À 4 mois et demi du mariage, je perds pied…

Après Madame Lutine, c’est mon tour de râler. En ce moment, j’ai une petit baisse de morale. Je tenais à te raconter ma mésaventure.

Depuis le début des préparatifs, je me réjouis chaque jour un peu plus. Eh oui, se marier avec l’homme que tu aimes te transporte sur un petit nuage. Tu te réjouis d’arriver au jour J pour enfin lui dire “oui”.

Et pourtant, je pense qu’on a tous cette petite période où l’on est démotivée. Laisse-moi t’expliquer.

Comme tu le sais, j’essaie d’entreprendre toute l’organisation de mon mariage, avec un emploi du temps chargé et pleins de décorations faites maison. Il y a encore 2 semaines, j’étais assez satisfaite de moi-même. Voici un petit récapitulatif de ce qu’il reste à faire :

  • Organiser le jour J sur papier !
  • Finaliser le menu avec le traiteur et verser le 1er acompte.
  • Trouver un DJ.
  • Trouver un photographe.
  • Trouver le costume de M.Chocolat.
  • Penser aux retouches de la robe.
  • Décider d’une coiffure en institut ou made home.
  • Choisir des accessoires de mariage.
  • Faire des essais de décoration de table.
  • Finir la décoration de table.
  • Customiser le livre d’or.
  • Trouver le fournisseur de dragées.

À 4 mois 1/2 du mariage (ce chiffre me donne la chair de poule, je pense que je vais très mal dormir ce soir !), je trouve que je m’en sors pas trop mal par rapport à ma to do list. J’essaie de rester zen en me concentrant sur l’essentiel.

amoureux plage

Crédits photo : Millie Holloman photography

Pourtant, il ne faut pas grand chose pour faire pencher la balance.

Il a suffit d’un pic de stress dû à mon travail (pas forcément dans le bon sens… Des collègues se sont même mis en arrêt maladie, pour te donner un aperçu de l’ambiance). Mes pensées se sont totalement monopolisées dessus et le mariage était passé en numéro 2 sur ma liste de priorité. Toute la joie que j’avais accumulée s’est envolée en un claquement de doigts.

Étant donné que M. Chocolat n’a pas le temps de m’aider, je me suis sentie terriblement seule. J’étais démotivée, je ne voulais plus rien organiser pour ce beau jour. Ce fut vraiment LA déception des préparatifs. J’ai mis plusieurs semaines avant de me ressaisir.

Parce qu’en dehors de l’organisation d’un mariage, on a tous une vie, un(e) futur(e) marié(e), des enfants, un travail et des problèmes. Autant dire qu’il faut t’accrocher pour que tout avance comme tu le souhaites.

Tout comme des imprévus peuvent arriver le jour J, n’oublies pas qu’il peut également y en avoir pendant les préparatifs. La seule manière que j’ai trouvé pour gérer cela est de revoir à la baisse tous ce que je voulais gérer. C’est drôle, j’ai toujours pensé que ce serait l’aspect financier qui nous freinerait. Et finalement non, juste un petit coupe de mou et du coup un manque de temps.

J’ai donc modifié les points suivants :

  • Rechercher une bonne adresse pour loger les invités qui viennent de loin : annulé.
  • Des livret de témoins que j’avais commencé : annulé.
  • Un plan de table ou des escort cards super sophistiqués : remplacé par un plan de table classique.
  • Un bar à chocolat chaud/bonbons/cookies, ou toute autre extravagence : annulé.
  • Des animations pour l’apéritif de type photobooth, mikado géant pour les enfants, quizz etc… : délégué aux témoins.

Enfin, les préparatifs se portent mieux. Et moi aussi.

mariée trompette

Mais surtout, à l’avenir, je décide de ne plus négliger :

  • Jouer avec mes chats.
  • Passer du temps avec ma famille.
  • Les chroniques de Mlle Dentelle (heureusement que j’en avais plusieurs d’avance !).
  • Se faire des soirées pyjama/plaid/chocolat chaud devant les 8 saisons de desperate housewives.

Finalement, je me sens plus légère et plus sereine pour la suite. Cette petite mise au point était indispensable pour faire le ménage et continuer.

Et toi, tu as déjà eu une démotivation au cours des préparatifs ? Ou au contraire, tu te sens invincible pour gérer ton mariage malgré les imprévus ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



20 commentaires sur “À 4 mois et demi du mariage, je perds pied…”

  • Salut Melle Chocolat !
    Je crois qu’on se marie quasiment en même temps !
    Pour ma part, je suis entrain de stresser à cause de la messe de mariage. En fait, je fais partie d’une choral et forcément, ce sont eux qui chantera à notre mariage. Il y a 3 nouveaux chants à mettre au point.. On dirait que ça ne va pas être évident !
    Sinon, il nous reste encore pleins de trucs à faire également. Mais bon, on va s’en sortir 😉 Et surtout, on va bientôt se marier à l’homme qu’on aime !

  • c’est bien que tu te sentes au final plus légère, mais c’est dommage pour le bar à chocolat (le reste, c’était du bonus on est d’accord, mais ca, c’était tout le pourquoi du comment quoi!! lol). je suis sure que tu reviendras sur certaines décisions, parce qu’autour de toi, ya un tas d egens qui voudront te donner un coup de main, y compris ceux auxquels tu n’avais pas pensé!

