Étiquette : thème hiver

Mon chaleureux mariage enneigé : quand la mariée est maquillée et coiffée

Mon chaleureux mariage enneigé : quand la mariée est maquillée et coiffée

Samedi 9 décembre 2017. 6h. Après quelques pauvres petites heures, mon réveil sonne ! Ça y est, c’est le jour J : aujourd’hui, nous nous marions ! Je m’habille en hâte et je file dehors… SOUS LA NEIGE ! J’enfile mes gants et je dégage ma voiture avec un enthousiasme dingue ! Je suis une future mariée surexcitée en jean, avec mes bottes de neige, ma veste de ski et mon joli kimono qui en dépasse : le look qui tue !

Mon chaleureux mariage enneigé : de J – 8 à J – 2

Mon chaleureux mariage enneigé : de J – 8 à J – 2

Chose promise, chose due ! J’entame aujourd’hui le récit de notre mariage… enfin pas tout à fait, en réalité ! Commençons par le commencement : le mariage démarre par la dernière semaine de préparatifs… C’est à ce moment-là que tu réalises tout doucement que tous ces mois de préparatifs arrivent à terme et que tout bientôt, tu seras mariée !!! Tout s’accélère… Allez, laisse-moi te ramener quelques mois en arrière : le 1er décembre, soit à J – 8 !

L’épisode où la mariée se couvre

L’épisode où la mariée se couvre

C’est bien beau d’avoir trouvé une robe trop belle d’occasion. Maintenant, il faut songer au fait que ce mariage a lieu en plein hiver et qu’il risque de faire froid (oui, il fait froid fin février quand le vent de Russie arrive sur la métropole). Durant mes essayages, j’ai pu tester différentes solutions, je vais maintenant te montrer tout ce que j’ai essayé. Ce n’est pas exhaustif. Mais j’ai un critère principal : je ne veux pas de tenue qui doive passer par la tête.

Le mariage atypique et à petit budget d’Emma

Le mariage atypique et à petit budget d’Emma

Emma et Grégoire se sont rencontrés lorsqu’elle traversait une période difficile, et elle n’avait pas vraiment l’intention d’entamer une relation… mais plus elle parlait avec lui et plus il devenait évident qu’ils étaient fait l’un pour l’autre ! Pour eux, le mariage était l’occasion d’officialiser leur amour et ils avaient envie de “marquer le coup”. Organiser un mariage leur faisait un peu peur (c’est beaucoup de travail), mais ils avaient vraiment envie de se lancer ensemble dans cette belle aventure.

Le mariage chaleureux de Géraldine en plein hiver

Le mariage chaleureux de Géraldine en plein hiver

Géraldine et Paul se connaissaient depuis plusieurs années. Ils s’étaient croisés lors de mariages ou de fêtes d’anniversaire. Ce jour-là, à cette fête, lui qui avait tout du bon père et du bon mari bien en ménage, arrive fraîchement divorcé ! Elle a alors sauté sur l’occasion ! Pour leurs 3 ans, en voyage à Madrid, ils sont en train de prendre l’apéro dans un bar en rooftop et elle trouve une bague dans une boîte à lunette transformée en écrin ! “Veux-tu m’épouser ?” “Gniiii, oui !”

Quand on réchauffe, chausse et pare la mariée d’hiver

Quand on réchauffe, chausse et pare la mariée d’hiver

Si la recherche de ma robe a presque été un parcours du combattant, celle des accessoires a été beaucoup, beaucoup plus rapide et tellement plus simple ! Des coups de cœur, des petites hésitations, des obligations et même des accessoires « surprise » ! Alors, qu’est-ce que la mariée d’hiver que je suis a choisi pour se chausser, se réchauffer et se parer ? C’est ce que je m’apprête à te livrer aujourd’hui !

Un mariage de Noël à l’ancienne : un petit bilan et un au revoir

Un mariage de Noël à l’ancienne : un petit bilan et un au revoir

En arrivant chez Mademoiselle Dentelle, j’avais prévu d’écrire une chronique bilan très détaillée, des finances à la décoration, des fiançailles à la recherche d’escarpins. Aujourd’hui, un peu plus d’un an après mon mariage, je ne me vois pas te raconter tout ça. Pourquoi ? J’ai peur de me répéter par rapport à mes autres chroniques, je n’ai plus du tout en mémoire les chiffres exacts, et puis dans le fond est-ce vraiment l’essentiel ?

Un voyage de noces sous les tropiques ? Pas pour nous !

Un voyage de noces sous les tropiques ? Pas pour nous !

M. Wayne et moi adorons voyager. Non, rectification, j’adore voyager, et M. Wayne a dû s’adapter à ces envies nomades. Il n’aime pas l’avion, mais l’a pris très souvent pour moi. Quand nous avons choisi la date de notre mariage, il m’a fait promettre de ne pas partir à plus de deux heures d’avion de la maison pour la lune de miel et de ne pas faire exploser le budget. Bon… en décembre, en Europe, quels choix avons-nous ?

Quand on convie officiellement nos invités

Quand on convie officiellement nos invités

Nos proches ont reçu un save the date à M – 9 : beaucoup d’entre eux l’avaient (un peu…) pris pour un faire-part et nous avaient déjà (plus ou moins…) répondu quant à leur présence ! Mais, comme il leur manquait des informations cruciales pour leur participation à l’événement de l’année et que nous n’avions pas envie de nous retrouver tout seuls, nous avons décidé de quand même faire un faire-part en bonne et due forme (oui, je suis d’humeur hilarante aujourd’hui !).

Allez, je reprends mon sérieux !

Quand on se fait tirer le portrait

Quand on se fait tirer le portrait

C’est la première fois que nous posons pour un photographe… Alors autant dire qu’au départ, nous ne sommes pas à l’aise. Enfin, surtout Monsieur Cerf, qui met un peu plus de temps à prendre des attitudes naturelles ! Mais au fur et à mesure, grâce à quelques fous rires et surtout grâce à Pauline qui nous met en confiance et ponctue tous ses clichés de « Oh mais vous êtes tellement choux ! », nous nous détendons, nous prenons au jeu et enchaînons avec plaisir les poses, les regards, les sourires, les petites mises en scène, etc.

Nous passons ainsi deux grosses heures (voire trois…) à nous regarder, à boire du thé imaginaire, à nous câliner, à nous réchauffer au coin du feu (ils nous ont même allumé la cheminée : je t’ai dit qu’ils étaient au top dans cet hôtel ?), à nous embrasser et à… crever de chaud !