Mon voyage de noces au pays du soleil levant : Kamakura, Nikko et Hakone

Jour 4 – Kamakura

Proche de Tokyo, tu as la possibilité de visiter (entre autres, la liste est si vaste !) Kamakura et Nikko sur une journée. C’est donc à 8h27 précisément que nous montons dans le train direction Kamakura. Nous avons environ 1 heure de trajet.

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Arrivés sur place, il pleut… et il pleuvra quasiment toute la journée. L’avantage, c’est que nous nous retrouvons quasiment seul au milieu de tous les temples !

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Nous commençons par le temple Engaku-ji – un incontournable. Il n’y a absolument personne. Nous sommes 2 couples de touristes à le visiter : pourtant, c’est le plus proche de la gare !

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

À Kamakura, j’ai vraiment la sensation d’être au milieu de la nature. Nous qui n’avons jusque là fait que Tokyo, le contraste avec la ville est hallucinant. Je me sens beaucoup mieux ici !

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Tu peux voir la gare tout en haut. Nous pensions faire le trajet de droite ET de gauche mais nous avons perdu presque la matinée au temple Engaku-ji : il fait très froid (j’ai une simple doudoune légère !) et il pleut. Ça serait dommage d’être aller à Kamakura sans avoir vu le grand Bouddha !

Nous décidons de faire uniquement le trajet de gauche sur notre livre. Mais s’il fait beau et que tu viens à la bonne saison (avril je crois ?), je te recommande le temple Meigetsuin : il possède un magnifique jardin aux hortensias !

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Nous nous arrêtons ensuite au Sanctuaire Tsurugaoka. Je pensais (au vu de la carte) tomber sur un mini monument… et nous tombons nez à nez avec des centaines et des centaines de touristes ! Ils étaient tous cachés ici ! 😉

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Nous tombons d’ailleurs en pleine cérémonie. De quoi ? Nous n’avons jamais réussi à savoir (si tu as une idée, je suis preneuse !).

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Nous poursuivons notre journée au temple Zeniarai Benzaiten. C’est un sanctuaire pécunier : les touristes et les locaux s’y rendent pour laver leur monnaie dans l’eau sainte et espérer multiplier leur fortune.

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Ce sanctuaire est difficilement atteignable (inaccessible en bus donc marche obligatoire) et niché dans la roche. Nous avons d’ailleurs dû passer un long tunnel dans la montagne pour l’atteindre !

À l’intérieur du sanctuaire : une petite rivière et des paniers tout autour pour y mettre l’argent puis le passer dans l’eau. Je m’attendais à voir les gens y mettre des pièces… mais non, ils y mettent l’équivalent de 20, 50, 100 € qu’ils noient à grandes eaux. Moi et mon esprit très terre-à-terre : « Mais Chéri, les billets vont se déchirer non ?! ».

Nous finissons enfin notre journée par le Grand Bouddha tant attendu (non sans s’être perdue dans les petites ruelles du quartier résidentiel car tu as beau voir Bouddha… il n’y a qu’UNE entrée).

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Il pleut à torrent, c’est vraiment désagréable. Nous achetons même un parapluie sur place (pour 4€, autant ne pas s’en priver).

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Grand Bouddha enfin devant nous, je demande à Chéri de regarder les horaire de train pour rentrer plus tôt que prévu… j’ai bien envie d’une bonne douche chaude !

Jour 5 – Nikko

Autant il a fait moche la veille, autant nous sommes réveillés par un temps sublime pour notre journée à Nikko – celle que j’attendais avec impatience au vu des photos sur Internet !

Il faut compter un peu moins de 2 heures pour s’y rendre de la gare de Tokyo. Nous arrivons la-bas à 10h21 et nous prenons un bus qui nous emmène directement dans le Parc National de Nikko… dont l’entrée fait face au pont sacré Shinkyo.

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

La suite se poursuit au Sanctuaire Toshogu. Je pense que de très loin, c’est celui qui m’a le plus plu en terme de diversité de monuments. Surtout qu’il s’agissait d’architecture que nous n’avions pas encore vu jusque là (très dorée, très chargé, une sorte de mixte entre les temples en Malaisie et en Thaïlande).

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Je suis complètement fan de ce temple. Je suis tellement requinquée par ce soleil, par ces couleurs, j’ai une patate d’enfer !

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Vraiment vraiment, je te conseille à 1000% d’aller à Nikko malgré les 4 heures de trajet dans la journée ! J’aime tellement ce temple que je finis par me prendre pour une instagrameuse à tenter de faire des photos de dingue avec mon téléphone. À prendre des positions improbables, à mettre des filtres criards, à demander aux gens de se décaler pour avoir l’impression « que nous sommes seuls au monde ». Un petit florilège… (ne te moque pas 😉 )

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Après un repas bien mérité pour même pas 10 €, nous continuons ensuite vers le sanctuaire Futarasan et le temple Taiyuin. Il n’y a plus personne.

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

L’entrée du temple… pas une âme qui vive !

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Je trouve qu’il ressemble énormément au premier, et pour cause : il est surnommé le petit Toshogu ! Probablement la raison pour laquelle les touristes n’ont pas eu envie de continuer leur ascension ?

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Jour 7 et 8 – Hakone

La veille, nous avions fait notre dernière journée de visite à Tokyo car nous partons le lendemain direction Hakone, une petite ville de montagne proche du lac Ashi. La ville est surtout connue pour sa vue du Mont Fuji et ses sources d’eau chaude !

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Le jour où nous arrivons, le mont est caché derrière des nuages. Nous sommes vraiment déçus quand nous entendons une japonaise parlant en français à une amie française dire « Je suis venue plus de 10 fois, et je ne l’ai jamais aussi bien vu qu’aujourd’hui ! Tu as de la chance ! ».

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Après un chemin improbable (du type : 3 tramway, 1 train de montagne, 1 bus, 1 téléphérique), nous arrivons à notre hôtel qui surplombe le lac Ashi.

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Seul gros regret du voyage : quand nous avons choisi de partir au Japon, nous étions à 2 mois du départ. Et à Hakone, tout le monde recommande fortement de passer une nuit dans un ryokan (auberge japonaise traditionnelle) disposant d’onsen (les sources chaudes). Quand nous avons voulu réserver, il était trop tard : il ne restait plus rien d’abordable – il aurait fallu compter 500 € la nuit. J’ai donc trouvé ce qui se rapprochait le plus d’un ryokan : un hôtel avec chambre traditionnelle, port du kimono obligatoire, menu du repas imposé et source chaude.

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Le soir (22 heures !), nous avons profité, chacun de notre coté, des sources chaudes (car ce n’est jamais mixte : il faut y aller nu comme un ver). Je suis très très mal à l’aise avec mon corps et très pudique. Je rentre dans une première salle avec des casiers : il faut se déshabiller maintenant.

Une fois nue, je rentre dans une autre pièce où il faut d’abord se rincer complètement pour être propre. Une fois lavée, je vais dehors (il fait froid !!) avec ma micro serviette qui me sert à cacher « le devant » et je rentre dans les sources chaudes. Dedans, il n’y a qu’une touriste allemande aussi mal à l’aise que moi. Puis arrivent 3 femmes japonaises hyper à l’aise, qui discutent dans le plus simple appareil avant de se diviser. Je me dis qu’elles ont raison, que tout le monde s’en fiche.

Je reviens à la salle des casiers plus sûre de moi quand une touriste (française !) avait décidé de « visiter » les sources chaudes. Ça m’a vraiment mise en colère car, pour aller jusqu’à cette salle, il fallait passer un certain nombre de portes avec panneau indiquant bien que ce lieu était un lieu de détente, privé, etc, etc. !

Nous nous retrouvons le soir dans notre chambre, nous installons nos futons (« cachés » jusque là dans les placard) et nous nous endormons…

Le lendemain matin, nous prenons le bateau pour traverser le lac Ashi et se rendre près du Tori rouge.

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Après une bonne demi-heure de marche et au moins 20 minutes d’attente, nous pouvons enfin prendre notre photo de touristes devant la porte.

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Ce sont à chaque fois les touristes qui font la queue derrière toi qui te prennent en photo ! Ça donne un coté chaleureux qui m’a bien fait sourire 🙂

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

À peine le temps de dire OUF, qu’il faut déjà repartir pour Kyoto par le train (3h30 environ)…

Mon voyage de noces au Japon

Crédits photo : Photo personnelle

Et toi, es-tu déjà allée au Japon ? As-tu d’autres lieux à recommander sur place ? Dis-moi tout !



3 commentaires sur “Mon voyage de noces au pays du soleil levant : Kamakura, Nikko et Hakone”

  • Voyage de noces au Japon ici également. On a fait énormément de choses mais ni Nikko ni Kamakure. Pour ce dernier d’ailleurs j’avais trouvé que ça ne valait pas le coup juste pour le Bouddha géant mais ce que tu en montres donne vraiment envie !!

    On s’est rendus compte souvent que sorti du lieu à voir et de la photo « carte postale », les touristes ne sont pas curieux. C’est génial quand on décide d’aller voir plus loin car on se sent seuls au monde et on découvre des lieux tout aussi beaux !

    Quant aux onsens, je suis très pudique mais j’ai été très suprise de découvrir que la nudité ne me dérangeait pas quand elle était aussi « naturelle » que dans ces lieux. Quand je suis rentrée pour la première fois dans le vestiaire, il y avait 6 ou 7 japonaises de tous âges qui discutaient tranquillement tout en s’habillant/se déshabillant et personne ne regardait personne. La seule personne qui semblait gênée et tentait de se cacher était une européenne et ça fait bien plus bizarre en fait ! Une fois dans le bain, j’ai une japonaise qui est venu discuter : mes quelques notions de japonais ont été utiles ! C’était à Hakone et j’avoue que ça a été l’un de nos craquage du voyage : une nuit à 400€. Mais aucun regret ça a été l’un des plus beaux souvenirs de notre voyage.

    Je me demande si votre voyage était fini ou si vous avez continué ailleurs ?

Commente ici !