Trouver chaussure à son pied quand on chausse du 42 !? Mon expérience du sur-mesure

« Je m’appelle Mme Sirtaki, je chausse du 42 et j’assume ! » Eh oui, ma pointure a longtemps été l’un de mes complexes, surtout ado. D’ailleurs, ma sœur savait très bien en jouer pour arriver à me faire pleurer (la sadique !).

Un jour, j’ai fini par l’accepter et la rencontre avec Monsieur Cook, qui chausse du 48 (il mesure plus de 1m90), m’a beaucoup fait relativiser tout ça. On galère tous les deux pour trouver des chaussures et on préfère en rigoler ! Et parfois, on pense à la pointure de notre future progéniture et on se dit qu’on mettra au monde non pas un petit humain mais un petit hobbit !

Enfin, trêve de plaisanteries, il me fallait trouver des chaussures pour mon mariage ! Et là où j’avais fait fort, c’est que j’avais choisi une robe fendue sur le devant et que donc mes chaussures seraient particulièrement visibles, moi qui pendant de longues années n’ai porté que des jeans « pattes d’éph' » pour les cacher !

Comme tu le sais, la plupart des chaussures pour femme s’arrêtent au 41. Mais en été, les pointures 41 me vont parfois car même si mon pied dépasse un chouïa d’une sandale ouverte, ça ne se voit pas. Et là, ce qui était sûr, c’est que pour mon mariage en Grèce en juillet, il me fallait des chaussures ouvertes.

Autre détail : j’ai toujours eu du mal à porter des talons hauts et je n’en porte jamais au quotidien. Ça me fatigue très vite, j’ai mal et ma démarche est… comment dire… peu fluide ? Mais bon, pour mon mariage, évidemment, je voulais « marquer le coup », quitte à devoir acheter deux paires !

Mon premier achat : ma paire « back up »

J’ai commencé mes recherches sur Internet en cherchant des sandales ouvertes, plutôt couleur dorée ou nude, et avec un talon pas trop haut. J’ai assez vite trouvé un modèle avec un talon de 5cm compensé. Je me suis empressée de les commander en 41 en espérant que ça m’aille et heureusement, ça a été le cas !

J’ai donc décidé que ce serait ma paire « back up » pour la deuxième partie de soirée car je savais que je ne pourrais pas danser avec ma paire de chaussures principale, que j’imaginais déjà avec des talons hauts.

Et l’avantage de ce modèle, c’était qu’il serait facilement reportable par la suite.

Mes chaussures de mariée grande taille sur mesure

Crédits photo : Adrianna Papell - modèle Carli

Ma paire « principale », et sa réalisation sur mesure

Pour ma paire principale, je savais que beaucoup de futures mariées en Grèce faisaient faire leurs chaussures sur mesure. Elles se rendent toutes dans une certaine petite boutique du centre-ville.

Mais en cherchant sur Internet, j’ai trouvé une autre boutique spécialisée également dans la confection de chaussures de mariée. J’avais repéré un premier modèle qui me plaisait et j’ai donc pris un premier rendez-vous.

J’ai été tout de suite séduite par le degré d’expertise de la vendeuse. Ce qui m’a vraiment plu, ce sont les conseils prodigués et bien sûr, la possibilité de tout personnaliser : couleur, matière, hauteur et même degré d’inclinaison du talon ! En regardant et en mesurant mes pieds sous toutes les coutures, elle m’a indiqué quels modèles pouvaient me convenir au mieux vu mon anatomie.

Et elle m’a aussi expliqué pourquoi j’avais tant de mal à porter des talons. Je chausse du 42 en longueur mais j’ai le pied fin, qui correspond à peu près à un 40 en largeur. Toutes les chaussures que j’achète sont donc trop larges, avec comme conséquence immédiate d’avoir mon pied qui « glisse » vers l’avant quand je porte des talons. Et c’est pour ça aussi que j’ai mal ! Avec des baskets ou des chaussures plates, ce n’est pas autant gênant. Pour la première fois de ma vie, j’ai compris le pourquoi du comment de mes difficultés à marcher en talons.

Selon elle, le modèle que j’avais repéré ne convenait pas pour moi et m’aurait fait mal. Elle m’a dit que j’avais besoin de chaussures où le cou-de-pied serait soutenu pour bien me tenir le pied et m’a montré quelques modèles de sandales (j’avais exclu les chaussures plus fermées type peep toe etc.). Au départ, je n’ai pas spécialement accroché, mais en essayant, c’était finalement assez joli, et surtout confortable ! Le fait d’avoir tout le pied très bien soutenu aidait beaucoup à déambuler en talons.

J’ai réfléchi quelque temps et décidé de prendre un deuxième rendez-vous un peu plus tard pour passer commande.

Mes chaussures de mariée grande taille sur mesure

Crédits photo : Divina Shoes

L’un des modèles que j’ai essayés lors du premier rendez-vous

Lors du deuxième rendez-vous, elle a pris à nouveau plein de mesures de mes pieds et m’a conseillée pour la hauteur des talons. Après beaucoup d’hésitations, j’ai finalement choisi du 11cm, en ajoutant quelques « artifices » pour diminuer la hauteur ressentie : une petite semelle devant pour compenser de 2cm et, sur ses conseils, l’inclinaison du talon la plus soft (et la moins sexy, mais tant pis).

Avec ces petites astuces, la hauteur du talon ressentie était équivalente à 7cm, ce qui était beaucoup plus gérable pour moi. J’étais tiraillée entre le désir de confort le jour de mon mariage et le fait que je voulais quand même marquer le coup avec de hauts talons pour avoir une belle silhouette. Le fait que la hauteur ressentie n’était « que » de 7cm a aidé à me convaincre.

Pour les finitions, j’ai choisi de jouer avec les matériaux et non pas avec les couleurs. J’ai opté pour un cuir nude lisse pour le talon et un cuir de la même couleur mais en version suède pour les languettes et la tresse. Au niveau de la semelle compensée, elle m’a proposé de jouer aussi avec les matières, ce qui m’a plu.

Nous avons eu un troisième rendez-vous pour faire un essai et régler exactement les différentes languettes. J’ai pu voir l’arrière-boutique et la fabrication en direct de mes chaussures. L’artisan posait les languettes une à une. Il y a eu plusieurs essayages et réglages pour chacune.

Lors de ce rendez-vous, je n’avais pas le talon définitif, mais les chaussures me paraissaient un peu trop simples. Ce qui m’a donné l’idée de faire ajouter des strass sur la tresse. Sauf que ça allait coûter encore plus cher, donc j’ai un peu hésité.

Mes chaussures de mariée grande taille sur mesure

Crédits photo : Photo personnelle

Photo prise lors du troisième rendez-vous. Il manque la semelle compensée, le talon n’est pas définitif et le résultat me paraît un peu trop simple…

Le dernier rendez-vous était prévu une semaine plus tard pour récupérer mes chaussures. Sauf que la dame l’a annulé au dernier moment suite à un imprévu… ou plutôt, elle a oublié de l’annuler, et donc j’ai trouvé porte close le jour du rendez-vous ! Pour se faire pardonner, elle m’a proposé de me les envoyer par la Poste gratuitement. J’en ai profité pour lui confier mes doutes sur l’absence de strass, et elle m’a proposé de m’en ajouter également gratuitement pour définitivement tourner la page de ce « lapin ».

J’ai reçu mes chaussures deux jours plus tard et le résultat était vraiment à la hauteur de mes espérances. Les petits strass le long de la tresse sont vraiment la cerise sur le gâteau ! J’ai fait un ou deux essais à la maison en soirée pour m’y habituer.

Et voilà le résultat !!

Quelques photos du jour J, prises par les photographes pro ! Sur la première, on voit bien la petite semelle compensée avec les deux matières : cuir nubuck et lisse.

Mes chaussures de mariée grande taille sur mesure // Photo : Wedding Scene

Crédits photo : Wedding Scene

Mes chaussures de mariée grande taille sur mesure // Photo : Wedding Scene

Crédits photo : Wedding Scene

Mes chaussures de mariée grande taille sur mesure // Photo : Wedding Scene

Crédits photo : Wedding Scene

Mes chaussures de mariée grande taille sur mesure // Photo : Wedding Scene

Crédits photo : Wedding Scene

Petit bilan pour conclure…

Le talon était haut, surtout pour moi, mais finalement, le jour J, je n’ai vraiment commencé à fatiguer qu’au moment des danses. Le reste du temps, le talon ne m’a pas gênée. Je n’avais pas spécialement mal aux pieds. Je crois que j’étais surtout concentrée sur tout le reste et que j’en « oubliais » la douleur ! La soirée était donc déjà bien avancée quand j’ai changé de chaussures.

Et finalement, le comble, c’est que c’est ma paire « back up » qui m’aura fait le plus mal et provoqué des ampoules. Le talon n’était que de 5cm et compensé, mais ce sont les frottements de la plante du pied sur la semelle qui m’ont fait mal. Rien à voir avec le confort de ma vraie paire et sa semelle anatomique.

Le prix de ces chaussures réalisées sur mesure a été de 210€. Entre le premier rendez-vous et le dernier, il s’est passé environ six semaines. Moi qui avais des difficultés à trouver chaussure à mon pied dans le commerce, je ne regrette absolument pas. À part le talon qui était peut-être un peu trop haut, les chaussures étaient très confortables. Et je pourrai les remettre ! D’ailleurs, je les ai déjà remises la semaine dernière, pour le mariage d’une amie.

Par contre, j’ai trouvé que c’était assez dur de s’imaginer le résultat final avant de les voir terminées et de faire des choix sur les couleurs et les finitions sans voir les chaussures. Ça m’a un peu stressée car à chaque fois, je suis allée seule aux rendez-vous (mes proches n’étant jamais disponibles pour venir aussi et me donner leur avis).

En tout cas, si tu es dans le même cas que moi et que tu as des pieds en dehors des « standards » du commerce, le sur-mesure est peut-être une option à envisager. Avoir des chaussures exactement à ta taille fait toute la différence pour le confort, donc tu ne regretteras pas le temps et l’argent investis.

Après, je ne sais pas combien ça coûterait en France ou dans un autre pays. Ici, j’ai eu la chance de trouver une petite entreprise familiale où les prix étaient relativement raisonnables pour du sur-mesure. Mais bon, c’est sûr aussi que si je ne chaussais pas du 42, j’aurais certainement essayé de trouver quelque chose de meilleur marché et de « tout prêt » dans le commerce.

Et toi ? Chausses-tu, comme moi, une pointure un peu hors normes ? Comment as-tu trouvé tes chaussures de mariée ? As-tu envisagé de les faire faire sur mesure ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Trouver chaussure à son pied quand on chausse du 42 !? Mon expérience du sur-mesure”

  • Mon mari et son frère ont beau faire plus d’1,90m, ils ne font « que » du 45. Trouver des chaussures doit être galère avec le 48.
    Très jolies chaussures. En nude elles sont classes!

  • Très bon choix elles sont sublimes et effectivement les strass apportent un petit plus tu as bien fait de les ajouter! Pour une paire entièrement sur mesure tu n’as pas payé beaucoup plus cher que chez certaines marques cela reste raisonnable je trouve

  • Super piste ! Je vais en parler à ma sœur qui chausse du 42 1/2 et qui peine à trouver des chaussures dans lesquelles elle se sent bien (elle a aussi le pied fin).

    Et je dois bien avouer qu’en tant que sœur aînée, je l’ai bien charrié sur ses jolis petons quand nous étions ados, entre autres choses ^^ Mais elle me le rendais bien ! Ah ! les frangines ! Le plus beau, c’est que ça continue maintenant qu’on est trentenaire. Et ça nous fait toujours autant marrer 😀

    En tout cas, tes chaussures sont très classes. J’aime beaucoup. Même si c’est typiquement le genre de modèle que je n’achète jamais car je ne trouve pas mes orteils sortables ^^ Alors que ceux de ma sœur sont très beaux. En fait, je crois que c’est ça, je suis jalouse de ses pieds ^^

  • Superbes chaussures ! et j’avoue que la touche paillettes ajoute un petit plus festif non négligeable 😉 Je trouve que tu as eu raison de te faire faire une paire sur mesure, surtout que je trouve que ce n’est pas si cher (même si c’est un budget). De la même manière que tu cherches une robe qui te sublime et dans laquelle tu sois à l’aise, je ne vois pas pourquoi on ne ferait pas pareil pour les chaussures !!!

  • Ma maman fait du 42, je ne peux que comprendre comme il est dur de se chausser. Elle fait d’ailleurs faire elle aussi ses chaussures sur mesure pour notre mariage !
    Celles que tu as choisis sont sublimes 🙂 Je comprends que ça ait été un peu dur pour toi de te projeter, mais le résultat est tip-top !

  • Quelles jolies chaussures tu avais! Je chausse aussi du 42 (ce qui équivaut à un 9,5 chez moi au Québec), et même parfois je dois prendre un 10 (donc quelque chose entre 42 et 43, vous avez des demi-pointures chez vous?)

    Bref, j’ai eu de la chance quand même car je trouve relativement facilement des chaussures confortables et à ma taille ici (j’adore les chaussures Hush Puppies, d’autant plus qu’on peut choisir la largeur (fin, standard ou large, pour laquelle j’opte souvent 🙂 )

    Pour mon mariage, je savais d’ores et déjà que je ne voulais pas de talons hauts, je mesure 1m73 et mon mari 1m80.Et comme je ne voulais pas être plus grande ou de la même taille, j’ai opté pour une jolie paire de chaussures plates dorées que j’ai trouvées sur Internet dans une chaîne bien connue chez nous, et qui ne m’ont coûté que 20 euros environ. Vive les soldes!

    Et pour la soirée, j’avais acheté une paire de ballerines souples pour être plus confortable (je m’en sers comme chaussons maintenant!); j’en avais aussi offert à ma dame d’honneur, qui a beaucoup apprécié! 🙂

  • Merci à toutes pour vos petits mots!! Disons que ce qui m’a bien compliqué la chose c’est que la robe était ouverte et donc mes pieds hyper visibles! Je suis contente qu’elles vous plaisent! 🙂

  • Et moi à l’inverse, je chausse du 35, qui n’existe pas non plus dans de nombreuses marques de prêt à porter .. J’ai donc fait également le choix du sur mesure pour notre mariage, et j’en ai été ravie. J’ai profité d’un séjour à Paris pour aller voir à la boutique les coloris et les tailles directement, ce qui m’a permis de voir que la demi-taille était un bon compromis pour la pointure, puis j’ai commandé en ligne et reçu mes précieuses avec des paillettes dans les yeux. Dommage, elles sont un peu trop originales pour que je les porte tous les jours, mais deux ans après le mariage j’ai toujours le cœur qui bat fort lorsque je les vois… Je pense qu’il faut oser se lancer tout autant que pour la robe, car le confort est primordial si on veut passer une bonne journée !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *