À la recherche de la robe de ma vie – Partie 1

Alors, jusqu’à présent, je t’ai parlé de ma non-demande en mariage, des réactions de nos proches, des raisons de notre mariage et de quelques uns de nos prestataires. Aujourd’hui, je vais (enfin) commencer à te parler de comment j’ai choisi ma robe de mariée. Ça t’intéresse ? Allez, viens, c’est parti !

Pour commencer, quelques critères…

Je vais commencer par t’avouer un petit secret… Viens, approche, je te le dis à l’oreille : avant de prendre la décision de nous marier, je n’avais jamais vraiment regardé les robes de mariée. Évidemment, en passant devant les vitrines de boutiques de mariage, je jetais un coup d’œil (plus ou moins long) sur les robes de mariée, mais sans plus.

Lorsque nous avons décidé de nous marier en juillet 2017, je ne me suis pas précipitée pour aller découvrir les robes de mariée. Non, j’ai attendu un peu et j’ai commencé à regarder plus précisément à partir du mois de septembre, juste avant d’aller faire mes premiers essayages. C’est là que j’ai découvert le nom de créateurs tels que Lambert Créations, Elsa Gary, Pronovias, Rosa Clara. Mais je m’égare…

Revenons à mes critères. Un petit rappel cependant avant : M. Grincheux avait accepté de m’épouser à deux conditions, et l’une d’entre elles était que ce mariage reste un mariage assez simple et qui ne coûte pas trop cher. Nous étions partis sur un budget d’environ 5000€. Enfin, lui voulait encore moins, mais je l’ai convaincu qu’avec cette somme, on était déjà dans un budget assez bas.

Premier critère

Du coup, ce budget « petit mariage » (en tout cas, selon moi, mais on peut avoir un joli mariage avec un budget moindre encore) me demandait de ne pas partir sur une robe de mariée trop chère, et j’avais donc fixé un budget de 500€ tout compris (c’est-à-dire la robe et tous les accessoires tels que les chaussures, les bijoux, la lingerie). Oui, je sais, ce n’est pas beaucoup, mais j’étais persuadée de pouvoir trouver…

Deuxième critère

Par conséquent, je m’imaginais mal trouver une robe de mariée neuve à ce prix -là. En effet, même s’il existe de nombreuses solutions (chaînes à bas prix, sites Internet…) pour trouver une robe neuve à un prix assez modeste, je n’ai pas forcément trouvé ce qui me plaisait dans les grandes chaînes et je n’avais pas envie de commander sur Internet car je ne voulais pas prendre le risque de devoir retoucher à la robe.

Je suis tombée sur le site Internet des robes de mariée de la marque Églantine Créations et en cherchant un peu les tarifs, il se trouvait que ces derniers étaient relativement raisonnables. On trouve par exemple des modèles assez jolis autour de 500-600€ et, par exemple, j’avais beaucoup aimé le modèle Phoebe de la collection 2017.

Trouver une robe de mariée petit budget

Crédits photo : Modèle Phoebe - Églantine Créations

Troisième critère

Pourquoi pas une robe de mariée, mais d’occasion ? Il y a pas mal de boutiques qui proposent de jolies robes en parfait état et très jolies. Donc me voilà sur des sites comme Graine de Coton, par exemple. L’intérêt est que tu peux soit louer, soit acheter la robe qui te plaît. Après, ça nécessitait d’aller à Paris pour les essayages, mais pourquoi pas ?

Quatrième critère

Étant une fille pragmatique et assez simple, j’envisageais aussi d’acheter une jolie robe en prêt-à-porter. Éventuellement dans une collection capsule, telles celles de Naf Naf ou de Monoprix. Ou même, tout simplement, une jolie robe blanche en coton avec un peu de dentelle… Une robe dans ce style me convenait parfaitement :

Trouver une robe de mariée petit budget

Crédits photo : Naf Naf

Cinquième critère

Peu importe la robe (occasion, neuve), je voulais une robe longue… pour cacher mes jambes que je n’aime pas beaucoup… #teamjetrouvemesmolletstropgros

Sixième critère

Éventuellement un dos nu (j’adoooooore).

Trouver une robe de mariée petit budget

Crédits photo : Modèle Cécilia - Marie Laporte

Trouver une robe de mariée petit budget

Crédits photo : Modèle Célestina - Marie Laporte

Septième critère

Pas trop de strass, voire pas du tout.

Huitième critère

Pas de bustier (à cause de ma poitrine assez imposante). Je n’avais pas envie de voir un de mes seins s’échapper…

Neuvième critère

Un peu de dentelle… mais point trop n’en faut.

Dixième critère

Du fluide, du fluide, du fluide… Je ne me voyais que dans ce style de robe. Pas de robe princesse, ni sirène, je voulais une robe fluide.

Donc c’est armée de tous ces critères que je me suis mise à la recherche de la robe de ma vie (« Ah la la, ma chérie ! » Bon, Cristina, arrête de te taper l’incruste, c’est ma chronique !).

Mais ça, c’était avant que ma marraine la bonne fée…

Bon, en réalité, ce n’est pas ma marraine, mais Madame ma grande sœur adorée (Madame Wendy) qui va jouer ce rôle.

En effet, après lui avoir annoncé que nous avions décidé de nous marier, c’est elle qui a décidé de me faire une belle surprise en m’annonçant le lendemain qu’elle voulait m’offrir ma robe de mariée… HIIIIIIIII, cris de joie, embrassades et gros câlins… Moi-même, j’ai été très surprise de ce magnifique cadeau.

Tu te demandes peut-être pourquoi elle a pris cette décision ? En fait, nous avons perdu nos parents il y a déjà quelques années, et elle a voulu en quelque sorte remplacer le rôle de ma maman, qui malheureusement ne sera pas présente physiquement, mais bien dans nos cœurs. Elle a donc tenu à m’offrir la robe de ma vie.

Elle me donne rapidement le budget qu’elle peut y consacrer : environ 1000€. Soit le double de ce que je comptais y mettre… Je la remercie énormément pour ça, et c’est avec le cœur rempli de joie que je commence donc mes recherches et fixe mes premiers rendez-vous pour les essayages. Mais ça c’est pour la prochaine chronique.

Et toi ? Avais-tu un “petit budget” pour ta robe de mariée ? Quelles solutions as-tu trouvées ? Est-ce qu’une bonne fée est finalement intervenue pour te permettre de réaliser tes rêves ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “À la recherche de la robe de ma vie – Partie 1”

  • Gniiii, des robes des robes des robes ! J’ai vraiment hâte de voir tes essayages !
    En tous cas, si je ne devais en choisir qu’une sur ta sélection, ce serait la Cécilia, parce que j’adooooore le dos nu 😀
    Vivement la suite !

    • Ah oui des robes des robes des robes (hihihihihihi). Effectivement le dos nu de la Cécilia est à tomber……
      La suite arrive viiiiiiiite

  • Ah noooooooon je voulais connaitre la suiiiiite… Chronique très cool, j’ai été confrontée aux mêmes problématiques et je suis partie ur une Eglantine Création ^^.

    • Merci Monade….
      Eh oui comme ma chronique je suis une fille cooooooool. En fait le dire fait peut être de moi une fille pas si cool en fait ? 🤔😉😊
      Promis la suite arrive bientôt.
      Tu as craqué pour quel modèle d’Églantine création finalement ?

  • Les larmes aux yeux en lisant le beau cadeau de ta soeur … <3
    Je crois que je me suis imaginée faire pareil pour ma soeur si jamais nos parents veniez malheureusement à disparaitre …

    • Oui ma grande soeur m’a fait un magnifique cadeau d’une grande générosité.
      Nous sommes très proches et je l’adore…..
      Je ne crois pas pouvoir un jour.lui rendre la pareille pour une robe de mariée mais je ferais tout pour le faire d’une autre manière.
      Et toi tu es proche de ta.soeur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *