Mon mariage swing et mint : ma “transformation” dans la peau d’une mariée 50’s

Voilà, aujourd’hui, c’est le grand jour : j’entame la première chronique sur mon mariage. Ça y est, je tranche dans le lard (pardon le gâteau) et je te dis tout !

Le grand jour est arrivé très vite… Ça faisait des mois que je savais la coiffure que je voulais, la robe que j’allais porter, les accessoires et le maquillage que je porterais… mais, ce qui est assez cocasse, c’est qu’il n’y a que le jour J où tu vois le résultat !

Mon premier accessoire indispensable beauté de la journée aura été mon café. Une future mariée à 8 heures du matin en pyjama devant son ordinateur avant son café n’est pas glamour… Après son café, la transformation commence…

La coiffure

Il est 10 heures lorsque je file chez le coiffeur, j’ai de la chance c’est juste à coté de chez moi. Mon coiffeur (Salon 41 à Jette) a tout de suite compris l’esprit de la coiffure que j’avais envisagée, à savoir des Victory Rolls.

Cette coiffure de la fin des années 40 un peu folle que je trouve tellement adéquat pour un mariage. Un peu d’histoire : c’est la coiffure qui a été créée à la fin de la Seconde guerre mondiale pour fêter le retour des soldats américains au pays. Pour moi, elle est synonyme de joie et d’exubérance…

2014-05-23 13.51.35

Crédits photo : Photo personnelle

J’ai les cheveux plats et fins… Je les décris souvent comme un mélange de peau de chamois lustre voiture et de poils de moquette synthétique pour te faire un topo. Alors il aura fallu, sans te mentir, 1 bouteille de laque, un produit magique et 50 épingles pour faire tenir le tout… Je suis sortie de chez le coiffeur raide comme un balai avec l’élégance de Terminator, j’avais tellement peur que ça ne tienne pas que je n’osais pas tourner la tête ni me pencher… Je crois que les passants se sont bien marrés quand ils m’ont vu traverser…

Une fois rentrée à la maison c’est le stress… Le matin, normalement, on est en tout et pour tout 1 personne et demi à la maison, moi et mon chat affalé sur le canapé ! Là, en gros, on est 7 dans une pièce de 20 m². La pression monte…

Le maquillage

Ma maquilleuse (Géraldine Niego), aussi jolie qu’un bouton de rose, commence à me maquiller… Elle sait que je lui ai demandé un maquillage rétro et sobre. Elle s’exécute avec brio. Non seulement sur moi mais sur ma Témouine et ma Belle-Maman qui deviennent des stars du grand écran sous mes yeux… (je te raconterai tout ça dans un prochain article).

Le secret pour un maquillage rétro : le trait d’eye-liner et le beau rouge profond Chanel sur les lèvres… À l’époque, c’est encore le cinéma en noir et blanc, il faut des couleurs qui tranchent. Les yeux sont très chargés et la peau très blanche (là, pour le coup, j’ai de la chance).

Maquillage Rétro par Niego Make Up (Crédit EDGN PHOTO)

Crédits photo : EDGN photo

Taaaadam, je suis presque une princesse … mariée 50’s !

C’est bien beau tout ça mais encore faut-il s’habiller parce qu’une mariée en chemise en jean et en claquette Ikea, ce n’est pas tout à fait dans le thème…

L’habillage

J’enfile mon magnifique soutien-gorge Wonder doudoune (tu sais celui qui fait croire que tu as de la poitrine et qui tient vachement bien) acheté pour l’occasion. De source sûre, ce soutien-gorge est totalement inadapté aux vraies femmes avec une vraie poitrine, à bon entendeur. Et hop, on est à 4 pour mettre ma précieuse. Pas facile de fermer ma robe. Pour celles (et ceux) qui font de l’équitation, j’avais l’impression d’être un poney avant la reprise, et d’avoir le ventre gonflé comme ce n’est pas possible… Je compatirais désormais avec ces petites bêtes… Mon dieu quel stress !!!

Ça y est, elle est fermée et, devine quoi, je peux même respirer (et commencer à avoir envie de pleurer accessoirement).

IMG_6419

Crédits photo : EDGN photo

Reste plus que les chaussures, j’ai eu du mal a les trouver celles là… Je voulais des talons dans ma couleur (vert menthe) et si possible confortables… J’ai trouvé les perles rares à deux pas de mon travail dans une petite rue dans le centre de Bruxelles. Une marque italienne pour des vraies chaussures en cuir un peu rétro. Je te conseille vivement d’aller voir la marque Noé.

IMG_6160

Crédits photo : EDGN photo

Une fois habillée, il ne me manquait plus que deux petites choses mais très importantes : mes boucles d’oreille, cadeau de ma tante il y a des années. Parfaites car vintage et vert menthe ! J’ajoute ensuite un collier vert menthe trouvé dans un petit magasin à 1 euro près d’une station de métro lugubre (“Il faut voir la beauté partout”)…

Mes accessoires vert menthe (EDGN photo)

Crédits photo : EDGN photo

Et last but not least, pour toute pin up mariée qui se respecte, la petite signature olfactive qui permet de te sentir belle et fraîche comme la rosée du matin (malgré qu’il est déjà 1 h 30, que tu n’as rien mangé et que tu es à la bourre…). Pour ma part, j’ai choisi un parfum léger “Éclat d’Arpège” de Lanvin. Je te la fait courte, c’est un mélange de pivoine, de citron et de thé vert et je trouve cela divin !

Ça y est, je suis prête et je cours vers mon homme (enfin je piétine parce que j’ai oublié que j’étais en robe de mariée) !

Pendant ce temps, mon Prince Charmant était lui aussi bien occupé à se faire beau… Mais ça c’est pour la prochaine fois…

À vous les studios !

Et toi, as-tu choisi aussi une coiffure et un maquillage dans le thème de ton mariage ? Où as-tu déniché tes accessoires pour accompagner ta jolie robe ? Dis-moi !

Enregistrer

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



19 commentaires sur “Mon mariage swing et mint : ma “transformation” dans la peau d’une mariée 50’s”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *