La robe, chapitre 1 : robe vintage et couturière

Chroniqueuse depuis peu, je tenais à te parler d’un sujet qui nous tient toutes à cœur : la robe, ZE DRESS.

C’est magique : dès le jour ou ton promis déclare sa flamme, tu ne peux t’empêcher de laisser ton esprit vagabonder follement, et tu rêves déjà à ta tenue, chaussures, lingeries et voilette comprises.

Le jour même, sans lui dire bien sûr où tu vas, tu files à la librairie du coin (oui, les quadras sont encore très “papier”) rafler tous les magazines qui existent au rayon M…

Comme tu vois que la presse est radine à ce sujet, tu t’orientes dès la seconde heure vers les blogs, et tu googles le fameux “robes de mariage-wedding dress”. Là, tu es partie pour deux heures (au bas mot) de recherches, d’enregistrement d’images et de créations de dossiers et sous-dossiers : modèle 1, modèle 2 , modèle 2 sans manches, modèle 3 plus évasé mais avec bustier… Et c’est parti pour 6 mois… (Si ! Je t’assure !)

robe de mariée Harlow Market

Crédits photo : Harlow Market

Quand Monsieur Violette a demandé ma main, il faisait encore très froid, on était en janvier, il y a un an. J’ai plongé ni une ni deux, et je me suis absorbée avec délectation dans l’examen des collections hiver. Après, bien sûr, arrivèrent les collections été, dans lesquelles je fis mon CHOIX.

Une étape fabuleuse : passer 1001 heures sur Etsy. J’y ai contemplé d’innombrables robes vintage des années 40 et 50. Après avoir eu un coup de cœur magistral pour un modèle fifties très particulier (dentelle d’époque, petites manches) et pas cher du tout (150 euros), je réalise que taille US et FR ne sont décidément pas pareilles !

DAMNED, “my precious”, ma robe, le fruit de mes recherches laborieuses, ma robe est trop petite pour moi !!!

Une solution s’impose : trouver la couturière qui me sauvera de cette chape de béton qui s’abat sur moi avec pesanteur : je ne pourrai pas me marier si je ne porte pas cette robe-là !

Petit rappel intermédiaire :

  • 01h00 du matin (!) : je trouve la robe sur Etsy.
  • 08h30:  je parviens à dénicher une couturière adorable qui est disponible, Ô joie, dans les 24h.
  • Le jour d’après, 10h00 : rendez-vous obtenu (pas mal hein !).

Le lendemain donc, le cœur battant, fébrile, je pars, photos de ma “beloved” en main. Prête à me confronter peut-être avec la terrible réalité : peut-on, oui ou non, rallonger la jupe et agrandir le corsage ? En bref, rajouter une taille !

Après un accueil chaleureux, un petit café et une papote, ma couturière prend mes mesures, celles de la robe, et là… C’est le monde qui s’écroule sous mes pieds : LA ROBE EST VRAIMENT TROP PETITE !

A moins de rajouter 1m de tissu, d’ouvrir, de découper, de démembrer « my precious »,il n’y a pas moyen de l’ajuster à ma taille.

Je suis dans un état second, c’est le trou noir… Que va-t-il advenir de moi, de notre mariage ?

Trash the Dress dans l'eau

Crédits photo : Haran Photography

Une nouvelle idée pointe : ma couturière me propose de refaire la robe à ma taille, avec un tissu que l’on ira acheter ensemble, une robe sans patron, sur base d’une photo. Risqué, non ?

Je suis prise d’un doute : la robe m’ira-t’elle ? En fait, je n’en sais rien, je n’ai pas encore essayé une seule tenue. Ça ne me va peut-être pas du tout, une robe de mariée ?

C’est là que ma recherche prend une autre tournure : ma couturière me propose d’aller essayer des robes afin de voir quel modèle me sied réellement (en A, moulante, en bustier, en princesse, en sirène etc). Les connaisseuses savent de quoi je parle, n’est-ce pas ?

Ma mission : identifier le modèles qu’elle pourra réaliser à un prix hors concurrence, bien entendu !

Et c’est là chère Mademoiselle, que l’aventure commence réellement !

Rejoins-moi bientôt pour la seconde partie de mes péripéties : mes essayages avec ma mère, ma témoin et ma belle-fille.

Et toi, as-tu fait réaliser ta robe par une couturière ? Le résultat était-il à la hauteur de tes espérances ? As-tu craqué pour une robe vintage ? Tu as eu de mauvaises surprises de différences de taille ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



13 commentaires sur “La robe, chapitre 1 : robe vintage et couturière”

  • Aïe aïe aïe je compatis! Quand on trouve PILE ce que l’on cherche, c’est dure de voir que ça ne va pas… Super ta couturière qui te propose tout ça! C’est une très bonne chose que aille essayer des robes aussi!
    Je vais aller en essayer aussi et puis essayer de convaincre une amie couturière… 🙂
    J’ai hâte de connaître la suite!

  • C’est une couturière qui va faire ma robe, j’ai eu un coup de foudre pour cette magicienne. Spécialiste des costumes (opéra, théâtre), elle a beaucoup d’imagination et à partir de mes indications elle a fait des merveilles, il me reste un essayage avec les finitions dans 15 jours, j’ai hâte. Et une robe unique rien que pour moi, exactement à ma taille, c’est parfait.

  • C’est toujours compliqué de commander un vêtement sur le Net. Et d’autant plus une robe de mariée ! Et d’autant plus sur Etsy ! Car oui, le vintage, c’est joli, raffiné et les robes sont de belles factures. Mais, la plupart des femmes d’aujourd’hui ne correspondent plus aux normes physiques des nénettes des années 40-50. On est en moyenne plus grande, et donc on a une carrure et un bassin plus larges. Pour être plus assurée que la robe aille à la mariée, il faut que la mariée mesure moins d’1m60 et pèse 45kg. Un joli p’tit bout de femme. Regardez nos grand-mères, elles mesurent rarement plus d’1m65…

  • Super, ce témoignage !
    En effet les filles, n’oubliez jamais que les femmes des années 50 n’avaient pas du tout la même taille que nous. Plus petites, avec une taille de guêpe et des hanches plus fines, difficile pour nous aujourd’hui d’enfiler une de leurs robes sans y laisser des plumes… 🙂

  • Malgré le petit rebondissement lié à la taille de la robe, l’histoire semble plutôt bien partie… 🙂
    Moi qui suis en pleine recherche de robe en ce moment, je me demande quand même comment on fait pour dénicher une couturière adorable aux tarifs défiant toute concurrence… Tout conseil serait bienvenu !

    • Pour moi c’est le hasard d’un tout petit salon du mariage local que j’ai découvert ma couturière et elle fait des propositions selon un budget défini au départ. Dans quelle région es-tu ? Quand a lieu ton mariage ?

      • Je suis en région parisienne, et je me marie en février 2014 🙂
        A priori on n’est plus trop dans la saison des salons de mariage… J’ai manqué le coche, dommage !

        • La mienne est en province donc je ne peux pas te la conseiller, c’est d’ailleurs la seule difficulté que j’ai eu, pas toujours facile de prévoir les déplacements à l’avance. Par contre c’est le moment de réfléchir à ce que tu veux comme modèle et je pense que si tu fouilles bien sur internet par exemple sur les blogs mariages, c’est la meilleure manière de trouver : le bouche à oreilles, rien de mieux. Tu peux aussi te renseigner auprès des écoles de stylisme, ils ont peut être un annuaire des anciens. Et puis les pages jaunes, c’est un bon moyen pour une première recherche. Bonne chance

    • Bonjour Lumi, je crois que j’ai eu seulement un coup de chance ce jour-là, car c’est la première que j’ai appellée. C’était peut-être mon petit ange qui était à mes côtés ce jour-là…Sinon, une liste de 3 prestataires me parait indispensable pour comparer les prix. Je marche trout de même à l’affectif et donc si j’en trouve une qui est un peu plus cher mais avec qui le courant passe, mon choix sera vite fait…

  • J’ai hâte de voir ça. Moi même j’avais imaginé coudre ma robe de mariée (à l’époque où j’avais encore du temps devant moi et que j’étais folle 🙂 ).
    Je suis sûre que tu vas avoir trouvé la robe parfaite (encore mieux que ce que tu avais imaginé!)

  • bonjour,
    je viens de découvrir ton article, heureux dénouement!
    Je suis à la recherche d’une couturière pour ma robe, celle qui pouvait ne peut finalement plus … grosse déception. Pourrais-tu me donner l’adresse de la tienne si cela ne te dérange pas? Je te remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *