Quelles chaussures pour aller avec ma robe de mariée ?

Une fois que j’avais trouvé ma robe de mariée, il m’a fallu trouver des chaussures. Chez Pronovias, ils m’avaient dit qu’il fallait impérativement amener des chaussures pour le premier essayage, histoire qu’on puisse voir la longueur qu’il faudrait laisser sur la robe.

Ca me laissait 3 mois pour trouver THE chaussures parfaites.

Après quelques mois de consommation intensive de blogs de mariage, j’étais sûre d’une seule chose, je voulais absolument de magnifiques chaussures très colorées, très style et très hautes.

Comme ça :

Ou ça :

J’étais sur mon petit nuage de future mariée, plein de jolies images de mariées belles et magiques. « Wow !! Trop beau. Trop chic. Trop style !! »

C’était quand même autre chose que les chaussures ivoires à bout pointu douloureux qu’on m’avait fait passer lors de mes différents essayages de robes de mariée ! Et c’était original, en plus ! (Et j’adoore être originale).

Je t’avoue que le fait que TOUTE la blogosphère mariagique soit sur le coup me mettait un poil mal à l’aise vis à vis de l’originalité du look. Mais je me rassurais en me disant qu’il n’y a que les futures mariées pour lire les blogs de mariage et que pas grand monde n’aurait déjà vu ça.

J’ai d’ailleurs constaté que le concept n’avait pas encore tout à fait percé dans la vraie vie quand j’en ai parlé autour de moi : incompréhension, stupeur, voire franc désaccord. Même de la part de mes copines à l’esprit bien ouvert. « Des chaussures de couleur ? Mais ça va faire bizarre, non ? »

(Pshiitt. Ah.. Le petit nuage de future mariée doit être percé.. Je perds de la hauteur…)

Au bout d’un moment, je me suis laissée convaincre que des chaussures vert pomme sous ma robe ivoire, c’était peut-être un poil trop original. L’argument qui m’a convaincu, c’est celui de Témouïne I, qui m’a dit avec tact et intelligence : « Mais, des chaussures colorées, tu ne crois pas que ça va distraire les gens et qu’ils verront moins ta robe ? »

Etant complètement amoureuse de ma robe, je n’ai évidemment pas pu laisser faire ça. (Parce que ma robe, elle était trop beeeeellle, tu te rappeeeeeelle ?!)

Ok ok. Chaussures ivoires. Mais quand même, je veux des chaussures à talon vraiment haut, quelque chose de staïle comme jamais je n’en porte. Que je puisse faire ma Jennifer Lopez, un peu quoi. C’est l’occasion, non ? Il nous reste 2 mois pour les trouver.

Hum. « Mademoiselle Dentelle ? Tu sais, je ne sais pas si c’est une bonne idée, des talons hauts et pointus sur la pelouse du lieu de la cérémonie… » Grrr ! Encore Témouïne I avec ses arguments qui font mouche… (Je t’ai déjà dit qu’il fallait une Témouïne I et que si tu n’en avais pas, fallait vite aller t’en chercher une ?)

(Pshiiitt. Alerte, alerte ! Le petit nuage se dégonfle de plus en plus vite. On est à un seuil critique ! Encore quelques mètres et nous devrons passer du rêve à la praticalité !!)

Ok, chaussures ivoires. Ok, chaussures plates. Mais alors, je peux peut-être au moins porter des sandales, non ? Il me reste un mois pour les trouver.

Hum… « Mademoiselle Dentelle ? Il faut que vous portiez ces semelles orthopédiques tous les jours pour éviter d’avoir mal aux pieds. » Là, c’est mon podologue qui parle. Il vient de m’annoncer que j’ai un névrome de Morton et que pour éviter la douleur brulante qui me transperce le pied à chaque pas, il me faut absolument porter dans mes chaussures des semelles bleu marines, épaisses et moches. Tout le temps. Dès que je suis debout. Du matin au soir.

(Pshiiiiiiiiiiit. Alerte, alerte !! Nuage complètement à plat. Retour la vraie vie imminent. Boum. Aïe.)

Ok, ok. Chaussures ivoires, chaussures plates, chaussures fermées. Et il ne me reste que 3 jours pour les trouver.

C’est comme ça que j’ai acheté des ballerines ivoires et pointues en espèce de faux cuir élastique à 18 euros à la Halle aux Chaussures. En espérant que ça ne se voit pas trop sous ma robe de mariée.

Snif.

Sauf que….

Quand quelques jours avant le mariage j’ai commencé à les faire, ces chaussures, je me suis rendue compte que ça me faisait quand même mal ! Même avec la semelle moche. Même sans le talon. Même avec l’espèce de faux cuir élastique.

Alors je jour du mariage, après la cérémonie, j’ai pris 5 minutes pour changer de chaussures :


(Photo : CousineDentelle)

Mes vieilles baskets Veja ! C’est beau, c’est staïle ! Et pourtant c’est ivoire, plat et fermé. Et original et écolo, en plus !!!

J’adooore quand les histoires finissent bien.

Et toi, tes chaussures de mariage, tu les as trouvées ? Elles sont conformes à tes rêves ou c’est du pratico-pratique ? Tu joues la carte de l’original avec des chaussures colorées ou tu fais dans le classique ivoire pointu ?

—-

Psssst ! Tu te souviens l’autre jour quand je te disais que sur les blogs de mariage, ils choisissent les plus jolies photos et virent les autres ? Parfait exemple ici. Tu vois la photo ci-dessus ? Je l’ai recadré un peu. Juste un petit peu…

Parce que regarde la tête que je fais dans l’original :


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



22 commentaires sur “Quelles chaussures pour aller avec ma robe de mariée ?”

  • j’ai pas craqué sous la pression moi !! j’ai tenu bon, j’ai eu mes 11cm de talons rouge et noir en ruban de satin ! J’ai tenu toute la ceremonie et une partie du repas. ensuite j’ai enfilé mes baskets, une paire grises à coeur rose et à lacets bicolores. J’ai des tartines de photos, les invités ont adorés mes talons et mes baskets.

  • Bleu, bleu, les miennes, elles seront.
    Seule ma maman, mes témoins, et mon futur mari le sait…et eux ils sont plutôt pour.
    Je verrai le reste le jour J. Mais de tout façon, on est toujours belle le jour de mariage, Non?

  • Moi aussi au début je voulais ABSOLUMENT les chaussures qui sont en photo en haut de ton article ! les mêmes de la même couleur !
    Quand j’en ai parlé autour de moi, je n’ai pas eu de réactions franchement hostiles… mais pas d’enthousiasme délirant non plus.
    Sauf que premier écueil : il me fallait des chaussures à bouts fermés car qui dit mariage en octobre dit bas (ou collants : d’ailleurs bas ou collants sous la robe???)
    Et ça a été compliqué : le printemps arrivant, toutes les chaussures avaient des bouts ouverts.
    j’ai finalement trouvé des chaussures sympas (2 paires) mais assez chers (200 et 250 euros)
    Et j’avoue que mettre une somme aussi importante sans être absolument sûre que la robe irait avec les chaussures, ça m’a un peu refroidie.
    Et finalement, l’argument final a été amené par une amie qui s’est mariée l’an dernier et m’a dit « est ce qye tu as remarqué mes chaussures à mon mariage ? » Moi: « non ».
    Elle : »J’ai voulu me faire plaisir en achetant de supers chaussures et avec une robe longue personne ne les voit, alors prends surtous des chaussures dans lesquels tu es à l’aise ».
    La date de l’essayage de robe approchant, j’ai finalement filé chez LA HALLE 😉 pour m’acheter des chaussures blanches pointues (avec un joli pointu pas un pointu carré que je n’aime pas trop) à 40 euros !

  • c’est une histoire que j’ai beaucoup entendu, au début on cherche des supers chaussures puis finalement il en faut des pratiques, puis après des de la même couleurs et au final on a envie de les cacher sous la robe 🙂

  • Cette aventure me rappelle quelque chose… Moi et mes chaussures argentées de la mort il y a quelques semaines!!
    Au début tout était clair dans ma tête: les chaussures, elles seront hautes et argentées!
    Puis le souvenir des soirées passées les pieds en sang sur des escarpins m’est revenue à l’esprit… Ce sera donc des ballerines open-toes argentées, et je les ai enfin trouvées:
    http://www.omg-onsemarie.fr/?p=970
    🙂
    xoxo

  • Doit-on toutes passer par là ???? Ma 1e idée : des chaussures flashy et rigolotes de préférence orange (en vrai « paprika » mais je devais sans cesse préciser alors j’ai fait court). Peu de commentaires à part les haussements de sourcils et les « ah bon ? » entendus de TOUTES les femmes (merci maman, belle maman, témouine I, belle soeur … à part peut être la vendeuse de la boutique de robes qui avait du l’entendre souvent …). 1er craquage : plus ma taille mais elle étaient superbes ! Je me suis vite dit que je ne remettrai pas forcément ces jolis escarpins Paprika à étoiles bleues … 2e choix Repe..o : longue hésitation mais petit budget qui me laisse songeuse… Et soudain … ballade sur Sarenza et je LES vois. Pas du tout Paprika mais bronze … oui comme mon FP. Commandées, échangées, reçues dans la bonne taille : je les A-DO-RE ! Elles sont originales mais restent dans les couleurs du mariage et dans mon style à moi. que demander de plus ?

  • Moi je voulais des chaussures fushia depuis le départ, avant même d’avoir découvert que c’était ultra tendance, quand le mot blog mariage n’avait pas encore de sens pour moi.

    Je n’ai jamais changé d’avis, je les ai trouvées en plein mois de février, avec bouts ouverts, tellement belles qu’elles sont sur la bannière de mon blog 😉

    Mais pour la soirée j’avais prévu d’en changer, pour aller avec ma deuxième robe (car oui, j’ai eu deux robes, puisque j’avais été tellement raisonnable sur la première, je me suis fait plaisir)pour en prendre avec un petit peu moins de talon.

    Je pense que pas mal d’invités ont remarqué mes chaussures (peut être parce que je les ai montrées à tout le monde tellement je les aime ??) mais quand on fait les retouches de la robe, il faut faire en sorte qu’on les voit bien sûr !

  • Moi j’ai effectivement craqué sur les chaussures vert pomme !
    4 amis s’étaient cotisés pour me les offrir il y a 2 ans, bien avant de parler mariage. Il se trouve que les amis en questions sont nos quatre témoins et que les chaussures vont parfaitement avec ma robe !
    Mais pour la soirée, j’ai une paire de ballerines, impossible de rester 12h sur des talons de 10 cm !

  • Il était hors de question pour moi de porter des chaussures ivoires ou blanches avec ma robe. J’aime pas ça, c’est pas facilement remettable, bref NO WAY! J’ai donc cherché LONGUEMENT, très longuement et j’ai fini par commander une paire de nina shoes aux USA dorées: talons de 5 cm, peep toe, satinées bref des chaussures qui claquent et que j’ai déjà pu remettre quelques fois depuis le 30 avril 😀 Je les aurais encore plus kiffé en vert mais il y avait plus ma pointure, ceci dit doré c’est juste la tocuhe de bling-blibg qu’il me fallait 😉

  • je crois que LE moment de stress de la préparation du mariage aura été de trouver LES chaussures. Je les voulais moi aussi bleues. Ma robe est trop belle et bien courte…ma témoin n’est pas rentrée dans le délire. enfin de compte elles sont cuivre , hautes et style salomé (chaussures de flamenco): elles sont trop belles!!!

  • J’avais des Repetto blanches à talons noirs, ma mère a fait une crise d’apoplexie quand elle les a vues… mais finalement, sous la robe, et au mois de février dans une salle mal éclairée, je crois que personne n’a rien vu !!!

    Je n’ai pas encore eu l’occasion de les reporter, mais qui sait, 10 ans après ?

  • Aaah les chaussures … à chaque fois je le disais que j’avais le temps, et puis 2 semaines avant l’essayage, j’avais rien. Du coup on a couru au printemps, on s’est engueulé comme tt couple de futurs mariés en fin de préparation. Puis sur sarenza, on a trouvé un terrain d’entente, sur des buffalo de 9 cm de talon (large, pas aiguille ) en promo. Elles sont blanches, toute bête, à sortir au prochain mariage où on va, agrémentées d’un pompom dans les couleurs de ma robe, ça sera la classe!

    Et le soir du jour j, comme tte mariée qui se respecte, peu après l’ouverture du bal, j’ai sorti les baskets roses ds lesquelles je suis trop bien et que Monsieur déteste…

  • J’ai toujours trouvé très moche les chaussures de mariée blanches en satin à bout pointu et bride. Je voulais soit des chaussures colorées, soit des blanches open-toes, avec un petit détail qui fait la différence.
    Finalement, j’ai des chaussures de couleur, avec une fleur dans les cheveux en rappel de la couleur. Pour l’instant personne ne trouve ça bizarre, on verra le jour J…
    Mais comme dit the bride next door, quand on met des chaussures de couleur, c’est pour qu’on les remarque!
    PS: j’adore l’argument n°1 de ton témoin!!!

