Catégorie : A la une

Mon mariage d’hiver tendre et magique : le bilan un an après

Mon mariage d’hiver tendre et magique : le bilan un an après

Depuis notre mariage, le hasard a fait que nous avons enchaîné les pépins financiers (tu sais, la clef qui se casse dans la porte d’entrée, la voiture qui tombe en panne, les impôts que tu avais oublié de prendre en compte dans ton année). Alors, à plusieurs reprises, j’ai un peu culpabilisé et je me suis fait la réflexion que nous aurions pu garder notre argent pour autre chose que pour notre mariage.

Mais en prolongeant la réflexion, je réalise que la moitié du financement de cette journée a été assurée par nos parents, et donc que finalement, cet argent, je ne l’aurais pas eu si je ne m’étais pas mariée. De plus, quand j’y repense, y a-t-il un poste sur lequel j’aurais pu faire l’impasse, ou qui aurait pu être remplacé par une alternative ?

Mon mariage franco-chinois coloré : focus sur la décoration pour l’accueil des invités

Mon mariage franco-chinois coloré : focus sur la décoration pour l’accueil des invités

Quand j’ai lu la chronique de Madame Loup, j’ai VRAIMENT pris la tête à Chéri. Je voulais une “urne-globe”. C’était une question de vie ou de mort. J’avais vu des centaines d’inspirations d’urne-globe sur Pinterest et, pour moi, c’était le summum de la beauté.

Sauf que dans la réalité, pour réaliser sans difficulté ce type d’urne, il faut un globe en carton. Sur cinquante appels passés pour des annonces Le Bon Coin, pas un seul globe en carton : du plastique, du plastique et du plastique.

Le commencement d’une belle histoire – Partie 2

Le commencement d’une belle histoire – Partie 2

Quelques mois après nos débuts, Monsieur Pragmatique a commencé son service militaire. Afin de ne pas avoir à effectuer chaque année trois semaines de “cours de répétition”, il avait opté pour le “service long”, qui lui permettait d’enchaîner ses environ trois cents jours d’armée en une fois. Pour notre couple, ça voulait soudainement dire dix mois à ne pouvoir se voir que les weekends.

Nous avons profité du fait que les petits envois militaires soient gratuits pour correspondre par courrier toutes les semaines sans dépenser un centime. Crois-moi : on n’écrit pas le même genre de choses dans une lettre que dans un SMS, et c’est un exercice formidable que de se poser une demi-heure face à une feuille blanche, et de consacrer ses pensées à une seule personne pendant tout ce temps.

Gros, petits, dorés ou argentés ? L’occasion de parler bijoux de la mariée !

Gros, petits, dorés ou argentés ? L’occasion de parler bijoux de la mariée !

Évidemment, moi la fan de bijoux, quand je me suis mariée, je me suis demandé ce que j’allais porter. Qu’allais-je mettre sur moi le jour J pour sublimer la robe, la coiffure, ne pas faire trop, ne pas tomber à côté, etc. ??? Oui oui, je me suis posé toutes ces questions.

Et lors du mariage de ma témouine C. il y a quelques semaines, j’ai eu l’impression qu’elle s’était aussi pas mal posé la question. En gros, j’en ai déduit que je n’étais pas la seule à m’interroger à ce sujet. On en parle ?

Mon mariage grec avec vue sur la mer : le jour J, mes préparatifs à l’hôtel

Mon mariage grec avec vue sur la mer : le jour J, mes préparatifs à l’hôtel

Je t’avais laissée la dernière fois alors que j’attendais mon coiffeur. Petit rappel, on est en Eubée, en Grèce, et aujourd’hui, pour moi et Monsieur Cook, c’est le grand jour ! Il est 14h30 et la cérémonie a lieu dans exactement cinq heures !

Je suis dans ma chambre d’hôtel, et à 14h30, mon coiffeur arrive, accompagné de ma belle-sœur, déjà coiffée ! Je suis contente qu’elle soit là elle aussi.

Parenthèse 4 : la transformation de ma bague de fiançailles

Parenthèse 4 : la transformation de ma bague de fiançailles

Monsieur Fernand connaissant ma tendance à tout garder, la feuille de papier avec sa demande écrite dessus s’est vite retrouvée dans ma boîte à souvenirs (tu n’as pas de boîte à souvenirs ? … ah… moi si !). Cependant, il ne s’était pas arrêté là ! Il était allé choisir une bague en bijouterie, susceptible de me plaire, et pas trop chère (détail qui m’était inconnu).

C’est donc avec cette fameuse bague qu’il a fait sa demande. Malheureusement, je n’ai pas pu la porter tout de suite car elle était trop grande (il avait pris le modèle le plus petit, pourtant) ! Mais j’ai adoré cette bague. Sa forme, son rendu, tout me plaisait ! Ce qui embêtait bien Monsieur Fernand…

Quand on dresse la liste des invités

Quand on dresse la liste des invités

Dernièrement, je te racontais l’élaboration de notre faire-part ! Alors c’est bien beau tout ça… Mais à qui les a-t-on envoyés ? Je ne t’ai pas encore parlé de nos invités ! Laisse-moi rattraper ça et t’expliquer les « petits » compromis auxquels nous avons été confrontés…

Les invités… c’est à ce sujet que Monsieur Cerf et moi avons eu nos plus vives discussions… et nos plus gros désaccords !

Trouver sa place quand son fiancé a un frère jumeau

Trouver sa place quand son fiancé a un frère jumeau

Je suis quelqu’un qui, de base, est très jaloux. Ce n’est pas bien du tout, car trop de jalousie peut entraîner des situations compliquées.

Donc au début de cette relation, j’avais envie de profiter de mon nouvel amoureux, je voulais son attention, parfois trop, beaucoup trop… Mais rapidement, je me suis fait une raison : son frère et lui étaient fusionnels. Je ne pouvais pas les empêcher de maintenir ce lien, ce serait absolument moche de ma part. Le juste milieu viendrait avec le temps, et tout se passerait pour le mieux.

Mon mariage romantique en Provence : il est temps de se faire pomponner !

Mon mariage romantique en Provence : il est temps de se faire pomponner !

Une fois donc que Laurence la coiffeuse en a terminé avec les filles, c’est à mon tour de me faire chouchouter. Je passe outre quelques trucs qui m’agacent parce que je veux que ce jour ne soit que joie. Laurence est si douce, elle m’apaise tout en douceur en commençant à prendre soin de moi.

Nous parlons, rions, les photographes et vidéastes nous rejoignent et je suis mal à l’aise. Je leur parle et leur explique que ça me gêne de les ignorer lorsqu’ils sont avec nous. Ça les fait sourire : il faut pourtant que j’apprenne à ne pas faire attention à eux pour avoir l’air naturelle. J’avoue qu’au bout d’un quart d’heure, j’applique parfaitement leurs conseils : je suis la star de la journée, il faut l’assumer, ha ha !

Mon mariage classique revisité : l’heure des au revoir

Mon mariage classique revisité : l’heure des au revoir

Un an et demi s’est écoulé depuis que j’ai commencé à te raconter mon mariage avant, pendant et après. Il est pour autant difficile de me dire que tout ça s’est passé il y a plus d’un an déjà, alors que parfois, j’ai l’impression que c’était hier que nous échangions nos vœux.

J’ai pris énormément de plaisir à écrire ici, et je pense t’avoir dit à peu près tout ce que je voulais te raconter, avec honnêteté, même quand c’était douloureux. Bien évidemment, tu te doutes, j’imagine, que je garde pour moi une petite part de mystère et d’intimité par rapport à ce bel événement. Mais j’espère tout de même avoir pu te faire bénéficier de quelques conseils, et t’avoir fait un peu sourire aussi.