Mon mariage entre château et maison

Mr. Globetrotter et moi, nous nous sommes rencontrés en décembre 1999. Deux ans après nous emménagions ensemble et depuis on ne s’est jamais quitté.

En septembre 2011 nous sommes partis pour un tour du monde de 10 mois. Et alors que je n’y croyais plus, Mr m’a fait sa demande sur les rives du lac d’Udaipur en Inde. Il avait acheté une sublime bague dans une bijouterie indienne deux semaines auparavant en toute discrétion. J’ai immédiatement pensé à planifier notre mariage mais lors de notre retour d’autres projets se sont imposés : acheter une maison, reprendre des études, avoir un enfant… Et je me suis contentée d’être fiancée, après tout seule la promesse comptait pour moi et non l’officialisation.

Photo personnelle (lac d’Udaipur)

 

Après une année 2021 très difficile d’un point de vue santé et professionnel nous avons recommencé à parler mariage. Toutes les galères vécues cette année nous ont encore plus soudés et on a eu envie, enfin, d’officialiser notre relation après 22 ans d’amour.

On a d’abord pensé faire ça juste à nous 3 avec notre fils, juste un saut à la commune et puis basta. Mais très vite on a quand même eu envie de partager ça avec nos proches, de proclamer publiquement notre engagement. En quelques minutes on a décidé d’inviter la famille très proche. Nous n’envisagions pas de mariage religieux étant athée tous les 2, nous avons donc opté pour un mariage civil à la commune suivi d’un bon resto. Et là on a tout de suite pensé à notre restaurant préféré depuis des années, idéalement situé dans un magnifique château dont les jardins sont classés à l’Unesco. Un restaurant gastronomique étoilé dans un cadre féérique, c’était parfait. Sauf qu’en cette année 2022 où beaucoup beaucoup de mariages ont été reportés, tous les samedis et vendredis étaient pris pour tout l’été. Et comme notre interlocutrice nous l’a dit au téléphone « only one bride in the château » (Il est situé aux Pays-Bas, juste à côté de la frontière belge).

A lire également  Mon mariage rock et romantique : des fleurs, des fleurs et encore des fleurs, oui mais en musique !

 

https://www.oostwegelcollection.nl (château Neercanne)

 

Un peu dépité, on s’est alors décidé pour un jeudi de juillet. Les enfants sont en vacances et les grands peuvent facilement prendre un congé. Voici notre date fixée. Nous avons ensuite contacté notre commune et avons réservé un créneau pour ce même jour. Tout était réglé en 30 minutes.

Très vite nous avons réalisé qu’il nous serait impossible de ne pas partager ce bonheur avec nos amis de toujours, notre deuxième famille. Nous avons donc choisi une autre date pour une fête de mariage en toute simplicité avec une cinquantaine d’invités, chez nous, dans notre maison.

Mais ça c’est une autre histoire…

Poster une réponse