Mon mariage acidulé et vitaminé : La cérémonie laïque (1ère partie)

Chère bride-to-be, te souviens-tu ? Nous avions une journée de mariage bien remplie :

  • 11h30 : mariage civil à la mairie avec la famille proche et les témoins, puis déjeuner chez mon papa.
  • 15h30 : cérémonie laïque
  • 17h : dégustations dans les chais
  • 18h : cocktail
  • 19h30 : dîner
  • 23h : soirée

En terme de préparation, hormis le coté “décoration”, le plus gros morceau a été de loin notre Cérémonie laïque.

Cela m’a occupée une bonne partie de cet hiver et ce printemps.

  • Trouver des exemples pour s’inspirer.
  • Construire un plan.
  • Trouver des textes.
  • Rédiger ses propres textes.
  • Écrire sa déclaration d’amour.
  • Trouver des musiques.
  • Harmoniser le tout.
  • Désigner des lecteurs et un maitre de cérémonie.
  • Rédiger le livret et le script pour les participants.
  • Faire des réunions avec lesdits participants pour se caler.
  • Concevoir graphiquement le livret et faire sa mise en page.
  • L’imprimer.
  • Le plier et le relier amoureusement.

Et au final…

Une énooooorme satisfaction.

Alors, si tu hésites, je ne peux que t’encourager à avancer dans cette voie. C’est du travail oui, mais du travail qui a du sens, car vous allez construire les fondements de VOTRE mariage à travers cette cérémonie. Le mariage civil reflète l’engagement du mariage devant la loi, le mariage de celui de tous les couples de France. Votre cérémonie laïque sera le reflet de votre mariage.

Je tiens également à souligner que nous avons eu la chance d’être mariés à la mairie par une amie de mes parents. Un moment qu’elle a eu la délicatesse de personnaliser, pendant lequel nous avons pu évoquer l’engagement du mariage vis-à-vis de la République et l’importance de nos témoins et de notre entourage dans cette aventure.

Alors, si ça peut t’aider, voici notre cérémonie laïque dans le détail.

D’un point de vue pratique, nous avions une partie “scénario” pour tout ce qui OFF et le “livret” proprement dit, donné aux invités. Je te fais un mix des deux où tu trouveras tout ce qu’il te faut.

Notre cérémonie était construite pour refléter l’histoire de notre couple :

1. La rencontre : le moment où on se découvre, où on tombe amoureux, ce sont les premières semaines/mois de la vie d’un couple

2. La promesse : la promesse d’amour à l’être aimé, quand les sentiments se font plus profonds, que l’on commence à partager sa vie ensemble.

3. L’engagement : on y est, c’est aujourd’hui, ce moment où l’on décide de s’engager pour toute la vie.

Introduction et accueil des invités

Livret : Merci à vous tous pour votre présence. Nous avons souhaité vous réunir ici, aujourd’hui, dans ce lieu où règne le calme et la sérénité pour célébrer notre union. Nous avons souhaité faire un peu plus qu’un simple passage à la mairie, car notre union est importante pour nous. Nous vous aimons et nous souhaitons partager ce moment unique d’engagement avec vous. On y a mis tout notre cœur, notre âme, notre humour aussi. Les textes qui vont être lus et les musiques que vous allez entendre nous tiennent à cœur, nous espérons que ça vous plaira.

Arrivée des invités accueillis par les témoins des mariés qui les aident à se placer.

Buvette / pot d’accueil.

Maître de cérémonie : Bonjour à tous. Mlle Bonbon et Chéri m’ont demandé d’animer cette cérémonie. Ils souhaitent faire de vous tous les témoins de leur amour et de leur union. Ils ont souhaité apporter une dimension plus universelle et plus intime à leur mariage en le célébrant aujourd’hui avec vous. Ils ont souhaité vous réunir pour confirmer l’engagement qu’ils ont pris à la mairie. Je vais maintenant vous demander de vous lever pour accueillir Chéri.

Entrée des mariés

Arrivée des témoins de Chéri : ils remontent l’allée depuis le château et se placent à gauche en haut de l’allée. Musique : Narcotic – Liquido (qui était notre musique du Save the date)

Arrivée de Chéri au bras de sa maman – Musique : Fantaisie Impromptue – Chopin

Maître de cérémonie : Chéri, tu es ici aujourd’hui entouré de ta famille et de tes amis pour épouser Mlle Bonbon.

Arrivée des témoins de Mlle Bonbon : Elles remontent l’allée depuis le château et se placent à droite en haut de l’allée. Musique : She – Aznavour (interprétée par Pascal Vincelot, Coup de foudre à Nothing Hill)

Arrivée de Mlle Bonbon au bras de son papa. Musique : The Rose – Bette Midler. Ils remontent l’allée, Papa passe la main de Mlle Bonbon à Chéri.

Entrée de la mariée - cérémonie laïque

Crédits photo : Frédéric Augris Photographie

(Entre deux averses, j’ai pu faire mon entrée dans les chais, où s’est déroulée la cérémonie laïque.)

Maître de cérémonie : Mlle Bonbon, tu es ici aujourd’hui entourée de ta famille et de tes amis pour épouser Chéri.

Chéri aide Mlle Bonbon à s’asseoir puis s’assoit. Les témoins regagnent leur place. Les sièges sont face au public, légèrement de coté pour que les mariés se voient.

La rencontre

Maître de cérémonie : mot d’accueil, présentation de la cérémonie, pensée aux disparus. Musique : Evidemment – France Gall (une chanson évoquant les disparus, que nous avons tous chanté ensemble).

Histoire de la rencontre des mariés racontée par les témoins. (C’était une demande de notre part, une surprise qu’ils devaient nous préparer). Musique : I’m YoursJason Mraz.

Histoire de la rencontre des mariés - cérémonie laïque

Crédits photo : Frédéric Augris Photographie

Texte sur l’amour de Martin Gray, lu par Témoin.

Lecture de textes - cérémonie laïque

Crédits photo : Frédéric Augris Photographie

Texte sur la famille, “L’histoire des familles heureuses”, lu par Témoin.

“Ni chanceuses ni extraordinaires, certaines familles savent rendre heureux leurs membres et ceux qu’elles accueillent. Un art cultivé au quotidien.

Je voudrais d’abord vous parler de ces familles, où on ne rit jamais. La bouteille y est toujours à moitié vide. Un enfant de cette famille vous dira que les visages de ses parents sont tristes, qu’il fasse soleil ou qu’il pleuve. Les objets restent toujours à la même place comme si la vie était arrêtée. Il vous dira :

“Quand j’étais chez mes parents, je détestais cette atmosphère triste qui ne me donnait pas envie de grandir. Le soir, une fois couché, je me demandais souvent : est-ce pareil dans les autres familles ?

La réponse vint quelques années plus tard, lorsque ma mère tomba gravement malade, nous partîmes vivre deux années chez nos cousins. J’y ai découvert une vie familiale tout à fait différente. Parfois, je ressens encore ce sentiment d’étrangeté qui m’a tout de suite envahi : là, c’était une maison de lumière en comparaison de ma maison ténébreuse.

En fait, plus tard, j’ai réalisé que mon oncle et ma tante savaient jouir du moment présent. Et quand l’heure n’était pas favorable, ils ne s’appesantissaient pas, comme si celle qui allait suivre devait être meilleure ! Chez eux, la vie avait bon goût. Grâce à eux, je me suis mis à l’aimer à mon tour.”

C’est ainsi.

A l’exemple de certains individus, certaines familles semblent avoir reçu le talent du bonheur, cette capacité d’aimer la vie et de la faire aimer à ceux qui partagent un peu ou beaucoup de leur intimité. Mais, qu’on ne s’y trompe pas, la bonne étoile ne suffit pas. Le bonheur reste toujours à construire.

Mais alors quelles sont les recettes qui donnent à ces maisonnées l’âme joyeuse ?

D’où tiennent-elles leur art de cultiver le bonheur au quotidien d’une vie ordinaire ?

Pour le savoir, rien de tel que de se laisser inviter par l’une ou l’autre. Franchir le seuil de leurs maisons ne pose d’ailleurs en général aucun problème. C’est même là une de leurs caractéristiques. Quand leurs portes ne sont pas ouvertes en permanence, la clé n’est jamais loin : sous la bûche ou sous le paillasson ! Par toutes sortes de détails, à l’extérieur, mais plus encore à l’intérieur de la maison, certaines familles traduisent leur sens de l’accueil et leur volonté d’ouverture aux autres.

En fait, dans ces lieux, les biens matériels ne semblent pas avoir grande importance. Même beaux, voire précieux, les objets paraissent être mis là uniquement pour servir et réjouir les sens de ceux qui les approchent. Les parents de ces familles au cœur large ont une hiérarchie des valeurs qui privilégie l’être sur l’avoir, les valeurs de respect, de gentillesse, d’attention et de partage. Les valeurs matérialistes comptent moins.

Alors, peu importe s’il règne parfois un joyeux désordre : on déplace un matelas d’une chambre à une autre, parce que ça facilite le papotage et les fous rires avec la copine du week-end, on sort les « beaux verres » pour l’invité impromptu, parce que c’est tellement plus agréable ! Bien sûr, ici comme ailleurs, et même peut-être davantage, il arrive que l’on casse, que l’on salisse, que l’on déchire, mais là, c’est sûr, on n’en fait pas un drame ! Ce n’est pas grave.

On peut se demander comment sont les parents des ces familles, ceux qui en tiennent les rênes ? Sont-ils des gens extraordinaires épargnés par le malheur ?

Non, ces familles ne sont pas exceptionnelles. Elles ont des défauts et connaissent les mêmes difficultés, les mêmes échecs, les mêmes épreuves que les autres. Seulement, il s’agit de familles dont les parents ont décidé d’apprendre à cultiver et à protéger leur aptitude au bonheur et celle des autres. Ce sont des familles qui ont appris à ne pas se laisser gagner par le pessimisme.

Car devenir heureux, c’est souvent d’abord refuser de devenir malheureux.

C’est en se réjouissant des petites comme des grandes choses du quotidien que chacun découvre que la vie est un bien infiniment précieux aux ressources infinies. Et c’est cet art subtil que maîtrisent les familles dont on dit qu’elles sont heureuses.”

Chanson des témoins (autre demande et autre surprise).

Chanson des témoins - Cérémonie laïque

Crédits photo : Frédéric Augris Photographie

Chère bride, j’espère que tu trouveras dans nos choix de l’inspiration ou tout du moins la confiance de construire ta propre cérémonie, celle qui n’appartiendra qu’à toi. La suite de la cérémonie au prochain épisode !

Et toi ? T’es tu lancée dans une cérémonie laïque ? As tu fait appel à tes témoins ? A ta famille ? A un officiant extérieur ? Raconte !!


Pssst ! Tu as besoin d’aide pour créer ta cérémonie laïque ? Pas de panique, Mademoiselle Dentelle est là pour toi ! Découvre le guide “Cérémonies laïques : Guide pratique pour une cérémonie qui vous ressemble” pour glaner toutes nos bonnes idées. Si tu fais appel à un proche pour officier celle-ci, je t’invite à faire un tour du côté de notre coaching de l’officiant afin de lui donner toutes les clés pour préparer et célébrer votre union ! ❤ 



19 commentaires sur “Mon mariage acidulé et vitaminé : La cérémonie laïque (1ère partie)”

  • Magnifique cérémonie laïque !!!

    J aurais aimé mais mon mari n était pas partant
    On a pu personnalisé un peu la cérémonie civil

    Maintenant je veux en voir plus sur ta deco

    Encore toutes mes félicitations
    Vous étiez magnifiques !!!

    • Merci Magali ca me fait chaud au coeur. C’était tellement de travail, ca me fait plaisir de le partager et d’aider d’éventuelles brides 🙂

  • Idem nous avons fait une cérémonie laique car mon mari n’est pas catholique. Du coup comme il s’agissait d’un remariage pour ma part, c’est ma fille de 11 ans qui nous a mariée !!! emotion garantie ! elle a pris son role à la lettre, a lu les textes que nous avions écrit et a même écrit un petit discours elle même qui se terminer par Monsieur C veut tu être mon beau papa ?
    du coup tout le monde a pleuré !!! bon le but avant tout était comme toi de fair eune cérémonie qui nous ressemblait vraiment; J’ai eu un peu peur au debut de la reaction des gens qui ne connaissaient pas du tout ce genre de cérémonie et tout le monde a apprécié
    félicitations pour ton mariages, ta robe est magnifique !

  • Très sympa ta cérémonie laique, j’ai déjà assistée à une pour le mariage d’un ami à mon chéri et j’avais trouvé le concept très sympathique. Comme c’était des musiciens, il y a eu beaucoup de musique, moi qui ne connaissait pas du tout les cérémonies laiques j’ai été comblée. Je sais que mon chéri aurait sans doute aimée une cérémonie laique mais moi je souhaite me marier à l’église, néanmoins peut-être que nous le ferons pour fêter nos 10 ans ou nos 25 ans de mariage ^^. Sinon ta robe est très jolie

  • Pour avoir vu le livret (même s’il n’y avait pas tous les textes), c’est clair que vous avez fourni un super travail de recherche !

    Vous aurez eu la cérémonie dont vous réviez je pense 🙂

    Au passage, ta robe est superbe !

    • Ah, une participante à la soirée Mlle Dentelle parisienne 🙂
      Je te vois souvent sur le blog mais n’avait pas du tout fait le lien.
      Merci en tout cas 🙂

  • ton papa a grave la classe avec sa veste bleue pétante. c’est sur, ça devait en jeter et être plein d ebonheur, un mariage aussi coloré!!

  • on s’y lance aussi, mais encore plus invraisemblable on s’occupe pas du tout du texte.. on a écrit le déroullement et les maitres (oui 2 personnes) se débrouillent avec le reste.. on voulait une surprise et aussi avoir sa en moins a gerer et préparer.. donc on a 2 personnes qui ne se connaissent pas et qui n’habite pas du tout la même région (700km les séparent) qui doivent écrire
    sympa non??

    sinon.. les vêtements sont trop la classe, j’adore ta robe, les témouines sont magnifiques et ton papa.. ouaaa infiniment bleu pétant
    merci pour les détails, si jamais mes maitre de cérémonie ont petit soucis, je les enverrais ici

  • bluffant ! au départ j’ai cru que ton papa etait le marié tellement il est beau dans son superbe costume (j’ai les idées larges mes parents avaient 18 ans d’écart 😉 ) nous ne ferons pas de cérémonie laïque mais pour en avoir vécu une en Thaïlande, c’est vrai que c’est beau ! bravo en ts les cas, et ta robe quel bonheur !

  • Très joli mariage !! C’est léger, joyeux, coloré, pétillant ! Une belle réussite ! Tout respire la gaîté et l’amour ! Décidément, les Mademoiselle sont très douées ! Bravo !! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *