Trouver une robe XL avec un budget XS — Partie 1

Pour être tout à fait honnête, je n’avais pas prévu d’écrire de chronique sur la recherche de ma robe de mariée, car comme je te le disais précédemment, ce n’était pas l’étape la plus importante à mes yeux. Et lorsque l’on a commencé à parler budget mariage, j’ai décidé de tout miser sur les chaussures et de consacrer un mini budget à la robe. « Mini » est évidemment relatif car on parle de 600€.

Mais à toi je peux l’avouer, en réalité, j’ai pendant de nombreuses semaines tenté de me convaincre que la robe n’était qu’un détail. Et tu sais pourquoi ? Parce que JE SUIS COMPLEXÉE. Original non ?

Cela fait bien longtemps que je ne rentre plus dans du 36 mais jusqu’ici, mon physique ne me rendait pas malheureuse. Mais voilà, lors de ma première année de vie commune avec Monsieur Ténébreux, j’ai pris près de 15 kilos. A ce rythme-là, dans quelques années je ne passe plus les portes ! J’ai bien pensé le quitter pour limiter les dégâts, mais trop tard, je suis in love (et niaise de surcroît).

Pour en revenir à nos chiffons, je te disais donc que, comme beaucoup de femmes, j’ai des complexes et j’ai très peur de ne pas me trouver jolie dans ma robe. Pour être exacte, j’ai peur d’être déguisée en mariée. Certaines vendeuses te diront que c’est en quelque sorte un déguisement mais ma lubie volonté d’avoir un mariage qui me ressemble, passe aussi par la tenue que je porterai le jour J.

En plus, à force de traîner sur le net, je lis tout et son contraire à propos des femmes rondes. « Il faut à tout prix éviter le tulle, ne surtout pas accentuer le volume, adopter des matières fluides et près du corps »

Mais aussi « on peut dissimuler ses rondeurs sous des robes de formes empires ou princesse (ah bon ? Mais…), ne surtout pas choisir des robes sirènes, des tissues satinés et près du corps (mais euhhh, vous êtes sûr ? Parce que sur un autre site…). Stopppppppppppppppppppppp ! Comment s’en sort-on avec tant de conseils qui se contredisent ? Et puis, que je sache, le style n’est pas une science exacte qui peut s’appliquer à chaque femme. Nous sommes toutes uniques ! Toutes les brindilles ne sont pas faites pareilles, de la même façon que toutes les femmes pulpeuses ne portent pas leurs rondeurs au même endroit. Pour ma part, c’est assez équilibré : gros seins/grosses fesses ! Mais encore faut-il pouvoir les caser dans un bout de tissu.

Je commence mes recherches sur internet et pense un temps à acheter une simple robe de soirée en rose ou blanc.

Mais voilà, j’ai un peu peur de commander sur un site étranger et surtout que la qualité ne soit pas au rendez-vous. Je suis vraiment partagée sur cette question car ça ne me dérange pas de ne pas avoir de tissus nobles dans la mesure où je n’ai pas le budget pour. En revanche, je ne veux absolument pas lésiner sur les finitions.

Et puis pour être certaine de ce qui me va ou pas, il va bien falloir que je me décide à essayer.

Le rendez-vous est donc pris un beau jour du mois de mars pour enfin me mettre en quête de LA robe !

Comme tout le monde me l’a conseillé, je me rends dans le quartier de Magenta à Paris (près de la gare du nord), réputé pour ses multiples magasins de robes de mariéé aux prix abordables.

Je ne trouve cependant pas mon bonheur car je trouve que les robes font « trop mariée », sont trop travaillées, ou ont trop de fioritures.

robe_mariee_haute_couture007

Crédits photo : Jean-Paul Gauthier

Bon ok, avec moins de fioritures que celle-ci, mais tu vois l’idée.

Nous passons même par la Tata la plus célèbre du quartier (le magasin Tati si tu ne suis pas) mais au milieu de ces kilomètres de tulle qui gratte, j’ai soudain une révélation : le contexte dans lequel je vais trouver ma précieuse est tout aussi important que la robe en elle-même. Je veux être traitée comme une princesse, mais pour cela il faut convaincre mon banquier futur mari d’augmenter le budget robe.

Heureusement, comme il est assez merveilleux, cette étape ne fut qu’une formalité.

Ma témoin et moi prenons rendez-vous au corner Cymbeline d’un célèbre grand magasin parisien. Nous sommes reçues comme des reines : on nous sert à boire, nous installe dans une cabine aussi grande que ma chambre et j’ai juste à lever les bras pour que l’on me passe une robe… La vendeuse me propose plusieurs modèles également disponibles en grande taille, même si, lors de l’essayage, je dois me contenter d’une taille 40.

Je choisi ces deux modèles qui font un peu « déesse grecque », mais comme tu peux le constater, je ne suis pas vraiment convaincue…

Mme Paris-Paris - essayage 1   Mme Paris-Paris - essayage 2

Crédits photo : Photo personnelle

J’ai beau expliquer à la vendeuse que je ne souhaite ni robe bustier, ni robe en satin, elle insiste pour me faire essayer ce modèle et c’est une révélation.

Mme Paris-Paris - Essayage 3

Crédits photo (creative commons) : Photo personnelle

Oui je sais, ma tête ne laisse pas transparaître ma joie puisque je reste dubitative quant à mon sein qui tente de se faire la malle dans cette robe trop petite. Mais à part ça, je trouve qu’elle me va plutôt bien et qu’elle met ma taille marquée en valeur. Elle est encore un peu au-dessus de mon budget et je n’arrive définitivement pas à mettre un SMIC dans une robe lorsque j’ai déjà dépensé autant pour une paire de chaussures.

Et justement, en sortant du corner Cymbeline, nous tombons sur le corner éphémère de William Carminolla. Tu sais, le styliste de l’émission « Belle toute nue » ! Et bien il a dessiné une mini collection pour Tati mariage, à prix tout doux, du 34 au 54. Jusque-là tout va bien puisque je me situe presque pile entre ces deux tailles. C’était sans compter sur LA vendeuse de l’année… Après nous avoir fait patienter pendant près de 40 minutes, elle s’occupe enfin de nous. Je repère la robe suivante qui me plait beaucoup.

tati-william-carnimolla3©TatiMariage/William Carminolla

Sobre, élégante et passe-partout, c’est exactement ce que je recherche. Ma témoin n’est, quant à elle, pas du tout convaincue. Elle trouve que j’ai l’air d’une none. Bon, ok, le modèle n’est pas sexy à souhaits mais en ce qui concerne les vêtements, j’ai toujours été persuadée que les pièces classiques étaient des valeurs sûres. Malheureusement, le tissu est très épais et j’ai déjà très chaud. Au moment de la fermer, ce que je craignais arriva… Non, je n’ai pas craqué la robe je te rassure, mais elle est très étroite au niveau de la poitrine car il est vrai, que mes seins sont un peu disproportionnés.

Je demande à la vendeuse la taille au-dessus. Elle me répond d’un air presque ahuri ce que je pensais possible que dans les films :

Elle : Euhhhhhhhhhhhh, vous savez, 44 c’est déjà beaucoup… Alors 46… Je ne crois pas que nous ayons cette taille…

Moi : et ma main sur ta joue ? Tu crois que ça ferait beaucoup ? Bon en réalité, j’ai été abasourdie, je me suis rhabillée et nous avons filé avant que ma témoin ne fasse un scandale.

C’est complètement dépitée que je rentre chez moi. Nous sommes au mois de mars, soit 7 mois avant le mariage. Quand on sait qu’il faut commander sa robe 6 mois avant le jour J, je me rends compte que l’échéance arrive à grand pas… Finis les rêves de princesse, il va falloir être efficace si je ne veux pas me rendre à l’église en petite culotte.

Mais comment et où vais-je trouver la robe de mes rêves ?

Et toi, as-tu aussi repoussé les essayages par peur d’être déçue ? As-tu été bien accueillie ? As-tu eu du mal à trouver ta taille dans les magasins ? Partage ton expérience dans les commentaires !

 

Pour le mariage de nos rêves prenez : - une cérémonie religieuse bilingue français/latin - un cocktail dînatoire à bord d'une péniche - nos meilleurs amis pour une ambiance de folie Pour finir, ajoutez deux lettres à Paris et c'est le paradis Mon Barbu, 34 ans et moi même, Mademoiselle Paris-Paris, 24 ans, nous sommes dit "oui" en octobre 2014. Deux personnalités opposées mais une même envie de mariage à notre image. Je reviens très vite te raconter tout cela...

Commentaires

  • Avatar
    Mademoiselle Fleur
    Répondre
    31 janvier 2015

    J’ai la chance d’avoir déjà vu ta magnifique robe donc je sais qu’elle te va merveilleusement bien.
    Je suis un peu ahurie de la réaction de la vendeuse. Franchement, ce n’est pas mon genre mais sur ce genre de réflexion j’aurais tapé un scandale !!!
    J’ai hâte de savoir ou est ce que tu finalement acheté ta robe !

  • Avatar
    Clémence
    Répondre
    31 janvier 2015

    Franchement tu n.as vraiment pas besoin d’avoir de complexes tu es magnifique tu as des rondeurs bien proportionnées ! La première et la troisième robe te vont trés bien d’ailleurs !

  • Avatar
    Véronique
    Répondre
    31 janvier 2015

    Mais tu es très belle ! Et contrairement à moi, tu es bien proportionnée, c’est ça le plus important. Et puis, je trouverai toujours plus belle une femme ronde qu’une femme maigre (désolée les filles, mais les filles trop minces me donnent le sentiment d’être malades). Pour les modèles: j’avoue être de l’avis de ta témoin…le dernier modèle fait plutôt « entrée dans les ordres » que « mariée » !!!!!

  • Avatar
    mademoiselle marmotte
    Répondre
    31 janvier 2015

    La vendeuse Tati et son amabilité c’est un classique … Pour avoir accompagné ma cousine lors de ses recherches il a fallu essuyer beaucoup larmes après les réflexions désagréables sur sa taille ….

  • Avatar
    Madame Violine
    Répondre
    31 janvier 2015

    La 3ème de chez Cymbeline est faite pour toi ! Vraiment, elle te va super bien !! Hâte de savoir la suite…

  • Avatar
    Mademoiselle Mo
    Répondre
    31 janvier 2015

    J’aime beaucoup la première robe et celle en satin te va effectivement très bien.

  • Avatar
    Mademoiselle Sakura
    Répondre
    31 janvier 2015

    J’avais essayé le 2eme aussi et elle ne plaisait pas du tout non plus! La 3ème de Cymbeline t’allait à merveille! ( Et puis aussi tu es très belle! Sisi, je trouve! ^___^ )

  • Avatar
    Pauline Boubals
    Répondre
    31 janvier 2015

    Je me retrouve énormément dans ta chronique et tes complexes, sauf que j’ai perso décidé de ne pas pousser les portes d’une boutique, mais de passer par une couturière via le net, a un tarif très abordable (passer un smic dans ma robe pas possible non plus). J’espère que je ne serai pas déçue, je la reçoit en mai

  • Avatar
    Michelle
    Répondre
    31 janvier 2015

    Ah, l’univers des robes de mariee, qui te propose d’essayer des modèles en boutique tous en 36 et t’explique que les robes de mariees taillent une taille plus petite que le prêt-a-porte… « Donc la, vous avez essayé de me faire rentrer dans un 34 quoi? » Mouaahahahaha! J’hallucine pour le 46! La moyenne c’est 42 je crois, on dit pas que t’es hors normes si tu fais du 36, mais si tu passes au 48 c’est grande taille… Ou est la logique ? En tous cas la 3ème te va très bien, une amie a moi portait la même pour son mariage, elle a des formes et elle était superbe avec! Hâte de voir ton choix!

  • Avatar
    Marie-Lou
    Répondre
    31 janvier 2015

    Bonjour, franchement pas de quoi avoir honte!! Tu as l’air tellement jolie!! Souris 🙂 . J’ai pris 10 kilos depuis que je suis avec mon chéri, et je refuse de mettre du 42 alors je met des collants et des robes mdrr… Mais si j’avais de la poitrine je dirais BRAVO à mon sein qui se fait la malle tellement je serais contente d’avoir une silhouette féminine! J’ai que les cuisses ahem…

    Ne te cache pas, souris et je dirais tape dans les modèles comme la deuxième : trop BELLE dedans!!! Et tu as raison les seins qui « débordent » c’est pas sexy alors faut trouver à ta taille et avoir le temps de réajuster… TU vas y arriver!!!! Et l’occasion tu y a pensé ? Bon courage et sois belle :)))

    • Avatar
      Marie-Lou
      Répondre
      31 janvier 2015

      la troisième et pas la deuxième, je parlais de la dernière où tu es juste trop canon!!
      Une lectrice passionnée du blog.

      • Avatar
        Marie-Lou
        Répondre
        4 février 2015

        Hâte de savoir du coup! et tu as raison de ne pas te cacher. Après il y a de jolies robes avec manches et ça peut mettre en valeur mais je crois que le « poids » n’y est pour rien. J’ai quelques tailles en dessous et pourtant je n’aime pas mes bras ??? Donc tout ça c’est dans la tête.

        Au plaisir de lire la deuxième partie hihi

  • Avatar
    Jodie
    Répondre
    1 février 2015

    J aimerai avoir un sein qui se fait la malle !!

    • Avatar
      Mademoiselle D
      Répondre
      2 février 2015

      HAHA !!
      Moi aussi ….
      Je viens d’acheter ma robe. Taille 38 (j’ai rarement été aussi heureuse quand la vendeuse m’a annoncé la taille) puis j’ai vu sur un forum, une future mariée avec la meme robe que moi mais en taille 48. Et bah j’ai été TROP jalouse ! Elle, elle a un VRAI décolté !!!!

  • Avatar
    Melle Loukoum
    Répondre
    1 février 2015

    la dernière robe avec les fleurs sur la hanche…te vas super bien…féminine et originale…

  • Avatar
    Nathalie Touchard
    Répondre
    2 février 2015

    J’adore ta frimousse sur la première photo, on sent ton moment de solitude … pour la vendeuse elle n’a pas l’air de savoir qu’elle a la chance que la connerie ne se taille pas pour être porter car elle même sur internet elle ne trouverait pas ^^^, par conter la dernière robe est vraiment belle sur toi des photos ….

  • Avatar
    Madame Creamy
    Répondre
    2 février 2015

    Ah grand souvenir chez tati ou alors que chez pronuptia la robe en 50 me va comme un gant, la robe chez eux est juste en 56 … 🙂

  • Avatar
    Ptitange30
    Répondre
    3 février 2015

    J’aime beaucoup ton expression sur la première photo, car j’étais un peu comme ça lors des premiers essayages ^^
    Mais je trouve que la troisième est vraiment belle, et en étant à ta taille, elle aurait pu t’aller superbement bien ! J’ai hâte de lire où tu as choisi ta précieuse !

Poster une réponse