Tu changes de nom après ton mariage, toi ?

J’ai toujours clamé haut et fort que jamais au grand jamais je ne changerais de nom.

No way.
Pas question.

Moi je suis féministe, tu vois. Je suis pas une de ces femmes qui perdent leur identité et se font bouffer par leur mari et vivent des vies très ennuyeuses à s’occuper de leurs enfants, faire la vaisselle et regarder les feux de l’amour, et prennent beaucoup de poids et leur mari ne les regarde même plus et les trompe et ensuite un jour elles découvrent un message de la secrétaire sur leur répondeur et se retrouvent à divorcer et doivent rechanger de nom et alors tout le monde sait à quel point elles ont raté leur vie.*

Non, changer mon nom de famille, c’était hors de question.

M. Dentelle, bien sûr, le savait parfaitement quand il m’a demandé en mariage. Et le coquin, ce n’est qu’après que j’aie dit oui qu’il m’a annoncé que vraiment c’est “important pour lui” que je prenne son nom.

Humpf !

Bon, comme ce n’est pas vraiment une bonne raison de ne plus me marier avec lui, me voilà devant le dilemme suivant :

  1. prendre son nom et me confronter avec mes préjugés
  2. garder le mien et me confronter à sa déception
  3. mettre un tiret entre les deux et me confronter à des crampes dans la main à chaque fois que je devrai signer mon nom.

Alors j’ai décidé de prendre son nom dans la sphère privée, de garder le mien pour la sphère professionnelle, et de prendre les deux noms avec un tiret pour les papiers officiels.

Comme m’a dit M. Dentelle en se bidonnant quand je lui en ai parlé : “Ah ouais… en fait tu n’as pas décidé !”

Et toi, tu fais quoi ? Tu prends son nom, tu gardes le tien ? T’as des blocages pseudo-féministes en relation avec cette histoire (rassure-moi, c’est pas que moi, si ?) ?

* Je te livre en vrac tous les préjugés à la noix qui me viennent à l’esprit quand je pense à changer mon nom. Ils sont nombreux et bien bêtes, comme tous les préjugés. Alors je précise que je n’ai rien contre les femmes qui changent leur nom, font la vaisselle ou sont secrétaires. Ni même contre les feux de l’amour (quoique…). Que ce soit dit.


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



24 commentaires sur “Tu changes de nom après ton mariage, toi ?”

  • En ce qui me concerne, j’ai toujours eu envie de prendre le nom de mon futur mari, (même si je le trouve moins élégant que le mien) : avoir le même nom que lui, et par la même occasion, le même nom que mes futurs enfants, est important à mes yeux.
    Personnellement, j’ai donc pris la décision de prendre son nom, et d’accoler le mien derrière..

  • Nos deux noms de famille ne peuvent pas être accolés car le rendu est pour le moins bizarre voire ridicule donc ce sera soit le sien soit le mien.
    Finalement, je vais garder mon nom dans la vie professionnelle car je ne tiens pas spécialement à ce que les personnes avec qui je travaille soit trop au courant de ma vie amoureuse (elle s’est mariée, ah elle a divorcée, tiens, se remarie…).
    Par contre, pour la vie privée, je prendrai son nom. Ca lui fait plaisir et c’est quand même plus simple d’avoir le même nom que les enfants et que lui-même.

  • Et voilà en quelques phrases, tu résumes LE dilemne du nom de femme mariée qui me taraude depuis des mois.
    J’ai voulu accoler nos deux noms, mais imagines tes enfants, au hasard, ta fille (qui porte donc les deux noms elle aussi, logique!), trouve son prince charmant, qui lui aussi est issu de l’union d’un homme et d’une femme féministe-indécise-assumée-libérée, et qui lui porte deux noms lui aussi, et ben si tu suis toujours, on se retrouve avec QUATRE noms de famille, c’est symbollique mais pas pratique!!!!
    Et puis devant le regard suppliant de MrB., j’ai cédé, je porterais son nom….

  • Le seul avantage que j’ai vu dans le fait de prendre le nom de mon mari c d’avoir un nom plus court , et puis de porter le même nom que mes enfants. Mais bon, à refaire, je ne changerais pas de nom. Déjà parce que c’est aussi celui de ma belle famille (et ça en dit long sur nos bonnes relations) et puis aussi parce que, le mariage pour toute la vie je n’y crois plus, donc un jour je me dis que je devrais reprendre mon nom.
    Ce truc de vouloir changer de nom, c’est à faire perdre la tête aux femmes sans déconner!! Surtout que rien n’oblige la femme à prendre le nom du mari et que même , cela peut être l’inverse d’après le code civil. Alors demande à ton futur mari s’il serait prêt à renoncer à son nom ou à accoler le tien au sien. Et vois la réaction!!

    Bon surtout que ma vision pessimiste ne te décourage pas de te marier… (mais prévois le contrat!! lol)

    Bises

  • pas de blocage pour ma part!… j’ai pris son nom, et à vrai dire ça ne m’a pas posé plus de problème existentiel. j’aime assez me présenter comme Mme Dentelle, je trouve que c’est la force du couple, de suite par rapport au monde extérieur tu es 2! et pour les enfants c’est bien aussi!

  • D’abord, t’as pas vraiment le choix. Officiellement, tu as deux noms, ton nom à toi et ton nom d’épouse. Sur ton passeport, sur ta carte vitale, etc… il y a les deux, et pas ton nom “d’usage”.
    Ta seule liberté, c’est sur celui que tu utilises pour le boulot ou pour ouvrir une ligne téléphonique ou pour recevoir du courrier. Avoue que ça limite la portée !
    Moi j’ai toujours voulu accoler les deux (le mien devant, le sien après), et je crois que c’est encore le plus pratique. Parce que quand on prend ma carte d’identité, on considère d’emblée que j’ai mon nom d’épouse. Alors que ma banque a été incapable de changer et m’envoie toujours des courriers avec mon nom de jeune fille. Avec les deux, au moins, je suis sûre d’être reconnue.
    Pour le boulot, je signe avec les deux mais me présente avec le mien. En revanche mes enfants portent le nom de leur père et quand il s’agit d’eux je prends le nom de mon mari aussi, ça simplifie.

  • @julia : Pour moi le problème des enfants ne se posent pas en ces termes vu que mon fils aîné n’est pas celui de M. Dentelle et donc de toutes façons, je n’aurai jamais le même nom que tous mes enfants…

    @Milady : Oui, ce côté “je publie ma vie privée” du changement de nom me gêne énormément, personnellement.

    @Nessa B. : Je vois que nous nous posons les mêmes questions :p

    @Laure : Figure-toi que je lui ai déjà demandé, et il a répondu “Bien sûr que je changerai de nom … si c’était la coutume qui voulait ça. Dommage pour toi, c’est dans l’autre sens…”

    @ingrid : tu m’apprends un truc là : c’est vrai que sur passeport et CNI et tout ça y aura de toutes façons les deux noms ? parce que ça me semble tellement plus simple de juste utiliser celui qui me convient sur le moment… mais je me posais la question des papiers (d’où mon idée de mettre un tiret entre les deux sur mes papiers). C’est automatique ou je dois faire qqchose pour faire inscrire mon nom d’épouse ? Faut vraiment que je me renseigne…

    @Julie : oui je comprends ton point de vue. C’est vrai que c’est fort, d’un point de vue symbolique !

  • Oui sur le passeport et la CNI, tu auras de toute façon ton nom de jeune fille suivi d’épouse Dentelle, le choix je pense s’applique surtout dans la vie courante, la façon dont tu présentes dans la vie de tous les jours, ou au boulot…

  • Je me suis posée (et me pose encore) pas mal de questions. J’ai du mal à quitter mon nom de jeune fille pas uniquement pour des raisons féministes mais plutôt parce que j’y suis attachée. En plus, mon nom est vraiment joli. On me dit souvent “Vous avez un joli nom!”
    C’est le nom de ma famille et pas celui de ma belle famille.
    Bref pour moi c’est aussi dure de choisir de changer de nom, mais pour lui je le ferais et pour nos futurs enfants.

    Je pense que le plus triste dans l’histoire c’est que les hommes ne se rendent pas forcement compte de ce petit sacrifice.

  • Exactement, cela m’a surprise aussi quand j’ai dû refaire mes papiers. Candidement, j’ai demandé d’avoir mon nom suivi de celui de mon mari. On m’a répondu qu’ils y seraient tous les deux, comme pour toutes les femmes mariées. Sur tes papiers, il y aura donc : nom (le tien) et épouse (celui de ton mari). Il n’y a pas de ligne “nom d’usage”… Ton nom d’usage, que ce soit le tien, celui de ton mari, ou le composé, il te faut l’imposer aux gens…

    PS : j’aime bien ton blog, découvert chez Zelda d’Envie de mai.

  • Je ne me pose la question, mon futur à un nom anglais qui tue tout sur son passage. Ca me fait plus de la peine pour mon père qui voit son nom s’éteindre (que des filles dans une famille malgré 5 oncles…). Pour le coté pro je suis dans une boite de 5 personnes donc niveau discrétion sur le faite que je me marie on repassera.

  • Pour infos supplémentaires, et pratique (même si je répète un peu ce qui a été dit).. on ne perd jamais son nom. Puisque notre nom de “jeune fille” reste a jamais notre nom d’origine, et donc notre nom légal. Si l’on choisit ensuite, une fois mariée de prendre celui de notre mari, il ne sera qu’un nom “d’emprunt” (si je puis dire). Mais de façon légale et officielle, c’est notre nom de jeune fille qui prévaut..

  • @Ad : Oui, je suis sûre qu’on peut changer de nom sans perdre son identité ! 🙂

    @liv : C’est vrai que la plupart des hommes ne s’en rendent pas compte avant qu’on leur demande s’ils seraient prêts à changer de nom eux-mêmes !

    @ingrid : Je suis vraiment contente d’apprendre ça. Je compte bien utiliser l’un ou l’autre en fonction des circonstances : comme ça j’aurais le beurre et l’argent du beurre 🙂

    @Julie : Oui c’est vrai qu’il y a aussi cet aspect transmission du nom qui est en jeu dans certaines familles.

    @Julia : C’est rassurant ça 🙂

  • Je viens de découvrir ton blog. Et cet article me parle plus que tout… Nous nous marions cet été et n’avons toujours pas trancher cette question…
    Comme Julia, je me retranche un peu derrière la loi, ce qui n’a pas l’heur de plaire à Mr.. Mais effectivement, le nom, c’est le patronyme, autrement dit, le nom du père (enfin, pour moi, celui de ma mère…) et on le garde à vie.
    Sur les papiers style carte vitale, je ne sais pas, mais sur la carte d’identité, on peut choisir 1) de ne pas refaire sa carte,2) d’inscrire un nom d’usage (les 2 nom accolés par exemple) à la place du nom d’épouse ou 3) le classique nom de jeune fille + épouse machin.
    Moi je garderai mon nom de jeune fille pour le professionnel : de toutes manières, étant prof, on est toujours rangé dans la case du nom de jeune fille, et puis mes élèves m’appellent déjà Mme, donc je suis trop habituée pour changer. Par contre, pour nos enfants, je prendrai son nom et leur nom.
    Et pour le livreur de pizza, c’est lui qui prend le mien, car il est écrit en premier sur l’interphone!!!
    Voilà où j’en suis…

    • @die andere : C’est sûr que c’est complexe cette histoire de changement de nom ! Trop drôle ton histoire de livreur de pizza ! 🙂

  • En fait, je me marie pour changer de nom : il est trop long : mon père est portugais , il a le nom de ses deux parents; dans ma vie pro, j’ai du le couper en deux car trop écorché. j’ai pris celui de ma grand mère que j’aime bien.
    Si jamais je l’accole à celui de mon chéri, je vais manquer d’oxygène. Donc vive les noms courts!

  • Un commentaire 8 mois plus tard (forcément, je commence seulement à préparer mon mariage, et je m’en viens donc à fouiller les méandres de quelques blogs sympathiques…).
    Personnellement je n’aurais pas eu de problème à changer mon nom pour un nom beau et peu courant. Manque de bol, le fiancé a un nom commun à souhait et pas follement harmonieux. Le mien est rare et Monsieur le trouve très chic (moins pas, mais quand même toujours mieux que le sien…).
    Nous avons conclu dans un premier temps que les enfants que nous aurons porteront mon nom (qui est long et composé !), pas la peine de multiplier le nombre de lettres par 2 en y accolant celui du papa. (En fait pour être plus exacte, c’est LUI qui a conclu qu’il fallait que les enfants prennent mon nom.
    De là évidemment, la question “est-ce que Mme Cassiopée deviendra Mme Chose” ne se posait même plus.
    Un moment il a été emballé par l’idée, lui, de devenir M. Cassiopée. Et puis quand il a compris que officiellement on gardait toujours son nom de naissance et que le nom d’époux(-se), n’était jamais qu’un nom d’usage, il a été déçu et trouvait que ce n’était pas la peine alors… (Du coup, c’est son idée au départ, mais à présent c’est moi qui suis déçue comme il était tout excité, expliquait qu’en plus comme ça il aurait le même nom que ses enfants etc.) Il se disait aussi déjà que sa famille ne comprendrait pas vraiment (et c’est là qu’on se dit qu’on est encore diablement ancré dans des traditions misogynes puisque personne ne trouve à redire lorsque c’est Mme qui change de nom…).
    Il reste la solution la plus probable, qui a été la première envisagée : je serais Mme Cassiopée-Chose et lui sera M. Chose-Cassiopée.
    Réponse dans en novembre 2012 ! ^^

  • alors moi, ça toujours été claire, et pourtant je suis féministe, je change de nom.
    J’ai déjà un nom composé et ceux depuis 23ans(depuis le divorce de mes parents, j’ai voulu prendre celui de maman par “rejet” de mon père). ça été compliquée puisqu’à l’époque ça ne se faisait que très peu et j’ai toujours eu des souci. J’ai donc un nom d’usage sur ma carte d’identité, mon passport, ma carte vitale, mes diplômes et ma vie professionnelle!
    Franchement, c’est pas drôle tous les jours.
    Je prendrais donc avec plaisir et honneur le nom de mon futur mari et de mes futurs enfants et ça ne pose aucun problème d’étaler ma vie au yeux de tous, parce que si je me marie c’est pour crier au monde entier que je suis SA femme!

  • Pour info, sur vos pièces d’identité, il n’y a que votre nom de naissance.
    Si vous choisissez de remplir la case nom d’épouse (qui dans ce cas est votre nom d’usage) il apparaîtra sur le passeport sous forme épouse machin en dessous de votre nom de naissance seul valable légalement pour vous identifier, voter etc.
    Je viens de refaire mon passeport il y a quelques jours. Je vous invite à vous reporter au site de la préfecture. Dans les papiers à fournir à aucun moment vous n’avez à donner un certificat de mariage SAUF si vous prenez un nom d’usage.
    Votre mari peut également substituer votre nom au sien ou accoler les deux noms. Et je vous invite à vous interroger sur les raisons historiques de cette “coutume” elles ne sont pas très flatteuses pour nous…
    Bref c’est un choix personnel mais la loi est claire et les statistiques aussi. Les femmes gardant leur nom ont un meilleur salaire et réussissent mieux professionnellement. Si ça peut vous influencer 🙂

  • Pour rebondir sur ce dit Salhab (juste en dessus) “Les femmes gardant leur nom ont un meilleur salaire et réussissent mieux professionnellement”… Ou les femmes qui réussissent mieux professionnellement sont les plus susceptibles de garder leur nom à la base ? 🙂

    Sinon pour ma petite contribution, j’hésite entre garder mon nom et lui accoler celui de mon futur. Le résultat serait un nom extrêmement connoté régional, ce qui nous amuse… Une chose est sûre : je suis Mme X, je serai peut-être Mme X-Y, mais jamais Mme Y (Mme Y… c’est sa mère !).

  • Ah un sujet qui m’interresse plus que tout !
    JE NE VEUX PAS PRENDRE SON NOM !!!
    La coutume de prendre le nom de son homme c’est juste qu’à une autre époque les femmes étaient juste bonnes à faire des enfants, ne travaillaient pas et donc n’étaient juste que Mme Machin.
    Pour moi c’est une perte d’identité.
    C’est réducteur de devenir Mme Machin (pour moi)
    Notre fille a nos 2 noms, au pire je prendrais les 2 également au mieux je ne garde que le miens.
    Lui me dit que c’est important pour lui.
    Euh oui mais je ne vois pas pourquoi, lui même est incapable de dire pourquoi.
    Moi j’ai des arguments sur le fait que ça me dérange.
    Ca représente pour moi ces femmes qui ne sont QUE la femme du médecin, la femme du pharmacien, la femme du boulanger… qui n’existeraient qu’à travers leur mari
    J’ai un sentiment de titre de propriété, comme s’il achetait une voiture, on change le nom sur la carte grise pour montrer que c’est à nous.
    Eh bien je ne suis pas une voiture.
    Un nom on m’en a déjà donné un.
    Si je change de nom de famille, je change de prénom également, et pourquoi pas de couleur de cheveux !

    Cette histoire de nom m’horripile !

    Après je ne jette pas la pierre à celles qui le font, qui s’en font une joie et compagnie. C’est seulement mon point de vue !

  • Pour ceux qui auraient la flemme de lire le pâté qui suit: j’ai pris le nom de ma femme, et je ne le regrette absolument pas. C’est triste que ça ne soit pas aussi “normal” que le fait qu’un femme prenne le nom de son mari.

    Bon, avec un peu de retard, j’apporte une petite contribution masculine.

    Je me suis marié il y maintenant 4 mois, et ma femme et moi étant tous les deux féministes, n’aimions pas le fait qu’elle prenne mon nom de famille. Mais en même temps, c’est quand même plus sympa d’avoir le même nom de famille pour le léguer ensuite à nos enfants, non?

    Du coup, on a tout envisagé. Ce qu’on aurait préféré, c’est créer un nouveau nom de famille, mélange du mien et de celui de ma moitié. Malheureusement, c’est impossible en France. On a aussi envisagé que je reprenne le nom de famille de ma mère (qu’on aime tous les deux beaucoup), mais c’est légalement très compliqué. Accoler les deux noms? Hors de question, on a déjà tous les deux des noms à rallonge…

    Je rechignais un peu à prendre le nom de famille de ma femme parce que j’avais peur de la réaction de ma famille, surtout de celle de mon père. Finalement, je me suis dit que c’était ma vie, et que s’ils n’étaient pas contents, c’était la même. J’ai pris le nom de ma femme, j’ai eu une discussion sérieuse avec mon père (je ne l’ai pas convaincu, mais il a accepté quand même) et j’ai pris le nom de ma femme.

    La réaction des autres est assez marrante d’ailleurs. En gros, les hommes ne comprennent pas, et les femmes ne savaient pas que c’était possible mais trouvent ça très bien. Mais finalement, les gens que j’apprécie l’acceptent et ça n’a rien changé à mes relations aux autres. J’espère en tous cas que l’exemple d’hommes qui ont fait comme moi va faire bouger les choses et qu’au final, on prendra la décision du nom de famille du couple et des enfants indépendamment du sexe des parents.

    • Soufiene,
      Peux-tu me renseigner sur les démarches à faire afin qu’un homme prenne le nom de sa femme. Mon fiancé et moi c’est ce que nous voulions mais on pensait que c’était impossible.
      Merci par avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *