Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Madame Teochew

Chroniqueuse Mademoiselle Teochew (prononcé "Té-Tché-Ou"), heureuse mariée de l'été !
J'ai 26 ans et Chéri 28 ans.
Presque 7 ans après notre première rencontre sur les bancs de l'école, nous nous sommes dit "Oui" en juillet 2017 !
Au programme, un mélange des cultures françaises et sino-cambodgiennes, des prises de têtes à n'en plus finir, des couleurs, des franches parties de rigolades mais aussi et surtout beaucoup d'amour !

Ses contributions

Escarpins colorés mariage Patricia Blanchet

De belles chaussures t’emmèneront vers de beaux endroits

Au tout début de mes recherches, j’étais partie en quête d’une paire de chaussures plutôt nude pour le jour J.

Il fallait également que je m’y prenne tôt et rapidement. En effet, la boutique de robes de mariée m’avait demandé de revenir au prochain essayage avec mes chaussures pour qu’elle puisse adapter la longueur de la robe à ma hauteur de talon. J’avais donc quatre mois… en hiver pour trouver des sandales/escarpins ouverts.

Robe de mariée mariage chinois

Quelles tenues pour quel jour ?

Sachant que j’avais déjà LA robe pour le mariage religieux, au moment de réfléchir à ma tenue du civil, je me suis rapidement orientée vers une combinaison blanche. J’ai toujours rêvé de me marier en pantalon, et le fait d’avoir DEUX jours me permettait de réaliser ce rêve secret ! Ça a surpris « l’ancienne génération » et enchanté les plus jeunes.

Je t’épargne les multiples péripéties pour trouver la combinaison : j’ai essayé presque toutes celles qui existaient à moins de 200€, mais aucune ne me plaisait complètement.

Réponses énervantes des invités au mariage

Les invités sur l’échelle de l’agacitude

Après les faire-part, les réponses aux faire-part. Ah, quel grand moment !

Je ne sais pas si tu es en train de ou vas passer par cette étape, mais la gestion des réponses des invités a été pour moi l’étape la plus complexe à gérer. Du coup, plutôt que de ressasser ça comme une vieille mamie aigrie, j’ai décidé de partager avec toi ma vision de mes invités sur l’échelle de l’agacitude, histoire d’en rire ensemble… C’est parti !

Choix du faire-part de mariage

Des invitations comme on les aime (pas)

Quand je furetais sur les blogs mariage bien avant la demande, je ne comprenais pas l’engouement ni les énervements liés au faire-part. Je me demandais comment il était possible de se prendre autant la tête pour un bout de papier qui allait de toute évidence finir au fond d’un tiroir.

Une fois la demande passée, j’ai dit à Chéri que nous pourrions simplement nous inspirer des faire-part « infographie » qui font fureur sur le web et que ça irait très bien comme ça. Pour moi, le sujet était plié…

quel nom prendre pour le mariage

Entre clichés et idées dépassées, quel nom choisir après le mariage ?

e n’avais pas vraiment de préférence entre les différents choix possibles, mais à la seconde même où j’ai été fiancée, j’ai été questionnée sur ma future décision et j’ai eu cette sensation : il n’y avait aucune bonne décision concernant mon nom après le mariage et les réactions autour de moi étaient très souvent rétrogrades vis-à-vis des femmes.

C’est justement à cause de ces réactions que NOUS avons pris une décision. Ensemble.

J’ai testé pour toi le layering : bon plan ou vraie galère ?

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu une peau horrible. Comprends par là : peau grasse et acné. Pré-adolescente, adolescente ou adulte, ma peau n’a pas changé en 17 ans. J’ai fait de nombreux aller-retours chez ma dermato, testé plusieurs traitements (de fond, antibiotiques, etc.), testé des crèmes, des savons spécifiques et ça ne s’arrêtait pas.

J’avais déjà perdu complètement espoir d’avoir une jolie peau quand ma dermato m’a asséné le coup fatal…

Mariées, régalez-vous !

Dans la vie, manger est une vrai passion pour moi. Genre, les seuls gros travaux que nous nous sommes autorisés pour notre appartement, c’était d’agrandir la cuisine. Genre, les courses au supermarché sont un véritable plaisir pour moi (oh oui, j’ai trop envie de tester l’huile de noisette !). Genre, j’utilise mon casier au travail pour y stocker… mon garde-manger (gâteaux, briquettes de jus, bonbons – tout y passe !).

Le choix du costume de Chéri ou comment il a dépassé l’indécision permanente

Chéri n’a jamais été fort pour prendre des décisions. Que ce soit pour le choix du restaurant (indien ou coréen ?), le choix du film (action ou humour ?) ou la couleur des fleurs dans un bouquet (rose/vert ou rouge/blanc?), Chéri a l’impression de devoir faire un choix impossible.
Et après le choix de ma robe, les discussions ont très rapidement tourné autour de son costume.

Le choix final de la robe – Partie 4

C’est maintenant la dernière chronique liée à la recherche de la robe…  Le choix aura été compliqué et, jusqu’au dernier moment, j’ai bien cru que je serais toute nue le jour de mon mariage !

Le choix de la robe… ou la naissance d’un espoir – Partie 3

Après la première boutique et un déjeuner bien mérité, nous nous rendons tout au sud de Paris pour la deuxième boutique. Il s’agit d’ailleurs de la boutique où j’avais fait mes premiers essayages au salon du mariage.

La boutique a du retard et nous propose de fureter un peu partout pour choisir les robes que je souhaiterais essayer. Et tout comme la première boutique, elle m’informe qu’il n’y a AUCUNE limite sur le nombre de robes que je peux essayer. Chouette !

Le choix de la robe… et le salon du mariage – Première partie

Si, comme moi, tu n’as pas la chance d’avoir Christina comme conseillère, tu ne sais absolument pas le style de robe qui peut ou pas t’aller. Et si, en plus, tu rêves d’essayer LA robe depuis des semaines (voire des années), tu vas surement essayer tout ce qui est possible et imaginable histoire de ne […]

Le choix de la date : pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Si ça n’avait tenu qu’à Chéri et moi, nous aurions pu nous marier n’importe quel mois. Malheureusement, je fais partie de ces personnes qui veulent faire plaisir à tout le monde… et c’est là que les ennuis ont commencé !

Quand les gens ont su pour LA demande, la première question posée a été : « Alors, c’est pour quand ? »