Mon pari réussi : acheter ma robe de mariée à moins de 1000 euros ! – Deuxième partie

Une de mes copines m’avait prévenue : les essayes de robes, c’est stressant ! Si tu n’as pas encore commencé tes essayages, tu te dis peut être que c’est un peu exagéré (en tout cas ce fut ma réaction à moi avant que je ne commence mes essayages)… Mais si au contraire tu es au beau milieu de tes recherches, alors ne t’en fais pas si tu te sens un peu (ou même beaucoup) angoissée en ce moment ! On passe toutes par là et je n’ai pas échappée à la règle !

Comme je te l’ai dit dans ma chronique précédente, j’avais fixé mon budget à 1000 euros. Cette somme me paraissait être un bon compromis. Je voulais une belle robe, sans y laisser toutes mes économies, une question de principe. Si tu lis cet article et que tu as choisi un budget inférieur ou supérieur au mien, sache que je ne te juge en aucun cas. Je suis persuadée qu’il est possible de trouver une robe magnifique à moins de 500 euros (j’en ai vu de très belles sur internet donc je sais que cela existe !) et je comprends également que certaines souhaitent vivre un conte de fées et soient prêtes à dépenser beaucoup plus. Mais 1000 euros, c’était mon budget à moi.

Quelques jours après être rentrée déçue de mon rendez vous chez Rembo Styling, j’ai commencé à stresser en me disant que cette vendeuse avait peut être raison et que je ne trouverais rien de bien à moins de 1000 euros… Pendant deux jours, je n’ai pensé qu’à ça ! Devais-je recontacter l’autre boutique qui m’avait fait une offre tout à fait raisonnable à 900 euros ? Ou laisser tomber cette piste et continuer de chercher ? Heureusement, mon stress ne s’éternisa pas car la prochaine journée d’essayage fut la bonne!

Crédits photo (creative commons) : leemm

Pendant plusieurs jours je n’ai pensé qu’à ça !

Après le stress, le conte de fées…

Le samedi suivant, j’avais donc rendez vous dans une toute nouvelle boutique du centre ville, qui organisait ce weekend là des journées promotionnelles pour se faire connaître (merci Facebook !). Cette fois ci, j’étais accompagnée de mes futures belle-sœur et belle-mère. Disons qu’au départ ma belle-mère n’était pas prévue mais qu’elle insista tellement que je n’eu pas la force de lui résister…  Et comme elle est un peu (beaucoup) « envahissante » parfois, j’avais briefé ma belle-sœur à l’avance pour quelle arrive à la « contenir » si besoin.

En entrant dans la boutique, très belle et surtout immense, j’ai tout de suite l’impression que je vais vivre un conte de fées… Il y a des robes partout, de tous les styles, pour tous les goûts ! On commence donc par faire le tour, et je sélectionne plusieurs robes avec l’aide de ma belle-sœur. Ma conseillère arrive, prend le temps de faire les présentations, de me poser les questions sur mon mariage, le style de robe qui me plait, et m’amène à mon petit salon privé pour les essayages. C’est très luxueux, l’ambiance est très agréable. La vendeuse ne me met pas du tout la pression et se comporte un peu comme une « maman » bienveillante et à l’écoute. Au total j’essaye une dizaine de robes et deux d’entre elles captent tout de suite mon attention, mais aussi celle de mon « public » : ma belle-mère et belle-sœur sont confortablement installées dans un canapé et commentent mes apparitions une à une ! Il y a même un petit podium dans le salon pour que je puisse virevolter à  mon aise comme une princesse ! Séance de fous rires assurée !

La première robe qui me plait est une robe bustier assez moderne, le tissu est léger, fluide et je la trouve très belle, simple avec une touche d’originalité, c’est celle qui me plait le plus à priori. La seconde me plait moins au départ, c’est ma belle-sœur qui l’a sélectionnée et je l’essaye un peu pour lui faire plaisir (tu devines déjà que c’est celle que j’ai finalement choisie n’est ce pas ?!). En sortant de la cabine, et en entendant les « ah» , “oh” et “waouh” respectifs de mon petit public et de la vendeuse, je commence à changer d’avis. La vendeuse me fait sortir du petit salon pour me « montrer » à ses collègues et là c’est complètement magique, tout un petit attroupement se forme autour de moi et tout le monde me regarde d’un air : « c’est TA robe, elle te va trop bien ». (Ma conseillère m’assure que quand les autres vendeurs viennent voir de plus près, c’est vraiment que ça leur plait, car sinon ils  font juste un petit signe de tête et restent à l’écart avec leurs propres clientes). C’est une robe asymétrique (une seule épaule) et elle fait plus « déesse grecque » et plus « mariage » que la précédente. Elle me rappelle la toute première robe sur laquelle j’avais flashée sur internet. Mais j’hésite un peu car l’autre me plait aussi de par sa simplicité… Je la repasse, ressort de mon salon me montrer et là tous conviennent que la seconde me va mieux, ce qui clôt le débat. Ce qui est chouette c’est qu’il y a aussi des conseillers hommes qui donnent leur avis et c’est rassurant d’avoir aussi l’avis de la gente masculine !

Et alors tu vas me dire, le prix ? Et bien j’ai de la chance, c’est un modèle d’exposition qui, dans le cadre des journées promotionnelles, est à moins de 1000 euros si je me décide tout de suite,  alors que le prix initial est à 2000 euros. Alors je prends le temps de réfléchir, je consulte ma belle-mère et belle-sœur qui abondent toutes deux dans le même sens : « c’est TA robe, prends là » ! Et c’est là que le fait d’avoir deux avis différents me sauve : si elles sont d’accords entre elles, c’est un signe. Et, alors que d’habitude j’ai du mal à me décider, là je me sens incroyablement sûre de moi : c’est ma robe, je la veux et je la prends tout de suite ! Je dis OK à la vendeuse, je paye, elle me prépare la robe, et je repars avec sous le bras !  Je leur ramènerai la robe un mois avant le mariage pour faire quelques petites retouches selon les chaussures que je porterai et aussi pour la faire nettoyer.  Pour le reste, la robe est impeccable et c’est comme si elle avait été faite sur mesure !!! J’appelle Monsieur Cook, je lui dis, « j’ai ma robe de mariée, viens me chercher en voiture, je la ramène à la maison ». Il n’en croit pas ses oreilles et vient donc nous chercher toutes les trois. Depuis ce jour là j’ai ma robe dans ma chambre, bien protégée dans sa housse et comme Monsieur Cook ne veut pas la voir avant le mariage pour avoir la surprise, je suis sûre qu’il ne « craquera » pas d’ici là !

Robe de mariée bien protégée dans sa housse

Crédits photo : Photo personnelle

Ma robe qui attend sagement le mariage, sous le nez de Monsieur Cook ! Et pourtant il ne l’a toujours pas vue !

Seule déception pour moi de tous ces essayages : je n’ai aucune photo ! Aucune boutique ne m’a autorisée à en prendre donc je ne peux pas te montrer en image toutes ces robes essayées !

Mon pari réussi: petit bilan & conseils

Alors voilà, j’ai un peu (beaucoup) hésité avant d’écrire cette chronique car cela voulait dire assumer et annoncer à toute la planète web/mariage le prix de ma robe de mariée ! Mais au final,  j’ai réussi ce qu’une vendeuse avait qualifié d’impossible : acheter une belle robe de mariée dans une très jolie boutique à… (fin du suspense)… 650€, retouches et nettoyage compris ! Et écrire cela aujourd’hui, c’est aussi un peu ma vengeance vis-à-vis de cette vendeuse hautaine ! J’adore ma robe et c’est bien cela le principal ! Et puis pourquoi avoir honte de son budget ? Après tout chacun fait ses choix et voit quelles sont ses priorités pour son mariage.

Pour clore le chapitre de la robe, si je fais un petit bilan de tous ces essayages et si tu me permets de te donner quelques conseils :

  • N’aies pas honte de ton budget et ne prête pas attention aux petits commentaires négatifs du type « c’est impossible » ! Après tout, personne n’a jamais eu honte d’acheter un beau sac à main en soldes, alors pourquoi aurait-on honte pour sa robe de mariée ! Cela n’a pas de sens !
  • Si tu as un budget limité, et que ta morphologie est relativement standard (taille 38-40), alors n’hésites pas à chercher les ventes organisées pour les modèles d’exposition! Ma robe est dans un parfait état et je suis ravie de l’avoir eu à plus de 50% de réduction!
  • Garde en tête ton tout premier coup de cœur : la robe que j’ai achetée est celle qui au final ressemblait le plus à mon tout premier « flash internet» et cela m’a confortée dans ma décision au moment crucial de l’achat (car dans mon cas, il a fallu que je me décide vite!)
  • Ne vas pas seule aux essayages même si comme moi, tu préfères ne pas être influencée au départ.
  • N’hésites pas à faire venir ta belle-mère à tes essayages si elle en a envie : finalement je suis heureuse qu’on ait vécue cette expérience ensemble, c’était un beau moment de complicité, entre filles !
  • Essayes de prendre plaisir et de ne pas trop stresser ! J’ai adoré l’essayage de ma robe dans cette jolie boutique si luxueuse. Mais je suis aussi contente que la période des essayages n’ait pas durée trop longtemps !

Et toi ? Comment se sont déroulés tes essayages ? As-tu pris ta décision rapidement ?  Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Mon pari réussi : acheter ma robe de mariée à moins de 1000 euros ! – Deuxième partie”

  • Alors ça c’est du bon plan, bravo! budget de 1000 cela me parait être un budget moyen bien sûr qu’on trouve des choses à ce prix là! La mienne n’était pas soldée et coûtait 1060 euros je crois. C’est chouette de pourvoir la ramener tout de suite et heureusement que Monsieur n’est pas curieux!

    • Merci Mlle Nefertiti, en Grèce, c’est un peu le parcours du combatant pour trouver une robe dans ce budget là quand on souhaite acheter. Et c’est pour ça que beaucoup de futures mariées préfèrent opter pour l’option de la location… Mais moi je voulais ma robe à moi donc louer ne me plaisait pas comme idée…

  • wahou ça doit être dingue de repartir avec sa robe sous le bras! Moi qui ait attendu de juillet à janvier pour l’avoir (mais faite sur mesure forcément ça change tout).

    • Merci Mme Croisé, oui c’était assez fou de repartir avec comme ça ! Tout s’était passé très vite! Mais au final c’était un soulagement de la savoir à la maison et très agréable de pouvoir y jeter un oeil de temps en temps pour s’assurer qu’elle était toujours là 🙂

  • Vu qu’à présent ta robe t’attend chez toi, tu peux trouver un petit moment pour faire une photo et nous la montrer non ? 😛

    • Merci Mlle Ophrys! Curieusement je n’ai pris aucune photo de ma robe pendant toute cette période alors que je l’avais chez moi! Désormais les retouches sont faites et elle a été nettoyée donc elle attend sagement le jour J qui se rapproche à grands pas! Même pendant le dernier essaye où ma mère a pu m’accompagner après les retouches, je n’ai pas penser à lui dire de prendre une photo! Mais comme ça, pas de “fuite”, ce sera la surprise pour tout le monde très bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *