Ma robe de mariée – Partie 2 : quand la magie existe

Dans ma précédente chronique, je te parlais de mon stress par rapport à mes recherches de robe de mariée.

Nous disions donc ?

Oui, voilà. Donc, le samedi 11 mars, nous voilà en route pour le centre de Namur, la troupe presque au complet : Maman Red, Papa Red, Brother Red, Sister Red, Cousine Red, Meilleure Amie n°1, et Monsieur Blue.

Manquent à l’appel ? Témouine n°1, Sister Blue, Meilleure Amie n°2 et BlueBis (la photocopie de Monsieur Blue. Son frère jumeau, quoi. Enfin, j’imagine que tu as compris… Tais-toi Mademoiselle Red…).

Ça fait une sacrée bande. Je sais. Et du coup, huit personnes qui débarquent dans une minuscule boutique de robes de mariée, bah ça fait bizarre. Heureusement que tout le monde n’était pas là, finalement !

Essayages de robes de mariée petit budget

Crédits photo (creative commons) : Hans

Brother Red n’étant pas intéressé (bah oui, demande à un ado de 15 ans de te voir parader dans des robes de mariée, tu verras la réponse que tu vas recevoir !) et Monsieur interdit de robes de mariée, on les a envoyés se balader dans la galerie. “Ah tantôt, les mecs !”

Première impression : “C’est ici ?”

Bah, la boutique est absolument minuscule et je ne vois pas une seule robe de mariée… Juste des robes de cérémonie à la pelle, ainsi que deux cabines d’essayages pas très rassurantes (“Comment je vais m’en sortir dans une cabine aussi petite ?”).

Mode stress : on.

Mais je suis accueillie par une dame absolument adorable. Pour me faire patienter, elle me donne deux-trois catalogues, pour ainsi définir le style de robe que je veux. Je fais une petite sélection de robes qui me plaisent, et elle revient ensuite me poser quelques questions.

Je décide d’y aller franco et de lui parler tout de suite de mon budget (de 600€, si tu te souviens bien). Je dois dire ça me stressait particulièrement, vu que beaucoup s’étaient évertués à me faire comprendre que “600€, tu es folle, tu n’y arriveras jamais !” Sa réaction me rassure d’emblée : “Ici, ma chérie, on respecte les rêves et les budgets !” Je ne suis donc pas tombée sur une Mireille ? Ô joie !

Je lui demande aussi si ça ne la dérange pas que j’aie cinq personnes avec moi pour les essayages. J’ai encore une fois droit à une réponse très aimable, et je me sens vraiment mise en confiance et moins stressée.

Elle nous emmène au fond du magasin et nous montons un tout petit escalier en colimaçon. Nous voilà arrivés dans un dress room assez petit, mais très bien pensé ! Tout le monde s’installe, et moi, je me prépare dans une cabine juste pour moi. On enfile le jupon, les chaussures…

Gentille Madame revient ensuite pour me demander quels sont les éléments que je veux, et ce que je ne veux absolument pas. On se met d’accord pour qu’elle me fasse essayer des robes qu’elle a présélectionnées. Je ne sais pas du tout ce qui me va, et ça me permettra ainsi de ne pas m’éparpiller.

Des essayages express

Je te préviens d’avance : il n’y aura pas de photo personnelle pour les robes que je n’ai pas choisies car… personne n’en a fait. Tant pis. Ça aurait été très drôle que tu voies ma tête ! Je vais cela dit te retrouver les versions catalogue, histoire que tu te fasses une idée ! Pour ma robe de mariée, celle que j’ai choisie, je te réserve la surprise pour ma chronique du mariage…

Première robe

Il s’agit d’une robe en deux parties, en satin et avec un corset qui me gratte affreusement. La tête que je fais en sortant de la cabine vaut le détour. Cette robe est peut-être très belle sur quelqu’un d’autre, mais là, pour le coup… j’ai des épaules de camionneuse et la poitrine toute compressée par le corset. Suivante, donc !

Essayages de robes de mariée petit budget

Crédits photo : Bella Créations

Deuxième robe

Celle-ci est magnifique. Le bustier est en cœur, le reste est en tulle et en dentelle, et elle est dotée d’une longue traîne qui brille quand je me déplace… Je me sens super bien dedans et me dis que j’ai l’air d’une princesse. C’est bon signe, non ?

Cela dit, je n’ai pas l’habitude d’avoir les épaules et le dos complètement découverts, et je ne me sens pas très à l’aise. Je me dis que ce n’est rien, que je m’y habituerai… Mais même si je la trouve superbe, j’accepte d’essayer d’autres robes histoire de me faire une idée.

Essayages de robes de mariée petit budget

Crédits photo : Miamastore

J’ai bien fait de ne pas la prendre, une amie s’est finalement mariée avec cette robe !

Troisième robe

Là, ça va vite. Je sors de la cabine, je passe devant les miroirs, devant mes fidèles sujets, et je dis : “Non, on change.” Je déteste cette robe, elle ne me va pas du tout…

Essayages de robes de mariée petit budget

Crédits photo : Bella Créations

La quatrième est la bonne

J’enlève la robe précédente, et là, la vendeuse a une illumination : “Je reviens, je suis sûre que tu vas adorer la suivante !”

Et quand je la vois revenir, je comprends que cette femme m’a cernée en un rien de temps. Rien qu’à voir cette robe, je sais que c’est elle.

Je l’essaye, je vais me placer devant les miroirs et ma famille, et là, je sais que je ne prendrai pas une autre robe qu’elle. Le dos est sublime, elle m’amincit, je me sens bien dedans… Il y a de la dentelle, du tulle, de la fluidité… La couleur ivoire me va parfaitement au teint…

“On arrête les essayages. C’est celle-là que je veux.”

Elle coûte 495€. Je n’en crois pas mes oreilles ! La vendeuse m’explique qu’il s’agit en fait d’une collection de 2016 et que je l’ai donc à moitié prix. Je suis aux anges ! Qui plus est, la robe que j’essaie est neuve (ça se voit) et c’est celle-là que j’aurai. J’ai essayé ma vraie robe de mariée !

Je paie un acompte, prends rendez-vous en octobre pour les futures retouches, et l’affaire est bouclée !

Il ne m’a fallu même pas une heure pour trouver ma robe, je ne regrette rien et je sais que j’ai fait le bon choix (avec l’aval de mes loyaux sujets qui plus est). Une très bonne chose de faite !

Et toi, comment se sont passés tes essayages ? As-tu trouvé ton bonheur tout de suite ? Es-tu tombée sur une Mireille en puissance ? Je veux tout savoir !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



16 commentaires sur “Ma robe de mariée – Partie 2 : quand la magie existe”

  • Une très jolie “histoire de robe !”
    Pour ma part, j’ai su aussi tout de suite “que c’était celle-là”. Mais elle n’était pas à moitié prix… Du coup, je suis ressortie de la boutique en me disant que je ne l’aurai pas mais que je pouvais m’inspirer de ce modèle pour créer quelque chose à partir d’une robe “toute simple” à customiser. Mais j’ai eu la chance que mes parents m’offrent la robe. Il faut dire que ma mère avait elle aussi complètement craqué pour ce modèle ! Hâte de voir ta robe !!!

  • bravo car trouver la robe de tes rêves dans ton budget ce n’était pas forcément évident mais une affaire bien menée en peu de temps. J’ai essayé environ une vingtaine de robes pour ma part en une journée et pas de mireilles non plus!

  • Jolie histoire !! Je n’ai pas mis longtemps à trouver ma robe non plus, sans le côté “c’est celle-là”, en revanche. Mais je suis quand même très contente de ma robe 🙂 Hâte de voir la tienne !!

    • Je me suis étonné moi-même, je croyais que j’allais courir de boutique en boutique haha
      Peut-être que tu t’étonneras toi-même aussi 😀

  • De quelle boutique parles-tu ?
    Historie d’aiguiller les Belges vers une chouette boutique qui respecte les envies et les budgets (c’est assez rare pour leur faire un peu de pub !) 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *