Le jour J : Où j'enfile enfin ma robe de mariée !

A un moment, je me suis rendue compte que mine de rien, nous avions 20 minutes de retard sur le planning.

Oups.

Le temps de rassembler 2 de mes témouïnes et la photographe, il était presque 11h30 quand nous nous sommes retrouvées dans ma chambre pour m’habiller. Pas grave… j’étais tellement haut sur mon petit nuage que je m’en fichais complètement.

Témouïne I, qui était venue à tous mes essayages, dirigeait les opérations à l’aide de Témouïne S, récemment mariée. Toutes les deux tenaient le jupon dans la robe, pendant que je me tenais en équilibre sur un pied pour essayer de grimper dans les multiples épaisseurs de tulle et de dentelle. Puis, j’ai remonté le jupon pendant qu’elles remontaient la robe. Enfin, elles m’ont aidée à retirer mon petit bustier puisque j’avais oublié de l’enlever avant pour éviter d’abîmer ma coiffure.

(Bon ok, je l’avoue : je ne l’avais pas vraiment oublié. Je l’avais gardé exprès pour éviter de me retrouver complètement à poil devant beaucoup trop de monde. Pas un bon calcul vu les acrobaties qu’il m’a fallu faire pour le retirer…)

Ouf.

Enfin… on avait fait 10% du boulot. Car après, il fallait la fermer cette robe.

Un premier bustier intérieur à agrafer, puis le soutien gorge à passer dans des petits passants quasi-invisibles. Puis une fermeture éclair et le moment de vérité : est-ce que ça allait passer ? Est-ce que je n’avais pas pris de poids ?

Non. C’était parfait.

Et c’était parti pour les boutons.

Armée de leur pince à épiler, elles se sont attaquées à la ligne interminable de minuscules petits passants à attacher sur de minuscules petits boutons glissants.

Sans exagérer, à deux, elles ont mis plus de 20 minutes.

C’est là qu’on comprend pourquoi miss Marie-Antoinette avait des foultitudes de servantes… Ce genre de tenue, ça ne s’enfile pas toute seule…

Ah… Que se passe-t-il ? Stupeur collective : si je bouge très très beaucoup tout en levant les bras très très haut, on aperçoit mon soutien-gorge ! L’horreur totale.

“Il faudrait peut-être coudre le bustier au soutien-gorge pour éviter ça, non ?”

Et c’était parti pour un peu de couture, sous l’oeil quelque peu inquiet de mon fils cadet, venu admirer ma robe de princesse.

Au bout de 20 minutes, on s’est rendu compte que ça n’allait pas du tout. La bustier de la robe baillait maintenant qu’il était attaché et ce n’était pas mon soutien gorge qu’on apercevait mais carrément ma poitrine… et sans même que je ne bouge.

Alors bin… on a tout décousu.

On s’est bien marrées. Sauf peut-être Témouïne I, hypra-concentrée sur son rôle d’habilleuse en chef. C’est d’ailleurs encore elle qui s’est retrouvée à genoux pour démêler et lisser les 11 épaisseurs diverses et variées qui composaient ma jupe.

Puis c’était le moment de finaliser la tenue en chaussant mon voile.

Ah ! Mon voile…

Après de longues tergiversations, j’avais fini par craquer sur un voile de 3 mètres de long avec des appliques de dentelle. Et je crois que c’est ce que je préfèrerais dans toute ma tenue. Il était tout simplement majestueux, magnifique, splendide, somptueux, superbe… Bref, autant j’aimais ma robe, autant j’adooorais mon voile.

La coiffeuse est revenue pour m’aider à l’insérer dans ma coiffure.

Et j’étais prête !

Et en seulement 1h !!

Et toi, t’as prévu combien de temps pour t’habiller ? Tu prévois le kit de couture pour les petits “au cas où” ?

Crédits photos : Rebecca Young (rebeccainspace@gmail.com).



20 commentaires sur “Le jour J : Où j'enfile enfin ma robe de mariée !”

  • rhaaa le coup du bustier !!! j’ai été exprès voir une couturière pour que ce soit niquel chrome avec les dessous. je recupère THE robe ce soir – prions !

    en tout cas, tu en jettes dans ta robe ! sexy !!!

  • Mais c’est quand qu’on te voit enfin en entier dans ta belle robe?
    Hannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn, tu es une mariée légèrement sadioque non :-p

  • J’ai eu droit aussi a des points de coutures pour eviter que mon soutien gorge ne dise bonjour à l’extérieur !

    Par contre pour la coiffure, ma coiffeuse m’avait bien dit et répété de porter une chemise pour ne pas me décoiffer. Et ça à marché.

  • J’avais mis une chemisette, pour éviter le problème du bustier à retirer ! (enfin, si j’ai bien compris le problème que tu décris)
    Et j’avais de toute façon prévu TRES peu de monde pour m’aider, pour éviter justement de me trouver à poil devant une dizaine de personnes. En fait, au final, vu qu’une des personnes est arrivée en retard, il y avait qu’une témouine et ma mère:p Il faut dire aussi que j’avais une robe beaucoup plus simple que toi, puisqu’elle se fermait par fermeture éclair (cachée par des petits boutons, des faux)
    Du coup, c’était très bien, mais j’ai peu de photos.
    (j’ai moi aussi eu un petit problème de soutien gorge légèrement visible (dans le dos, pour moi), mais on s’en est rendus compte trop tard…tant pis, je pense que c’était peu visible, et qu’on pouvait même croire que c’était fait exprès (après tout, mon étole s’est retrouvée complètement mal mise à un moment, et quand, en regardant les photos, j’en ai parlé à une copine, elle a dit “ah, mais je croyais que c’était exprès, pour faire plus joli !” Donc voilà), mais ça m’énerve un peu quand même)(bref, c’est du passé, tout ça)
    (oui, je raconte ma vie) (pardon)

  • Quelle logistique 😉 Tu es splendide dans cette robe(on-veut-une-photo-en-pied) ! Et ce voile, j’adore ! Par contre la question que je me pose, c’est… comment Monsieur Dentelle a-t-il fait pour enlever tous les petits boutons ? S’était-il muni d’une pince à épiler ? (oui oui je suis un peu indiscrète 🙂

  • @rply : Je croise les doigts pour toi !! 🙂

    @sel : Oui, moi il me fallait minimum 2 personnes pour m’aider à mettre la robe et une pour prendre les photos… donc forcément ça chiffre vite ! 🙂 Et je compatis ton histoire de soutif !! Je comprends tout à fait qu’on puisse être énervée après coup même si personne n’a rien vu… 🙂

    @La fiancée du Panda : Figure-toi que ma témouïne récemment mariée avait vécu pas si longtemps avant le coup des 20 minutes avec son mec complètement bourré qui tentait de défaire les 239 petits boutons.. et gentiment, elle m’a rappelé avant d’aller se coucher : “attends, faut qu’on te défasse tes boutons !!” Je n’ose pas imaginer le calvaire si elle n’avait pas fait ça !!

    @Tortunette : Oui c’est clair que j’aurais dû faire ça !!

  • Ah, quels souvenirs ! Ces fameux 3968 petits-boutons à attacher à leurs 3968 petits-élastiques… L’un de mes plus terribles défis de l’année 2010 😉
    Rien que pour cela, j’aurais pu faire le serment de ne plus jamais être témoïne, ou bien celui de changer de boulot et devenir créatrice de robes-de-mariée-100%-scratch !
    Mais non, c’était si joli !!!!!!!

  • Je n’ai encore pas choisi ma robe mais je penserais à toi si j’en essaye une avec tout pleins de petits boutons.
    Je vois en tout cas que tu as des témouines de choc autant lorsqu’elles t’ont mises la robe que pour t’aider à l’enlever le soir, grand bravo mesdames.
    J’ai hâte de voir une photo où on te voit en entier….

  • Je ne mets pas souvent de commentaires mais je suis attentivement les avancées du blog. Et j’ai une petite question: c’est normal que,sur les photos, vous ne portez pas la ceinture grise sur votre robe??? En tout cas, au fil des préparations, j’ai vu de très belles idées, et félicitations pour votre mariage…

    • @manu : Bien vu ! 🙂 Effectivement, pour faire plaisir à Monsieur Dentelle qui faisait un peu la tête quand j’ai laissé entendre qu’il y avait de la couleur sur ma robe, j’avais décidé de ne porter la ceinture que pour la réception et de garder une robe toute blanche pour les photos et la cérémonie. Un compromis, en somme ! 🙂

  • Sion, pour les petits boutons, il y a une astuce (pour les enlever, pour les mettre, c’est la galère et c’est tout :p) : un crochet tout simple, celui que nos grands-mères utilisent pour les napperons. On le glisse sous le passant, et HOP !

  • En effet, les petits boutons ça doit prendre du temps! …mais c’est tellement canon: ça vaut le coup ;)! Sur ma robe, ce seront des faux aussi: ils cachent la fermeture éclaire moche!
    Hum, le coup du bustier à enlever sans abimer la coiffure, c’est sûr il vaut mieux être aidée ;p!
    Et je trouve votre coiffure absolument magnifique! N’auriez-vous pas plus de photos? Je suis fan des fleurs et de la manière dont est posé le voile!

  • Trop trop trop belle! Moi aussi j’avais un voile de 3m de long et ma coiffure c’est aussi ce que j’ai adoré! je suis trop presssée d’être réinvitée à un mariage pour pouvoir me refaire la même!

    Sinon j’ai dû mettre un quart d’heure pour m’habiller, Et après j’ai dû maquiller ma soeur et ma mère!

  • belle robe!le voile aussi;)
    j’ai un laçage de folie à faire faire comme dans titanic : un volontaire?
    je ferai gaffe aux dessous et merci pour le coup de la chemise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *