Pourquoi on a annulé le mariage religieux

Je n’ai vraiment pas écrit grand-chose sur mon second mariage. Bon, et bien je crois qu’il est temps de t’avouer la vérité. Nous avons annulé notre mariage religieux il y a quelques mois.

Ça a été une décision assez difficile à prendre, comme tu peux t’en douter. Aujourd’hui, même si nous sommes soulagés d’avoir pris cette décision, il nous reste un petit pincement au cœur. Je suppose que l’idée d’annuler son mariage, pour d’aussi bonnes raisons soient-elles, n’est jamais très agréable !

De mon côté, les doutes ont commencé avec la préparation au mariage. Comme je te le disais dans une de mes premières chroniques, je ne suis pas croyante du tout. Je te disais aussi qu’on avait trouvé un diacre moderne. J’étais donc ravie d’avoir un officiant ouvert pour notre cérémonie religieuse.

séance photo d'engagement multicolore

Crédits photo : Ben & Aurore - Studio Gaillard

Malheureusement, ça s’est gâté lors de la première séance de préparation religieuse… Déjà, avant d’y aller, nous avons dû, entre autres, regarder un film de 2 heures sur Jésus, qui montrait tous les aspects que je déteste dans la religion : misogyne, évidemment, culpabilisateur, et très “Y’a que Jésus qui a raison, les autres religions c’est naze”. Je n’ai rien dit, mais Loulou a bien vu à ma tête que ça ne me plaisait PAS DU TOUT ! J’ai commencé à avoir un peu peur de ce qui nous attendait : un diacre qui se dit moderne et qui nous fait regarder ça ? Je ne comprenais pas pourquoi !

Je suis arrivée à la séance de préparation complètement stressée. Ça a duré deux heures, pendant lesquelles je me suis mordue la langue pour ne pas réagir à ce que disait le diacre.

A la fin, il a fallu qu’on détermine les dates des prochaines séances.Il n’a jamais voulu comprendre qu’on habitait à Londres, et qu’aller dans le Sud de la France 5 fois pour 5 séances de 2h, c’était difficile pour nous. Enfin, il nous a donné des devoirs pour les prochaines fois : des passages de Bible à lire, notamment sur la relation mari-femme, et surtout sur comment la femme doit être soumise à son mari. Je t’ai déjà dit que je suis plutôt féministe ?

Quelques jours après êtres rentrés, on a reçu un mail du diacre, pour nous demander à quelles dates on pouvait revenir en France faire les autres séances.

Et là, grosse discussion. J’ai expliqué à Loulou que la préparation religieuse ne me convenait pas, que c’était beaucoup trop archaïque pour moi. Loulou de son côté a reconnu qu’il se sentait quand même “marié”, même sans passer par la mariage à l’église, et que effectivement, la préparation religieuse était un peu too much pour lui, qui a une façon particulière de croire.

Évidemment, comme tu peux l’imaginer, ça a été une longue discussion houleuse ! On a pas mal pleuré aussi. Mais c’est un mal pour un bien, car avoir cette grosse discussion nous a amené à parler de la religion, de la façon d’éduquer nos enfants, de la vie après le mariage… Très constructif en somme !

Pour ce qui est de l’annonce à la famille, ça a été assez vite : à part les parents, on n’avait pas encore prévenu les autres. La maman de Loulou a accusé le coup un peu plus difficilement, car elle est très croyante. On a prévu de faire bénir nos alliances bientôt, Loulou y tient.

Voilà ma bride, l’histoire courte et éphémère de notre mariage religieux, avec un petit arrière-goût de regret.

Et toi ? Tu as dû prendre la décision d’annuler une partie de ton mariage alors que les préparatifs étaient déjà commencés ? Comment l’as-tu vécu ? Comment vos proches ont accueilli cette nouvelle ? Dis-moi.


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



68 commentaires sur “Pourquoi on a annulé le mariage religieux”

  • Ca me fait peur de te lire, car je vis une situation un peu inverse, je suis croyante et j’ai été éléevée dans la foi donc pas de soucis pour moi, mais mon petit mari ( nous nous sommes mariés en Février 2013) ne l’es pas du tout.
    Notre mariage a été organisé en 2 mois un peu rapidement parce que nous le voulions et que la situation s’y est prétée mais je garde dan un coin de ma tete l’espoir d’un mariage reliieu un jour.
    Or j’ai trés peur des preparations religieuses, que je sais pouvoir etre assez “fermée” pour quelqu’un n’ayant pas été préparé.
    Donc ca m’inquiete un peu.
    En tout cas. J’espere que la deception n’est pas trop grande pour vous.

    • Bonjour Emelie, ne t’inquiete pas trop tu sais, nous sommes un cas assez particulier (je ne suis pas seulement “non croyante”, je deteste les regligions quelles qu’elles soient aussi). Par contre, il est assez difficile de refaire un second mariage, car ca fait “repetition” pour la plupart des invites. Ce sera surement une ceremonie en petit comite que vous ferez. Mais si tu y tiens, fonce ! Ca ne sert a rien d’avoir des regrets 🙂

      • Mon chéri est assez anti religion aussi… Mais bon. Notre mariage civil s’est déroulé en tout petit comité, parents freres et soeurs et moins de 10 amis.
        Donc le mariage religieux ou laic (a determiner) est attendu… 😉

        • Bonjour Emélie,

          Je sais que tu as laissé ton message il y a bien longtemps, mais je me dis que tu n’as peut être pas encore osé sauter le pas du mariage religieux, et que mon message peut t’aider.

          Mon mari n’est pas croyant. Au moment où je l’ai rencontré, il était furieusement bouffeur de curé, pour des raisons personnelles. Bref, je savais que je ne devais pas me planter si je voulais le faire entrer dans une église un jour – pire, l’épouser à l’église.

          Il n’était pas question pour moi de transiger sur la “qualité” en faisant semblant d’être une catho branchée. Je n’ai pas peur de le dire, je suis catho pratiquante et en plein accord avec Rome, sur tout. J’ai donc choisi de lui présenter un prêtre que je connais, un mec très carré sur la foi et le dogme, mais capable d’en parler à n’importe qui sans blesser (car souvent, c’est là qu’est le problème: la délicatesse). Ils ont bien accroché. Ensuite quand nous avons fait notre préparation au mariage, nous avons pris beaucoup de recul en couple sur ce qui nous avait été dit et ce que nous avions entendu des autres participants. Ça a été l’occasion d’excellentes discussions entre nous, même parfois “nous contre le reste du monde” (il y avait parfois un gap énorme entre certains bisounours de la prépa mariage et des couples qui déclaraient froidement que la fidélité c’était pas leur truc, peut être quelques semaines mais voilà).

          Avec mon mari, nous sommes d’accord sur les fondamentaux: la fidélité justement, l’indissolubilité, l’ouverture à la vie. C’est ce qui compte, avant tout, pour le mariage catholique. Notre mariage religieux a été un moment de joie immense pour moi, et pour lui une merveilleuse occasion de me montrer son amour, qui le poussait à me permettre d’éprouver cette joie. Le prêtre a d’ailleurs souligné la beauté de sa démarche, au début de la célébration. Une façon aussi de rappeler publiquement que ce n’était pas moi qui faisait une concession en épousant un non croyant. Délicatesse, comme je te le disais.

          Six ans après, mon mari ne s’est pas converti par miracle. Il est juste complètement apaisé dans sa relation à l’Eglise, ce qui me permet de vivre ma foi sereinement.

          Voilà, c’est notre histoire 🙂

    • Oh comme c’est triste de devoir annuler ce mariage religieux. Je suis désolée pour vous, mais je pense que j’aurais fait la même chose dans ces conditions. Non croyante moi non plus et ultra féministe, je n’aurais pas pu accepter quelque chose de complètement fermé. Heureusement, nous avons eu un assez bon équilibre entre le côté religieux classique et le côté réflexion sur la vie de couple.

  • Melle Raviole, j’avoue, je suis choquée à la lecture de ta chronique sur la préparation religieuse; je pense sincèrement que vous n’avez pas eu de chance. Le programme qui vous a été donné est extrêmement lourd, alors que votre diacre savait que vous habitiez loin. Je ne lui jette pas la pierre, chaque paroisse a sans doute son propre mode de fonctionnement mais si nous avions eu les mêmes contraintes que vous (étant donné que nous allons nous marier à plus de 700km de chez nous), nous y aurions sûrement aussi réfléchi à 2 fois…
    Notre préparation religieuse s’est déroulée sur un we dans notre paroisse de résidence (tu reçois ensuite une sorte de certificat que tu envoies au prêtre de ta paroisse de mariage). Elle a été faite par un couple de laïques modernes qui nous ont fait réfléchir sur les valeurs fondamentales de notre couple et l’amour de Dieu véhiculé par les textes saints. Nous avons bcp échangé avec d’autres couples sur les difficultés/ joies de la vie à 2.
    Je suis moi même une croyante moderne et les discours misogynes ou archaïques me font fuir.
    Je suis désolée pour vous que vous n’ayiez pas trouvé ce qui vous convenait. Je vous souhaite bcp de bonheur à tous les 2.

    • Je t’avoue que moi aussi j’ai ete tres surprise, car on m’avait presente le diacre comme quelqu’un de tres moderne ! Peut-etre qu’on a pas la meme notion de moderne… Etre “moderne” ne signifie pas seulement de pas etre conte le mariage homo, comme on l’entend souvent en ce moment. Pour moi c’est aussi reconnaitre que la vie d’aujourd’hui est bien differente de la vie d’il y a 2000 ans !

      • Je suis aussi très surprise de ce programme de préparation. De notre côté, nous n’avons même pas lu de texte et très peu parlé de religieux. Nous avons fait la préparation en 2 soirées de 2h30 environ avec d’autres couples. Pendant ces rencontres, on a discuté de la vie à deux, de la foi (qu’est-ce que ça veut dire pour nous), des enfants, de nos projets. On a aussi beaucoup parlé de pardon et de comment garder son individualité dans le mariage… C’était très intéressant je trouve surtout de parler de tout ça avec un couple laic marié depuis 20 ans !!
        Comme quoi nous avons un “vieux” prêtre mais il m’a l’air beaucoup ouvert et moderne que ce diacre !! Surtout que le prêtre est très peu intervenu, il écoutait et nous apportait des pistes de réflexion mais le but c’était vraiment le débat avec les autres couples.

  • Je suis triste de lire ça…
    Surtout que je ne comprends pas déjà pourquoi il ne vous a pas proposé de faire votre préparation à Londres (nous faisons notre préparation spirituelle avec une paroisse francophone aux Pays-Bas alors qu’on se marie en Normandie).
    Ensuite, c’est triste parce que c’est vraiment “pas de chance” parce qu’on peut trouver des prêtres très ouverts et vous auriez pu vivre une expérience vraiment enrichissante…
    Mais ce qu’il faut retenir c’est que votre mésaventure fut constructive et c’est bien ça le plus important 🙂

    • Merci Mlle Gezillig 🙂 C’est vrai que ce n’est pas de chance ! Apres je pense que je suis responsable pour une grosse part. On m’avait survendu le diacre comme etant super moderne, et en fait pas vraiment, ou pas a mon sens en tout cas. Du coup double deception ? Je ne sais pas trop 🙂

  • Effectivement, pour quelqu’un qui se dit moderne, votre diacre n’a pas l’air très ouvert d’esprit ! Je me permets de réagir afin de présenter mon expérience qui est à l’opposé de la tienne, c’est à dire très positive.
    Je suis agnostique, mon fiancé est croyant. Ma soeur vient de se marier à l’église, et sa préparation au mariage religieux s’est passé à peu près comme la tienne.
    Avant d’y aller, j’avais un peu peur de la sauce à laquelle j’allais être mangée. Mais j’ai été très agréablement surprise. La préparation s’est déroulée sur 2 jours, où nous avons discuté de ce qui faisait qu’un mariage durait (écoute, partage …). Nous avons également parlé familles recomposées (la place des beaux parents dans l’éducation des enfants), éducation en général. Ce qui était agréable, c’est que nous avons tous donné notre avis sans y être forcés, et sans qu’on nous impose des idées. Dans ma session, il y avait des remariages, des gens qui avaient déjà des enfants … ça ne semblait poser aucun souci au diacre ! J’ai été surprise par l’ouverture d’esprit des gens qui nous ont fait cette préparation, et je les en remercie !
    Notre diacre nous a laissé le champ libre pour le choix des musiques (on voulait qqch de très peu conventionnel, il est d’accord).On a remplacé le psaume par un chant qui nous convenait mieux.
    J’attends maintenant ma cérémonie avec impatience.

  • Je suis navrée pour toi de voir que vous êtes mal tombé au niveau de la paroisse qui devait vous préparer au mariage religieux surtout venant d’un diacre qui se dit ouvert d’esprit. Dans mon cas, j’appréhendais un peu la préparation au mariage religieux car j’avais lu des témoignages sur des forums de mariées qui étaient comme toi mal tombée au niveau de leur paroisse mais on a eu beaucoup de chance car nous avons eu un prêtre et un diacre très ouverts d’esprit et qui ne nous on pas fait la leçon en nous montrant des films avec des idées archaiques car je pense que ça n’aurait pas plû à mon chéri qui est le moins croyant dans notre couple. J’imagine la déception mais il ne faut pas regretter, vous avez déjà eu un beau mariage, c’est ce qui compte.

  • Ma pauvre, c’est pas très moderne tout ça.
    Je comprends totalement que ça te fasse fuir les discours pareil. Nous n’avons pas eu de WE de préparation au mariage pour des raisons de distances aussi, et notre prêtre l’a très bien pris. A la place nous n’avons que fait 3 séances d’1h avec lui quand nous rentrions chez nos parents pour telle ou telle raison. Nous en avons une dernière pour la préparation de la bénédiction nuptiale. D’ailleurs, quand il a fallu choisir les textes, on a beaucoup discuté avec le prêtre sur le fait que beaucoup de ces textes ne sont pas modernes et nous avons même essayé d’en faire passé des profanes. Verdict, le notre accepte qu’on rajoute un texte profane si ça nous tient à coeur à condition de ne pas supprimer de textes religieux. Et pourtant, notre prêtre est loin d’être “moderne”, il est surtout très ouvert en fait. Tout cela m’a beaucoup soulagé.
    Je comprends ton désarroi, mais qui sait, dans quelques années peut-être vous pourrez tomber sur un prêtre ou diacre bien qui vous donnera envie de rententer cette aventure. Et en attendant rappelez-vous des beaux souvenirs de votre mariage civil !

  • Quand j’ai lu ce que tu as raconté sur le début de ta préparation, je me suis demandée pourquoi le diacre se dit moderne ! J’ai été élevée dans la foi, je me marierai à l’église (catholique, comme ce que tu voulais faire) mais si jamais je devais vivre ce que tu as vécu, j’y réfléchirais… Je ne suis pas une féministe militante, mais je suis pour l’égalité homme-femme, et déjà le fait que le père amène sa fille à l’autel et l’offre au mari (car oui, on sera déjà marié civilement !) ça me dérange ^^ Heureusement, nous allons faire ça dans ma paroisse d’origine (à 300 km de là où je vis actuellement) où tout le monde est ouvert (mais vraiment ouvert, pas comme ce que tu as vécu) et nous allons vivre ça de façon à nous préparer à notre mariage sans aller contre nos convictions. Les choix de textes seront super importants pour aller avec nos idées. J’espère que tu ne penses pas que tous les cathos sont comme le diacre, car non, nous sommes tous des personnes pensant différemment !

  • Comme les autres, je suis navrée pour toi que vous soyez tombés sur quelqu’un de si … je ne trouve pas le mot adéquat … archaïque (?!). Dès notre première rencontre, notre prêtre (qui nous a pourtant été décrit par la suite comme quelqu’un de très traditionnel) nous a dit “je ne vous demande pas d’aller à la messe tous les dimanches mais de simplement laisser une place pour Dieu dans votre vie”. Les préparations en groupe (une trentaine de couples) puis la rencontre de couples (7 couples reçus par le diacre) ont été de véritables moments d’échange (et pas de “devoirs” à faire ^^) et mon Homme, qui était en froid avec la religion jusqu’à récemment, a beaucoup aimé et même bien participé. Je suis en pleine préparation de la célébration (il ne nous reste plus que la prière des époux à rédiger), autant te dire que ça compte beaucoup pour moi et que je comprends ta déception. Est-ce que vous envisagez une petite cérémonie laïque du coup ou seulement la bénédiction de vos alliances ? Je vous souhaite plein de bonheur

  • vous n’avez eu de bol sur le choix de l’officiant. cette personne vous a tout gaché ! quel dommage .
    vous pouvez peut etre celebrer une messe une bénédiction sans tout ça … avec un officant par forcement religieux et pas “homologué” 😉

    ce qui est dingue, c’est que pour nous, notre curé est totalement ouvert et humain, et pas braqué sur la “religion” . c’est moi qui ai insisté pour avoir un mariage religieux et je constate aux préparations que mon fiancé est autant emballé que moi . donc MERCI Mr le Curé !

    c’est malheureux mais finalement LE mariage ne depend que de l’officiant, et vous avez fait mauvaise pioche.

  • Je suis triste et énervée de lire ta mésavanture. Ce qui est bien avec les diacres, c’est qu’ils sont très souvent mariés et donc connaissent les enjeux de la vie de couple mais visiblement ce n’est pas le cas de celui que vous avez rencontrés. Je suis engagée dans la vie de l’Eglise et franchement le premier qui me sort un truc du même genre, je lui rentre dans le lard. Encore des gens qui n’ont rien compris ! Je ne pense pas que le prêtre et le diacre qui vont célébrer notre messe de mariage diront ce genre de choses, j’ai déjà “travaillé” avec eux et ils m’ont l’air modernes pour ce qui est de la relation homme-femme (je dirais normaux même car penser qu’un femme doit être soumise à son époux n’est pas normal!). En revanche, sur le contenu de la cérémonie, je les pense moins ouverts mais je comprends, j’espère juste pouvoir dire des voeux personnels en plus de la formule liturgique pour l’échange des consentements.
    Par ailleurs, je suis sidérée par aussi peu de souplesse, d’autant que cette préparation est très lourde. Quand il n’y a qu’une journée, comme nous mais avec plusieurs sessions par an, je comprends que l’on soit stricte mais autant de rencontres ce n’est pas gérable. De plus, ce n’est pas une séance de rattrapage pour ceux qui n’écoutaient pas ou ne sont pas allés au catéchisme et à l’aumônerie. C’est vraiment un truc qui me dépasse, pourquoi ce n’est pas partout pareil ?! Ca éviterait certains d’être trop zelés. C’est bon je suis énervée !!

  • Je pensais que toutes les préparations religieuses au mariage étaient les mêmes. Nous sommes croyants, lui plus que moi et j’appréhendais un peu ces 2 dimanches de préparation. Mais finalement, c’est un couple qui nous a accueillis. Nous étions 4 couples au total et nous avons très peu parler de religion. Nous avons plutôt réfléchi sur notre couple, la relation homme/femme, comment faire durer le couple etc…c’était vraiment très bien. Nous avons eu juste une séance avec un prêtre pour parler des textes de la Bible que nous utiliserions lors de la messe. Bref, j’ai beaucoup aimé cette préparation et je pense qu’il faudrait un équivalent laïc pour ceux qui ne désirent pas se marier à l’Eglise.

  • J’ai partagé une expérience similaire. Nous souhaitions nous marier religieusement, étant tous les deux catholiques. Nous avons été confrontés à des personnes, non seulement archaïques mais en plus malfaisantes. En ce qui concerne la préparation, le prêtre de notre paroisse n’a jamais réussi à comprendre qu’il m’était impossible de suivre 8 séances de préparation à la suite de 20h30 à 23h30 dans un presbytère sous chauffé lors de mes semaines de chimiothérapie … Aucun aménagement suffisant ne nous a été proposé au vu de ma situation médicale. Quant à la paroisse d’accueil où nous souhaitions nous marier, la personne en charge des mariages m’a tout simplement dit que je devrai faire attention à ce que la foudre ne s’abatte pas sur moi et que si j’étais malade je devais l’avoir mérité … J’ai été plus que choquée et très attristée de ces réaction et je suis dégoutée je pense pour très longtemps. Pour nous, ce sera une cérémonie laïque finalement. Par contre, peux tu m’indiquer comment vous prévoyez de faire bénir vos alliances ? Nous y tenions beaucoup mais les deux paroisses en question nous ont dit que c’était impossible …. Merci d’avance de ta réponse et bon préparatifs !

    • Je me suis déjà pris la tête avec une animatrice d’un autre secteur qui avait rétorqué à une enfant qui disait qu’elle cherchait du réconfort auprès de Jésus parce que deux personnes venaient de mourir dans sa famille, que Jésus n’était pas là pour nous réconforter mais que nous devions l’aimer à point c’est tout. Ca a été houleux, pas de doute que je t’aurais démonté la personne qui a osé te dire que si tu as été malade c’était de ta faute. Je suis scandalisée !!!

    • Quel scandale que ce tu relates dans ton commentaire Féerie! Comment peut-on être une personne d’Eglise et être à ce point à côté de la plaque ?! Malheureusement un simple sourire bienveillant est manifestement parfois plus difficile à produire qu’une méchanceté. Quelle tristesse.

  • c’est dommage…
    je suis comme toi, pas vraiment croyante, assez féministe sur les bords
    mais malgré une préparation que l’on peux juger lourde 17 heures de rencontre diverses et 1jour et demi de retraite, imposé par le diocèse de Versailles réputé pointilleux
    et bien justement ce n’étais pas trop religieux, il y a eu de bon conseils et cela a ouvert la porte a diverses discussions. la preuve durant toute cette préparation nous n’avons pas une seule fois ouvert la bible.
    bref je suis heureuse de me marier a l’église le mois prochain

  • Je comprends parfaitement. Le cheminement pour moi est différent.
    M. futur marié est “d’origine bouddhiste” mais non pratiquant. Quant à moi, je suis de famille catholique, mais non pratiquante également.
    J’avais fait baptisé mon fils aîné très naturellement, pour mon 2ème c’était plus pour faire comme le grand mais cela me convenait quand même… Quant à mon dernier, là, je ne sais pas : j’ai fait pour faire… Parce que la famille entière se déplace, et que je voulais ce la pour lui, parce que je voulais faire comme ses frères, parce que… Je ne sais pas trop !!! Mais j’ai bien failli annuler.
    Bref, cela a mis en évidence que pour notre mariage, ce serait sans l’église.
    Oui mais voilà… Le mariage a l’église ça fait mariage. Je ne parle pas du symbole mais de l’ambiance. La mairie, cela va vite. C’est une formalité.
    Et là, je tombe sur tous ces articles sur le mariage laïque. L’idée a du faire son chemin… Et s’est faite une place dans mon programme du D-Day.
    J’avoue que je ne sais pas trop comment gérer cela, et que M. Futur Mari est assez réticent (mais je le connais, après il me dira que j’avais raison)… Quant à la famille ? “kesce ke ce truc là ?” Mes amies, quant à elle, sont partantes… Il faut à présent organiser ce petit moment 😉

    Si vous avez un petit pincement au coeur, pourquoi ne pas tenter une mini cérémonie laïque avec vos plus proches ?

  • C’est vraiment triste de devoir annuler à cause d’une seule personne. Je comprends tout à fait que tu sois refroidie par cette expérience qui aurait sans doute fait fuir les plus croyants.
    Je suis croyante et pas du tout féministe mais celui qui viendra me parler de la femme soumise à son mari, verra de quel bois je me chauffe!
    Le prêtre de mon mari, réputé plus tradi qu’un tradi, à longuement discuté avec nous pour comprendre notre vison du couple, de la famille et de la religion, et il s’avère qu’il est en fait parfois plus moderne que nous! Pas de discours moralisateur car il estime que n’ayant jamais vécu en couple, il n’a pas de leçon à nous donner, juste des conseils pour que tous les hommes puissent vivre en paix ensemble, pas de devoir obligatoire, juste des suggestions de lecture. Notre préparation se déroule chez nous, autour d’un bon plat et d’un verre de vin, comme avec un ami, Sauf que celui-ci nous parle de choses très profondes et de son expérience avec Dieu.
    Personnellement, je ne fréquente que rarement la paroisse la plus proche de chez moi car je ne m’y retrouve pas. Mon église se trouve à des kilomètres. Si j’ai un conseil à donné, prenez le temps de choisir votre prêtre pour la préparation, il faut vraiment se sentir à l’aise car un mariage religieux, ça ne se subit pas.

    • Tout d’abord même si j’aime énormément ce blog, je ne commente jamais, c’est donc exceptionnelle parce que je suis profondément croyante et que ce que je viens de lire dans cet article me choque un peu.
      L’Eglise demande aujourd’hui 1 an de préparation et ce n’est pas pour embêter les fiancés loin de là! C’est pour construire quelque chose de solide, rappelons ici que le mariage catholique est indissoluble. Après la préparation au mariage dépend beaucoup des paroisses mais si le fond reste toujours le même.Comment voulez-vous vous marier à l’Eglise sans vouloir connaître Jésus et lire la Bible? N’est ce pas de l’hypocrisie?

      Par ailleurs, dire que l’Eglise est misogyne c’est juste rien connaître de la foi catholique. Relisez le passage qui parle des femmes soumises à leurs maris, pour comprendre le contexte il faut lire les paragraphes qui précède et qui suive! “Mari aimez vos femmes comme le Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle” Le Christ est mort sur la croix pour cet amour! Alors excusez du peu mais je ne sais pas qui dans l’affaire à la place la plus facile. Je pourrai vous en citer d’autres mais ce n’est pas l’endroit pour faire de la philosophie.

      En tout cas je salue votre geste et je peux comprendre que cela soit difficile…

  • Je suis assez surprise de lire ceci sur la préparation religieuse et son organisation. Nous venons juste de finir la nôtre à Londres où nous habitons aussi (avec la paroisse française), et cela consistait juste sur une séance centrée sur le couple avec d’autres couples (plutôt échange et gentille thérapie de groupe que bourrage de crâne religieux), une séance sur le sacrement, toujours en groupe (mais heureusement ça ne durait que 3h car ce n’était pas très dynamique comme session) et 2 rendez-vous avec le prêtre de la paroisse française de Londres. Pour nous aussi, pas d’ouverture de bible ou de lecture de textes. Le dossier est ensuite géré depuis Londres et envoyé à la paroisse en France, et nous avons juste vu 1 fois le prêtre qui officiera la cérémonie (ils n’ont pas posé de problème pour une préparation dans une autre paroisse). Etant donné votre expérience, je comprends que vous ayez remis en cause votre mariage religieux, je pense que nous aurions fait pareil. C’est vraiment dommage de tomber encore sur des personnes qui vont dégager cette image de la religion et en détourner les gens. Je ne suis pas pratiquante et j’avoue de pas encore trop savoir ou en est ma croyance aussi, mais j’avais était positivement surprise par notre préparation a Londres (même si il y a toujours quelques petits trucs qui font tiquer parfois).

  • Bilan de mon mariage religieux :
    – 6 prêtres ou diacres
    – 13 rdv dont 4 personnels 2 avec couple accompagnant 2 messes (on en a zappé 1) et 5 en groupe
    Pourquoi me diras tu ? Par ce que l’on a fait 2 préparations au mariage religieux, et pas par croyance …
    Cela serait un peu long à tout expliquer, bref j’ai donc vécu 1 préparation religieuse géniale et 1 plus “traditionnelle” (comme la tienne). Verdict nous ne nous sommes pas reconnu dans la 2ème mais la 1ère donnait envie d’aller à la messe (si si je t assure) : équipe dynamique parlant échangeant des problèmes de couple dans la vie de tous les jours. Bref tout cela pour dire que la préparation à un mariage religieux dépend beaucoup de l’équipe qui l’anime. Et le mélange des 2 nous à permis d’avoir une vrai réflexion spirituelle sur notre foie. Comme quoi… et nous avons eu une cérémonie au final qui nous ressemblait et qui faisait participer les 2 équipes. Feras tu une cérémonie laïque en remplacement ? Tu pourras ainsi mettre 1 ou 2 textes plus religieux pour ta belle maman (comme la prière de Mère Teresa : “Je t’aime tel que tu es.” ) Bon courage !!

    • Nous sommes deja maries en fait ! Nous nous sommes maries l’annee derniere a la mairie puis ceremonie laique avec plein d’invites. C’est ce mariage que je raconte dans mes articles “les astuces de mon mariage arc-en-ciel” 🙂

  • Je rejoins toutes les personnes qui te dise “pas de chance” car à la lecture de ton article c’est vraiment ça! Je suis croyante et mon futur mari aussi, nous avons eu la possibilité de discuter avec plusieurs pretres et on peut s’apercevoir que des interprétations existent et elles peuvent être divergentes selon les pretres (mon futur mari a été marié et divorcé civilement il y a quelques années et suivant le pretre on a vu que cela pouvait etre un probleme qui est difficile a expliquer visiblement…) Concernant notre préparation au mariage, nous avons echangé avec d’autres couples sur la vie à deux essentiellement et les sujets étaient plutot basé sur la gestion des conflits, notre projet de vie, si tu es en accord avec les pilliers (et pour ca pas besoin non plus d’etre croyante (liberté, fidélité, indissolubilité, fécondité) il est tout a fait possible de se marier à l’église et que ca ait du sens pour vous deux… En tout cas, c’est dommage d’avoir encore ce genre de difficulté et l’eglise devra certainement faire le point sur certaines interprétation et manière de faire qui ne sont pas cohérentes entre elles… peut etre connaissez vous des amis pour qui la préparation a été plus en adequation avec vous et que vous pourriez préparer dans cette paroisse…( perso nous avons fait la préparation dans notre paroisse mais c’est un prêtre que nous connaissons qui nous marie)

    • Ce serait un peu complique pour nous de recommencer tout le processus car nous habitons en Angleterre, et il y a peu d’eglises catholiques la-bas !

    • Je me suis deja mariee il y a un an avec ceremonie laique 🙂 Le mariage religieux c’etait un second mariage, avec uniquement la famille proche, pour faire plaisir a mon mari et a sa mere qui sont tous les deux croyants 🙂

  • Quelle tristesse de rencontrer des personnes comme celle que tu as croisé … mais en même temps, pourquoi vouloir se marier dans un lieu dont on est pas prêt à suivre les traditions et le message ? (Autre petit point : pour avoir lu les textes Saints traitant des relations homme/femme, aucun n’est mysogine pour peu qu’on les lise correctement en prenant le temps de les analyser 🙂 )

  • Je me retrouve dans ce que tu dis. Nous du coup c’est l’inverse, on a laissé tomber la prépa religieuse à coté de chez nous pour aller à celle du lieu du mariage à 500km ! Moderne, sympae et tout, alors qu’à coté, ils nous harcelaient limite pour les nouvelles dates, et surtout, beaucoup trop tradis pour nous (pas de lit commun avant le mariage, nan mais il est qui pour dire ça ? , et tout le tintouin religieux très très, trop tradi…), pour qu’ils me lachent la grappe, j’ai fini par dire qu’on ne se mariait plus…

    • C’est vraiment malheureux de dire ca ! Apres faut pas s’etonner que la religion soit en perte de vitesse avec ce genre de reactions… Heureusement la nouvelle generation est un peu plus maligne, comme Mlle Medicis !

  • Je suis tout d’abord chaque jour un peu plus surprise par le nombre de Français(e)s qui sont croyants et pratiquants…! Pour un pays qui insiste aussi fort sur la laïcité de ses institutions, je trouve ça toujours surprenant de voir à quel point beaucoup de ses citoyens restent ancrés dans la religion 😉

    Bref, cela mis à part, je trouve cela triste pour ton mari… Devoir annuler cette cérémonie à laquelle il tenait tout ça parce qu’un diacre procédurier avait décidé d’avoir son petit système désuet, c’est vraiment dommage…
    L’idée d’une cérémonie laïque n’est peut-être pas si mauvaise dans votre cas effectivement 😉

  • Compte tenue des conditions :
    Bravo d’avoir eu le courage d’annulé !
    et surtout, vu le mega hyper giga top “mariage arc-en-ciel”, j’espere que le “petit pincement au cœur” va s’estomper très très vite !!!!!!

  • Je ne suis pas croyante mon conjoint non plus, mais j’était très étonné de ta préparation beaucoup de personnes autour de moi l’on faite et sa n’avais rien a voir, plus moderne justement, très peu de religion dans les séances, la seule chose c’est qu’il offrait la bible a celui qui n’était pas croyant car souvent il n’est pas baptisé.

  • Je comprends très bien ta réaction, mais je ne comprends pas pourquoi une annulation pure et simple, vous avez essayer une autre paroisse, un temple protestant(parfois plus souple) ? Nous sommes de Valence , et ici le pasteur se déplace même pour les cérémonies en plein air!Bon courage pour la suite des préparatifs!J’attends de nouveaux articles Drômois avec impatiente!^^

    • L’annulation plutot que le report a trois raisons :
      – d’abord on est deja maries
      – ensuite on habite a londres, donc on ne revient pas toutes les 5 minutes en France
      – le mariage religieux c’etait pour faire plaisir a mon mari et a sa mere
      Et vu la mauvaise impression que j’en ai eu, et les prises de tete avec mon mari, je n’ai pas franchement envie de recommencer ailleurs ^^

  • Pour aller un peu à contre-courant des autres commentaires : moi j’ai trouvé votre mariage civil si beau, coloré, inventif, gai… que je me demandais comment vous pourriez faire aussi bien sinon mieux pour le mariage religieux ! Je pense que ça vous fait déjà de très beaux souvenirs (en tout cas sur les photos, vous avez l’air d’en avoir profité à fond !).

    Pour aller dans le sens des autres commentaires, moi je me suis mariée à l’église sans être à fond dans la religion et j’ai eu plutôt de la chance. Seulement trois séances (et comme on est pourris gâtés, on trouvait déjà que ça faisait beaucoup, trois séances à une heure et demi de chez nous !) et même si on a eu quelques discours un peu caricaturaux (du type c’est mieux que la femme soit au foyer pour veiller aux -nombreux- enfants) (je dis ça, j’ai un bébé et pas de travail, alors j’en suis pas loin non plus), c’était plutôt ouvert et respectueux… et on n’a pas eu de devoirs à faire ! Je pense vraiment que vous n’avez pas eu de chance…

    • Merci beaucoup pour ton message Dame Apollon, ca me touche beaucoup tes compliments sur notre mariage civil/laique 🙂
      Je pense qu’on a vraiment pas eu de chance pour ce diacre !

  • Chère Mlle Raviole, on sent bien que cet épisode a été douloureux, et l’est peut-être encore un peu Cependant, en simple lectrice très extérieure, c’est ton mariage qui m’a le plus touchée (bon il est proche de ce qu’on a envie de faire faut dire), je l’ai trouvé magnifique, simple, plein d’amour, et dans cette forêt… bref. Que la préparation ait été compliquée et que tu n’aies pas envie de chercher un autre diacre moins exigeant relèvent je pense de tes convictions et c’est normal de les respecter (à mon avis hein!) pour son mariage. On n’a pas envie de se marier en ayant l’impression d’une “mascarade” ou pour faire plaisir aux autres. On se marie parce qu’on aime sincèrement et je crois pas qu’on ait spécialement envie d’être dans le “mensonge” ce jour-là (par rapport à ses propres idées j’entends). Après si la déception est trop forte ou les regrets se faisant trop ressentir, rien ne vous empêche de chercher the bonne personne et prendre votre temps pour ré-organiser ce mariage (en prenant garde de n’en parler au proche seulement une fois que tout est calé avec le diacre etc). bisette

    • Un gros MERCI Mlle Khaleesi, tu as parfaitement compris mon ressenti ! Effectivement j’ai adore mon premier mariage, et effectivement j’ai ete un peu trop echaude par la preparation du second pour avoir envie de retenter l’experience juste pour faire plaisir a (un peu) mon mari mais surtout beaucoup a ma belle-mere !

  • Je suis croyante ET ultra féministe et j’applaudis pour votre décision ! Je t’admire t’es restée calme, moi je lui serais rentrée dans le lard à ce diacre. Et j’aurai imposé mes conditions. Non mais ! Moi j’ai déjà pris ma décision, ce sera cérémonie laïque, mais avec quelques textes de la bible qui me plaisent. Après tout, on peut très bien inventer sa propre religion 🙂

    • Haha tu n’imagines pas a quel point j’ai du me retenir de parler ! Il a du croire que j’etais muette, vu que je ne faisais que hocher la tete a chaque fois qu’il me posait une question 😉

  • Cette chronique m’a beaucoup fait rire car je me suis reconnue dedans. En effet je vais me marier dans deux mois et une cérémonie religieuse est prévue. Et comme toi je ne suis pas du tout mais pas du tout croyante! Je déteste assister à des messes et je ne me reconnais pas dans le discours religieux (même si – il faut bien l’avouer – il est à la base de notre morale judéo-chrétienne!). Je me suis donc pas mal torturé l’esprit avec cette cérémonie religieuse qui est surtout voulue par ma future belle famille mais aussi par mon futur mari qui lui n’est pas croyant mais attaché au symbole. En fait ce qui me tuait, c’était de passer pour une hypocrite et de parader à l’Eglise en jurant que j’élèverai ma future progéniture dans la foi chrétienne alors que je m’en contrefiche (nul besoin de la religion pour avoir des valeurs). J’en ai pas mal discuté avec ma mère, athée comme moi, et elle m’a dit qu’il ne fallait pas s’attarder sur le côté religieux mais sur le symbole de la cérémonie, et au lieu de se dire qu’on se marie devant Dieu si cela nous gêne, mieux vaut se dire qu’on se marie devant l’Eternel si ça nous convient mieux. Et là les choses prennent du sens, parce que j’ai beau être athée, je dois admettre que le mariage religieux est quand même mille fois plus beau et plus chargé en émotion qu’une banale union civile en mairie bouclée en quinze minutes chrono. Donc…j’ai pris sur moi et finalement je me dis que finalement ce sera une belle cérémonie qui restera à jamais gravée dans nos mémoires. A lire ton article, on sent quand même un peu de déception. Tu aurais peut-être dû maintenir le mariage religieux non? Parfois il faut faire des sacrifices pour contenter la famille et/ou la belle famille et arrêter de se prendre la tête 🙂

    • Non ca va en fait pour la deception, a vrai dire c’est plutot l’idee d’annuler un mariage plutot que d’annuler la ceremonie religieuse qui m’a un peu ennuyee !
      Et pour toi, c’est dommage qu’il soit un peu tard, car dans ton cas je trouve que la ceremonie laique est parfaitement adaptee !

  • Je suis désolée pour vous que cela se soit terminé ainsi, mais vous avez raison : mieux vaut annuler que de brader le sens du mariage à l’église.

    En même temps, je pense qu’il est difficile en quelques séances de réfléchir à ce que cet engagement implique dans une vie, surtout s’il faut expliquer les bases de la foi – ce que ce diacre a sûrement essayé de faire maladroitement.

    Il aurait dû rappeler que c’est l’Église qui a fait cessé les mariages arrangés, que des femmes suivaient Jésus au lieu de faire la popote… Jésus, plus libérateur que Beauvoir ! =P

    Félicitations pour votre mariage,
    Soyez heureux !

  • Bonjour,

    Je suis triste de voir qu’il y ait encore autant d’hommes d’Eglise aussi archaîques (et débiles….)
    Je suis en plein questionnement sur église ou pas église. On a s’est déjà décidé on a réservé la date, mais je ne suis pas sure que ça me convienne. Je ne suis pas pratiquante et pas sure d’etre croyante. J’ai toujours pensé que je voudrais me marier à l’église, mais là je doute;.. Help !

    • Coucou mlle Simplette,
      Pourquoi tant de doutes ? Il faut se jeter à l’eau ! ^^
      Plus sérieusement, il ne faut pas hésiter à aller parler au prêtre qui va (peut-être) vous accompagnez de vos doutes et interrogations…

      La préparation du mariage à l’église permet de se poser pour réfléchir vraiment au sens du geste que l’on pose (notamment car il est indissoluble, c’est un “oui” pour l’éternité !)

      Bonne route !
      Encore félicitations !

  • Bonjour, Je comprends la décision que vous avez prise. Je tenais au mariage à l’église pour différentes raisons. L’une d’entre elles était que la mairie où nous nous sommes mariés est minuscule et seuls nos témoins et familles proches pouvaient rentrer. Mais nous avons fait une préparation religieuse longue et fastidieuse à côté de chez nous : 4 ou 5 réunions en groupe, nous avons du aller à la messe, partager un repas, puis vu le prêtre encore 4 fois. Le discours misogyne du prêtre nous a choqué mon mari et moi ! Nous avons rencontré également 2 fois le prêtre qui nous mariait en Normandie.
    Si les premières réunions peuvent être utiles pour de jeunes couples qui ne se seraient pas poser toutes les questions avant de se lancer, les intervenants de notre paroisse attendaient clairement des réponses conformistes de croyants pratiquants, ce qui n’est pas notre cas car nous avons une vision plus libre et ouverte du catholicisme. En somme, si c’était à refaire, peut-être que nous aurions choisi la cérémonie laïque. Dans notre cas, les faire-part était envoyé lorsque nous avions commencé la préparation donc il n’était pas question de changer, même si mon mari m’a avoué le faire pour moi mais ne pas supporter le discours que l’on nous a tenu.

  • Salut

    C’est vraiment dommage que ça ce soit passe ainsi… C’est vrai que le diacre aurait pu vous faciliter les choses sachant que vous habitiez loin…
    Mon cheri est bouddhiste, respecte ma religion et c’est pourquoi il a accepté le mariage a l église pour moi…
    Nous avons rencontré le prêtre qui a été très ouvert, on va passer deux soirées + une soirée à la messe. Ensuite nous reverrons le prêtre pour organiser le jour j. On aurait pu avoir pire. Cheri ça ne l a pas dérangé plus que ça non plus… Nous ferons également une cérémonie bouddhiste pour prier les ancêtres qui n a rien de religieux.

  • Les séances de préparation avec diacre ou prêtre sont un peu comme une piqûre de rappel pour les couples dont l’éducation et la pratique religieuse remonte à quelques années.
    Il y a des prêtres plus ou moins modernes certes, mais il faut garder à l’esprit que se marier à l’église ça n’est pas simplement faire une cérémonie dans un authentique bâtiment de style roman avec le cachet des vieilles pierres, c’est aussi se jurer fidélité devant un représentant de l’Eglise (et donc, Dieu), ce qui demande un minimum de conviction !
    Heureusement que la préparation est là, avec ses contraintes, et il ne faut pas avoir de regret de ne pas se marier à l’église, si l’on n’est pas pratiquant !

  • Coucou,

    Ca me fait peur de te lire, nous avons prévu notre union dans une autre paroisse que celle de notre ville.

    Le pretre doit nous contacter afin de convenir d’un rdv d’ici la fin de l’année. Mon chéri et moi nous ne sommes pas pratiquant mais nous souhaitons nous marier à l’église car nous trouvons que c’est beaucoup plus personnel qu’à la mairie.

    J’appréhende beaucoup et si le pretre refusait de nous marier 🙁

    • Si vous êtes croyants (donc que le sacrement a un sens pour votre foi), que vous adhérez à la signification du sacrement, et que le prêtre qui vous rencontre n’est pas un vieux qui ne marie que les pratiquants réguliers (selon là où il est, il peut ne plus avoir de boulot !), ça devrait bien se passer 😉 Tout le monde ne tombe heureusement pas sur que des conservateurs.

  • Je croise les doigts pour que tout se passe bien pour vous. Dans notre couple, c’est mon mari qui n’est pas pratiquant (mais croyant, et parfois il veut bien aller à la messe avec moi ^^). Cela n’a pas posé de problème aux personnes qui nous ont accompagnés pendant quelques mois.

  • nous avons constitué le dossier et un premier échange téléphonique avec le pretre qui a l’air super sympa. On pense etre marié par un Diacre dans l’autre paroisse. J’espère aussi que cela ne posera pas de souci car nous avons déjà reservé la chapelle ainsi que bloquer la date à la paroisse du lieu ou nous nous marions

  • salut,
    je viens de lire cette article et je suis très choquée par l’article et les commentaires. le mariage a l’église implique un minimum de foi et donc non ce n’est pas fait pour les personnes non croyantes.
    regarder un film sur Jésus qui te montre “les aspects que je déteste dans la religion : misogyne, évidemment, culpabilisateur, et très « Y’a que Jésus qui a raison, les autres religions c’est naze »” c’est sur on voit de la motivation et du respect dans tes propos. Non le mariage a l’eglise ce n’est pas que pour faire jolie et est en lien avec “ces aspects tu détestes dans la religion « Y’a que Jésus qui a raison, les autres religions c’est naze »”. un article sans aucun respect pour le sens du mariage a l’eglise car si pour toi regarder un film sur Jésus, lire des passages la Bible n’a aucun sens pour une préparation au mariage religieux … tu as bien fait d’annuler.

  • Un mariage religieux demande un minimum d’ouverture à la foi, et la foi peut venir à tout âge. Je regrette que beaucoup d’entre vous est une image vieillissante de l’Eglise et du vrai message que l’Eglise véhicule qui celui que vous recherchez toutes dans vos mariages : l’Amour!
    Certaines paroisses sont peut etre parfois maladroites et froides mais ne cataloguez pas tout le monde. Vous vous dites ouverts à tous et donc vous souhaitez un mariage laîque car vous défendez l’idée de rester libre de vos pensées alors commencez par respecter ceux qui ont besoin de croire.

  • Bonjour, voilà je sais que vos post sont anciens, mais en ce qui me concerne je me marie dans quelques mois (faire-part envoyés, prestataires réservés…) et cette semaine, la paroisse où nous habitons nous dis que nous sommes en retard dans le dossier administratif et que peut être nous ne pourrons pas nous mariés à la date prévue… nous avons déjà fait les séances de préparation au mariage il y a plusieurs mois et on ne nous avais pas dit qu’il y avait d’autres choses à faire… je suis affligée. Je me sens triste et rejetée par ma communauté. Imaginer devoir annuler l’église serait pour moi un cauchemar… je ne comprends pas… comment est ce possible?
    Avez vous vécu une expérience similaire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *