Mon mariage Sixties – Mon make-up DIY du jour J… et la découverte !

Ce samedi chez Bird et Birdy, c’est le jour de la mairie !

7h30

Je me réveille en douceur et en musique. Quelques minutes pour émerger – le week-end, je suis plutôt grasse mat’ – et comprendre que ce matin, je ne vais pas au boulot. Je vais me marier. “Yihaaaaa !” Notre grand jour est arrivé !

Pendant que mon Cher et Tendre prend son petit déj’ tranquillou, j’investis la salle de bain pour me préparer. Attention Danger zone, défense d’entrer ! Mais pour toi ma Bride, je veux bien te révéler ce qui s’est passé en coulisses…

D’abord une bonne douche –  cheveux lavés la veille au soir – et passage par la case “soins du matin”  :

  • Sur les yeux, 2 cotons imbibés d’eau de bleuet, conservée en permanence au frigo. Effet glaçon décongestionnant garanti !
  • Sur le visage, une bonne crème hydratante/matifiante.

Vu le timing hyper serré, je vais devoir me maquiller moi-même. Et à ce moment précis, j’ai de nouveau un petit sursaut de panique. Ce n’est pas le moment de me louper, j’ai 35 minutes maxi pour me faire belle. Mais je souffle un bon coup et je me lance, pas à pas.

Voici une petite vue d’ensemble de ce que j’ai utilisé. La plupart des produits font partie de ma routine quotidienne. Mais tu peux, bien entendu, transposer avec tes indispensables !

Mes produits

Le teint me donne généralement du fil à retordre, avec ma peau mixte sensible et qui pique un fard pour un rien.

J’ai investi dans un correcteur liquide vert, pour atténuer les rougeurs, et dans une base de teint lissante – conseil avisé de Mlle Fresh – que je tapote délicatement par-dessus ma crème. Attention : il faut bien attendre que cette base sèche avant de poursuivre, sinon ça peluche et adieu l’effet peau de pêche !

Sur cette toile de fond, j’ajoute mon anti-cernes et la BB crème que je teste depuis quelques semaines, appliquée au pinceau. Je couvre la zone T avec une poudre libre translucide, un peu de blush rose ambré sous l’os de la pommette. Et c’est tout…

Pour des yeux de biche, j’ai une autre base fixante.

Je sors ma palette et opte pour un dégradé rosé cuivré-marron, discret mais lumineux. J’estompe avec une ombre claire, puis pose l’ombre noire mate au pinceau, en ras de cils, pour donner de la profondeur. En touche finale, un mascara “effet faux-cils” pour un rendu toujours bluffant sans effort.

Bonus, j’ai le temps d’accentuer un peu mes sourcils avec une ombre-poudre taupe, le détail qui change tout pour bien mettre son regard en valeur. Merci Mme Stilettos pour le tuyau, une vraie révélation, je ne m’en passe plus !

Sur la bouche, rien pour l’instant, excepté une lichette d’Homéoplasmine, mon truc “hydratation minute”. J’enlève l’excédent au bout de 10 minutes avec un mouchoir en papier. J’ai prévu de ne mettre mon rouge à lèvres qu’après avoir passé ma robe, pour éviter toute catastrophe.

Je le précise au passage : mon maquillage n’a pas la prétention de concurrencer celui d’un pro. Il est peut-être même trop léger pour la journée marathon d’une mariée en plein cagnard, mais le résultat correspondait à mes attentes perso : quelque chose de frais et de naturel. 

L'attente

Crédits photo : BabouckKAtelier

Côté tenue, j’ai pensé stratégique et pratique ! En effet, je ne pourrai pas repasser chez moi pour me changer. Le Bird et moi allons donc momentanément squatter l’appartement d’amis pour nous préparer, et nous voulons les déranger le moins possible.

L’idée, c’est de pouvoir me déshabiller en un temps record – 3 secondes ! – dans un espace réduit, et que mes affaires prennent ensuite le moins de place possible dans mon sac à dos.

Une chemise en jean à boutons pression, en guise de haut. Ça donne un style chic décontracté sur les photos des préparatifs, et tu as juste à faire “Superman ou le chippendale en délire” pour l’enlever. Aucun risque d’abîmer la coiffure et le maquillage. Pas de jean – il fait déjà près de 20 degrés à 8h15 ce jour-là – mais un jupon, long et fluide.

Et pour parfaire le tout, les ballerines que j’ai prévu de porter en alternance avec mes talons. J’ai fait une croix sur mes Converses d’amour… et les marques de chaussettes sur les chevilles qui vont avec ! J’ai même pensé à un accessoire, clin-d’œil aux lectrices de Mademoiselle Dentelle !

birds_earrings

8h35

Je suis prête !

On sonne à la porte, et je tombe nez à nez avec un gros bouquet de fleurs. C’est un cadeau de mes cousins, absents du mariage civil, pour nous dire qu’ils pensent à nous ! Par la suite nous recevrons d’autres bouquets – dont de magnifiques tulipes blanches de la part de ma témoin adorée ! – et des SMS pleins d’amour de la part de nos proches, amis et collègues. Très touchée par cette chouette attention, je suis sur mon nuage ! Le sourire que j’arbore ne me quittera plus de la journée !

9h00

Je pousse la porte du salon de coiffure, ma tablette tactile sous le bras.

Dans ma galerie photo,  j’ai compilé tous les modèles de chignon qui me plaisent. Dont un, en particulier, qui collerait parfaitement au côté rétro 60’s de ma robe : une banane twistée. Je n’ai fait aucun essai jusque-là et je montre mes inspirations… Sauf que ma coiffeuse tilte sur tout autre chose : un chignon tressé assez moderne et romantique !

J’aime beaucoup le côté très travaillé à l’arrière de la tête, mais sur la photo la coiffure est joliment terminée par une fleur en tissu. Et malheureusement  je n’ai pas prévu le coup ! Pas de problème, elle va improviser… Je lui dit banco, à condition d’être prête pour 10h. 40 minutes plus tard, le chignon est terminé et j’en reste sans voix. Je te laisse admirer le résultat, immortalisé un peu plus tard par notre photographe !

coiffure

Crédits photo : BabouckKAtelier

Salut ! Je viens de mettre mon rouge à lèvres, d’où la drôle de tête !

Alors que je craignais d’être très en retard, finalement, nous sommes largement dans les temps. C’est royal !

Je m’improvise guide auprès de Babouch Ka, ma photographe, et lui montre quelques endroits sympa autour de la Mairie pour des prises de vues. J’ai récupéré les clefs de nos amis et on commence à faire de beaux clichés des accessoires et du bouquet DIY…

Crédits photo : BabouckKAtelier

10h15

Le Bird arrive avec ma robe et son costume…

On va pouvoir s’habiller séparément puis se découvrir juste lui et moi, sans la présence des autres invités. J’avais envie de garder ce moment-là rien qu’à nous, loin de l’agitation de la Mairie, car je l’imagine très riche en émotions, même si ce n’est pas ma Précieuse que je porte ce matin. Et j’ai eu raison… C’était magique, un peu hors du temps, l’impression de voir mon cher et tendre avec des yeux tout neufs !

découverte

Crédits photo : BabouckKAtelier

Si toi aussi tu as l’occasion de garder ne serait ce que 5 minutes en tête-à-tête avec ton futur mari, fais-le, ça restera un souvenir exceptionnel ! Cette découverte s’est enchaînée sur une petite séance photos de couple sous le soleil, jusqu’à notre arrivée, à pied et main dans la main, à la Mairie ! Tu les découvriras très bientôt !

balade

Crédits photo : BabouckKAtelier

Et toi, tu t’es maquillée toute seule, le jour J ? Tu as fait confiance à ta coiffeuse ? Tu vas préserver quelques instants d’intimité, pour que ton futur mari puisse te découvrir en toute intimité ? C’est à toi !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



10 commentaires sur “Mon mariage Sixties – Mon make-up DIY du jour J… et la découverte !”

  • Ooooh Mademoiselle Birdy, tu es extrêmement jolie! Ton chignon, ton bouquet et tes chaussures, des vrais coups de cœur.
    Pour le maquillage je suis en mode décision, un matin je décide de me le faire moi-même et le lendemain pas du tout. Je sais pas si j’en suis capable.

    • Coucou Miss Winkle! Merci beaucoup pour ton petit message, je vais piquer un fard hihi!!! Pour ce qui est du make up, je pense que ça peut se tenter seule si tu te “sens” de le faire. Moi je me suis un peu retrouvée au pied du mur alors je me suis lancée… mais il est vrai que je n’avais pas à enchaîner avec plusieurs centaines de personnes à bisouter, ni une nuit de fiesta! 🙂 Rien ne t’empêche de faire des essais pour une soirée particulière en conditions réelles (ex : make up à faire en 45 min chrono) et voir si le résultat te plaît! Dans tous les cas, l’important c’est de se sentir soi-même face au miroir!

  • Je te félicite, tu as l’air très doué en maquillage, personnellement je ne connais pas grand chose de tous les produits que tu as utilisé….

    • Coucou Melle Violette… Je le reconnais, j’aime bien cet univers make up, je suis quelques blogs, les nouveaux produits qui sortent… mais franchement, je suis loin d’être une pro (surtout les matins où j’arrive avec une mine de zombie au boulot aïe aïe aïe) ! 🙂 Si tu veux quelques petits conseils sur les produits ou autres, n’hésites surtout pas!

  • Chère Madame (Civilement) Birdy ça respire le bonheur, la légèreté et la délicatesse tout ça!
    Pour ma part même si je manie très bien les pinceaux et le make-up je souhaitais vraiment me faire chouchouter et ne pas risquer le raté le jour J!
    Comme vous nous nous sommes découverts seuls et en avant première et franchement j’ai adoré ce moment rien qu’à vous!!
    PS: tu le sais déjà mais j’ai adoré ton look civil!!!!! Ton bouquet est génial et je plussoie le vert d’eau de ta veste et tes chaussures!

    • Madame Stilettos!!! Pour tout te dire, j’avais pas envie d’une tenue toute blanche, je voulais mettre une petite touche de peps… le vert étant ma couleur préférée et (j’ai de la chance) une couleur pas mal déclinée cette saison dans les accessoires, j’ai pas hésité très longtemps! ^^ Le jour J il faisait tellement chaud que j’ai juste mis la veste à la mairie et pour quelques photos en extérieur! Mais pour un mariage sixties, le petit paletot était forcément de rigueur!

  • J’aime beaucoup ton article!
    Moi aussi je me suis maquillée toute seule le jour J (il y a 9 mois dans quelques jours, avec un bébé qui arrive dans quelques jours aussi -vive la nuit de noces!)
    Et j’avais peur de faire trop ou trop peu… Et puis je me suis dis que c’était mon jour, que le plus important est d’être bien, tant pis si ça ne plait pas (j’ai eu droit à plein de remarques…)

    Bref: j’ai hâte de voir la suite! (J’adore le vert de ton sac, tes chaussures, ta veste… Super joli et frais!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *