Qu’est-ce qu’un piercing hélix et comment bien le porter ?

Pratique datant de la préhistoire, le piercing traverse les âges et continue d’être utilisé aujourd’hui. Une multitude de personnes s’y adonnent, mais chacun y va à sa manière. Par exemple, on peut le faire à divers endroits sur le corps. Au niveau de l’oreille, le piercing hélix est l’un des plus demandés.

Vous rêvez d’un piercing séduisant et tendance à l’oreille ? Un piercing hélix pourrait tout à fait vous ravir. Découvrez ce que c’est et comment bien le porter !

Qu’est-ce que le piercing hélix ?

Sur l’oreille, l’hélix est la bordure périphérique supérieure formant le pavillon auriculaire. Faire un piercing hélix consiste donc à perforer cette partie de l’oreille afin d’y insérer un bijou. C’est l’un des piercings les moins douloureux, car il n’y a que du cartilage et de la peau à cet endroit.

Cependant, il y a des risques d’infections lorsque ces interventions ne se font pas dans les règles de l’art. Il est en effet indispensable d’avoir recours à un spécialiste pour réaliser un piercing.

 

Vous devez également contacter un bijoutier qualifié pour trouver un hélix piercing tendance, sur mesure et de bonne qualité. En outre, la durée de cicatrisation d’un piercing hélix varie d’une personne à une autre.

Toutefois, en général, comptez 3 à 6 mois en moyenne pour l’obtenir complètement. Ce n’est qu’après cette phase qu’il est possible de retirer le premier bijou et de le changer au besoin.

Comment bien porter un piercing hélix ?

Le piercing hélix peut être voyant ou porté de la manière la plus discrète possible. Suivez vos préférences et évaluez d’autres paramètres importants comme la taille du bijou ou l’agencement.

A lire également  Trouver la robe de mariée idéale : les recherches et essayages de Mlle Olympia pour une robe fourreau

La bonne taille pour un piercing hélix : anneau ou stud  ?

Pour un piercing hélix, on peut choisir entre un bijou anneau et un bijou stud. L’anneau est épais et plus grand. Il convient sans doute mieux aux personnes qui n’ont pas peur d’affirmer leur originalité.

Pour les plus discrets, le stud, labret ou clou d’oreille est ce qu’il faut. Cette petite barre est composée d’une tige et d’une extrémité vissable. Simple et sobre, il peut même passer inaperçu selon le modèle choisi.

Quel que soit le type de piercing hélix retenu, le diamètre de tige idéal est de 1,2 mm. Cette épaisseur s’allie généralement avec un anneau de 8 à 10 mm de diamètre. Pour un stud, la longueur de la tige est bien souvent comprise entre de 6 à 7 mm.

 

 

Par ailleurs, la qualité de la matière compte également pour choisir un bijou de piercing. Pour une première expérience et pour faciliter la cicatrisation, l’APP (Association of Piercing Professionals) recommande certains matériaux appropriés.

Il s’agit de l’or, du titane (grade ASTM-F136), du niobium, du verre, de l’acier chirurgical (grade ASTM-F138) ou encore des polymères biocompatibles.

Un bon agencement avec d’autres piercings

Si vous avez déjà d’autres piercings à l’oreille, vous devriez opter pour une bonne composition afin de conserver le style original. Par exemple, vous pouvez agencer différents modèles de bijoux en anneau pour avoir un aspect à la fois élégant et décontracté.

Le rendu peut aussi être très intéressant avec des boucles d’oreille habituelles et des piercings au niveau de l’anthélix et du tragus. Pour finir, vous avez un large choix pour la couleur des piercings hélix. L’or, le strass, l’argent sterling et le créole sont quelques options intéressantes.

A lire également  Le layering par Mme Teochew