  • Et bien moi, pour les chaussures je fais l’inverse de toutes les mariées. Je m’explique : la cérémonie et le vin d’honneur ayant lieu dans un petit de coin de bonheur perdu dans la forêt (pas trop perdu quand même, mais il y a 10 minutes de marche à pied sur un petit chemin en terre) donc on oublie tout de suite les superbes chaussures à talons de 10 cm !!!(et oui comme le dit si bien temouïne I les talons ça s’enfoncent dans l’herbe).
    Conclusion pour faire original : nous porterons tous les 3 (mon fils, mon futur et moi) des CONVERSES et oui…
    Je vous rassure après avoir été à l’aise toute la journée dans mes converses, je porterais le soir des chaussures à talons hauts pas confortables mais tellement jolies (même si ivoire)

  • A fond d’accord avec Melles Juin et Wedding : NO WAY pour les chaussures en satin blanc ou ivoire à bout pointu que même pas en rêve j’aurais osé re-porter au boulot ou en soirée (désolée, je parle pour moi hein, s’il y en a qui aiment…).
    Alors j’ai acheté celles dont je rêvais depuis 1000 ans et que moi aussi j’ai montré à tout le monde (sinon en effet, personne ne les voit, Ô frustration !) Ma mère aussi, quand je lui ai annoncé que mes chaussures seraient bordeaux à lancé un fier : « … … aaaaaah… mmmmmm… ah ok oui… d’accord… » avec des yeux que je n’avais jamais vus si ronds…

    Bref, j’avais les Jirao de chez Bocage (j’adoooooooooooore) et du coup la couleur de la lavallière de Mari et la couleur de la perle cousue à mon raz de cou étaient… bordeaux :-)Le tour était joué 🙂

  • Bon et bien pour moi je me suis décidé à me mettre en « chasse » en février (à peu près le seul truc que j’ai anticipé pour le mariage en août) histoire d’être certaine que ma taille allait encore être en rayon parce que je chausse un (petit) 35… du coup moi qui ai du mal à me chausser en temps normal parce que la plupart des marques ne font pas de 35 ou que leur 35 taille grand je pensais que ça allait être la croix et la bannière! D’autant que j’avais plusieurs critères à respecter: des chaussures non-blanches (après j’étais assez ouverte sur la couleur), assez haute (je fais 1m54) mais pas trop non plus parce que la cambrure du pied devient vite insupportable quand on chausse du 35, du coup dans l’idéal je cherchais un petit plateau pour relativiser la hauteur, le talon devait être assez large car on se marie à la campagne donc je voulais éviter de m’enfoncer dans l’herbe et enfin il me fallait obligatoirement une lanière ou une bride car je perd systématiquement tous les escarpins et même ballerines!! Contre toute attente j’ai profité d’une heure de pause déj’ pour aller au Printemps faire les quelques stands des marques qui me conviennent d’habitude (Jonak, Mellow-Yellow, Parcours Paris) et j’ai trouvé mon bonheur dans le dernier! Une paire de sandales open toes avec une couleur beige pâle légèrement cuivré ou doré, c’est assez difficile à décrire mais je suis R.A.V.I.E! Certes je les ai payé 200€ mais l’avantage est que je les reporteraient facilement (elles m’ont déjà dépanné 1 fois depuis leur achat!).

  • imposer des chaussures de couleurs à mon entourage, ce n’est pas bien difficile : c’est moi l’obsédée officielle des chaussures ^^ (même si mamzilla n’a pas pu s’empêcher de me dire que blanc c’est joli). Donc que je les ai acheté en juin 2011 pour mon mariage qui a lieu dans 11 mois … et sans avoir la robe… ça ne les a pas étonné non plus (une marque d’enfer, framboises, 10cm/plateau, en daim et bois et sexy!)

  • et bien moi, ce sera un beau rouge profond pour mes chaussures. pareil, j’ai étonné beaucoup de monde, mais je reste convaincu de mon chois que Monsieur approuve d’ailleurs. Je veux de la modernité dans la tradition, point barre… Et tant pis si certains trouveront ça bizarre. c’est mon choix!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *