robe de mariée gros noeud rose pâle

J’ai toujours rêvé d’être une princesse… mais une princesse MODERNE !

Aaaah, le mariage…

Certaines en rêvent depuis leur plus tendre enfance, s’imaginent ouvrir le bal avec leur « tout nouveau, tout beau » mari, vêtues d’une robe meringue, dans un décor digne des plus beaux contes de fées.

Je fais partie de ce mouvement presque politique, baptisé UMP* : « Union pour le Mariage de Princesse ». J’ai été élevée à coup de films Disney, mais dès ma naissance, j’étais prédestinée à me rêver souveraine : je porte le prénom d’une célèbre reine car « comme ça, tu auras le même destin ma chérie » (dixit ma maman).

D’ailleurs, dans la vie de tous les jours, je suis une vraie princesse, membre du parti extrémiste du NPA*, les « Nouvelles Princesses Assumées ». Nous sommes encore des milliers, mais voilà, je suis une princesse moderne… Une femme qui pense et qui ne veut pas qu’on lui impose une idée qui ne lui correspond pas.

C’est pour cette raison que j’ai décidé de dire NON ! NON aux diktats du mariage, OUI au mariage qui nous ressemble.

robe de mariée gros noeud rose pâle

Crédits photo (creative commons) : Bokelicious Photography

Rêve de princesse ne veut pas forcément dire rêve qui ne sort pas de l’ordinaire. J’ai depuis un moment abandonné l’idée d’avoir une réception originale, puisqu’il faut bien l’avouer, un mariage est un mariage, et il y a toujours des similitudes, certes. En revanche, je refuse de faire de ce jour un moment totalement impersonnel. Et moi, je suis :

  • Une jeune femme romantique, mais pas trop.
  • Attirée parce tout ce qui fait chic, sans tomber dans le bling-bling. (Monsieur Ténébreux dirait que je suis simplement attirée par ce qui est cher. Mais ce n’est pas de ma faute si j’ai un don pour toujours avoir envie du plat le plus coûteux au restaurant… même quand il n’y a pas les prix sur la carte !)
  • Miss Catastrophe qui trouve toujours le moyen de tâcher sa sublime robe, et surtout lorsqu’elle est de couleur claire !
  • Une bonne vivante qui aime faire la fête, mais seulement jusqu’à minuit (car ensuite, sous l’influence de la fatigue, je me transforme en chose méconnaissable, extrêmement, mais extrêmement, désagréable. Grrrrrrr !). 

Je dois l’avouer, le mariage avec 400 convives, un vin d’honneur dans le parc d’un domaine de 12 hectares, un dîner gastronomique en 6 étapes et une fête animée par un orchestre de 18 musiciens, je n’aurais pas dit non.  Mais ce mariage-là, je ne peux pas me l’offrir, car je n’ai pas les mêmes moyens que la famille Grimaldi. Et puis, dans la vie, la vraie, être Kate Middleton, ce n’est surement pas facile tous les jours.

Je crois que j’ai choisi de suivre ma propre définition du mariage de princesse 2014, en bouillonnant de colère devant une célèbre émission TV où l’on entend souvent la phrase « ça ne fait pas mariage ».

Aurais-tu la gentillesse de m’expliquer ce que signifie cette phrase ? Vraiment, j’ai beau faire des efforts, je ne comprends pas pourquoi nous devrions nous conformer à la tradition, alors que, c’est la tradition qui devrait s’adapter à nos goûts, notre personnalités et nos attentes.

Voilà comment je vois les choses : j’aime la tradition que l’on retrouvera dans le ton donné à la cérémonie, mais je veux donner une touche de modernité à ma réception. Et puis, je refuse de débourser le moindre centime pour une journée qui ne me conviendrait pas à 100%.

C’est donc décidé, je me marierais :

  • à Paris, car c’est la plus belle ville au monde ;
  • dans un lieu chic, mais pas trop guindé, pour que l’on s’y sente à l’aise ;
  • avec un cocktail dînatoire, parce que je suis une mondaine et que je préfère grignoter entre deux danses, plutôt que rester à table pendant plus de 4h ;
  • et une réception qui se terminera à minuit, parce que je ne suis pas une « clubbeuse » et que je tiens à profiter de ma nuit de noce dans un bel hôtel étoilé, et pourquoi pas dans un palace. 

Mesdemoiselles et Mesdames, je vous le dit, le changement, c’est maintenant !*

*Toute ressemblance avec des mouvements idéologiques existants serait fortuite. 

Et toi, si tu avais eu les moyens, tu aurais aimé un mariage « à la Grimaldi » ? Tu veux absolument une ville en particulier, un type de salle, un type de repas ? Lesquels ? Dis-moi tout !

Pour le mariage de nos rêves prenez : - une cérémonie religieuse bilingue français/latin - un cocktail dînatoire à bord d'une péniche - nos meilleurs amis pour une ambiance de folie Pour finir, ajoutez deux lettres à Paris et c'est le paradis Mon Barbu, 34 ans et moi même, Mademoiselle Paris-Paris, 24 ans, nous sommes dit "oui" en octobre 2014. Deux personnalités opposées mais une même envie de mariage à notre image. Je reviens très vite te raconter tout cela...

Commentaires

  • Avatar
    Mademoiselle virginie
    Répondre
    3 mai 2014

    Très original

  • Avatar
    Jojo
    Répondre
    3 mai 2014

    Je suis d’accord avec toi quand tu dis non aux trucs à respecter parce que ça fait mariage et oui aux choses qui ressemblent au couple qui se marie. Pareil chez nous ! Pour l’instant, on a dit que la cérémonie religieuse aurait lieu à 14h, j’ai entendu un « oh, c’est tôt » ! Eh bien, moi je veux profiter des gens, alors je commence à l’heure que je veux :p

  • Avatar
    Mlle Shali
    Répondre
    3 mai 2014

    je te rejoins à 200% !!
    J’aurai pu me marier en Martinique (je suis originaire de là-bas) mais je préfère me marier là où je vis soit à PARIS (la plus belle ville du monde selon moi…)
    pas de cérémonie religieuse pour nous mais notre vision du mariage se ressemble 🙂
    j’ai hâte de suivre la suite de tes chroniques !!

      • Avatar
        Mlle Shali
        Répondre
        5 mai 2014

        profondément RIVE GAUCHE !! j’ai vécu dans le 14e, le 13e et là je suis à Ivry Sur Seine (mais à la limite de Porte de Choisy). Parfois je fais des infidélités à ma rive car j’aime beaucoup le 12e arrondissement… voilà ^^

  • Avatar
    Fraiz
    Répondre
    4 mai 2014

    Tu t’appelles Sissi ??????????????????? :ouch:

  • Avatar
    Melle-La-Démone
    Répondre
    5 mai 2014

    Je débute ma journée par la lecture du blog et de ton article, j’aurais aimé avoir le mariage des Grimaldi mais ce ne sera pas le cas ^^
    J’ai même fait une croix sur la robe de princesse « traditionnelle » et non pas de « robe cloche » pour reprendre une petite fille ^^. Pour le repas, on cherche un traiteur qui acceptera de faire un buffet, nous avons trop d’appétits différents à satisfaire ^^
    Vive les princesses modernes et nos bons vieux disney ^^

      • Avatar
        Melle-La-Démone
        Répondre
        6 mai 2014

        Oh je n’ai pas ma robe de princesse mais j’aurais une robe faite sur-mesure amovible, j’en parlerais bientôt sur mon blog, je vois les croquis dans une dizaine de jours ^^ Pour le traiteur, j’avoue que je crains un peu les difficultés mais bon cela fait parti des préparatifs. Bonne continuation.

  • Avatar
    Mademoiselle Médicis
    Répondre
    5 mai 2014

    J’adore ta façon de présenter tout ça !
    Par ailleurs, et tu le sais, je me retrouve dans ta vision du mariage de princesse. Je n’ai pas choisi Médicis comme pseudo pour rien ! Hihi !

      • Avatar
        Mademoiselle Médicis
        Répondre
        6 mai 2014

        J’y travaille justement 😉

  • Avatar
    Angélique
    Répondre
    5 mai 2014

    j adore, j adhere! je regrette de ne pas y avoir penser…

  • Avatar
    Ophé
    Répondre
    24 juillet 2014

    J’aime beaucoup! Je commence moi aussi les préparatif doucement et je pense qu’il faut faire un mariage qui nous ressemble c’est comme ça que les invités ressentiront notre émotion

  • Avatar
    claire
    Répondre
    4 juin 2015

    super les analogies aux partis, bel humour ; et je suis super d’accord avec ce que tu dis en plus !

Poster une réponse