Mon mariage coquelicot : une matinée entre stress et fous rires !

8h00 : Chéri et moi nous levons tout excités pour cette grande journée…

Nous  finissons nos valises à l’arrache : ce soir, nous dormons dans un petit village vacances aux abords de notre commune. Notre copain qui tient le restaurant du green voisin nous livrera un succulent plateau petit déj’ dimanche, pour reprendre des forces.

Tous nos invités volontaires sont à leurs postes pour finir les préparatifs, nous allons donc en amoureux vers 9h00 déposer nos bagages.

Un dernier bisou à mes fils avant de partir, « soyez prêts pour 10h quand mamie viendra vous chercher »… Leurs tenues sont là-bas, ça c’est calé. Notre copine crêpière prépare dans notre cuisine les plateaux de toasts pour le vin d’honneur avec la base faite par Chéri la veille. Elle a donc un œil sur les enfants.

« Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes »… tu l’as lu toi aussi ? Candide future mariée va bientôt déchanter… tout comme dans l’œuvre littéraire. Mais laissons-la savourer ces quelques instants de pure naïveté…

Donc, nous partons à deux voitures, nous posons nos bagages et rêvons en duo à cette belle journée qui s’annonce, fraîchement mais surement : 3 C° !!

Je file vers chez le coiffeur pendant que Monsieur Coquelicot rejoint ses neveux pour finir l’installation du vin d’honneur. Je passe déposer 2 ou 3 choses chez mes parents, j’arrive avec des croissants et je prends un petit café, le meilleur moment de la matinée…

Chez ma copine coiffeuse, tout se passe bien, la pression monte. Je suis seule en plus, car mes témoins sont dans un autre salon, et j’espère avoir le temps de leur faire un coucou surprise avec les photographes…

Les photographes arrivent, Arnaud et Jean-Marie, son assistant. Très pros, ils commencent à prendre des clichés. Je suis entre timidité et nervosité, pas beaucoup de sourires pour eux… pas trop habituée à tant d’attentions, mais j’apprécie.

préparatifs coiffure mariée

Le salon est plein, ma coiffeuse concentrée… Je demande des verres d’eau quand l’émotion monte aux bords des yeux, je retiens mes larmes, c’est dans à peine 4 heures…

11h00 : la coiffure est parfaite, nous filons retrouver mes témoins.

Ma cousine est là, elle profite de ce moment rien qu’à elle. Elle a accouché d’un petit garçon 3 mois avant, et lui consacre tout son temps avec bonheur. Mais ce matin, elle se détend… J’ai loupé mon autre témoin de 15 minutes, je voulais lui faire la surprise donc elle ne savait pas et n’a pas attendu notre arrivée…

Nous trinquons avec des vitamines, papotons, la pression redescend un peu… Mais déjà c’est l’heure de filer chez l’esthéticienne.

Et alors là chère lectrice, tout s’accélère, tout s’affole…

Ma maquilleuse, à qui je faisais appel pour la première fois, m’avait prévenu 1 semaine plus tôt lors de mon essai : « je ne travaille pas normalement le samedi matin, car je dois garder ma fille ».

Donc à J-7, elle avait ouvert pour moi et la fillette en question était dans la pièce d’à côté, à jouer calmement à la poupée. Mon essai était très agréable et parfait.

Le jour J, j’arrive donc coiffée à 11h30, escortée de mes photographes déjà là depuis le début du coiffage, et qui me suivront toute la journée en mode reportage.

Ils sont très sympa, pros et posés, s’adaptant parfaitement à mes demandes (la petite pause pour trinquer avec ma témoin) et à mon stress, qui m’empêche un peu de desserrer les dents et de sourire…

Premier accueil un peu froid de l’esthéticienne : « je n’ai pas fini avec ma cliente… ». Car cette charmante esthéticienne, qui ne prend jamais de rendez-vous le samedi avait, comme par hasard le jour où elle a une mariée, avec le stress et le timing que cela engendre, pris un rendez-vous avant et un autre après moi !!

Note pour toi, future mariée : assure-toi que tes prestataires auront le temps de s’occuper sereinement de toi. Car par deux fois, elle s’est échappée pour aller dire à sa cliente suivante qu’elle avait du retard. Et bien sûr, elle a tenté d’écourter ma prestation, ne voulant pas me préparer les ongles…Tu verras mon vernis tout pourri sur les photos…

Je patiente et passe un coup de fil à ma cousine qui me tient au courant de l’avancée des préparatifs de mon chéri, car nous espérons avoir le temps de nous retrouver avant la mairie. Autant te dire dès maintenant que c’était mission impossible, grâce à ces instants inoubliables que nous allons vivre chez la maquilleuse !!

préparatifs mariée téléphone

Je m’installe enfin, et sa fillette est sur une chaise collée à la table où je suis allongée. Pas de soucis me diras-tu, puisque c’est un ange…

Eh bien si, un gros soucis : elle est assise du coté de ma coiffure, et mademoiselle a décidé de faire les 400 coups à sa mère. Un vrai démon ce matin-là !

Elle est infecte, tirant toutes les deux secondes sur la serviette posée sous ma tête afin de ne pas abîmer ma coiffure… Et sa mère lui dit sur un ton de Blanche Neige « Attention, je vais me fâcher… ». Pas très convaincante, la pauvre maman… Inefficace au possible, à la troisième fois elle lui dit « Attention tu vas sortir… ». Toujours aussi inefficace.

Et là, mon sang bout, je me transforme en Méchante Reine, je m’assois et dis sur un ton ferme : « Maintenant, oui, elle sort en effet, car on ne va jamais y arriver… » Grand froid dans le salon.

J’ai horreur de devoir gérer ce genre de choses à la place des personnes qui en sont responsables, mais je devais intervenir ! Par respect pour ma copine, qui avait passé 1 heure sur ma coiffure, afin qu’elle ne soit pas obligée de tout refaire. Par respect pour les photographes, qui ne pouvaient pas se concentrer, et encore moins avoir d’images d’une mariée détendue… Et puis par respect pour le travail de la maquilleuse qui, même si elle ne parvenait pas à se faire respecter de sa fille, méritait de pouvoir travailler dans le calme.

Il s’en est suivi une vraie tornade : la mère restant concentrée sur mon maquillage, mes photographes se transformant en garde du corps pour bloquer la fillette, afin qu’elle ne rentre pas dans la pièce. Elle les narguait et rigolait, passant sous leurs jambes, et recommençant à me tirer les cheveux…

J’étais folle de rage… Mais en même temps, l’absurdité de la situation m’a donné un fou rire et a détendu l’atmosphère pour tout le monde.

Nous finissons par prendre tout ça comme un jeu, pariant sur l’issue du combat, trouvant des répliques aussi stupides que les siennes… On était de retour dans la cour de récré comme en CP !!

Pas du gâteau ! Mais avec du retard, j’étais maquillée. Objectif atteint à 12h15… ouf ! Et je tiens à remercier les photographes pour leur implication.

Mais sincèrement, pendant tout ce temps j’ai vraiment regretté de n’avoir pas confié cette mission à mon esthéticienne habituelle, qui de plus avait proposé de le faire chez mes parents… Tout ça pour une question de proximité avec le salon de coiffure, et pour 15 € de moins…

Éviter ce stress méritait bien les 15 € de plus… Mais franchement c’était inimaginable de vivre cette séance aussi effroyable, même dans les pires cauchemars que j’ai fait durant mes longs mois de préparatifs !!

Bref, le pire est passé. Et là, je ne suis plus naïve, c’est une réalité… Je peux vraiment me détendre. Et du coup, presque toute l’émotion retombe. Je rentre en terre familière : chez mes parents. Je discute avec mon frère, pas vu depuis 3 mois ! Je découvre mes enfants habillés.

Mes parents, cool, pas vraiment prêts, ont assuré l’intendance, et un bon repas nous attend. Ma mère n’est pas trop pour que les photographes pénètrent ainsi chez elle… mais elle fait leur connaissance et se détend.

Nous choisissons avec eux où placer la robe et les accessoires pour de belles photos.

bouquet de mariée blanc et rouge

robe de mariée rouge

Ensuite, je fais un break déjeuner avec Arnaud pendant que Jean Marie, son assistant-photographe, a qui j’ai confié ma voiture, part rejoindre le marié.

Je tiens vraiment à voir en photos comment il a vécu ces derniers instants… Je t’en parle dès que je les aurais reçues !

Toutes photos : Arnaud Photos.

Et toi ? Tu t’es assurée que tes prestataires pourraient réellement et sereinement t’accorder tout le temps nécessaire à ta préparation ? Tu fais appel à des amies professionnelles pour s’occuper de toi ? Tu prévois un petit break avec tes témoins ou amies proches pendant tes préparatifs ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



13 commentaires sur “Mon mariage coquelicot : une matinée entre stress et fous rires !”

  • c’est hallucinant ça !
    je crois que ça me gonflerai autant que toi , j’adore les enfants ( c’est mon métier de m’occuper d’eux ) mais zut !!! c’est vraiment horrible de commencer la journée avec un tel stress … j’espère au moins que ton maquillage était parfait !

  • c’est dingue cette histoire avec l’esthéticienne !! je comprends pas les gens comme ça .. moi qui rêve d’avoir des mariées dans ma clientèle ^^( en tant que prothésiste ongulaire)
    hate de voir la suite =)
    bisous

  • Aaaah mais je lui aurais tiré les couettes à la gamine moi à ta place! Et cette esthéticienne… tellement pas professionnelle! Quand on s’occupe d’une mariée on dégage du temps pour elle! Je suis ravie de voir que tu as réussi à transformer tout ça en positif! 🙂 J’ai hâte de lire la suite!

  • Oh que ça m’aurait agacée … J’ai du mal à comprendre qu’on puisse faire ce genre de choses en clientèle et ne pas apprendre à des enfants qu’il y a un temps pour tout !
    Bref, apparemment tout s’est bien termine, c’est l’essentiel après tout 😉

  • Oulala pas très pro la maquilleuse je trouve. Soit elle ne travaille éffectivement pas le samedi et là elle te dit qu’elle ne pourra pas te maquiller ce jour ci, ou soit elle ouvre pour toi ( qu’elle est d’autres cliente dans la matinée pour remtabiliser l’ouverture de son salon ne me choque pas) mais dans ce cas là il fallait qu’elle se débrouille pour faire garder sa fille. J’adore les enfants je suis nounou et je suis une vrai défentrice de leur droit et de leur bien être, mais il y a quand même des situations où ils n’ont pas à être présents !!!

  • Je dois avouer que personnellement ce qui me stresse le plus quand je vois ça c’est surtout de ne pas avoir ce à quoi tu attendais, ce que tu voulais / exigeais. Ben oui parce que c’est quand même le jour J, et que vu que tu as planifié tout à l’avance, tu aimerais que ce soit réglé comme une horloge! Sauf que la coiffure et le maquillage restent les imprévus, et ce jusqu’au dernier moment! hâte de voir les prochaines photos pour rêver un peu!

  • Mais c’est fou ton histoire! Quel manque de profesionnalisme surtout pour préparer une mariée. Un jour si important. Heureusement que tu as réussi à gérer la situation avec tes photographes, chapeau! et hâte de lire la suite de ton récit!

  • Gros fou-rire en lisant ton billet : j’ai eu les mêmes à la maison ! Souviens-toi, j’ai fait un mariage sans prestataires pour éviter le stress (entre autres). Le matin du mariage, si je suis partie en catastrophe en oubliant mon bouquet, c’est parce que j’avais mis 2h à me maquiller et me coiffer seule. Enfin seule… Au beau milieu du cercle infernal des enfants d’une amie, qui couraient tout autour de moi ! Ils claquaient violemment la porte de ma chambre, marchaient sur ma traîne en riant aux éclats et me bousculaient pendant que je tentais désespérément de réussir mon œil de biche et mon fichu chignon. Tout ça sous l’œil de leur mère qui rigolait bien, intervenant mollement pour la forme… Inutile de dire que le chignon tressé, j’ai laissé tomber ! Et voilà pourquoi j’ai une espèce de micro-boudin sur les photos… Il faudrait prévoir des gardes du corps aux futures mariées 🙂

    • Ah j’aurai été folle aussi qu’ils marchent sur la robe… dommage pout ton chignon mais tu étais très jolie 😉
      et oui je vote pour les gardes du corps pour la mariée !! il faudrait faire une note avec toutes ces bonnes idées issues de nos vécus pour les futures mariées …
      Enfin dans l’ensemble le maquillage était bien, mais dans la précipitation elle a aussi oublié, et moi de même, de me donner le rouge à lèvre pour les retouches dans la journée donc je pense que sur les photos mes lèvres ne doivent pas avoir trop de couleur… mais c’est vraiment accessoire tout ça avec le recul !

  • Magnifique!! très joli mariage!! Je suis moi même dans la recherche de the robe rouge!!! quelle est la marque de la magnifique robe coquelicot?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *