Le mariage parme avec des touches de Totoro de Maddy

Maddy, 28 ans et Monsieur Chnou se sont rencontrés il y a des années de cela. La date de leur rencontre ? Ils ne s’en souviennent pas précisément car Monsieur Chnou est le frère d’une des meilleures amies  de Maddy et à l’époque, c’est surtout à elle qu’elle venait rendre visite…

Et même si c’est cliché, pour Maddy le coup de foudre fut immédiat ! Hélas, pas de son côté à lui… Finalement, en 2011, ils ont commencé à papoter par sms… Une chose en amenant une autre, et après avoir concocté un plan machiavélique pour l’amener chez elle, ils finissent pas se mettre ensemble ! Ça y est !

Depuis, ils se sont lassés du petit 24m² de Maddy et ont fini par s’installer ensemble en 2013 et par adopter un petit Maine Coon qui est devenu un bon gros chat de 8,5kg !

Après quelques suggestions de la part de Maddy, Monsieur Chnou fini par faire sa demande à Noël… C’est ainsi qu’elle s’est lancée dans les préparatifs et qu’elle a découvert Mademoiselle Dentelle !

Mais place aux jolies images !

Luc60

Maddy 3

Luc334

Maddy 5

Luc170

Noémie367

Noémie253

Noémie251

Luc286

Muriel6

Luc221

Maddy 4

Luc350

Maddy 1

Maddy 2

Noémie781

Photos : Luc Fauret

Toutes mes félicitations !
Je laisse maintenant le clavier à la jolie mariée pour qu’elle te donne tous les détails…

Mon mariage en quelques mots

Lors des préparatifs, j’ai alterné entre des périodes d’intense activité et de manque d’inspiration totale ! Ajoute à ça un fiancé qui te répête « zeeeeen » à longueur de temps, c’est sûr ça n’aide pas ! Heureusement j’ai eu deux témoins de folie, ma soeur et ma meilleure amie, parfaitement complémentaires qui m’ont rassuré, aidé, accessoirement organisé un EVJF de folie, et qui ont toujours su trouver les bons mots.

Quelques DIY

Je ne voulais pas me lancer dans des DIY trop compliqués, au final voici ce que j’aurai fait de mes petites mains :

  • les boîtes à dragées, enfin je les ai commandé et on les a monté nous-même,
  • j’ai réalisé les étiquettes à mettre dessus ;
  • des photophores ; les marques places ;
  • le plan de table ;

Les faire-parts ont été conçus par le fiancé de ma meilleure amie et tout le monde a adoré ; les bouquets de fleurs ont été faits sur place par la mère de mon beau frère ; les menus ont également été fait par cette dernière ainsi que notre urne en forme de Totoro avec des clins d’œil à notre destination de voyage de noces (spoiler : le Japon !) ; le coussin d’alliances a été brodé et monté en coussin par ma sœur.

Nous avons passé toute la semaine dans la famille de ma grande sœur. Ne conduisant pas, c’est elle qui nous a baladé et a assuré la logistique de tout le mariage ! Nous avons décoré la salle la veille, avec mon fiancé et ses parents, ma sœur et son mari, ma meilleure amie et la belle-mère de ma sœur. Le mariage étant prévu en pleine grèves, inondations et pénuries, nous avons dû faire face à l’annulation de 8 invités au total, et cela la veille du mariage…

Nous voilà donc le vendredi matin, sous un temps grisâtre, une voiture pleine à craquer, arrivant au château plutôt de bonne humeur. L’installation se passe bien, et nous allons chercher à la gare à midi mon petit groupe d’amis proches, ayant tant bien que mal réussi à venir malgré deux trains supprimés. Le reste de la journée se passe en douceur, j’essaie de ne pas trop penser à ce qui va se passer le lendemain…

Étant d’une nature à stresser énormément, je m’attendais à passer une nuit blanche, mais absolument pas, je dors comme un bébé dans les bras de mon amoureux pour notre dernière nuit en tant que couple non marié (il aura passé la semaine précédente à me ressortir ça tout le temps « regarde, c’est la dernière fois qu’on fait les courses en temps que couple non marié ! » « oui mon chéri, si tu pouvais rappeler le DJ pour confirmer son heure de venue ce serait chouette aussi, tu sais en temps que couple non marié ! »).

Bref, on se lève, petit-déjeunons mais je ne peux rien avaler. Au moment de partir chez le coiffeur où nous avions rendez-vous à 9h, gros gros mal de ventre… Ça y’est le stress est là, je me doutais bien qu’on ne me laisserait pas tranquille, surtout aujourd’hui ! Finalement on part, et je passe au maquillage puis à la coiffure, mon photographe arrive et je commence à me détendre. Toutes mes copines sont là pour se faire coiffer également, on a le salon pour nous, et mon mal de ventre part, tout va bien.

Le château est à 30 minutes de Brive, là où on se trouve, et également d’Ussac, là où on se marie. Il est 12h30 quand je quitte le coiffeur (avec un spa offert chez eux en cadeau !), on se met donc en route pour aller s’habiller là bas. Mon stress me reprend un peu quand je vois que pas mal d’invités ont déjà pris leurs quartiers, on va récupérer nos chambres et on s’habille chacun notre tour avec nos témoins respectifs sous l’œil du photographe qui ne rate rien. Pendant que ma moitié s’habille, je vais encore une fois rectifier le plan de table suite aux désistements de la veille, oui oui en robe et talons, mais je reste sereine.

Le moment que j’attendais avec impatience, la découverte !

Ce fut un moment rempli d’émotions, heureusement le maquillage résiste bien ! On se met ensuite en route pour la mairie qui est à 16h, tout le monde est là, je revois des amis pas vus depuis des années, ça fait du bien ! J’ai mal à la mâchoire tellement je souris, mais je suis sur mon petit nuage, les petits couacs de la journée me passent au dessus, je ne me connaissais pas comme ça !

Retour au château pour le vin d’honneur à 17h30, les photos de groupe, de couple. La journée défile trop vite, on m’avait prévenue mais je crois qu’on ne peut pas imaginer ça avant de le vivre ! Il est temps à 20h de passer à table, je meurs de faim car pas eu le temps de manger à midi, et le vin d’honneur est passé en un éclair ! Au programme, un amuse-bouche, en entrée foie gras au tartare de poire et grué de cacao, un délice ! Mon fiancé n’aimant pas ça, il a eu droit à un sublime takaki de bœuf avec salade de pommes de terre au raifort. On poursuit par un trou lorrain (Monsieur y tenait et il a eu raison, les invités ont eu l’air d’apprécier la mirabelle !) puis par du bœuf en plat accompagné d’un écrasé de pommes de terre. Fromage, puis un diaporama concocté par mes deux témoins sur nos enfances respectives, trop mignon ! Dessert classique, une pièce montée aux trois parfums surmontée d’un cake topper reprenant les deux Totoros de nos faire-parts, accompagnée de mignardises. Nous avons également eu un magnifique feu d’artifice, souhait de mon cher et tendre, et il a eu raison !

Les gens commencent à aller danser, j’ai horreur de ça donc ouf j’ai réussi à esquiver ! Je fais acte de présence sur la piste de danse de temps en temps histoire de (d’ailleurs sur les photos on a l’impression que j’ai passé la soirée à danser alors que non ! Trop fort !). Finalement vers 3h du matin, le DJ passe un peu de métal et je fonce « pogoter », faisant fuir quelques invités mais moi je m’éclate ! On a d’ailleurs des vidéos très rigolotes de ce moment où Machine Head aura eu raison de mon beau chignon !

La soirée se termine dans la piscine pour les quelques téméraires dont mon fiancé dont c’était le rêve (imagine lors du repas de dégustation que c’était la seule demande qu’il avait ! Ah il la voulait sa piscine…). Le lendemain, on brunch autour de cette même piscine avec tout le monde, le cadre est encore superbe, on fera même une petite baignade après.

Au final il n’aura pas plu, on aura même eu du beau temps. Les invités partent peu à peu et nous partons à notre tour.

Le budget de notre mariage

Je pense qu’au final on a atteint les 20000€ (oups…).

  • Robe : 700€
  • Location château + feu d’artifice : 8250€ (hébergement inclus)
  • Photographe : 1490€
  • DJ : 1000€
  • Faire-part : 300€
  • Alliances : 1100€
  • Coiffeur + Maquillage : 130€

Ce que je referais

  • Le choix de mes témoins qui ont vraiment assuré,
  • Le choix de la salle et des prestataires en général,
  • Toute ma déco faite avec amour et patience,
  • Le choix de ma robe et des accessoires.

Ce que je ne referais pas

  • J’aurai peut-être aimé faire les photos de couples directement après l’habillage car du coup nous nous sommes éclipsés un bon moment pendant le vin d’honneur.
  • Prévenir mes parents de ce mariage, car au final, ne leur parlant plus, j’ai eu peur qu’ils débarquent à un moment où à un autre.
  • J’aurai aimé faire save-the-date mais je voulais quelque chose de très original et finalement rien ne convenait.

Mes prestataires préférés

  • Photographe : Luc Fauret
  • Le château de La Fleunie, dont l’équipe a été parfaite ! Le traiteur c’était également eux, et le repas été délicieux
  • Point Mariage, qui a su me convaincre que toutes les vendeuses de robe de mariées n’étaient pas toutes désagréables bien au contraire !
  • La dragée Design, pour leurs petites boîtes trop choupi

Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Le mariage parme avec des touches de Totoro de Maddy”

  • Dommage de ne pas avoir été invitée, j’aurais aimé partager votre bonheur, mais je suppose que c’est la loi de l’éloignement…
    En tout cas, plein, plein de bonheur, de joie et de jolies choses violettes tout partout! Bisous

  • Vous êtes trop beaux ! Et le chateau très joli aussi, et en plus un feu d’artifice la classe !
    Ce qui m’a le plus marqué c’est ton magnifique bouquet très original et très beau ^^

    • Merci beaucoup !
      Je transmets à ma soeur pour le bouquet, c’est elle qui l’a choisi et me l’a offert et cette histoire l’a beaucoup stressée x)

  • Félicitations ! j’adore les petits Totoro (mais pourquoi on n’y a pas pensés ??!!) et je plussoie totalement la destination du voyage de noces 😀 (on est partis au Japon aussi : le rêve)

    • Merci Madame Suzette, j’en profite pour te dire que j’adore tes chroniques , vous étiez superbes !
      J’avoue que les Totoro m’ont largement été inspirés par Madame Sakura ! On n’était pas partis pour en mettre autant mais au fur et à mesure…
      Nous ce sera l’an prochain je pense qu’on y restera trois semaines j’ai trop hâte !

  • Hello soeurette ! C’est gentil d’avoir passé sous silence le merveilleux épisode de « on a attendu mes neveux perdus dans la campagne pendant 1h avec ma soeur qui pétait un plomb » . Ce fut une merveilleuse journée ! On se refait ça quand ? (Mes fils ont pris l’habitude des feux d’artifice dans les châteaux paraît il ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *