout anglais avant le film ! Il a donc appris son texte juste pour le film et… le ressortait mot pour mot à chaque touriste anglophone qui venait le voir ensuite ahah ! (Par contre celui que l’on a vu parlait un anglais un peu approximatif, mais en ayant discuté avec les personnes qui étaient avec nous, personne n’a eu le même discours !)

Troisième étape : le nord de Bali (3 nuits)

Sur la route, nous visitons le temple Taman Ayun

Notre villa était tellement parfaite, que dès notre arrivée, nous nous sommes regardés, et nous avons conclu que nous n’en bougerions pas ! De toutes façons, ça tombait bien : nous étions au milieu de nulle part, et sans moyen de transport ! Rosa, une femme de ménage / cuisinière, était là tous les jours, à nos petits soins, pour préparer nos petits-déjeuners, nos déjeuners (qui étaient si copieux que nous en avions pour le dîner).

À la question « que voulez-vous manger demain ? », peu importe notre réponse, la sienne était : « Rosa cook her special. Special Rosa. Rosa go to market and cook special ! » (et si tu te demandes, chaque « special » était différent, et absolument délicieux !). Sa gentillesse, sa bonne humeur et son sourire nous ont vraiment marqués, nous avons beaucoup discuté, dans un mélange d’anglais approximatif et de gestes, et elle a même versé une petite larme lorsque nous sommes partis, en nous souhaitant une belle vie ensemble.

Cascade Aling Aling

Quatrième étape : le Mont Batur (1 nuit)

Lorsque tu te renseignes sur les choses à faire / voir à Bali, le volcan est toujours dans la liste des choses à faire absolument. Nous avions donc prévu une nuit, puisqu’il ne faut apparemment pas rater le lever du soleil, vu du haut du volcan. Et pour voir un lever de soleil, tu t’en doutes, il faut le temps d’escalader le volcan, et donc partir vers 3 heures du matin (1 heure, si tu fais le chemin le plus long, mais nous ne sommes pas suicidaires, Monsieur Claddagh et moi avons donc choisi l’option la plus « courte ». Tu noteras les guillemets). Nous nous sommes donc levés au beau milieu de la nuit pour chausser nos chaussures de randonnée, prendre notre lampe frontale et retrouver notre guide. Je ne sais pas si tu as déjà essayé d’escalader un volcan en pleine nuit, mais crois-moi, ce n’est pas du gâteau. Compte tenu du fait que cette randonnée soit très prisée, tu suis en réalité une loooooongue file de randonneurs, file qui est tout aussi longue derrière toi, sur un petit chemin étroit qui fait que pour t’arrêter quand tu es en train de perdre un poumon, ça rend les choses un peu délicates, tu vois.

Bon, tu l’auras compris : on a bien failli me perdre avant le sommet. D’ailleurs je me suis royalement cassée la figure et tordu la cheville alors que j’étais PRESQUE au sommet. J’ai eu le temps de m’imaginer comment redescendre ce fichu volcan sur les fesses 20 fois avant que ma cheville ne se remette de ses émotions et daigne faire son boulot de cheville.

Et puis voilà. Le soleil s’est levé. Et là… ben honnêtement, nous avons été déçus. Nous avons eu de la chance : il y a des matins nuageux pendant lesquels les centaines de randonneurs ne voient absolument RIEN. Ce n’était pas notre cas. Mais je n’ai pas trouvé ça extraordinaire non plus. Disons que proportionnellement à l’effort que ça demande, je ne le recommanderais pas (et je ne le referais pas, mais ça, tu l’avais déjà compris, je crois !). Ce matin-là, à 1717m d’altitude, Monsieur Claddagh et moi nous sommes jurés de nous en tenir aux couchers de soleil, dorénavant.

Le cratère du volcan : petite photo avant la descente infernale

Cinquième étape : Ahmed (1 nuit)

Cette étape visait simplement à nous rapprocher d’Ahmed, d’où nous pouvions prendre le bateau pour les îles Gili. Un petit massage dans l’après-midi, pour nous remettre de notre randonnée, et nous nous renseignons sur les bateaux quittant Bali le lendemain. Je vérifie également que nous avons vu tout ce qui était « vraiment » à voir à Bali (les temples sont nombreux, et il n’est pas toujours facile de savoir lequel vaut vraiment le détour, si on n’a pas le temps de tous les visiter !), et nous nous rendons compte que nous ne sommes pas très loin des fameuses « Doors of Heaven », que tu connais peut-être à cause d’Instagram… Notre bateau est à 9 heures du matin. Ce temple est si prisé qu’on peut apparemment y faire la queue pendant des heures en pleine journée… nous décidons donc d’y aller aux aurores, avant la foule, et avant notre bateau.

Il faut savoir que Monsieur Claddagh et moi sommes plutôt nocturnes, et (beaucoup) plus couche-tards que lève-tôts. Autant te dire qu’un réveil en pleine nuit suivi d’un réveil à 5 heures, c’était du jamais vu (nos familles ne nous ont d’ailleurs pas cru avant de voir les photos ! Je crois qu’elles ont cru que nous avions été kidnappés et échangés. Je ne vois que ça).

Bref. Tout ce que je peux te dire, c’est que ça valait MILLE fois le réveil aux aurores. Nous nous sommes retrouvés avec 3 ou 4 instagrammeuses de choc qui prenaient des poses à n’en plus finir. Nous avons profité, admiré, pris nos photos, et hop, en route pour le port !

Pour l’anecdote, lorsqu’on nous a proposé de faire plusieurs poses à deux, nous nous sommes embrassés. Le photographe nous a alors crié « No kiss, no kiss !!!! », et malgré les rafales de photos qu’il prenait à ce moment-là, nous n’en avons aucune du bisou ! On ne rigole pas avec les bisous dans les temples !

Sixième étape : Gili Air (3 nuits… ou plus !)

Le bateau nous dépose sur Gili Air, l’une des trois îles Gili.

À savoir : selon ce que tu recherches, tu peux choisir de passer quelques jours sur Gili Trawangan, l’île des fêtards par excellence (on y vit la nuit, on y dort le jour !), Gili Meno, la petite île la plus préservée, la moins touristique, parfaite pour être au calme, ou Gili Air, celle qui est un peu « entre deux ». Nous avions donc prévu trois nuits sur Gili Air, et trois nuits sur Gili Meno.

Sur les îles, pas de voiture. Nous arrivons donc au port, et nous prenons une calèche pour retrouver notre hôtel. Je te résumerai notre impression en découvrant l’hôtel, et son environnement en un mot : LE PARADIS. « Pince-moi, je suis réveillée ?? ».

Je ne peux que te recommander de passer quelques jours à Pink Coco. Plage, baignade dans l’eau turquoise, piscine, balades à vélo, snorkelling… Après deux journées sur Gili Air, nous décidons de revoir notre programme. Nous sommes tous les deux sous le charme, et nous voulons absolument rester quelques nuits de plus : faire nos valises tous les trois jours, ça va un peu, mais quand on a trouvé le paradis, on les pose pour plus longtemps !

Vous l’aurez compris, à Pink Coco, TOUT est rose.

Après avoir revu notre programme, et vérifié avec l’hôtel que notre chambre était libre pour deux nuits de plus, nous décidons donc de supprimer l’étape 8 de Lombok, et de ne passer que deux nuits sur Gili Meno.

Balades, snorkelling (ooooh les petits poissons multicolores !), restos, bronzette, cocktail, coucher de soleil – REPEAT.

Septième étape : Gili Meno (2 nuits)

Nous quittons Gili Air avec regret, mais nous avons hâte de découvrir Gili Meno. Et bien… nous aurions du rester 7 nuits sur Gili Air !

Nous sommes vraiment déçus : nous ne trouvons pas le charme dont certains guides touristiques parlaient, notre hôtel n’est pas formidable (bonjour les deux matins où la douche ne marchait pas !), il y a très peu de restos… L’île est certes beaucoup plus « nature » que les autres, mais pas aussi jolie, à notre avis.

Nous visitons par contre le sanctuaire des tortues : les bébés tortues sont récupérés dans la mer, et restent au sanctuaire jusqu’à ce que les tortues soient assez grandes pour pouvoir se défendre contre leurs prédateurs. Nous avions lu dans les commentaires qu’il était possible de relâcher des tortues, et nous demandons donc si c’est possible. Justement, l’une d’entre elle a atteint l’âge de retrouver la mer (6/7 mois), et c’est ainsi que nous relâchons notre petit Bob ! C’est idiot, mais c’est super émouvant ! Nous en parlions encore quelques jours plus tard en espérant que petit Bob avait trouvé des amis, et n’avait pas été mangé !

Je te présente Bob !

Nous faisons aussi beaucoup de snorkeling à partir des différentes plages, et choisissons une balade en mer pour aller un peu plus au large… Le capitaine s’arrête à un moment pour nous dire de plonger : c’est là que nous devrions voir des tortues… Et en effet !! Les tortues sont énormes (surtout comparées au Petit Bob), c’est vraiment impressionnant ! Un peu plus loin, nous plongeons de nouveau pour voir cette gigantesque sculpture appelée Nest : tu peux voir de plus jolies photos, et lire quelques détails à son sujet ici ! Nous nageons aussi autour d’une épave de bateau : ce n’est pas le Titanic, mais ça fait tout drôle quand même !

Et puis bien sûr… les couchers de soleil !

Huitième et dernière étape : Nusa Lembongan (6 nuits)

Pour cette ultime étape, nous avions souhaité poser nos bagages pour plus de trois nuits, et nous avions donc réservé six nuits dans cette sublime villa. Son prix m’avait longtemps fait hésiter, et puis Monsieur Claddagh avait dit : « C’est notre voyage de noces, si on ne réserve pas une villa pareille pour un voyage de noces, on le fait quand ? ». Et la villa était réservée.

Parce qu’une vidéo vaut bien mieux que des photos…

À savoir : Nusa Lembongan est une petite île qui se trouve juste à côté de Nusa Penida. Nusa Penida est très connue pour certains de ses magnifiques paysages (encore une fois très instagrammables !). Par contre, la plupart des logements se trouve sur sa petite sœur, Nusa Lembongan.

Rosé + Piscine + Coucher de soleil = Happy Monsieur & Madame Claddagh

Nous avons passé une journée sur Nusa Penida, et le reste du temps, nous avons PRO-FI-TÉ ! De nous deux, de cette vue à couper le souffle, des couchers de soleil dans la plus belle piscine du monde, des petites balades aux alentours, du Beach club juste à côté, de nos petits-déjeuners cuisinés par le staff de la villa… Euuuh, d’ailleurs… c’est quand qu’on y retourne ??

Nusa Penida

Lors de notre journée sur Nusa Penida, nous avons aussi fait une petite excursion en bateau à la recherche des… raies manta ! Et oui, c’est là que se trouve Manta Bay, une baie dans laquelle tu peux apercevoir des raies Manta (sans blague, Madame Claddagh !), si tu es un peu chanceux. Notre capitaine nous a tout de suite dit qu’il n’en avait pas vu depuis plusieurs jours, et que ses derniers clients avaient été un peu déçus, mais, coup de chance, à peine avions-nous plongé que je me suis retrouvée face à une ÉNORME raie manta. Autant te dire que sur le coup, je n’ai pas fait la maligne, j’ai attrapé Monsieur Claddagh et je me suis cachée derrière lui ahahah ! Au final, c’est la raie qui a eu bien plus peur que moi et qui est partie à toute vitesse, mais au moins, nous pouvons dire que nous en avons vu une !!

Voilà… c’est fini…

30 avril, et déjà l’heure de retrouver Bali et son aéroport, direction Hong-Kong. Il faut croire que le destin ne voulait pas que nous rentrions, car notre vol Hong Kong – Dublin, après avoir été retardé une heure, puis deux, puis trois, a finalement été annulé, et remis au lendemain. Nous pouvons donc dire que, techniquement, nous avons vu Hong Kong (si 4 heures entre minuit et 4 heures du mat, et la vue de nuit du 40e étage de l’hôtel comptent ?).

Depuis notre retour, nous n’avons qu’une envie : y retourner ! Je suis tombée complètement sous le charme des Balinais, de cette île et de cette culture, de leur joie de vivre, de leurs sourires… Et je vous laisserai pour finir avec de sages paroles rencontrées lors de notre voyage…

Et toi ? Où as-tu passé ton voyage de noces ? Plutôt farniente, ou plein d’activités ? Raconte !

Crédit photos : Photos personnelles



9 commentaires sur “Notre « vrai » voyage de noces : un mois à Bali et Lombok”

  • OUiiiiiii enfin le voyage de noces à Bali de Mme Claddagh !! je suis bloquée chez moi et j’ai très envie de voyager !!
    Olalala ça commence fort, ubud, cette vue de dingue, votre villa et la bière ! lol
    Ah c’est marrant je suis voyageuse mais je ne connaissais absolument par Airbnb experience !! C’est trop bien !! ces photos des rizières, mais whaouu ! trop genial la balançoire !! J’adore aussi votre expérience spirituelle, trop envie d’en savoir plus, va vraiment falloir que l’on se voit pour parler voyage !
    pfiouuu votre villa à Bali !! La cascade… je vais arrêter, je manque de superlatifs, j’aime tout !!
    Ahahah, je me suis retrouvée dans l’escalade du volcan en pleine nuit ! On l’a aussi fait à la réunion. On a eu de la chance on est arrivé pile avant les nuages mais ça s’est aussi très vite couvert !
    Tu m’achèves avec tes photos à Ahmed, c’est juste incroyable !! complètement instagram ! lol le reflet, les couleurs, c’était juste parfait ! Et comme vous, on se lève plus tôt en vacances à l’étranger qu’à la maison ! lol
    Trop mignon le relâché de bob, je crois j’aurais versé ma petite larme !!
    Non mais cette villa de malade pour vos 6 derniers jours !! mais tu me fais totalement rêver là !! J’avoue que c’est mon petit regret de voyage de noces de ne pas avoir fait un gros craquage comme celui là mais en polynésie les prix sont juste insensés, je pense que c’est déjà un poil plus abordable en Indonésie. D’ailleurs tu saurais estimer à peu près votre budget pour un mois ?
    En tout cas je vais de suite envoyer cet article à M. Chaton et je suis sûre que ça finira par le décider pour Bali !!! je veux trop y aller !!!
    Merci pour ce fabuleux article !! <3 <3

    • Ahah oui la petite bière au milieu de la jungle… alors par contre, l’alcool est suuuuper cher là bas, donc à part la bière, t’as pas beaucoup de choix si tu ne veux pas te ruiner lol! Mais on s’y fait 😂
      Les Airbnb Experience sont proposées par des locaux (genre toi, tu peux en proposer une sur n’importe quel thème, genre euuuh la tournée des théàtres à Paris lol!). Et du coup c’est vraiment sympa, ca fait un peu moins touristique que des activités en grand groupe (faut regarder mais celles qu’on a fait c’était 8 personnes max, et parfois on était que tous les deux !). Depuis on ne fait presque que ça quand on voyage (genre à Rome on a fait dégustation de vins, fromages et charcuterie d’une petite ferme bio !) Bref j’ai bossé pour Airbnb, je peux en parler mille ans ahaha!
      Ahah je me rappellerai de ne pas faire le volcan de la Réunion en pleine nuit alors, un seul m’a suffi 😂
      La dernière villa c’était le gros craquage mais on ne regrette vraiiiiment pas ! (On a payé 1500€ pour 6 nuits…). Sinon oui à Bali tu peux franchement trouver des villas très sympas pas trop chères ! Genre celle du nord de Bali avec la piscine, c’était 75€ la nuit, avec notre femme de ménage / cuisinière et tout (et y avait deux chambres, donc en soi, avec un couple d’amis, ça fait 37€ la nuit !!). Niveau budget je dirais dans les 6000€ pour les logements, les vols et les excursions qu’on a réservées… faut rajouter les transferts d’un logement à l’autre, les restos, quelques autres activités (et l’alcool qui est cher, donc !), mais la vie sur place n’est vraiment pas chère donc le plus gros du budget c’est vraiment les vols et l’hébergement !
      Je vous donnerai les bons plans si M. Chaton est convaincu 😀

      • Olalala mais oui ça va niveau budget par rapport à ce que vous aviez !!!! je pensais que ce serait beaucoup plus pour un mois !! quand je vois que nous on a payé plus de 10000 euros et que l’on n’avait pas la qualité de vos hébergements !! 1500 euros pour 6 nuits, c’est le prix d’une nuit à Bora bora sur pilotis !! (bon c’est pour ça qu’on n’a pas fait hein) Franchement ça fait rêver votre voyage. Et oui j’ai fait la thaïlande et je me souviens qu’à part la bière l’alcool n’était pas donné et pas fou. Je pense que oui M. Chaton va finir par céder pour un petit nouvel an entre amis là bas si on peut de nouveau voyager et que lui n’est pas en formation ! On croise les doigts !! 🙂 bon sinon ce sera pour une autre fois mais on le fera ! 🙂

  • Merci Mme CLADDAGH, tes photos m’ont fait replonger dans mes souvenirs. Nous avions fais bali en 2017 pour notre Vdn. Nous avions fait le sud, Sanur, Uluwatu, Ubud et Lembogan. J’espere y retourner pour nos 10 ans de mariage avec nos enfants et faire le nord.
    Et comment dire le volcan Batur c’est un attrape touriste. On en garde pas non plus un souvenir impérissable !

    • Merci Mili !! Oooh génial d’y retourner avec vos enfants !! Le nord est moins touristique mais tout aussi beau ! Plein de belles cascades notamment ! Aah ca me rassure de voir que je ne suis pas seule à ne pas avoir été convaincue par le mont Batur ! Ca fera ca de moins à refaire la prochaine fois 🙂

  • J’adore l’entrée en matière ^^ Alors moi j’suis en mode déconfinée, j’ai des choses sympa à voir dans les 100 km, mais Bali fait partie de mes envies de voyages. Donc y’a pas de raison que je ne fasse pas un commentaire aussi long qu’à Mme Chaton mouhaahahaha ! (c’est pas une vieille expression, mais ça compte ? ^^)

    J’en prends plein les yeux à Ubud (et j’adore le final de la petite vidéo, il y a une réputation à tenir XD) avec la jungle à perte de vue, on se sent tout petit ! Je n’ai jamais testé les excursions via AirBnb, mais je retiens ton conseil pour la prochaine fois, ton argument « endroit sans crouler sous les touristes » me convainc 😉 J’ai mis pause sur la vidéo balançoire pour voir si vous aviez l’air stressés, mais ça a l’air d’aller ^^ Et ils vous arrêtent comment ? lol Très belles photos sinon, hyper dépaysant … Le tour spirituel a l’air vraiment sympa à faire ! Que de bonnes idées de pouvoir s’immerger de la sorte dans des expériences si typiques et traditionnelles !

    Mais whaaat la villa au nord de Bali … Une vraie invitation à la farniente ! Rosa avait l’air super adorable 🙂 Trop mignon qu’elle se soit autant attaché (mais comme vous semblez être des gens bien, pas de surprises !).

    L’ascension du volcan … j’ai adoré la façon dont tu racontes, même si on sent quand même la blasitude (et j’ai eu mal pour ta cheville). Dans un tel contexte je comprends que ça n’aie pas été la meilleure des excursions … j’espère quand même que cela ne t’a pas porté préjudice pour le reste du séjour, car une cheville mal soignée, ça peut embêter longtemps :/ Je note la photo quand même avec le sourire (mais ptet en mode « keskonfoulà » !).

    Alors c’est clair que derrière, les Doors of Heaven, c’est juste canon !! Vous avez bien eu raison de vous faire violence pour aller voir ça ! L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ^^

    Pink Coco, la grande classe, le panneau d’accueil m’a bien fait rire ^^ Mais ç’aurait été mal barré pour moi, je n’aime pas le rose ^^ Et du coup, vous en aviez mis un peu dans votre valise ? ^^
    Dommage que Gili Meno vous ait moins emballé :/ Mais en même temps, vous n’auriez jamais pu vivre cette expérience super émouvante de relâcher un petit bébé tortue dans la mer … ohlala je trouve ça vraiment super adorable ! Et puis de belles plongées aussi quand même ! Trop inattendu ces sculptures dans l’eau, ça donne une ambiance mystérieuse au pays des temples, ça fait un peut Lara Croft hihi

    La villa de Nusa Lembongan est juste incroyable … on a envie de rester des heures dans la piscine à observer le bord de mer … (pas de petite bière à la fin de la vidéo par contre … !!). Je vais garder en tête la super phrase de M. Caddagh pour la ressortir à Cédric au moment où on organisera notre voyage ! J’aime beaucoup sa vision des choses, vous aviez bien fait de réserver ! Et Nusa Penida, les paysages sont fabuleux …

    Très belles pensées pour terminer cette incroyable chronique qui m’a fait voyager depuis mon canapé … Merci beaucoup !!

    • Wow merci merci Aurélie pour ton commentaire !! (et je pense que je parle au nom de toutes les chroniqueuses quand je te remercie pour tous tes commentaires sur nos chroniques, ca nous fait tellement plaisir !) Alors, je reprends dans l’ordre ahah :

      Ahah la petite bière à la fin oui ! Moi qui n’aime pas trop la bière style Heineken, j’ai du m’y habituer :p Cet Airbnb était vraiment incroyable ! Pour la balançoire, j’étais complètement crispée, j’avais une confiance plus que moyenne dans la corde attachée à un palmier ahah ! Je n’ai pas pu mettre toutes les photos mais tu rirais de celle « sans les mains » où Monsieur Claddagh se penche carrément en arrière, et où je lui jette un regard qui tue (sans lacher mes mains évidemment ahah). Pour s’arrêter ils arrêtent simplement de tirer sur la corde, donc on se balance de moins en moins haut, et puis ils finissent par pouvoir attraper la balançoire !

      Rosa était adooorable, on y pense encore souvent, une très belle rencontre !

      Ahah pour l’ascension du volcan, tu as très bien retranscrit mes impressions ! Heureusement ma cheville s’est remise tout de suite : j’ai eu très très mal pendant quelques secondes et c’est passé… Mais m’étant fait une entorse de l’autre cheville l’année précédente, sur le coup, je me suis vraiment imaginée le pire, et je me suis demandé si un hélico pouvait venir jusque là ahahah ! Et la photo, c’était exactement ça !!! « Bon puisqu’on est là, on a INTERET à faire une belle photo… histoire de pas être monté pour rien hein ! »

      Les Doors of Heaven je pense que c’est LA plus belle chose que j’ai vue aussi tôt le matin, et le réveil matinal que je regrette le moins, de toute ma vie ahah ! (autant dire que dans l’avenir, faudra vachement assurer pour me faire me lever à 5h !)

      Pour Pink Coco j’avais très peu de rose dans mes valises lol! Mais je pense que c’était surtout destiné aux gens qui s’arrêtaient pour boire un verre, manger au resto, mais ne logeaient pas sur place ! Nous avions un petit bracelet (rose) attaché à nos poignets à notre arrivée !

      Oui rien que pour Bob la tortue nous ne regrettons pas Gili Meno… je mettrai une petite vidéo de Bob dans ma dernière chronique, promis !! Et oui ces statues sont vraiment surprenantes !!

      La dernière villa, que dire… MAGNIFIQUE. Ahah on n’avait pas encore sorti la bière, on a fait la vidéo juste en arrivant, mais t’inquiète on devait en avoir une dans les mains 2 minutes plus tard 😀 Et je confirme pour la petite phrase de Mr Claddagh : je suis souvent la voix de la raison dans notre couple lol, mais là il a eu raison à 200%!

      Vous savez où vous voulez partir ou pas encore ?

  • J’adore les expressions pourries, et j’adore tes sages paroles que tu nous transmets.
    Et entre ce début et cette fin, j’adore tout le reste !
    Je mets quand même un bémol aux Airbnb et aux excursions air bnb parce que je suis hôtelière indépendant et cette société c’est la mort de mon métier, et accessoirement de ma société et de mon emploi à court terme.

    C’est vrai que Bali a l’air génial, ça donne trop envie d’y aller toutes ces trop belles photos que tu nous as partagées.

    • Merci Madame Wait !! Pour ce qui est d’Airbnb, j’y ai travaillé mais je l’utilisais déjà bien avant (et toujours après du coup!), à la fois en temps qu’hôte et voyageuse, et je trouve qu’au contraire, c’est un vrai tremplin pour de petites structures (gites, maisons d’hôte etc) qui rassure les voyageurs, mais aussi les hôtes en cas de soucis ! Par contre je suis d’accord avec toi, je déplore qu’ils se soient éloignés de leurs valeurs initiales (qui était avant tout relationnelles), et que de plus en plus de gros hôtels soient sur le site. Mais mon petit doigt me dit que ça va faire marche arrière très bientôt… Pour ce qui est des expériences, et pour en avoir parlé avec les Balinais que nous avons rencontrés, ils trouvent que c’est une vraie chance de pouvoir partager leur culture ainsi (sans être forcément guide de formation), et c’est pour beaucoup un complément de leur travail, donc si nous avons pu les soutenir, tant mieux !
      En tout cas, oui oui oui, Bali, c’est magnifique 😀

Commente ici !