Un mariage de princesse à la ferme : le choix du lieu de réception

Salut les futures mariées ! La dernière fois, je t’avais laissée au moment où j’étais partie remotivée comme jamais ! Il faut dire qu’il était temps, nous sommes maintenant à moins de 15 mois du mariage et ça va venir trèèèèèèès vite. Si tu as raté ces billets, tu peux les retrouver ici et .

Dans cette nouvelle chronique, je t’embarque avec nous dans notre recherche de salle de réception !

Pour tout t’avouer, j’ai une manière un peu particulière de penser mon mariage. Évidement, je m’aide de check-lists pour savoir si je suis toujours dans les temps. Mais surtout, je priorise tout. À vrai dire, aujourd’hui, je ne me sens pas très en avance. Donc je me demande : que faut-il pour faire un mariage ?

La première chose est évidemment une mairie ! Oui, car tu le sais mieux que quiconque, sans mairie pas de mariage officiel. Et s’unir devant la loi est quand même l’objectif. Enfin, pour nous en tout cas ! Donc finalement, le mariage pourrait se résumer à ça. Trouver une date pour s’unir à la mairie. Et basta.

Ce n’est pas comme ça que j’imagine mon mariage, donc on va un cran plus loin. Que veut-on avec Monsieur Ô ?

Nous ne souhaitons pas un grand mariage, mais plutôt célébrer cette journée avec nos très proches. Avec les personnes qui, nous l’espérons, poursuivront sur des chemins parallèles au nôtre. Avec lesquelles nous pourrons reparler de ces jours heureux dans des dizaines d’années.

Ok, mais où va-t-on célébrer notre mariage ? Je suis Sarthoise et Monsieur Ô est Normand. Si nous suivons la tradition, les mariés doivent s’unir dans le patelin de la mariée. Donc ce serait en Sarthe. Cependant, nous habitons actuellement en Normandie. Question logistique, ce sera plus simple d’être sur les lieux pour nos préparatifs. So let’s go for Normandy! Le choix est vite fait, ahah !

Me voilà donc en pleine navigation sur le web pour retrouver les lieux de réception qui existent en Normandie. Nous nous mettons vite d’accord avec Monsieur Ô sur ce que nous ne voulons pas. C’est-à-dire une petite salle des fêtes sans cachet. Nous voulons une salle élégante. Un lieu qui a une histoire, de l’authenticité.

 

LA SELECTION

J’ai sélectionné 20 lieux après avoir fouiné longuement sur le net. Oui, c’est énorme ! Mais c’est dingue le nombre de salles hyper sympas qu’il y a dans les environs. J’ai envie de tous les voir… Je vous rassure, on ne les a pas tous visité. J’ai contacté les 20 lieux et demandé des devis. Je les avais tous notés dans un tableau Excel. Pour chacun, j’ai mis le lieu (ville), les coordonnées, la distance par rapport à la mairie (on ne voulait pas plus de 30 minutes, voire 40 minutes pour un coup de cœur) et le prix.

 

Je m’étais aussi noté d’autres critères comme : le nombre de personnes minimum et maximum acceptées, le nombre de salles (en plan B pour la cérémonie laïque ou le cocktail), le nombre de couchages (car nous logeons tous nos invités), si les prestataires sont imposés, quel est le mobilier inclus, s’il y a une heure de fin (où l’on doit couper la musique) et s’il y a possibilité de faire un cocktail en extérieur. Enfin, je m’étais rajouté des colonnes selon les délais de réponse des prestataires, les dates de visites et une case commentaire.

A lire également  Comment en est-on arrivés à organiser un mariage ?

Le prix

Nous avons fait notre première sélection avec les prix. Certains domaines ne nous ont jamais répondus malgré les relances, nous les avons donc exclus. Je me dis que ça ne sert à rien d’insister, c’est plutôt annonciateur de la suite. Et perso, je veux être en confiance absolue avec mes prestataires. Être sûre qu’ils me répondront sous des délais acceptables si besoin, qu’ils prendront en charge leur partie sans que je ne passe mon temps derrière eux le jour j (j’aurais d’autres choses à faire plus intéressantes !).

 

La distance

Ensuite, j’ai trié les lieux selon la distance. Dans mon fichier, mes lieux de réception apparaissent avec les lieux les plus proches de notre mairie (le plus proche étant à 5 minutes) en premier, puis en dernier les lieux les plus éloignés (50 minutes pour le tout dernier, il est donc exclu d’office).

 

Consensus

Enfin, nous nous sommes mis d’accord avec Monsieur Ô sur les lieux à visiter. Au vu de nos sélections prix et distance, il nous restait 10 lieux de réception. Nous avons repassé en revue les lieux sélectionnés et finalement retiré 2 qui nous plaisaient moins dans le style que les autres.

 

LES VISITES

Nous avons donc 8 lieux de réception. En folle dingue de l’organisation, je planifie les rendez-vous. Monsieur Ô me limite à 2 visites par semaine. Crazy. Si ça ne tenait qu’à moi, on ferait une visite chaque soir ! Je suis folle, je suis folle, je suis folle.

Première visite avec le domaine de la Tour. Magnifique domaine. Je tombe tout de suite sous le charme. Les pierres, la grande cheminée, les poutres. C’est splendide et je me vois tout à fait me marier là. Malheureusement, il y a trop peu de couchages. Seulement 26 quand nous voulons pouvoir héberger nos 80 convives. Nous sommes à plus de 40 minutes de la mairie.

Le domaine de la Tour (Photo personnelle)

 

 

La magnifique salle (Photo personnelle)

 

Nous passons à une seconde visite. Le domaine est dans les mêmes tarifs que le premier alors que la salle est plus basique. Nous trouvons que le rapport qualité/prix n’y est pas. Nous sommes à 15 minutes de la mairie, mais ce ne sera pas notre lieu de réception.

Nous visitons un moulin, magnifique lieu dans la Suisse normande. L’environnement est top, mais le feeling ne passe pas trop avec l’hôte et la salle est un peu dans son jus, pas tout à fait dans notre style. Nous passons.

Nous visitons un autre domaine où la salle nous paraît petite, un château avec un magnifique extérieur, mais une salle moyenne et peu d’hébergements, puis un manoir où nous restons plantés pendant 20/30 minutes, car personne ne répond après avoir sonné à la porte (malgré le rendez-vous, qui en passant a été pris après maintes et maintes relances), le charme n’opère pas.

A lire également  Briser le tabou de la robe de mariée

Nous commençons à désespérer de trouver notre Graal. Les visites s’enchaînent et mis à part mon coup de cœur pour le premier domaine, nous ne trouvons pas de lieu qui satisfasse tous nos critères.

Il nous reste deux lieux de notre liste à visiter : la Ferme des épis et le Gîte de la Cour. La ferme est à 25 minutes de notre mairie et le Gîte à 15 minutes.

Nous commençons par découvrir la ferme. Nous arrivons sur un petit chemin. L’environnement est sympa, c’est verdoyant, les espaces sont grands. Nous nous garons et avançons vers le corps de ferme. Cela fait une petite cour avec des bâtiments autour. Nous arrivons à l’accueil, la ferme fait traiteur (ils ont laissé cette activité depuis notre première visite), salle de réception et surtout gîte avec hébergements insolites. La propriétaire nous fait visiter les lieux, la salle est magnifique. Toute de pierres, parquet. Il y a de petites salles où nous pourrions faire notre cérémonie laïque si la météo n’était pas avec nous, il y a une petite salle «bar», la salle pour les enfants. Un préau à l’extérieur où nous nous imaginons faire notre cocktail. Un espace verdoyant avec un chêne pour la cérémonie laïque. Il y a 120 hébergements sur place donc la possibilité de faire dormir tous nos invités. Des gîtes modernes, des yourtes, des roulottes… Ce lieu reprend tous nos critères. Nous sommes sous le charme.

 

L’entrée de la salle (photo personnelle)

 

La salle de réception (photo personnelle)

 

Le préau (photo personnelle)

 

Les roulottes (photo personnelle)

 

Les hébergements situés plus hauts sur la propriété (photo personnelle)

 

Puis nous passons sur le Gîte de la Cour. Alors qu’il ne me vendait pas du rêve en photo, j’adore la visite. Les espaces sont sympas. La salle est top, rustique. Il y a un préau, un champ de pommiers, différents hébergements décorés avec goût. Le feeling passe bien avec la gérante. Elle nous montre des photos de réceptions tenues sur son gîte. Je me projette bien.

La salle du gîte (photo personnelle)

 

La cour avec en façade la salle de réception (photo personnelle)

 

Me voilà qui hésite. Mon cœur balance entre les deux lieux. Finalement, c’est Monsieur Ô qui aura le dernier mot. Lui n’a pas autant accroché avec le Gîte et a eu le coup de cœur pour la ferme. Avec du recul, c’est le meilleur choix. J’adore la ferme et je me projette très bien dedans. J’imagine que j’avais besoin d’un peu de temps pour réaliser que ça y est ! Nous allons vraiment nous marier ! Mademoiselle Blandice et Monsieur Ô se diront OUI dans une magnifique ferme. Je ne pouvais pas rêver mieux.

 

Et toi, comment s’est passé ta recherche de lieu ? As-tu trouvé tout de suite ton bonheur ou comme nous t’a-t-il fallu plusieurs visites pour avoir ton coup de cœur ?

Mademoiselle Blandice

Mademoiselle Blandice

Future mariée pour juin 2023, nous souhaitons un mariage qui nous ressemble. Chic, champêtre et fleuri dans le partage et la bonne humeur. Une magnifique ferme pour célébrer notre belle journée. Il ne reste plus qu'à tout organiser. Et pour ça, j'ai la chance d'avoir un futur-mari très investi (je vous en reparlerai...).

Poster une réponse