Les astuces de mon mariage arc-en-ciel : notre cérémonie laïque

Comme tu as pu le remarquer dans mes précédentes chroniques, nous avons fait le choix d’une cérémonie laïque pour notre mariage de l’été dernier.

Quand j’ai commencé à m’intéresser au mariage, ce n’était pas pour moi mais pour une très bonne amie dont j’étais la demoiselle d’honneur. C’est à ce moment là que je suis tombée dans la grande marmite des blogs de mariage. Et c’est aussi à ce moment là que j’ai découvert le principe des cérémonies laïques.

Comme je ne suis pas croyante, je n’avais pas vraiment envie de me marier à l’église. Mais je trouvais que la seule cérémonie à la mairie était quand même trop rapide et trop pauvre en émotions pour moi (oui, j’aime quand ce sont les grandes eaux !). L’idée a fait son petit chemin… et quand, avec Loulou, nous avons pris la décision de nous marier, je lui ai rapidement proposé l’option « cérémonie laïque ».

Après une petite discussion, l’affaire était pliée : GO GO GO pour la cérémonie laïque. Et sous les arbres s’il te plait ! Les maîtres de cérémonie ? Facile : nos deux meilleurs amis, mariés un an avant nous. Où ça ? Facile aussi : on avait déjà décidé de se marier dans un bois, donc la place ne manquait pas. Et quoi de plus romantique que de se marier sous les arbres ?

panneaux indicateurs mariage en forêt

Crédits photo : Ben & Aurore Photos

L’organisation de notre cérémonie laïque

J’ai ensuite fouillé un peu sur Internet pour savoir comment ça se déroulait, en vrai, une cérémonie laïque.

Chez Martha Stewart, ça a l’air assez simple : un dieu de la nature + une déesse du printemps + des petits oiseaux, et hop ! Bon, ça, ok, c’est check ! (Ben quoi ? un peu d’auto-compliment, ça fait pas de mal !).

Pour ce qu’on allait se dire… J’ai réussi à trouver une petite dizaine de textes complets : le texte de notre chère Mademoiselle Dentelle en personne, ainsi que celui de la jolie Madame Bonbon, et puis d’autres par-ci par-là, glanés au fil de mes recherches, sur le blog de The Bride Next Door et de With a love like that. Le déroulé est toujours assez similaire : une trame présentée par le maître de cérémonie, des jolis textes et des jolies chansons et des rituels pour solenniser l’engagement. Et un bisou à la fin, évidemment ! Un peu comme à l’église finalement, la religion en moins.

Au tout début, j’ai d’abord écrit un plan sommaire de notre cérémonie : l’enchaînement des textes, des chansons et des rituels. J’ai aussi noté les personnes que nous voulions faire intervenir : nos témoins, nos parents, mes frères et le parrain de Loulou. Tu n’es pas obligée de choisir tes rituels et tes textes tout de suite. Pour te donner un exemple, j’ai écrit la trame générale (ce que disent les maîtres de cérémonie) très vite : en deux après-midis, un an avant le mariage ! Malgré les quelques changements qu’on a pu faire, finalement la trame n’a pas trop changé entre la première ébauche de la cérémonie et sa version finale.

Photographe mariage Picardie - Florie & Jean-Baptiste 0105

Crédits photo : Ben & Aurore Photos

Les textes

Le gros changement qu’on a fait, c’est de laisser plus de place à la surprise. Je suis un peu control-freak, j’aime quand tout est bien défini et carré. Et j’avais donc prévu de faire pareil avec notre cérémonie. Je voulais que tout soit écrit mot pour mot, les textes des intervenants choisis à l’avance, vérifiés et approuvés par la bride-en-chef. En fait, on s’est rendus compte que ce serait surement bien plus émouvant de laisser un peu de place à la surprise. On a donc modifié un peu le contenu de la cérémonie.

Comme je te disais plus haut, nous avions notre liste des intervenants prête depuis le début, avec beaucoup de monde : 6 témoins, 4 parents, 2 frères et 1 parrain, soit 13 personnes ! Il a fallu faire des choix :

  • Pour les témoins : sur les six, deux étaient maîtres de cérémonie et intervenaient donc déjà beaucoup. J’aime bien le Petit Prince et le passage sur le renard me plaisait vraiment. Je voulais, à la base, le faire lire par nos quatre autres témoins. Mais finalement, on a trouvé qu’il était un peu long (6-7 minutes de lecture, c’est long). Du coup, on a préféré les associer aux rituels.
    En revanche, nos deux maîtres de cérémonie ont dû faire chauffer leurs cellules grises car on leur avait demandé d’écrire un petit texte sur notre rencontre et les faits marquants de notre histoire. Ils étaient bien placés pour le faire car ce sont eux qui nous ont fait nous rencontrer !
  • Pour les parents : comme mon père a décidé de ne pas venir au mariage, et que le père de Loulou est timide et pas très à l’aise devant autant de gens, nous avons finalement gardé que nos mamans. Je leur avais proposé de choisir chacune leur texte préféré parmi les vœux de Jacques Brel et un texte anonyme trouvé dans un livre de jolis textes.
    Et puis, quelques semaines avant la cérémonie, on s’est rendus compte que ce n’était pas assez personnel. Nos mamans ont alors accepté notre proposition d’écrire leur propre texte. Nous leur avions juste donné quelques consignes : texte de 10-15 lignes, deux minutes de lecture environ et sujet « libre » (leur propre enfant, leur vision du couple ou de l’amour, notre couple, etc.).
    C’était bien entendu une surprise pour nous. Nous ne les avons découverts que lors de la cérémonie. Elles ont écrit de très beaux textes, très émouvants, mais pas niais, et elles ont fait pleuré presque tout le monde. Pari réussi !
  • Pour mes frères et le parrain de Loulou : mon plus jeune frère a lu le tout premier texte de la cérémonie, un texte d’amour de Martin Gray. Le parrain de Loulou et mon autre frère se sont partagés le texte précédant notre échange d’alliances. Le premier a lu un texte qui parle d’engagement (un mix d’un texte de Thomas Kempis et d’un anonyme) et le second a expliqué la symbolique des alliances.

Avec nos petits changements, à la fin, seuls deux textes se sont imposés : le texte de Martin Gray et celui de Thomas Kempis. Bon, je reconnais que ce n’est pas très original car ils sont souvent cités dans les cérémonies. Mais l’important c’est de se reconnaître et de reconnaître son couple dans sa cérémonie. J’ai lu différents livres pour m’inspirer, pour m’aider à fabriquer la structure et pour trouver des jolis textes. Il s’agit de :

Photographe mariage Picardie - Florie & Jean-Baptiste 0615

Crédits photo : Ben & Aurore Photos

Les rituels

Je voulais faire trois rituels, comme dans certains textes que j’avais lu, pour découper la cérémonie en trois parts (par exemple, la rencontre, la vie ensemble et le futur). Sauf qu’au lieu d’attribuer un rituel par morceau de notre vie, j’ai préféré créer un symbole par « niveau » de proximité. Hum, je m’explique : un rituel à partager avec tous nos invités, un rituel à partager avec nos témoins et, ensuite, un rituel rien que tous les deux. Le dernier était déjà tout trouvé : l’échange des alliances entre Loulou et moi.

Pour les deux autres, j’aimais bien le fait de planter un arbre ou de verser du sable…. Mais ces rituels sont à faire à deux, alors ça ne collait pas à mon plan.

Le premier rituel a été facile à trouver : c’est le rituel du cocktail (je t’en avais déjà parlé ici, tu te souviens ?). J’ai eu un vrai coup de cœur pour ce symbole ! En gros, il s’agit de créer un cocktail simple, dans lequel chaque ingrédient représente une facette de ton couple ou de ta personnalité. J’ai choisi de faire de ce rituel le premier, celui qui nous lierait à nos invites. Pour cela, rien de plus simple : on a préparé des petites bouteilles de cocktail toutes prêtes à côté des sièges de nos invités avec des mini-verres pour trinquer avec nous. Eux aussi ont adoré ! Je pense honnêtement que c’est l’un des meilleurs souvenirs de notre mariage, de notre côté mais aussi dans l’esprit de nos invités.

Le second rituel, celui qui devait nous lier à nos témoins… On a vraiment mis longtemps à se décider ! Rien ne nous plaisait vraiment, ou alors c’était trop compliqué, ou ça ne collait pas avec 4 témoins, ou ça ne nous correspondait pas. Et puis un jour, une célèbre Lutine a publié une chronique sur sa propre cérémonie laïque. Cérémonie pendant laquelle elle fait le rituel des rubans. Bingo ! C’est ça qui nous faut ! C’est très facile à mettre en place, il suffit d’avoir des rubans de différentes couleurs (ou pas !) et d’attribuer un trait de caractère ou une facette du couple par ruban. Comme nous avions déjà énoncé les facettes de notre couple pendant le rituel du cocktail, on a attribué ces rubans à nos valeurs personnelles, comme l’optimisme, la famille ou la confiance.

Nos promesses et nos vœux

Je n’ai pas encore beaucoup parlé de ce que nous, les mariés, allions dire pendant la cérémonie. C’est vrai que, quand on y pense, les mariés ne sont jamais très bavards pendant leur propre cérémonie de mariage. Un petit « oui » pendant la mairie, quelques phrases échangées à l’église…

Comme le concept de cérémonie laïque est plutôt obscur pour les non-experts du mariage (à savoir, tout le monde sauf toi, moi, et les autres brides-en-chef), nous avons dit quelques mots au début, pour expliquer notre choix et aussi pour présenter nos maîtres de cérémonie et nos témoins.

Mais, surtout, notre vrai moment de partage, ce fut l’échange de nos promesses et de nos vœux. Nous avons choisi de faire une différence entre les deux. Les promesses seraient plutôt une déclaration d’amour, une façon de dire « je t’aime parce que…, je veux t’épouser parce que… », et les vœux étaient plutôt « voilà ce que je ferais pendant notre vie ensemble ».

Dans notre cérémonie, les promesses étaient différentes et surtout gardées absolument secrètes jusqu’au jour J, alors que les vœux étaient communs à tous les deux, beaucoup plus courts et définis bien à l’avance (un an avant en fait, avec le reste de la cérémonie). D’ailleurs, ça me fait penser que j’ai envie de te raconter deux petites anecdotes !

  • Première anecdote sur les vœux : un an avant le mariage, pendant que j’écrivais la trame de la cérémonie, je suis tombée sur une jolie formulation qui disait à peu près « que mon alliance brille comme ton amour illumine mon cœur ». À l’écrit, je trouvais ça vraiment poétique ! Sauf qu’au moment où je fais lire à Loulou, celui-ci part dans un fou rire en me demandant si vraiment il était obligé de lire ça. Il a commencé à me déclamer un poème du style « ton amour qui illumine mon cœur, comme la rosée du printemps dans les feuilles, fait jouer la tendresse de l’écureuil, et la pluie  résonne dans mon cœur, etc. » avec une voix de tragédien grec. Évidemment, ça m’a fait mourir de rire (je suis bon public) et on a vite changé la formulation des vœux pour des mots plus terre-à-terre !
  • Seconde anecdote sur les promesses : on s’est tous les deux beaucoup pris la tête sur nos promesses. On voulait s’écrire une vraie belle déclaration d’amour, le genre que tu ne fais pas deux fois, qui t’arrache des torrents de larmes et dont tu te rappelles toute ta vie. Au bout du compte, et à l’avant-veille de nos noces de coton, petit bilan : OUI, c’étaient de magnifiques déclarations d’amour, OUI elles nous ont arrachées des torrents de larmes… mais par contre NON, on ne s’en rappellera pas toute notre vie ! On ne se rappelle plus du tout des mots qui il y avait dans le texte de l’autre, et à peine quelques mots de nos propres promesses… Non mais bravo les amoureux en carton hein ! Enfin, on se rappelle quand même de cette émotion incroyable, alors ce n’est pas si mal après tout !

Photographe mariage Picardie - Florie & Jean-Baptiste 0943

Crédits photo : Ben & Aurore Photos

En bonus :

  • Le texte complet de ma cérémonie laïque (sans les textes personnels) est ici.
  • La structure globale (enchainements des textes, des chants et des rituels) est ici.

 

Et toi, as-tu préparé ta cérémonie laïque par toi-même ? Où as-tu trouver l’inspiration ? Quels sont les rituels et les textes que tu as choisi ? Raconte-moi !


Pssst ! Tu as besoin d’aide pour créer ta cérémonie laïque ? Pas de panique, Mademoiselle Dentelle est là pour toi ! Découvre le guide “Cérémonies laïques : Guide pratique pour une cérémonie qui vous ressemble” pour glaner toutes nos bonnes idées. Si tu fais appel à un proche pour officier celle-ci, je t’invite à faire un tour du côté de notre coaching de l’officiant afin de lui donner toutes les clés pour préparer et célébrer votre union ! ❤ 


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



22 commentaires sur “Les astuces de mon mariage arc-en-ciel : notre cérémonie laïque”

  • J’adore, ça devait être une jolie cérémonie!!
    Comme toi, nous voulons que beaucoup de proches participent! Nous débutons aussi par le rituel du cocktail, accueil sympa et convivial! Merci pour l’idée des petites bouteilles! 🙂 Et notre fil conducteur sera le rituel des rubans, que nos proches à la fin de chaque intervention viendront nous nouer.
    Petite question : ta cérémonie a duré combien de temps? As-tu des conseils pour que les invités restent attentifs (varier le style des interventions, faire un ou plusieurs rituels,…)?
    Encore félicitations!

    • Bonjour Bree, Je dirais que notre ceremonie a dure environ 1h. A vrai dire je ne sais pas exactement, nous n’avions pas du tout repete avant ! Pour maintenir les invites eveilles, je n’avais rien prevu de special mais je pense que le format de la ceremonie a beaucoup joue.
      Deja, tous les textes etaient super emouvants, et les invites ont passe plus de la moitie de la ceremonie en larmes. Apres, on a chante 3 chansons, sachant que j’avais envoye les lients youtube vers les versions karaoke avant le mariage pour qu’ils puissent ecouter et s’entrainer s’ils voulaient, et puis on avait une chorale de 10 invites qui chantaient devant tout le monde, ca les a motiver ! Aussi, je dirais que le rituels du cocktail les a vraiment impressionnes. Et enfin, comme personne ne savait ce qu’etait une ceremonie laique, ca a du joue dans le fait qu’ils ne savaient pas a quoi s’attendre !

  • Alors là, un grand merci pour tous ces détails… Je rame un peu, enfin ramais avant l’article pour organiser ma cérémonie laïque… Et M. futur mari s’est fiche royalement 😉 Mais là, j’ai une vraie base pour avancer là-dessus.
    Sérieusement, j’ai des idées plein la tête maintenant, je sens que cela va avancer. En lisant cet article, toutes les idées que j’avais à l’esprit, les images de certains blogs ou autres articles… Tout cela s’est emboîté : POP c’est en place. Merciiiiiiiii

    • Bonjour Marylin, je suis RAVIE de savoir que ca t’a aide ! Et pour ton Monsieur pas implique : ne t’inquiete pas, moi j’ai construit la ceremonie toute seule car mon monsieur n’est pas tres litteraire. Le principal c’est qu’il la lise de temps en temps pour s’en impregner, et son point de vue exterieur t’aidera aussi a remarquer les trucs un peu bancals, comme ma premiere ebauche de voeux et son poeme moisi ^^

  • tous mes remerciements pour ce très joli article retraçant toute ta préparation de ta ceremonie laïque. Toutes des idées me sont précieuses étant dans la préparation de mon mariage le 23 août prochain. Reste à savoir comment faire participer nos 5 grands enfants à cette ceremonie sachant que déjà 4 d’entre eux sont témoins à la mairie. Notre petit fils de 2 ans apportera les alliances. Vous l’aurez donc deviné, c’est un remariage pour nos 50 printemps respectivement en cette année 2014.

    • Bonjour Claire, merci pour ton commentaire ! Pour faire participer vos enfants, les rituels sont tres pratiques, et encore une fois, souvent tres emouvants. Vous pouvez aussi leur demander de lire un texte personnel sur leur ressenti par rapport a votre mariage, ou aux differentes etapes de votre histoire… Bon courage 🙂

  • Merci beaucoup pour toutes ces informations ! On est en plein dedans et nous avons choisi directement de laisser beaucoup de liberté à notre maitre de cérémonie (mon grand frère) mais je suis sure que cet article et l’exemple de ta cérémonie va beaucoup l’aider !

    • Bonjour Mademoiselle Pimousse, c’est une bonne idee de laisser les renes a ton frere, ca vous fera la surprise et ce sera d’autant plus emouvant !

  • Très jolie cérémonie, ça fait envie en tous cas…

    C’est très gentil à toi de partager tout ceci, et cela m’a permis de voir (si tu as gardé les vrais prénoms), que tu t’appelles Florie.

    Ce prénom est tellement rare, qu’en tant que Florie, je souhaitais te faire un petit signe (je lis beaucoup, mon mariage étant prévu en septembre, mais commente rarement).

    Beaucoup de bonheur pour vous deux !!

    • Hey coucou !!! oui c’est mon vrai prenom, je l’aime beaucoup d’ailleurs ! c’est trop chou de ta part de me faire un petit coucou 🙂 je te souhaite un tres beau mariage ! (mais bon toutes les Florie ont des mariages parfaits alors… :-p )

  • Merci Miss Raviole pour tous ces précieux détails très généreux, comme tous tes précédents articles d’ailleurs. Ca me donne envie d’en reparler à M.Kahl qui n’était pas très chaud, et lui démontrer que non, une cérémonie laïque n’est pas une mise en scène où les promesses risquent de prendre des allures de mensonges. Félicitation à vous deux pour ce superbe mariage dans les bois !

    • @ Mlle Kahl : Si tu trouves le moyen de le convaincre partage ! Le mien trouve ça gnan-gnan en plus du fait que les gens ne comprendraient pas (barrière de la langue et signification de la cérémonie).
      @ Mlle Raviole (en fait c’est MADAME ^^) : merci de ce partage. Cela m’a réellement permis de me faire une autre idée de la cérémonie laïque et c’est surtout très instructif de voir que même si la cérémonie est longue les invités accrochent et sont émus. Un bon point pour convaincre l’Autre…

  • Je trouve cela géniale que tu mis les détails de ta cérémonie ,je ne fais de cérémonie laïque mais celle qui le font sa va beaucoup les aider

  • Ah que ça fonctionne fait du bien de lire ca et que ça rassure.
    Notre mariage est dans 11 jours.
    On a la trame mais pas les voeux pas nos discours ouille.
    Chéri veut faire ca qqs jours avant posé au calme. Moi ca me stresse…
    Mais un peu moins en lisant des témoignages comme le tien.
    A chaque fois que j’ai une chose à dire hop je l’ai note…
    J’espère que nos invités seront aussi ravis que les tiens 🙂

  • L’article date maintenant, mais c’est grâce à lui que j’ai découvert Mademoiselle Dentelle ! Enfin, grâce à Mlle Raviole pour être plus précise : j’avais eu l’idée d’un mariage thème “arc-en-ciel”, et j’ai voulu regarder sur internet si ça s’était déjà fait (grande naïve que je suis, je croyais que je ne trouverais presque rien… !). Et voilà comment on tombe dans la spirale des blogs mariage ! (mais c’est un bonheur hein xD).

    En tout cas, je te remercie du coup, Mlle Raviole (en espérant que, plus d’un an après, mon message te parviendra !), parce que les chroniques de ton mariage magnifique m’ont donné beaucoup d’idées pour le mien et que je sens que ces indications précieuses sur la constructions d’une cérémonie laïque vont beaucoup m’aider aussi 🙂
    (D’ailleurs, on a été séduit par les mêmes rituels que les tiens ! – cocktail, rubans, alliances -. Pourtant, j’ai même pas fait exprès…).

    • Coucou Mlle Erylena ! Je suis super touchée que tu aies autant apprécié mes articles sur mon mariage. J’espere que tu en garderas d’aussi bons souvenirs que moi !

  • Cette cérémonie ressemble beaucoup à ce que nous avons choisi de faire M. Ours et moi : mêmes rituels et même cadre ! Et je me pose justement la question pour le lieu : vous avez l’air d’avoir fait ça en pleine forêt, et je me demandais comment vous aviez fait votre installation des lieux (chaises, arches, etc.) ? Aviez-vous installé tout ça en avance et quelqu’un s’est dévoué à garder les lieux (pendant que vous passiez à la mairie peut-être) ? Ou vous avez la carte du mariage participatif et chaque invité à installé sa chaise pendant que les papas plantaient l’arche ? Je ne sais pas du tout comment nous allons nous organiser =/ Si tu es toujours active sur le site, je serais curieuse de savoir comment vous avez fait ! Et si d’autres mariés (ou futurs) ont une solution, je suis preneuse ! Merci 🙂

    • Coucou Marion ! En fait, le bois appartient à ma grand-mère, alors on a tout installé la veille et pas besoin de faire garder l’endroit 🙂 mais au pire tu peux demander par ex aux copains de ton petit frère de camper sur place en échange d’une bouteille de champagne 😉

      • Wow, quelle réactivité ! C’est ce qui s’appelle une réponse rapide 😀
        Merci pour le conseil, je n’avais pas pensé à cette option ! Je vais essayer de faire jouer mes relations ^^

  • Coucou !
    Merci pour ton partage, ton article m’aide beaucoup. Et surtout merci pour tes bonus, ils me sont d’une extrême utilité !!! Je n’arrivais pas à trouver une trame aussi complète que la tienne merci beaucoup !!! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *