Notre voyage de noces en Norvège : retour à Oslo

Après deux jours à Bergen, il est temps de repartir. Au petit matin, nous nous levons. Comme il est encore tôt pour le petit-déjeuner, la propriétaire nous a préparé un petit panier, et elle nous a quand même fait des gaufres, une adorable attention !

Il est trop tôt pour les bus, nous traînons donc nos grosses valises jusqu’à la gare de Bergen pendant une demi-heure…

But de la journée : le trajet Bergen-Oslo version touristique, avec Norway in a Nutshell.

Norway in a Nutshell

ouverture du ferry

Norway in a Nutshell train Flåm Railway

Sincèrement, nous avons vu beaucoup de jolies choses (enfin, avant la dernière partie, en train classique, qui comporte surtout des tunnels ! Une contrôleuse nous signale d’ailleurs qu’il faut normalement réserver ses places, même avec ce trajet tout compris – sans supplément hein, mais il faut réserver. Sauf que personne ne nous l’a dit, et nous n’avions de toute façon pas Internet pendant le voyage ! Heureusement, elle est indulgente avec les pauvres touristes que nous sommes.).

… Mais nous n’en avons pas du tout profité. Parce qu’on se trimballait trois valises (stressant !). Parce qu’on venait de passer une semaine tranquille, autonome, rarement mêlé aux touristes, et qu’on était d’un coup projeté dans un truc avec beaucoup de monde. Et parce qu’on avait déjà traversé beaucoup de paysages. Du coup, l’effet de surprise du paysage “waouh !” ne suffisait plus à éclipser le reste.

Donc, à mon avis, c’est intéressant à faire, mais seulement :

  • si tu passes 3-4 jours en Norvège et que tu veux avoir un aperçu des paysages.
  • si tu y passes plus longtemps, mais que tu ne visites pas d’autres fjords de la partie Sud du pays.
  • si tu n’as pas à te trimballer de grosses valises.
  • et même, éventuellement, si tu passes du temps dans d’autres fjords, mais alors il faut COMMENCER par Norway in a Nutshell, et non pas terminer.

Nous arrivons autour de minuit à notre hôtel à Oslo (le même qu’au début, mais cette fois-ci dans une chambre standard), nous sommes épuisés !

Une journée à Oslo

Cette fois-ci, acheter le pass vaut le coup ! D’autant plus qu’il donne accès gratuitement à tous les transports en commun (bateau compris). Il existe pour 24, 48 ou 72 heures. Et ce n’est pas une façon de dire “un/deux/trois jour(s)” : à partir de la première utilisation, il est valable pour cette durée réellement. Pratique pour ceux qui veulent aller visiter quelque chose le lendemain matin !

Nous prenons donc le bateau pour Bygdoy, un quartier excentré d’Olso où se trouvent de nombreux musées.

bateau rose dans le port d'Oslo

D’abord, le Norsk Folkemuseum, où sont reconstitués des habitats de toute la Norvège, du 16e siècle à nos jours, avec des maisons qui ont été démontées ailleurs, et remontées ici.

Norsk Folkemuseum

Norsk Folkemuseum

Norsk Folkemuseum

Norsk Folkemuseum art lapon

Norsk Folkemuseum

Puis le musée des bateaux vikings, où l’on découvre un bateau dans un état de conservation exceptionnel ! Ce musée n’est pas bien grand, mais on ne trouve pas partout de tels bateaux, tout de même : ça vaut donc le détour.

musée des bateaux vikings

traîneau au musée des bateaux vikings

musée des bateaux vikings

Nous faisons un tour au musée de la Marine (intéressant, mais classique), avant de faire un saut au Fram Museum. Oh, dire que j’hésitais à y aller ! Grossière erreur. Le Fram, c’est un navire conçu pour se laisser emprisonner dans les glaces de l’Arctique, à la fin du 19e siècle. Et figure-toi que ce bateau… ben, il est dans le musée. Oui oui, le bateau entier. Et on peut monter dessus. Kiffage absolu !

Après avoir regagné les côtes norvégiennes en franchissant la porte de sortie du musée Fram, nous passons en coup de vent dans le musée Kon-Tiki (tu notes qu’on visite souvent rapidement ! C’est à la fois l’avantage et l’inconvénient du pass : on peut aller tout voir et on se sent obligé d’en profiter… Mais on n’a pas énormément de temps, vu que ça ferme tôt !).

Fram Museum

Bygdoy

Nous reprenons ensuite le bateau pour le centre-ville, et nous allons visiter l’Akershus Slott, une forteresse dominant le port d’Oslo (Slott veut dire château), construite au Moyen-Âge et transformée à la Renaissance. Encore aujourd’hui, ce lieu sert pour certaines représentations de la famille royale norvégienne, et dans la nécropole sont enterrés les derniers souverains.

Akershus Slott

vue sur le port d'Oslo

Dernier jour… Le parc Vigeland d’Oslo

Le lendemain, nous laissons nos bagages à l’accueil. Nous voulons profiter des dernières heures de validité de notre pass pour nous rendre en tramway jusqu’au parc aménagé par le sculpteur Gustav Vigeland.

Prendre un tram, a priori, rien de plus facile : il y a une gare d’arrivée et une gare terminus, et des stations entre. Au début rien à signaler, mais comme je guette les arrêts, je m’aperçois que ça ne correspond plus ! Manifestement, il a changé de ligne en cours de route… Renonçant à comprendre, nous finissons notre trajet à pied.

sculptures du parc Vigeland

parc Vigeland

sculptures du parc Vigeland

Retour à pied aussi, de toute façon notre pass est expiré à présent. Nous achetons préventivement nos billets de train, allons faire nos dernières courses alimentaires… Et nous terminons avec seulement 2 NOK (20 centimes d’euros) en poche, juste de quoi garder un souvenir !

Nous récupérons nos valises et allons nous poser dans un parc pour pique-niquer… Et puis on prend le train jusqu’à l’aéroport.

Bon… Eh bien, ça y est, c’est la fin du voyage pour de bon. Ha det bra !

avion Norwegian

Le budget

Avec l’agence, nous avons dépensé 3 767 € pour 11 jours, qui comprenaient :

  • les billets d’avion (compagnie Norwegian) avec les bagages en soute
  • le logement
  • les petits déjeuners
  • la location de voiture
  • le mini-voyage Norway in a Nutshell

Là-dessus, on a dû ajouter les billets de train jusqu’à Paris et les hôtels en région parisienne (à cause de nos horaires d’avion qui rendaient impossible ou trop juste le départ et le retour direct chez nous).

Et les frais sur place : on avait converti 700 €, qui nous ont payé trois restaurants, les pique-niques, les traversées en petit ferry, les billets de train vers Oslo, les entrées aux musées (dont Oslo Pass) et les autres excursions, quelques menues babioles souvenirs, un plein d’essence. On était PILE et on a vraiment fait un minimum d’extras. Nous avons également payé par carte bancaire deux pleins d’essence, et les frais de “rapatriement” de la voiture de Bergen à Oslo. Au total sur place, nous avons ainsi dépensé près de 1 000 €.

Somme totale du voyage, tout compris : 5 026 €.

Bilan de ce voyage

On s’en est mis plein les mirettes. On rêve d’y retourner ! Quand on pourra se le permettre financièrement, on se débrouillera sans agence, cette fois-ci : comme on trouve des infos en anglais facilement, c’est tout à fait jouable.

M. Lutin tenait absolument à investir dans un appareil photo reflex avant ce grand départ. Nous l’avons donc commandé à la fin de l’année 2012, peu de temps après notre mariage, afin que M. Lutin ait le temps de se faire un peu la main, tant sur la prise de vue que sur la retouche. Et comme tu as pu le voir dans les quelques épisodes de mon récit de voyage de noces, ça valait le coup ! Depuis, il s’est encore amélioré, et on se dirait presque que c’est dommage que les photos de ce grand voyage n’aient pas la qualité de celles qu’il prend aujourd’hui. Mais bon hein, ce sont aussi ces photos qui lui ont permis de faire de mieux en mieux. Et puis sinon, on ne fait jamais rien, zut ! (Donc, là encore… Il faut y retourner. Ben quoi ?).

Pour les petits points négatifs (qui n’ont pas gâché l’aventure hein, vraiment, on n’en garde que d’incroyables et merveilleux souvenirs !), il y a quelques petites choses dont je t’ai parlé dans mon récit, mais également un petit souci de budget.

En effet, on s’est débrouillé pour faire un minimum de dépenses superflues… Et on a trop bien fait attention ! On aurait dû prévoir un budget légèrement plus important pour les dépenses sur place.

On est allé 3 fois au restaurant, et pas des restos de luxe évidemment. Mais tout le reste du temps, on a tourné avec du pain de mie, des chips, de la pâte à tartiner au chocolat (le stock de nourriture qui fait plusieurs jours sans avoir besoin de frigo !), et on s’achetait un bout de fromage pour compléter juste avant chaque repas. Autant te dire qu’au retour, la perspective d’un pique-nique pain-fromage n’avait plus rien de réjouissant ! Sans parler d’aller tout le temps au resto, un plat à emporter pour varier quelques fois, ça aurait été pas mal.

On s’est acheté uniquement un mug en souvenir (et des babioles pour la famille.) Sans parler de dévaliser les boutiques, j’aurais tout de même aimé avoir un ou deux souvenirs en plus.

La prochaine fois aussi, on prendra plus notre temps. Comme on avait du trajet à faire chaque jour, on ne s’autorisait pas vraiment de balades, c’est un peu dommage de ne pas s’être complètement immergés dans la nature en s’éloignant beaucoup des routes…

J’espère que mon récit de voyage de noces t’aura donné envie de partir plein nord, toi aussi !

Et toi, as-tu choisi la destination de ton voyages de noces ? Est-ce que la Norvège te fait également envie ? Dis-moi !

✈ Pour des hôtels très chics et des voyages extraordinaires, je te propose de faire un tour du côté de VeryChic : chaque jour, le site te propose des ventes privées pour des hôtels 5* partout dans le monde !




11 commentaires sur “Notre voyage de noces en Norvège : retour à Oslo”

  • Un beau voyage, même en express! Trois photos m’interpellent: celles de statues avec des enfants sont impressionnantes! Ce Gustav a la mise en scène surprenante, de violence comme de tendresse, j’aime beaucoup.

  • J’ai adoré ton récit ça m’a permis de revivre une partie de mon voyage là bas !
    J’avais pris le train également entre Oslo et Bergen et j’avais fait une halte pour aller à Flam, vous y etes allés ? Il y a de superbes cascades à voir soit en train soit si comme nous tu as les sacs à pieds (attention 20 km de descente…) !
    pour la bouffe j’avais aussi pratiqué les sandwichs pour ne pas exploser le budget par contre on trouvait aussi très souvent des salades bar dans les supérettes du coup ça nous permettait de varier et de ne pas faire sandwich systématiquement, au cas où tu y retournes…
    en tout cas j’espère que tu auras l’occasion de retourner dans ce pays magnifique qui fait parti de notre short liste pour notre voyage de noce également, mais la concurrence est rude…

    • Oui c’est justement ça le trajet “Norway in a Nutshell”, (la photo avec le train, c’est le fameux train de Flam). 😉 Mais on avait juste 1h de battement entre l’arrivée en bateau et le départ en train. On s’est assez peu baladés en fait, ce qu’on prendra davantage le temps de faire quand on y retournera. 🙂

      Le soucis pour les pique-nique, c’est que je suis végétarienne. 😉 Sans quoi effectivement, on aurait pu acheter des sandwichs ou des salades… La seule salade où on était sûrs qu’il n’y ait pas de viande, c’était une salade de pomme de terre, et honnêtement elle n’était pas formidable, je préférais encore le pain avec du fromage !
      A l’aéroport on avait trouvé un sandwich végétarien, et une autre fois dans un endroit où les sandwichs étaient fabriqués sur place, ils avaient pu m’en faire un sur-mesure.

  • Je me souviens avoir fait une sieste au parc Vigeland et d’avoir rencontré un Canadien.
    J’avais aussi fait le trajet Myrdal-Flam.
    Merci pour tes superbes photos et vraiment c’est un très beau voyage que vous avez fait.

  • Merci,

    Pour le voyage et les photographies :).

    Et tout ces détails!
    Cela me tente depuis un certains temps, mais c’est un budget (et il faut trouver le temps en saison).

    Tu penses qu’on peut économiser beaucoup en organisant tout soi-même?

    • Je ne me rend pas trop compte à quel point il est possible d’économiser, je t’avouerais. Sans doute un peu. Et après, si tu n’as rien contre le camping sauvage, il y a de quoi économiser beaucoup ! En tout cas, les billets d’avions ne sont pas le gros d’un budget vacances en Norvège, c’est déjà ça.
      C’est sûr que c’est un pays cher ! 😮

  • Pour mon voyage de noce, je rêvais de la Scandinavie en bateau depuis des années, mais mon mari n’avait pas les compétence nautique pour réaliser ce rêve et il tenait à me faire découvrir le Japon. Je ne regrette absolument pas, mais quand je vois les voyages de noces des différentes dentellettes qui sont parties dans les pays du nord, je me dis qu’il faudra absolument qu’on y aille un jour. Mais je crois que ça risque d’attendre une quinzaine d’année pour qu’on puisse y aller en famille et que les enfants en profite aussi !

  • Les clichés sont superbes, bravo M. Lutin! 😉 vous nous avez fait rêver, mais notre budget est moindre et on veut se faire vraiment plaisir pour notre voyage de noces, ce sera donc l’Ecosse, beaucoup plus abordable dans pour notre compte en banque, et pourtant bien beau et bien sauvage. Mais on se garde les pays scandinaves sous le coude pour nos 10 ans de mariage, en espérant être plus à l’aise financièrement d’ici là! 😉

    • L’Écosse nous tenterait bien aussi ! 🙂
      En plus, mon papa y est allé très récemment, et a été surpris de constater qu’il y avait toujours au moins un menu végétarien dans chaque resto où il est allé (et il en a testé plein !). Une perspective qui m’a bien réjouit ! 😀

  • Wow les statues et les sculptures sont vraiment impressionnantes et puis le paysage est somptueux. Par contre je me demande s’il ne fait pas trop froid la bas. Personnellement j’aime bien faire le plein de soleil quand je voyage, surtout que sur Paris on le voit pas souvent le soleil.

    • Il peut faire chaud en été. Là, en juin, on était juste bien (et on a pris un coup de soleil !). 🙂 Il a fait beau presque tous les jours.
      Après, si tu aimes la chaleur, ce n’est peut-être pas la destination à privilégier, effectivement. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *