Cérémonie laïque : par quoi commencer ?

Avec notre service d’organisation de mariage, Mademoiselle Dentelle t’accompagne dans la construction de ta cérémonie laïque et peut même la célébrer le jour J !

Cette semaine, on t’a concocté un dossier spécial “cérémonie d’engagement” pour t’aider à construire LA cérémonie qui te ressemble.

Au regard des nombreuses questions que nous recevons chaque jour à la rédaction, on peut dire qu’il y a assurément de plus en plus en de couples qui choisissent de se marier lors d’une cérémonie laïque. Si de ton côté, tu hésites encore, aujourd’hui, on fait un petit tour d’horizon des caractéristiques de ce type de cérémonie.

Crédits photo (creative commons) : Unsplash

Késaco ?

Une cérémonie laïque, c’est une cérémonie personnalisée dans laquelle tu peux choisir d’intégrer ce que tu veux pour raconter votre histoire et symboliser votre engagement : des rituels, des chansons, des textes, l’intervention de proches… Vraiment, tout ce que tu veux ! Il n’y a pas de limites, si ce n’est ton imagination.

Est-ce que c’est pour toi ?

On oublie tout de suite les idées reçues laissant entendre que la cérémonie laïque s’adresse seulement aux athées. D’ailleurs, à titre perso, je préfère parler de “cérémonie d’engagement”.

La cérémonie d’engagement est faite pour toi si :

  • tu ne te reconnais pas ou pas assez dans l’engagement religieux, mais que tu as envie d’un moment plus personnel qu’à la mairie,
  • ton futur et toi êtes croyants, mais n’avez pas la même religion et que vous souhaitez justement les mêler lors d’un moment chargé de symboles,
  • tu te maries avec une personne du même sexe ou du sexe opposé,
  • tu rêves d’un cadre atypique, d’être mariée par un de tes proches ou encore d’une cérémonie digne des plus beaux films américains,
  • tu as tout simplement envie d’une cérémonie sobre, sans fioriture et qui vous ressemble.

Bref, ce genre de cérémonie s’adresse à TOUT LE MONDE !

Ok, mais on commence par quoi ?

Tu ne trouveras pas de modèle pour construire TA cérémonie, car il y a autant de possibilités que de couples. Mais cette grande liberté peut parfois être le piège, car on ne sait pas bien par quoi commencer.

La réflexion

Avant de te lancer la construction de la structure, je te conseille de réfléchir avec ton Amoureux aux raisons pour lesquelles vous avez envie de vous marier et de revenir sur le début de votre histoire :

  • Comment vous êtes-vous rencontrés ? Qu’avez-vous pensé l’un de l’autre la première fois que vous vous êtes vus ?
  • Qu’avez-vous vécu ensemble ?
  • Qu’aimez-vous chez l’autre ?
  • Pourquoi avez-vous décidé de vous marier ?
  • Quels sont vos projets d’avenir ?

Grâce à ces réponses, vous arriverez à déterminer quel message vous voulez faire passer à travers cette cérémonie et sa tonalité.

Le choix de l’officiant et des intervenants

L’officiant est le maître de cérémonie, celui qui va lui donner du rythme, donner la parole à vos proches et vous marier. Il faut très vite déterminer à qui tu vas confier cette mission, car il lui faudra du temps pour savoir comment conter votre histoire, et coordonner les intervenants.

Tu peux choisir un proche ou plusieurs ou encore un professionnel. Quoiqu’il en soit, c’est avec votre officiant que tu construiras votre cérémonie. Pas question de tout écrire et de lui confier ensuite la lecture de tes textes. Il est très important qu’il puisse utiliser ses propres mots pour être à l’aise. Fais-lui confiance ! Si tu choisis quelqu’un qui comprend votre démarche et est à l’aise en public, tout se passera bien.

Tu peux aussi prévenir assez tôt tes proches que tu aimerais voir intervenir, afin qu’ils puissent se préparer.

La définition de la trame

On me demande souvent combien de temps doit durer une cérémonie laïque. Il n’y a pas de durée idéale, mais je peux te dire qu’en dessous de 20 minutes, c’est peut-être un peu court et qu’au-delà d’une heure, ça devient un peu long.

Pense à donner à chaque intervenant un timing maximum, ça les aidera à cadrer leurs discours. Et lorsque tu construiras la trame, rajoute un peu de temps pour palier aux imprévus et à l’émotion qui rallongera forcément la cérémonie.

Le choix des textes, musiques et rituels

Si tu trouves des textes, des chansons ou des rituels symboliques qui vous parlent, n’hésite pas à les intégrer à ta trame afin de donner une émotion hors du commun et du rythme à ta cérémonie.

La décoration

Le cadre où se déroulera ta cérémonie est aussi important pour t’aider à définir le ton de celle-ci. Je suis certaine que t’imaginer le jour J, au milieu de tous ces détails, t’aidera à te projeter dans ta cérémonie et à la construire.

Pour ta déco, Pinterest sera ton meilleur ami !

Si tu as prévu une cérémonie en extérieur, c’est maintenant que tu penses au plan B en cas de pluie. Même si tu te maries dans le sud, en plein mois d’août, on ne sait jamais. Oui, je sais, je suis contrariante. Mais si tu soignes ton plan B dès le début, tu seras moins contrariée de renoncer au scénario initial le jour J.

L’écriture de tes vœux

J’ai gardé le meilleur pour la fin ! Si vous décidez d’échanger vos vœux pendant la cérémonie, vous appréhendez peut-être leur rédaction. Mais ce n’est pas aussi compliqué que ça en a l’air. Plus tu t’y prendras tôt, plus tu auras le temps de les peaufiner et de te les approprier pour le jour J.

Et pourquoi ne pas commencer par écrire tes émotions au fur et à mesure des préparatifs de ton mariage ? Je suis certaine que tu vis plein d’étapes qui t’amènent à réfléchir sur le sens de votre bel engagement.

Mes derniers conseils

  • Tu as peur de la réaction de tes proches à l’annonce de ce genre de cérémonie ? En tant que professionnelle ayant assisté à beaucoup de cérémonie, je peux t’assurer que je n’ai jamais vu personne ne pas apprécier ce moment. Même les plus sceptiques !
  • Pour leurs interventions, ne soit pas trop directive mais pas trop vague non plus. N’hésite pas à leur expliquer votre démarche, pourquoi est-ce que vous les avez choisis et surtout le ton de la cérémonie. Donne-leur le choix entre écrire un discours, lire un texte ou même créer un rituel. Mais ne sois pas vexée si certains ne souhaitent pas intervenir par timidité.
  • Si tu as choisi ce type de cérémonie, c’est certainement parce que tu souhaites un moment qui vous ressemble. Ne te laisse donc pas trop influencer par les cérémonies auxquelles tu auras assisté et n’hésite pas à sortir du cadre si tu le souhaites.

Maintenant que tu connais toutes les étapes pour construire ta cérémonie, tu n’as plus qu’à te lancer !

Et toi, tu hésites encore à faire une cérémonie laïque ? Qu’est-ce qui te fait douter ? Dis-moi tout !



2 commentaires sur “Cérémonie laïque : par quoi commencer ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *