Une mariée au Moyen-Âge, ça porte quoi ?

Tu l’attendais cet article, je te sentais bien trépigner d’impatience devant ton écran pour savoir quelle robe j’allais bien pouvoir porter pour mon mariage médiéval.

Hé bien le voilà, l’article sur LA robe.

Si tu te souviens bien, avant que nous ayons validé notre thème définitivement, il s’est passé quelques semaines (qui m’ont paru des mois). J’avais donc pu faire un tour sur internet pour regarder les différents type de robes de mariées qui se faisaient. Oui, je suis curieuse et alors ??!

Et puis nous avons validé notre thème, et j’ai recentré mes recherches. Enfin… recentré, c’est vite dit. Disons plutôt que j’ai cherché sur le web des images à partir des mots-clés « robe mariée médiévale ». Si toi aussi tu es curieuse, essaye : il y a de quoi faire.

tenue médiévale femme

Crédits photo (creative commons) : Hans Splinter

Je dois dire que j’ai trouvé mon bonheur une bonne vingtaine de fois. Elles étaient toutes différentes, et avaient en même temps quelques points communs. Elles me plaisaient toutes.

Comme mon budget n’est pas extensible, je n’ai pas pu toutes me les offrir… dommage.

Bon maintenant que j’ai tout ces visuels, plus alléchants les uns que les autres, qu’est-ce que je fais ?

Comme pour une robe de mariée traditionnelle j’ai du déterminer mes critères parmi tout ça :

  • Une robe « d’époque » ou une robe classique ? Parce que oui  : un thème médiéval ne t’oblige absolument pas à porter une robe médiévale. Si tu craques sur la robe de princesse ou la coupe sirène, tu as le droit de la porter. C’est TON mariage (sauf si tu participes à une émission de télé, ce n’est plus tout à fait ton mariage, mais celui de celles qui te jugent, mais passons).
  • De la couleur ou une robe blanche-ivoire-crème-champagne (enfin claire quoi) ?
  • Un bustier ou pas de bustier, un corset ou pas de corset ?
  • Coupe « elfique » ou reconstitution ?

Une fois que ces quelques critères sont définis, tu te dis naturellement que ça va être plus simple… Que nenni, jeune damoiselle.

Il me restait encore une bonne demi-douzaine de modèles qui me plaisaient. Et là, une autre interrogation me fulgure : où vais-je trouver la robe de mes rêves ?

Parce que c’est bien gentil, mais pour l’instant, les photos que j’ai vu sont celles d’Internet. Soit il s’agit de photos de blog de mariées elles-mêmes, soit il s’agit de boutiques en ligne ou loin de chez moi. Bon d’accord, la région lyonnaise, ce n’est pas si loin. Mais faire plus de 4 heures de voiture plusieurs fois pour les essayages, ça m’emballe moyen.

Ce petit inconvénient me chiffonne un peu, car vois tu ma Bride, j’ai pré-sélectionné plusieurs modèles qui me plaisent tous plus ou moins, mais j’aimerais les essayer pour voir comment ils tombent sur moi. Un peu comme toute future mariée qui écume les boutiques de robes.

Mais là ce n’est pas possible, d’autant qu’il n’y en a que 2 qui me plaisent vraiment complètement. Et sur les autres, il y a des détails qui m’emballent grave, et j’aimerais les avoir sur ma robe. Chiante ? Moi ? Jamais !

Je crois que c’est à ce moment-là que l’idée de la couturière s’est imposée. C’était la seule solution pour avoir une robe personnalisée, que je pouvais essayer en vrai, et qui pourrait être dans la matière et la couleur que je voulais.

Au tout début du commencement, c’est cette robe qui me faisait kiffer grave rêver :

robe de mariée médiévale Armstreet

Crédits photo : Armstreet - robe Cygne Blanc

Elle a tout ce que j’aime, une jolie découpe, du bleu (j’adoooooore le bleu, c’est ma couleur préférée au mooooonde entier). Je trouvais qu’elle était féminine, qu’elle faisait princesse et tout et tout.

Mais, tu te doutes que si je te mets cette photo, c’est que ce n’est pas celle que j’ai finalement choisie.

Parce qu’avec Chéri, nous avons décidé de tendre vers la reconstitution. Et je te renvoie vers l’article de Mlle Sourire et de sa robe colorée : se marier en robe blanche, c’est récent.

Du coup, exit la jolie robe et son galon bleu. De la couleur, oui, mais laquelle ?

J’ai déniché un site allemand qui fait de très jolies robes avec des débuts de traîne brodées. Ils ont de très beaux modèles dont une rouge qui nous plaisaient à Chéri et moi. Oui, mon namoureux sait à quoi va ressembler ma robe et moi ses tuniques, puisque nous nous coordonnons.

Seul problème : ces robes sont plutôt d’inspiration médiéval fantasy. Damned, il faut que je cherche encore…

Néanmoins, ce petit épisode m’a permis de prendre conscience que me marier dans une robe de couleur ne me posait pas de problème.

Parallèlement, je cherche des noms de couturières qui pourraient confectionner la mienne. Je table sur le bouche à oreille : rien de mieux qu’une cliente satisfaite pour faire de la pub. Je demande conseil à mes amies et mes collègues, mais je fais chou blanc : personne dans mon entourage n’a eu besoin des services d’une couturière.

J’avais bien repéré le nom d’une créatrice de robe de mariée dans ma grande ville, mais l’ordre de prix annoncé sur son site m’a fait fuir. J’ai conscience que le travail fourni par un (une) créateur(trice) a un coût, malheureusement pas supportable par mon budget…

Mes deux recherches vont se combiner parfaitement, puisqu’en cherchant encore et toujours un modèle, j’arrive sur le site d’une couturière spécialisée en reconstitution historique.

Elle a un site sur lequel elle présente les modèles qu’elle a confectionné, historiques comme modernes. Je lui envoie un mail afin de lui exposer notre projet, lui transmets les visuels des robes qui me plaisent, et demande si nous pouvons nous rencontrer. Nous prenons rendez-vous un samedi après-midi, à son atelier.

Nous ressortons après une bonne heure de discussion, elle m’a fait essayer une chainse pour que je puisse me rendre compte de ce que ça peut donner. Nous avons défini le modèle de robe que j’aime, la matière, l’époque (est-ce que ce qui me plaît est dans la période que nous avons choisi ?). J’avoue qu’avant le rendez-vous, j’avais peur que ce projet soit vraiment compliqué à réaliser et excessivement onéreux.

Je suis conquise, elle a su me rassurer sur la faisabilité du projet. Son devis quelques jours plus tard a rassuré mon porte-monnaie, le coût de ma robe sera très raisonnable.

A la fin du mois de juillet 2013, j’ai finalisé le choix de ma robe et j’ai trouvé ma couturière. Il ne reste plus qu’à acheter le tissu et les éléments de mercerie. Mais ça, c’est une autre histoire…

Et toi, le choix de ta robe fut-il aisé ? Est-elle en accord total avec ton thème, ou as-tu préféré une robe plus traditionnelle ? Tu aurais pu choisir ta robe sans l’avoir essayée ? Dis-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “Une mariée au Moyen-Âge, ça porte quoi ?”

  • Je comprends pourquoi la blanche et bleue te faisait rêver… elle est trop jolie ! j’ai hâte de voir la robe qui l’a supplantée !

  • Je trouve votre thème vraiment chouette d’autant que vous le décliner également dans vos tenues. Si Monsieur Médicis avait accepté les collants et chaussures à talons, j’aurais adoré décliner un thème XVIIIème. J’espère que vos invités vont jouer le jeu, en tout cas moi je serais comme une petite folle à l’idée de participer à un mariage médiéval.

  • Oui, elle m’a vraiment fait rêver cette robe bleue, je m’y voyais déjà.
    Je ne suis pas très sympa, mais LA robe vous ne la verrez qu’après le mariage (gniark, gniark, gniark)
    Mlle Médicis, normalement les invités jouent le jeu pour ce que l’on sait.

  • Bonjour, est ce qu’il est possible d’avoir le nom de cette couturière. J’ai vu une robe sur le site que vous aviez vu armstreet et je cherche une couturière qui pourrait me faire la robe.merci beaucoup

  • Bonjour, je chercher une couturière comme celle chez qui vous avez été!!! J’ai une fête dans mon village qui dure un w-e une année sur deux et je tenais à être dans une robe de mariée tel que la blanche et bleu…
    J’espère avoir réponse rapidement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *