Auteur : Madame Evasion

Mon mariage évasion : le bilan et une anecdote post-mariage

Mon mariage évasion : le bilan et une anecdote post-mariage

J’ai pleuré, crié, boudé. Mais je ne regrette absolument pas d’avoir tenu bon, de n’avoir rien lâché. Je me suis ainsi affirmée (parfois dans la douleur) mais, aujourd’hui, j’en ressort grandie, plus mûre. Ça m’a appris à m’imposer, à m’écouter, à devenir un peu égoïste.
Je mesure également la chance que j’ai eu d’être, la plupart du temps, d’accord avec mon futur époux.

Mon mariage évasion : la soirée

Mon mariage évasion : la soirée

Arrivés les premiers sur le lieu de réception, Monsieur Évasion et moi nous isolons dans une petite salle à l’étage et attendons que les invités découvrent notre décoration et s’installent à leurs tables respectives. Après plusieurs minutes d’attente, le DJ chauffe nos invités et envoie la musique… Nous arrivons sous les acclamations !

Mon mariage Evasion : la décoration de la salle et des tables

Mon mariage Evasion : la décoration de la salle et des tables

Nous avions décidé de personnaliser chaque table selon une ville ou un lieu visité lors de nos voyages.

Quand je dis « personnaliser », il faut comprendre « faire confiance à des personnes créatives pour nous proposer des idées et les réaliser ».

Mon mariage Evasion : mon vin d’honneur au champagne

Mon mariage Evasion : mon vin d’honneur au champagne

Nous sortons main dans la main de l’église, sous les gros confettis en forme de cœur et les bulles que nos témoins ont pris soin de distribuer aux invités.

Puis, direction le vin d’honneur, à quelques minutes à pied. Le traiteur a eu le temps de tout installer pendant la cérémonie.

Mon mariage Evasion : les cérémonies en musique !

Mon mariage Evasion : les cérémonies en musique !

Monsieur Evasion et moi sommes à l’arrière, et la climatisation est à fond. En arrivant sur le parking, je repère les membres de ma famille et mes amis. Il se sont mis à l’ombre, où il ne fait « que » 38°C. Lorsque je croise leurs regards, mon cœur s’emballe. Ils sont tous là, pour ce jour si important pour nous ! Ils sont venus parfois de très loin pour assister à notre union, et ça me touche beaucoup.

Mon mariage évasion : entre midi et quatorze heures…

Mon mariage évasion : entre midi et quatorze heures…

Nous en étions donc restées au moment de mettre LA robe. Et si tu te souviens bien, je devais finir de me préparer en 15 minutes top chrono. Ainsi, nous aurions le temps d’aller faire nos photos de couple avant la cérémonie civile. C’est ce que je souhaite par-dessus tout. Dehors, il fait 38°C à l’ombre, alors autant faire cette séance tant que je suis encore « fraiche ».

Mon mariage évasion : le matin du jour J

Mon mariage évasion : le matin du jour J

Bizarrement, je ne suis pas stressée. Tu comprendras que pour une fille anxieuse comme moi, ce soit un peu étrange de ne pas se sentir inquiète le jour de son mariage. En y réfléchissant bien, j’avais eu mon lot de soucis durant les préparatifs, alors les dés en étaient jetés. Quoiqu’il arrive, ce serait une très belle journée !

Mon mariage évasion : les derniers jours de préparatifs – 2ème partie

Mon mariage évasion : les derniers jours de préparatifs – 2ème partie

Nous sommes jeudi matin, et je cours à la mairie pour apporter la photocopie de carte d’identité de ma témoin de secours…

Le jeudi après-midi, nous allons récupérer les clefs de la salle du dîner de mariage.

Mon mariage évasion : les derniers jours des préparatifs – 1ère partie

Mon mariage évasion : les derniers jours des préparatifs – 1ère partie

Après toutes les étapes et les choix importants, nous voici dans la dernière ligne droite. Celle où tout est joué, mais où chaque détail compte !

Finalement, c’est un peu comme quand j’organise un voyage avec Monsieur Evasion.

Mes accessoires de mariée : les invisibles

Mes accessoires de mariée : les invisibles

Autant te le dire tout de suite, je déteste aller dans les boutiques de lingerie. Le plus souvent, j’en ressors le moral dans les chaussettes. Pourquoi ? Parce que je fais partie de la catégorie « petit bonnet, torse large ». En bref, je ne suis pas dans la norme.