Catégorie : A la une

L’annonce aux proches : “Tu te maries ?? En hiver ?? T’es sérieuse ??”

L’annonce aux proches : “Tu te maries ?? En hiver ?? T’es sérieuse ??”

Ma jolie bague de fiançailles vissée à l’annulaire gauche et mes larmes de joie séchées, nous pouvons désormais crier au monde entier que nous allons nous marier !!!! Nous voulons tous les deux faire de jolies annonces à nos proches, donc nous excluons les annonces par téléphone le soir même, mais c’est vraiment très, très, très difficile de résister…

Je ne tiens d’ailleurs pas bien longtemps et, à peine une heure après la demande, je prends mon téléphone pour appeler Mademoiselle Bichette, qui sera une de mes deux témoins (mais elle ne le sait pas encore à ce moment-là), et lui annoncer la nouvelle.

Mon mariage de fin d’été : vis ma vie de jeune mariée

Mon mariage de fin d’été : vis ma vie de jeune mariée

Dimanche, déjà.

Le réveil sonne. Il est 11h et le brunch est prévu vers midi et demi. C’est parfait, j’ai encore un peu de temps pour rester blottie sous la couette contre mon amoureux ! Malgré les quelques légers abus de la veille, je me sens plutôt bien. Fraîche et dispose, même, prête à recommencer !

C’est bon, tu as marché ? Je t’ai eue ? Allez, avoue que tu y as cru !

Quand la mariée apprivoise sa robe

Quand la mariée apprivoise sa robe

Alors d’abord, laisse-moi te remettre un peu dans le contexte. Comme on est déjà début novembre et que je me marie en mai, il ne faut pas traîner. J’ai la chance de pouvoir être un peu flexible sur mon emploi du temps et n’hésite donc pas à prendre mes premiers rendez-vous en semaine. De toute façon, les samedis sont complets.

Je prends donc rendez-vous pour le 24 novembre pour que Cécile puisse prendre toutes mes mesures et commencer la toile. Autant j’étais stressée pour le choix, autant je suis impatiente de voir ma robe. Mais il me faudra attendre encore un peu…

Mon mariage civil au bord de l’océan : la semaine d’avant

Mon mariage civil au bord de l’océan : la semaine d’avant

Hiiiii, nous y sommes, j’entame le récit de ma première journée de mariage, celle où je suis devenue Madame aux yeux de la loi. C’était une journée vraiment merveilleuse et j’ai tellement eu le sourire que j’en ai eu mal aux joues le soir (la légende était donc vraie).

Comme je suis un peu (beaucoup) joueuse, je vais faire durer le suspense et commencer mon récit par la semaine précédente. Non, ne t’en vas pas, tu verras, c’est sympa !

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 2 : le premier essayage ou le premier coup de cœur ?

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 2 : le premier essayage ou le premier coup de cœur ?

J’attends beaucoup de la toute première boutique puisqu’elle vend mon coup de cœur Internet : la robe Velasquez de Lambert Créations ! Mes témoins et moi piétinons avec impatience avant la boutique. Maman Biche et Ma Milou ne sont pas encore là : chez les Biche, on est rarement à l’heure… sauf moi ! « On arrive dans dix minutes. » Bon allez, on pousse déjà la porte alors, et elles ne vont plus tarder…

J’explique donc à Mireille l’Entêtée (ce n’était pas trop une Mireille… mais elle était quand même plutôt entêtée) que je souhaiterais essayer mon coup de cœur, ainsi que le modèle Monet, de Lambert Créations également. Pour le reste, je n’ai pas trop d’idées puisque je suis subjuguée par ces deux robes : je me laisserai donc guider.

Bienvenue à Mademoiselle Parenthèses, future mariée de mai 2018 !

Bienvenue à Mademoiselle Parenthèses, future mariée de mai 2018 !

Moi c’est Mademoiselle Parenthèses ! Je suis super heureuse de compter parmi les chroniqueuses de Mademoiselle Dentelle !!

J’espère que tu apprécieras mes chroniques, et que tu y trouveras de quoi t’inspirer, t’organiser, te relaxer, bref, que leur lecture te sera bénéfique ! Je dois avouer que ça me fera du bien à moi aussi de pouvoir enfin raconter mon mariage en long, en large et en travers, sans craindre d’ennuyer la personne en face !

Alliances, couronnes et autres accessoires indispensables pour ma cérémonie de mariage orthodoxe grecque

Alliances, couronnes et autres accessoires indispensables pour ma cérémonie de mariage orthodoxe grecque

Commençons par le plus intéressant, les alliances ! J’ai la chance que mon beau-père soit joaillier, et c’est donc bien évidemment lui qui nous les a confectionnées.

Un dimanche après-midi au mois de mars, il nous a présenté différents modèles d’alliances. C’était un très bon moment de partage, dans leur maison. J’adore l’or martelé donc nous avons opté pour une alliance martelée en or jaune et or blanc. J’aime ce côté bicolore car comme j’avais imaginé une alliance en or blanc et Monsieur Cook en or jaune, c’est comme si ces deux anneaux nous représentaient à jamais collés l’un à l’autre. Nous souhaitions absolument avoir les mêmes.

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 1 : avant la pratique, la théorie

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 1 : avant la pratique, la théorie

Ça y est, je suis Madame depuis quelques jours ! Gniiiiiiiii ! Je peux donc enfin te parler d’un sujet qui, comme toute bride qui se respecte, te passionne sans doute absolument : la recherche de LA ROBE !!!

Mais avant de te perdre sous une montagne de tulle, d’organza, de mousseline, de dentelle, de strass, de paillettes, de rubans et de jolis boutons (avoue que ce serait le pied !!!), mettons un peu d’ordre dans nos idées et laisse-moi te présenter mes critères de recherche de ma précieuse !

Le mariage vintage chic de Jeannette en Normandie

Le mariage vintage chic de Jeannette en Normandie

Jeannette et son Amoureux se sont rencontrés dans un bar, bar dans lequel il travaillait (oui, elle l’avoue, c’est très cliché : elle est tombée sous le charme du barman !). Il a ensuite tout quitté pour la suivre à l’autre bout de la France et, à deux, ils ont fabriqué leur petit chez-eux. À la naissance de leur fils, Jeannette a envoyé quelques messages un peu (trop) insistants… Et finalement, la demande est arrivée en toute simplicité, un jour comme les autres, sans qu’elle ne s’y attende !

Le coup de la grue

Le coup de la grue

Il faut que tu saches une chose. J’adore les grues. Les grandes, les métalliques, celles qui plaisent aux enfants en règle générale. Je ne sais pas trop pourquoi, sûrement la hauteur qui me fascine…

J’ai la chance d’habiter à environ 2km de mon lieu de travail, et ça veut dire qu’aux beaux jours, je vais au travail à pied. Début 2016, le musée Albert Khan, qui est sur mon chemin, a commencé un ambitieux projet de rénovation, avec un chantier assez important. Je t’avoue que j’ai ignoré le chantier un bon moment, jusqu’à ce que la grue soit installée, vers la fin du printemps.