“Quand mon fiancé s’est soudain mis à douter…”

Je m’appelle Mademoiselle Illogique, j’ai 24 ans et dans 2 mois et demi je dois épouser Monsieur Patience.

Aujourd’hui, je veux partager avec toi, jeune et naïve bride-to-be, que la période des préparatifs mariage n’est pas toujours toute rose et pleine de paillettes, et que le stress, les doutes et les ascenseurs émotionnels peuvent te surprendre au moment où tu t’y attends le moins.

Emotions mariée LMLa Photos

Crédits photo : LMLa Photo

Au moment dont je veux te parler, nous sommes à J – 4 mois, et tout va pour le mieux : les préparatifs avancent bien comme il faut, et on se dirige petit à petit vers le fameux D-day.

Nous n’avons pas de soucis budgétaires, les prestataires sont réservés, nos parents nous aident autant qu’ils peuvent tout en respectant nos choix, ma Précieuse et le costume de Monsieur sont choisis et commandés, ainsi que les alliances… On pourrait croire qu’il suffit de se laisser porter doucement vers la ligne d’arrivée.

Mais non.

Ce soir-là, alors que je discute avec l’Homme, qui n’avait pas l’air d’aller très fort moralement, voilà que tout d’un coup (bon, en fait non, ça a pris un certain temps pour en arriver là, mais je ne vais pas non plus te raconter les détails inutiles) il me fait part de ses doutes par rapport au mariage.

Peut-être que je ne suis pas LA bonne, il ne sait plus trop où il en est (je te passerai aussi le détail de tous ses questionnements, ça n’a pas grand intérêt ici).

Et là, je te prie de croire que mon monde s’est écroulé brutalement. Je me suis vue devoir tout annuler, expliquer à nos proches le pourquoi du comment, avoir sur la conscience les acomptes versés par nos parents…

Mais la conversation était lancée. Il a pris le temps d’attendre que je me calme un peu (oui, parce que tu t’en doutes, j’ai beaucoup pleuré, sur le coup), et puis il m’a raconté et expliqué comment il en était arrivé là. Il s’est excusé un million de fois de ne pas en avoir parlé plus tôt, mais il fallait qu’il se décharge de ce poids avant qu’il ne soit trop tard. Et tout ça, je l’ai bien compris.

Et puis là, miracle, la magie de la conversation a opéré !

Après s’être déchargé de tout ça verbalement, ses doutes se sont petit à petit estompés (la conversation a quand même duré au moins 2 bonnes heures). Finalement, il m’a refait une déclaration magnifique, me disant qu’il voulait être avec moi pour la vie. Et là, au beau milieu de cette conversation douloureuse, le voilà qui se lève et me demande en mariage avec ma bague de fiançailles, qui était posée sur la table de nuit !

Evidemment, j’ai dit oui. Enfin, je dis ça, mais j’étais tellement chamboulée que j’ai commencé par dire “Je ne sais pas”, puis “Peut-être” avant de, enfin, finir par dire “Oui”…

Pourtant, même après ça, j’ai été mal à l’aise pendant plusieurs jours, sans arriver à mettre un mot sur mon angoisse.

Et même en cherchant sur la blogosphère, impossible de trouver des infos/témoignages/recettes miracles à propos des doutes du futur marié. Parce que bon, trouver des articles qui parlent de nos doutes de futures mariées, c’est pas très difficile. Mais du coup, comment on sait comment réagir, face à leurs incertitudes à eux.. ?

Étant moi-même passée par une période de doutes il y a quelques temps, j’ai une vague idée de ce qu’il a pu ressentir, mais seulement vague, parce que finalement ils sont partis comme ils étaient venus : je sais que je l’aime et que je veux faire le plus long chemin possible avec lui.

Alors après ça, oui, j’ai été inquiète. Vis à vis de ses sentiments, et de ce qu’il pouvait encore se passer dans sa tête…

Aujourd’hui (environ un mois après), c’est du passé. Mais j’ai traversé quelques jours très difficiles, avec des angoisses régulières et le besoin de lui en reparler sans arrêt (heureusement, mon chéri est un homme merveilleux et il a su se montrer très compréhensif). Je me dis que si je peux faire profiter de mon témoignage d’autres fiancées qui vivent, comme moi, les doutes de leur futur mari, il ne faut pas hésiter !

Ce que j’ai ressenti, pour moi, ça s’explique par une perte de confiance.

En me disant tout ça, il m’a fait vraiment peur et un morceau de suspicion s’est immiscé dans un coin de ma tête, me répétant “Est-ce que tu es vraiment sûre qu’il va vouloir de toi toute ta vie ?” (Il faut savoir que j’ai un grave défaut de confiance en moi, c’est une chose sur laquelle mon fiancé travaille depuis qu’on se connait). Alors finalement, pour se sortir de là, il faut simplement reprendre confiance dans l’homme qu’on a choisi (oui, j’ai dit “simplement”, mais reprendre confiance, ce n’est jamais instantané).

Attention, je ne dis pas que j’aurais préféré qu’il ne me dise rien ! Au contraire. En me disant tout ce qu’il avait sur le cœur, il a montré qu’il me faisait vraiment confiance, et s’est libéré du poids qu’il portait (parce que quand on parle de ce qui va pas, ça suffit souvent à arranger les choses !). C’était un passage obligé qui a été dur pour tous les deux, mais comme on dit, ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts.

Et la confiance, ça se retrouve !

Et toi, tu as dû faire face aux doutes de ton fiancé à propos de votre mariage ? A quel moment son stress s’est-il manifesté ? Comment as-tu réagi ? Raconte ! 

A propos de : LMLaPhoto
LMLaPhoto, c’est une photographe passionnée, fraîchement arrivée dans le monde de la photo, pour son plus grand bonheur, et peut être bientôt le vôtre. Passionnée également par les mariages, elle adore retranscrire à travers ses photos, toutes les émotions ressenties lors de cette merveilleuse journée. Dans un style de photoreportage, elle aime se faire discrète pour capter tous les moments intenses de rires, de larmes,…, de joie.

Pour en savoir plus : www.lmlaphoto.net



9 commentaires sur ““Quand mon fiancé s’est soudain mis à douter…””

  • Oula … je n’imagine que trop bien ce que tu as du ressentir… Lors de mon premier mariage, une semaine avant , j’ai eu à gérer ce genre de crise bien que différente car mon ex mari ne s’exprime en général pas beaucoup. Mais il était tellement distant et étrange que j’ai fini par lui demander si il était toujours certain de se marier… il m’a dit oui, je sais que ca te tient a cœur. Ca m’a vraiment choqué d’entendre ça. Nous en avons parlé mais sans creuser véritablement au contraire de toi et ton fiancé et finalement nous nous sommes bien mariés. Aucun regret malgré notre divorce mais je pense aujourd’hui qu’il s’est réellement marié pour satisfaire mon envie de devenir son épouse.
    Du coup j’ai appréhendé pour mon deuxième mariage mais au contraire de mon ex mari, Mr Goldorak a été emballé du début à la fin, s’est investi et n’a jamais montré une seule seconde de doute 🙂

    Je te souhaite un merveilleux mariage 🙂

    • Merci pour tous vos gentils messages !

      Je vous rassure tout de suite, depuis, plus d’ombre au tableau, on est repartis du bon pieds, encore plus amoureux qu’avant !

      Et oui, je sais que même si ça a été un moment difficile à vivre, c’était un “passage obligé” qui nous a permis d’être vraiment sûrs et confiants dans notre choix et finalement, on est maintenant très sereins à l’approche du grand jour =)

      Bon mariage à celles pour qui ça approche, et que du bonheur à celles qui sont déjà mariées !

  • Coucou Melle Illogique, je suis rassurée par la fin de ton histoire, moi j’ai eu droit à un “je suis pas pour le mariage, t’as vu mes parents”… Pourtant les parents de M.Ange sont mariés depuis un peu plus de vingt ans mais pas de tout repos au point que même lui souhaitait les voir divorcer… Moyen dans ce cas de parler mariage… mais bon j’y suis arrivée. Je reprends mon blog, je note sur mon cahier de faire un article sur le sujet ^^
    Bonne continuation ^^

  • aïe aïe aïe! Ca c’est un moment dont on se passerait bien n’est ce pas? Je comprends ton désaroi pour avoir vécu la même chose (et moi sa reflexion n’a pas duré 2 heures comme pour toi mais 4 jours d”enfer!) Mon chéri est quelqu’un d’exeptionnel mais il a un gros problème avec tout ce qu’il peut l’enfermer dans quelque chose de figé où il perdrait de son autonomie (moi aussi en fait mais je le gere mieux que lui) et le mariage fait parti de cet enfermement à vie (selon lui). Problème… il n’arrivait pas à s’imaginer vieux avec moi! (mmmmm une bonne petite douche froide pour moi sur le coup) et du coup il s’est posé des questions! Après avoir pleuré comme une malade (pas devant lui, ça aurait été le meilleur moyen de le faire flipper encore plus si il voyait en mes larmes, une dependance de ma part), je me suis calmée, et je l’ai observé, 4 longs jours. Lui qui aime faire des projets à court ou moyen terme, qui aime prendre la vie comme elle arrive, je me demande si il arrive à s’imaginer lui même vieux, sa tête, où est ce qu’il habitera… Je lui pose la question. Il me répond: Comment veux tu que se saches, c’est si loin!!! (1 point pour moi!) Je lui ai donc fait remarqué que si il ne peut pas imaginer la tête qu’il aura, le lieu où il habitera, les amis qu’il aura…comment pouvait il imaginer qui serait là dans sa vie? Il s’enfermerait tout seul ” à vie” si il pouvait prétendre aujourd’hui, que quoi qu’il arrive, se serait moi et pas une autre! Bref.. on a mangé, il n’arrêtait pas de me regarder, puis à la fin du repas il me dit: “comment fais tu pour toujours me rassurer, et en plus, rester calme malgré la peine que je peux te faire en étant anxieux de nature et à ce point, (calme c’est ça oui, c’est limite si je n’avais pas commencé à acheter une corde!) Je ne sais pas où nous serons dans 20 ans mais aujourd’hui je sais que si possible j’aimerai être avec toi!”
    OUF!!!!!!!!! Ce qui est encore plus débile dans tout ça, c’est que nous avons une petite fille donc question enfermement à vie… bref!
    J’avoue tout de même que, comme toi j’ai eu du mal les jours d’après, mais n’est ce pas ça qui prouve la force d’un couple? gérer les crises, les blessures et les questionnements avec brio? Bizarrement aujourd’hui je suis encore plus sûre de lui qu’avant, parce que je sais que le problème est réglé! ca fait mal sur le coup mais c’est plutôt positif d’avoir abordé le sujet avant!
    Je suis sûre que ton mariage sera génial ( la fête et l’après) parce qu’il y a de la communication entre vous et, je pense, c’est un élément majeur.

  • Meme si les cliches ne sont pas bons a dire, et que tous les hommes sont vraiment differents, ma vision personnelle de la chose est que les hommes ont beaucoup plus de mal avec l’engagement que les femmes.

    Un coup de flippe pareil, c’est certainement pour cette raison.
    Je me marie en Juillet, et je comprends tres bien ce que tu traverses, car si ca fait 6 ans que je suis avec mon amoureux, nous nous sommes tout de meme separes pendant 9 mois apres 3 ans de relation. Il a fallut qu’il me perdre presque completement pour qu’il comprenne que l’engagement dans une relation serieuse avec moi ne voulait pas dire perdre sa liberte.

    Lorsque nous nous sommes retrouves, ce n’etait plus le meme homme. Avant il me disait qu’il n’etait pas pour le mariage, et c’est lui qui a commence a m’en parle ensuite. Je ne l’ai pas du tout pousse, et il y est venu tout seul.

    Aujourd’hui, en regardant cette periode avec du recul, je me dis qu’elle a ete tres benefique pour tous les deux, et que meme si c’etait tres dur, si c’etait a refaire, je me separerai a nouveau, pour mieux vivre aujourd’hui.

    Alors, surtout, ne te pollue pas avec cette histoire, laisse la derriere toi, car je pense que c’est une bonne chose que vous ayez traverse ca. Il prend le mariage au serieux, et c’est normal de se poser des questions. Comme tu le dis bien, tu t’en es pose aussi! Cette periode vous aura rendu plus forts, et vous aura permis, dans le tourbillon des preparatifs, de prendre vraiment conscience de l’importance de cet engagement, et c’est quand meme ca l’important!

    Je te souhaite un beau mariage et une tres belle vie a deux!

  • Comme je te comprends, Mlle Illogique… Mon mari est parti 3 semaines à l’étranger sans prévenir personne (juste son employeur) revenant 1 semaine avant le mariage, et me laissant totalement le choix, par le biais d’une lettre écrite la veille de son départ, d’annuler ou pas. Je savais qu’il doutait car il n’était pas du tout investi dans les préparatifs, mais de là à péter un câble pareil… A l’époque, j’étais au chomage, les 3 semaines m’ont paru très longues, j’étais anéantie. Aujourd’hui cet évènement est derrière nous et nous nous aimons profondément.
    C’est super que vous communiquiez ainsi toi et ton futur mari et quelquepart le doute prouve que vous prenez la chose au sérieux !
    J’ai entendu dire qu’il fallait du courage pour être heureux, je crois, avec le recul, que c’est très vrai… Je vous souhaite beaucoup de bonheur !! Continuez à vous confier ainsi l’un à l’autre, c’est important 🙂

  • Cette phase-là est très douloureuse, mais très saine en fin de compte. Ce sont des questions qu’il faut absolument se poser si on veut en connaître les réponses. Pour les femmes peut-être c’est plus facile à gérer, mais pour les hommes, un véritable accouchement !
    Mon chéri s’est (m’a) posé la question bien souvent, et il a eu du mal à devenir serein sur cette question. Qu’est-ce que l’amour, comment on sait qu’on aime, est-ce que tu es la femme de ma vie, etc. D’autant que ses parents à lui ont suivi la ‘règle’ du mariage arrangé, donc c’était tout un tas de notions inconnues pour lui !
    C’était assez dur pour moi d’y répondre, car j’ai un parcours très différent du sien, durant lequel on m’a appris très tôt ce qu’était un engagement pour la vie (baptême, promesse scoute, confirmation, etc.)
    J’ai eu quelques-unes de mes amies qui ont rencontré cette situation.
    J’ai envie de dire que c’est comme l’accouchement, on a tendance à ne pas avoir envie de raconter les mauvais souvenirs ou les moments moins glamours !!
    L’important n’est pas de trouver une réponse sûre et digne d’un dico, mais d’y réfléchir ensemble 😉
    Plein de courage à toutes celles qui passent par là, surtout quand la question du mariage a déjà été abordée !

  • Comme je te comprends! Heureuse que tout ce soit arrangé pour toi. J’ai connu une situation similaire, et rien n’est encore résolu aujourd’hui. Mon fiancé et moi devions nous marier en décembre 2013, ce que nous prévoyions depuis 2011, mais ce n’est pas encore fait jusqu’à présent.
    La situation est la suivante : ensemble depuis 4 ans et parents d’une petite fille, jules et moi nous fiançons en mai 2012 en présence de nos 2 familles, selon ma coutume (nous sommes camerounais). A la demande des parents (les miens surtout), nous informons les 2 familles de la date probable du mariage, tel que nous l’avons envisagé tous les 2 ; jusque là, tout va bien. N’ayant pas beaucoup de moyens (il est en école de formation et touche juste une prime de stagiaire, et moi j’ai juste un job, pas encore d’emploi à proprement parler), nous envisageons quelque chose d’assez simple, et mes parents offrent même de nous soutenir financièrement pour nous aider à nous établir enfin (il faut dire que les débuts de notre relation ont été assez tendus, du fait de ma grossesse rapide ET hors-mariage, alors que nous étions tous les 2 étudiants, sans ressources et assez jeunes : moi 23 ans et lui 26 ans). Ayant trouvé mon premier emploi un mois après les fiançailles, je suis contrainte de déménager dans une ville différente de celle de mon fiancé. Malgré tout, nous repparlons régulièrement de notre projet et commençons même les préparatifs.
    Tout commence à se détériorer autour du mois d’avril 2013 ; je sens mon fiancé distant et lui demande en vain s’il désire réellement maintenir la date du mariage, il m’assure à chaque fois que oui. En juin, je prends quelques jours pour me rendre auprès de lui pour que nous en reparlions sérieusement. Tout se passe bien, la veille de mon départ nous sélectionnons même nos alliances parmi des modèles que j’ai répéré sur internet. Sentant néanmoins toujours un malaise, le lendemain avant mon départ, je remets le sujet sur le tapis, question d’être sûre que nous sommes bien d’accord, et là, SURPRISE! Jules m’apprends qu’il n’est pas prêt à se marier en décembre… Il invoque un tas de raison, (pas assez de moyens, je lui mets trop de pression, je veux tout contrôler…). Il faut dire que dans le couple, je suis celle qui prends les devant et j’aime que tout soit organisé à l’avance, lui est plutôt du genre à laisser venir.
    Anéantie, je repars et avec le soutien de ma précieuse maman, j’informe la famille que tout est annulé (sans trouver de réponses valables à leur donner en ce qui concerne les motifs). Ca va si mal que je décide de mettre fin à ma relation avec lui. Il me supplie de ne pas le quitter, qu’il m’aime… Je sais que c’est vrai, et je l’aime moi aussi de tout mon coeur. Je me remets donc avec lui et essaie d’appliquer les conseils (le laisser un peu plus “gérer” la relation, profiter de notre relation au jour le jour, tout simplement).
    Aujoud’hui, près d’un an après, j’essaie de ne plus évoquer le sujet du mariage en premier. Il est celui qui en parle et fait des projets, même si nous n’avons pas encore fixé de nouvelle date. Nous sommes très heureux et faisons d’autres projets (acquerir une maison, planifier l’avenir de notre fille, avoir d’autres enfants ou pas,… ), surtout que notre situation professionnelle et financière est nettement meilleure. Jules me montre chaque jour son amour, mais une part de moi se demande toujours s’il veut vraiment faire sa vie avec moi, ou s’il n’est pas plus heureux avec cette relation à distance.

    Qu’en pensez-vous ? Suis-je lâche, ou aveugle, de passer ainsi mon temps avec quelqu’un qui finira peut-être par me laisser tomber ? Avez-vous vécu une situation similaire ? vos commentaires et votre expérience m’intéressent.

  • Bonjour

    Mon cas est un peu différent, mais dans un sens, ça m’a fait du bien de lire cet article. C’est vrai que je ne trouve pas grand chose sur le net à propos des doutes des mecs…

    Après près de 10ans de couple, j’ai décidé de demander à ma chérie de m’épouser. Chose qui n’est pas forcément importante pour moi, on peut très bien vivre non marié, mais important pour elle. Et puis après 10ans, l’idée a quand même fait son chemin et me parait sympa.

    Bref, j’ai commencé à y penser. A regarder les bagues et budget pour l’achat, restaurant, ce que j’allais lui dire, …
    Tout se mettait en place dans ma tête, tout me semblait parfait, j’étais moi même emballé par cette idée de mariage. Plutôt bon signe, et très content de ça. J’avais hâte, j’étais heureux, je voyais l’avenir venir avec confiance.

    Hélas, je sors d’une période creuse, petite déprime, manque de confiance en moi. Changement de boulot, je travaille de nuit et ne la voit pas beaucoup, parfois 15min par jour.

    C’est à ce moment là qu’un de ses ex a décidé de reprendre contact. Elle m’en a parlé alors que je me lançais pour 6h de conduite après une course d’obstacles de 24km très fatiguante. Et c’est là que tout a commencé. 6h à rouler de nuit, seul, fatigué, à me poser des questions. Alors que d’habitude, je ne suis pas jaloux, elle a gardé/repris contact avec d’autres exs, moi aussi, et ça se passe très bien. Mais là… Ca m’a posé soucis, pendant ce trajet.
    Arrivé à la maison, on en parle et ça ne me plait pas. J’ai donc fait un truc que je déteste mais qui a été plus fort que moi (alors qu’encore une fois, avec ses autres ex, aucun soucis, confiance totale). J’ai voulu aller voir sur facebook ce qu’ils se sont dit pour me rassurer et passer à autre chose.
    Et je me suis rendu compte qu’elle avait effacé les messages. Elle m’explique que c’est parce qu’ils ont parlé de souvenirs qui ne m’auraient pas plu : en effet, je ne trouve pas normal qu’un ex reprenne contact après 15ans et dès le premier soir lui dise ” tu te souviens quand j’avais envie de coucher avec toi ” et ” je me souviens comme tu suçais bien “.
    Elle ne veut pas admettre que c’est pas sain comme propos, qu’un mec qui sort ça comme ça en reprenant contact a des idées derrière la tête, je n’en démord pas, elle non plus, on se dispute.
    Bref, je ne rentre pas dans les détails, mais depuis 2 semaines, elle fait tout pour m’expliquer, être la plus transparente possible, et moi je ne vois que le mal dans tout. Qu’est ce qui l’empêche de me mentir? Je doute, je me pose des questions, je me dis qu’en fait, je ne veux pas me marier si je ne peux avoir confiance en elle, je suis jaloux. Alors que d’habitude, je ne suis pas comme ça.

    J’en viens sérieusement à hésiter, à ne pas aller acheter la bague, à laisser tomber, à reporter à plus tard ou à jamais.

    Mais en y pensant – d’où ma présence sur le net à la recherches de témoignages d’autres mecs – je me dis vraiment que ça doit venir de cette peur de l’engagement ( pourtant on a 2 enfants de 5 ans, acheté une maison, … donc on est déjà pas mal engagés ). Je l’aime, je le sais. J’ai confiance en elle à 100%. Mais quand je pense à cet ex, je n’arrive pas à être rationnel, c’est plus fort que moi. Je ne lui demanderai pas de couper les ponts, elle est libre de faire ce qu’elle veut. Elle continue à lui parler et compte le voir bientôt, ce qui me fait bien chier. Mais je sais que si je ne surpasse pas ça, on finira par rompre.

    Alors je suis ici, à l’écrire anonymement, sans m’adresser à quelqu’un que je connais, juste pour que ça sorte et en espérant que ça me fasse du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *