Mon voyage de noces au Japon

Voici enfin venu le temps de la partie plus intéressante du mariage : LE VOYAGE DE NOCES. Ah non, on me dit que le mieux est d’épouser la personne qu’on aime… Ma foi…

Quoi qu’il en soit, pour M. Cariño et moi, le voyage de noces a été source de multiples discussions. Je rêvais d’aller en Polynésie Française comme Mme Kiska et Mme Impatiente mais après analyse du budget, nous avons opté pour une autre destination : le Japon.

Crédits photo : Photo Personnelle

Nous souhaitions y aller pendant la période des cerisiers des fleurs, soit début avril. Cette période est l’une des plus belles mais aussi l’une des plus chères… et bondée. Mais les paysages étaient tellement magnifiques que je ne regrette pas.

Nous avions prévu un parcours de 2 semaines :

  • 5 jours à Tokyo
  • 3 jours à Kyoto
  • 1 journée à Nara
  • 1 journée dans un temple bouddhiste
  • 1 journée à Hakone
  • 1 dernier jour à Tokyo

Mme Teochew t’a raconté en détail son voyage de noces au Japon récemment, je ne vais donc pas m’étaler (d’ailleurs merci pour toutes les bonnes adresses). Je vais juste t’inonder de quelques photos. C’est parti ?

Tokyo mon amour

Tokyo est définitivement notre ville préférée. Si tu veux voir des choses différentes, n’hésite pas une seule seconde, le dépaysement est garanti.

Crédits photo : Photo Personnelle

Notre quartier préféré est celui d’Asakusa où nous dormions.

Crédits photo : Photo Personnelle

Notre deuxième quartier préféré, moins touristique et plus moderne est Shinjuku, l’ambiance qui en ressort est assez incroyable et les jeunes tokyoïtes semblent apprécier particulièrement ce coin.

Crédits photo : Photo Personnelle

M. Cariño a particulièrement apprécié Jimbocho, le quartier des libraires où nous avons trouvé quelques perles.

Un autre lieu qui nous a beaucoup plu : le quartier de Ginza. Ce quartier n’a rien de traditionnel avec ses énormes buildings et son centre d’affaires mais la nuit tombée, nous étions complètement hypnotisés par l’ambiance électrifiée de cette zone.

Crédits photo : Photo Personnelle

Dernier stop à ne pas manquer : le TeamLab Borderless. Ce musée est absolument bluffant. Chef-d’œuvre de technologie, il met en avant la nature comme on ne l’a jamais vue. Il permet une immersion dans un monde digital ultra coloré et adaptable en fonction de nos mouvements. Il faut s’y prendre à l’avance pour prendre les billets mais vraiment, ça vaut le coup.

Crédits photo : Photo Personnelle

Bon, et inutile de te parler de tous les parcs avec des cerisiers en fleurs… on ne s’en lasse pas. Enfin, après la 100e photo, mon cher mari m’a quand même dit « C’est bon on a compris, c’est beau ». Rabat-joie… 😉

Crédits photo : Photo Personnelle

Kyoto touristique

Après cette semaine intense à Tokyo, nous partons en direction de Kyoto, ville plus petite et plus provinciale. Personnellement, j’ai moins aimé Kyoto. Il parait que c’est la ville la plus visitée au Japon, devant Tokyo. Elle est surtout connue pour sa période des cerisiers en fleurs, où on peut se balader près de la rivière et contempler ces arbres qui semblent irréels tellement ils sont beaux. Mais vraiment, il y a avait tellement de monde que nous n’avons pas pu apprécier cette ville.

Crédits photo : Photo Personnelle

Nous avons tout de même mangé les meilleurs gyozas et ramens de toute notre vie (j’en salive rien que d’y penser).

Crédits photo : Photo Personnelle

Notre séjour à Kyoto nous a aussi permis de visiter les environs.

Nara

Je ne présente plus cette ville qui est bien connue du monde entier pour ses biches en liberté. Intriguant au début, on s’habitue vite à ce qu’humains et animaux se côtoient sur les rues pavées de la ville. Nous n’avons bien sûr pas résisté à essayer de les approcher et ayant l’habitude, elles étaient très dociles, et en demande de nourriture.

Crédits photo : Photo Personnelle

Mais à Nara, il y a aussi le Todai-ji, temple qui abrite une statue de Bouddha géante.

Crédits photo : Photo Personnelle

Fushima Inari Taisha

Un deuxième lieu mondialement connu, Fushima Inari Taisha soit le sanctuaire aux 10 000 torii. Je te préviens, si tu veux être seul(e), il faut se lever tôt. Je pense que la période n’aidait pas mais j’avais vraiment l’impression d’être à Disneyland un samedi de juillet. Un conseil si tu souhaites t’éloigner du monde, prévois de marcher un peu. En effet, la plupart des personnes s’arrêtent aux premiers torii et si tu marches une petite demi-heure, tu peux espérer un peu de tranquillité.

Crédits photo : Photo Personnelle

Bambouseraie d’Arashiyama

Dernier lieu à ne pas manquer autour de Kyoto : la bambouseraie d’Arashiyama. Pour cette visite, nous avions prévu de nous lever tôt (5 heures du matin). En effet, l’idée était d’y être dès 7 heures pour profiter d’un peu d’intimité. C’était assez calme mais nous avons croisé 2 – 3 shootings photo de mariés. Ce lieu est impressionnant par la hauteur des bambous et par la tranquillité qu’il y règne.

Crédits photo : Photo Personnelle

Initiation au Zazen

Pour la suite de notre périple, nous avions prévu une activité un peu différente. J’avais repéré sur un blog de voyage un temple du nom d’Eiheiji : le temple de la paix éternelle. On y pratique le zazen, littéralement « la méditation assise ». Cette pratique consiste à juste s’asseoir et vider son esprit.

Crédits photo : Photo Personnelle

Voici le programme de notre séjour à Eiheiji :

  • 2 séances de 40 minutes de zazen
  • 2 repas cuisinés de manière traditionnelle
  • Une visite du temple
  • La participation à la cérémonie du matin

Nous ne savions pas à quoi nous attendre et nous n’avons pas été déçus.

Le rythme est particulier mais pour 1 journée, c’est intéressant de vivre comme des moines.

Nous avons commencé par une courte visite du lieu et de nos appartements. Ça nous a surpris mais notre chambre était très spacieuse. Nous dormions sur des lits futons individuels à même le sol mais le lieu était très agréable, apaisant.

Crédits photo : Photo Personnelle

Nous avons ensuite fait notre première séance de zazen qui consiste à rester pendant 40 minutes, les jambes en tailleur, le dos droit face à un mur. Inutile de te dire qu’au bout d’un moment, nous ne sentions plus nos jambes et qu’il était difficile de canaliser ses idées et de vider son esprit.

Suite à ça, nous avons eu notre premier repas végétarien préparé par les moines avec des produits des alentours. Selon la pratique, les repas se font en silence pour se concentrer sur la nourriture et sur sa provenance, pour réaliser que l’on est en train de manger. Il faut aussi respecter les moines-cuisiniers en finissant au maximum tout ce qu’il y a dans notre assiette.

Crédits photo : Photo Personnelle

Après le repas et un film nous expliquant l’histoire du temple, nous pouvons aller dans les bains. Comme tous les bains japonais, il faut se dénuder complètement et les bains ne sont pas mixtes. N’étant pas très à l’aise avec mon corps, je ne suis pas restée très longtemps même si je regrette aujourd’hui de ne pas avoir profité de l’expérience à 100%.

Puis extinction des feux à 21 heures… c’est tôt mais quand on sait que le réveil est à 3 heures, il y a peu d’hésitation.

3 heures du matin, réveil un peu difficile pour la deuxième séance de zazen. Je pensais que celle-ci serait plus difficile au vu de l’heure mais je pense que j’ai dû rentrer dans une transe / demi-sommeil car je n’ai absolument pas vu le temps passer.

Crédits photo : Photo Personnelle

La cérémonie qui a suivi était absolument impressionnante. Elle a duré 1 heure et tous les moines du temple priaient tous ensemble dans le Dharma Hall, lieu consacré au service matinal.

Le départ du temple s’est fait juste après le petit-déjeuner, aux alentours de 7 heures du matin.

Si ce lieu t’intéresse, je t’invite à aller voir sur le blog Le Polyèdre.

Nuit de noces à Hakone

Ne sachant pas ce qui nous attendait pour notre nuit au temple, nous avions prévu notre nuit spéciale noces le jour suivant. En effet, nous voulions nous faire plaisir pendant ce voyage et pour cette nuit, nous avions choisi un ryokan, auberge traditionnelle japonaise, dans la ville thermale d’Hakone.

Crédits photo : Photo Personnelle

En arrivant dans notre chambre, nous découvrons le petit plus de cette chambre : un jacuzzi sur le balcon. Inutile de te dire que j’ai passé les ¾ de mon temps dans le jacuzzi.

Crédits photo : Photo Personnelle

Nous avions également prévu dans cette nuit un repas gastronomique japonais : le kaiseki.

Crédits photo : Photo Personnelle

Le Japon est un pays plein de diversité : le traditionnel est mélangé avec l’ultra-moderne, la luxure et les choses simples se côtoient facilement et c’est ce que nous avons essayé de vivre durant ce voyage de noces.

À l’origine, c’était M. Cariño qui était plus emballé par ce voyage mais je ne regrette absolument pas. Aujourd’hui on parle d’y retourner et d’explorer des coins un peu moins touristiques. Autre point qui a rendu notre voyage absolument fabuleux : la gentillesse des japonais. On en parle beaucoup et je peux te le dire, ce n’est pas un mythe. Nous avons rencontré des personnes incroyables, qui faisaient leur maximum pour nous aider, même en ne parlant pas un mot d’anglais.

Et toi, quelle est la destination de ton voyage de noces ? Connais-tu le Japon ? Est-ce que ce pays t’attire ?



10 commentaires sur “Mon voyage de noces au Japon”

  • Ce devait être superbe les cerisiers en fleurs ! Mais c’est sûr que ça doit attirer tellement de monde … Nous avions préféré y aller en plein mois de juillet ahah quelle chaleur !! Mais vraiment dépaysant, et de très jolies choses à voir 🙂 j’ai aimé la description de votre expérience sur la méditation zazen, c’est très intéressant !

    • Ouiii les cerisiers en fleurs étaient vraiment magnifiques ! Ça devait être tellement beau aussi en été (malgré la chaleur). Pour la prochaine fois car c’est sûr, on a déjà envie d’y retourner !

  • Whaou c’est tellement sublime les cerisiers en fleurs ! J’ai retrouvé de jolis lieux que j’avais vu dans la chronique de Mme Teochew, ces petits bambi me font rêver. Et moi qui ne suis pas très musée, celui que vous avez fait à Tokyo avait l’air super ludique et la photo que tu as prise est incroyable. Enfin tu m’as trop donné envie avec ton jacuzzi dans la chambre !! ça c’était un superbe voyage de noces riche de culture, de gastronomie, de paysages et d’un peu de luxe. un combo parfait en somme

    • Les bambis <3
      Honnêtement, je n'étais pas hyper chaude pour au début pour le Japon et je n'ai qu'une envie, c'est d'y retourner !

  • Ca doit être vraiment chouette de tester cette journée au temple (même si j’avoue la méditation à 3h… elle aurait du mal à passer ahah). Le Japon n’est pas à priori un pays qui m’attire plus que ça, mais tu donnes envie de le découvrir !!

    • Hahaha la méditation à 3h était vraiment très très compliquée mais je suis contente de l’avoir fait au moins une fois dans ma vie !
      Je suis contente de t’avoir donnée envie 🙂

  • Nous avons fait également notre voyage de noces au Japon. Mais nous avons évité la période des cerisiers en fleurs, bien trop touristique pour nous. Nous avons préféré l’automne sans aucun regret même s’il paraît en effet que le printemps est magique au Japon.

    Kyoto est certes touristique mais mis à part au temple du pavillon d’or nous avons été plutôt tranquilles. Notre déception a été justement la bambouseraie d’Arashiyama trop blindée de monde : nous avons bien regretté de ne finalement pas être allés à Nara à la place.

    Petite rectification : le Fushimi (avec un i et non un a) Inari Taisha se trouve à Kyoto même et pas à Nara.

    A Hakone c’est bien un jacuzzi que vous avez eu ou plutôt un ofuro ? (baignoire japonaise traditionnelle en bois avec eau chaude).

    Et enfin, je ne connaissais pas du tout le TeamLab Borderless. Ça a l’air top !! Et je confirme pour la nourriture à Kyoto : c’est là que j’ai mangé les meilleurs sushis de ma vie !

    • Olala j’ai écrit mon article beaucoup trop vite ! Merci d’avoir rectifié toutes mes erreurs ! Pour Hakone, c’était bien un jacuzzi (ou une baignoire). Par contre l’eau chaude venait de la montagne.

      Le Japon en Automne ça devait être magnifique <3

      Et pour le TeamLab Borderless, honnêtement, ça vaut vraiment le détour !

  • Votre vdn avait l’air super sympa, et tous ces cerisiers en fleurs c’est magnifique ! La journée au temple bouddhiste c’est original mais ca doit être une expérience unique !

    • Hehe oui le temple bouddhiste c’est particulier pour un VDN, mais honnêtement, on regrette pas… c’était dur mais je pense qu’on oubliera jamais cette expérience

Commente ici !