    • Oui effectivement je pourrai toujours revenir sur certaines décisions. Mais je préfère me dire que je n’y arriverai pas, quitte à avoir une belle surprise,plutôt que de me forcer la main et finalement ne pas y arriver.

  • Comme toi je suis dans la période stressante et démotivante. Et pourtant je suis au tout début. C’est surtout parce que certains proches ne comprennent pas notre souhait de nous marier civilement (avec malgré tout une petite soirée) quelques temps avant le mariage religieux (environ 1an/1 an et demi). Ils trouvent cela inutile ou trop contraignant. Alors du coup je doute. Heureusement super maman, super soeur-témoin, super WP et super copine sont venues à la riscousse pour me remonter le moral et me booster !

    Tu as eu raison de supprimer certaines choses ou de déléguer. On se met trop la pression tellement on souhaite que ce soit parfait…au détriment de notre vie quotidienne très importante !

    • Oui tout à fait. Heureusement que l’on a ces personnes autour de nous sans qui les préparatifs ne seraient plus une partie de plaisir. Il ne faut pas qu’on oublie ça !
      Bonne continuation dans tes préparatifs !

  • Bonjour,

    Moi aussi je me marie en avril et jusqu’à il y a quelques temps j’étais très stressé par tout ce qu’il me restait à faire. Mais comme toi, j’ai mis du lest, j’ai été aidé par mes témoins et ma maman aussi.
    Aorès tt notre lieu est magnifique et nous n’avons pas forçément de tant de déco que ça (= division du DIY par 2!!), j’adore ma robe, pas besoin de lui rajouter 1000 accessoires (= division du budget accessoire par 2)…
    Et puis pour certaines choses comme le coussin d’allainces, j’ai repéré des petits créateurs sympas et pas trop chers (genre nuage coloré) et je pense y faie appel 🙂
    par contre nous en lésignerons pas sur notre cérémonie !!!

    bon courage en tout cas

    • Je crois qu’au final on passe quasiment toutes par cette phase ! Je suis ravie que tu aies pu lâcher du leste mais en gardant ce qui te tient à coeur 🙂

  • Bonjour,

    “Fraichement” mariée de septembre j’ai moi même vécu une période de mou qui a duré quelques (longs?) mois. A force de vivre mariage, dormir mariage rêver mariage et même manger mariage, un grand moment de raz le bol intensif s’est installé. Raz le bol de tout sans exception: mes livrets de messe interminables, mes décos et DIY, les rdv à droite à gauche. Juste une envie de vivre le moment….ou pas, tellement j’étais dégoutée. Je me suis mise en veille et me suis réveillée peu avant le grand jour, en panique. Finalement, le lendemain du jour J, je me suis rendu compte que je n’avais pas fait attention aux 3/4 de ce que j’avais si minutieusement préparé. Tout est passé tellement vite: ma déco d’église -> rien vu, mon candy bar idem, mon coussin d’alliances qui m’est pourtant passé dans les mains, mes décos de voiture… rien de rien. Juste moi et mon mari sur un nuage, loin du reste. Ne vous prenez pas la tête, le jour J passe tellement vite. Les invités remarquent certains détails, et encore, pas tous mais vous n’aurez pas le temps d’accorder 5 minutes entières le jour J à chacun de vos convives alors vous imaginez bien que tous ces DIY et ces préparatifs passeront loin de vous. Et c’est tant mieux, vous vous mariez pour les bonnes raisons. Laissez faire. Le plus important n’est pas la couleur des bouts de bancs, le pliage des serviettes ou la broche dans les cheveux des demoiselles d’honneur. Bien sur ça compte, ça doit être joli: ce n’est pas la fête de l’andouillette, mais les détails restent les détails car ce qui fait un mariage avant tout c’est l’amour qu’il y a entre vous. A la base, on pourrait ne se contenter que de ça. Ce que je veux dire c’est prenez de la hauteur car par dessus tout ce jour là, l’important c’est vous deux. Parole de Madame.
    Tous mes vœux de bonheur en attendant le grand jour…

    • lilysuperbride je te remercie de ton commentaire, il me donne une montée d’adrénaline 🙂 Pourtant de nature réfléchie, depuis quelques temps je suis un peu trop impulsive et je veux tout organiser.
      Effectivement si on prend un peu de recul, ce ne sont que des détails et on en oublie presque le plus important.
      Si j’ai à nouveau cette phase de stress et de démotivation, je reviendrai tout simplement relire ce commentaire 🙂 Merci.

  • Au mieux (pour ne pas dire au pire) s’il te reste du temps et de l’énergie après avoir réalisé tous tes objectifs, tu pourras revenir sur ce que tu as décidé d’annuler.
    Mieux vaut prévoir trop peu que trop. On peut se retourner facilement comme ça 😉

  • Comme je te comprends!

    Je crois qu’on est toutes passées par la. En tout cas, ce fut mon cas.
    Au début, on est sur un petit nuage, pleine d’euphorie et les idées et les envies fusent. Et puis on a la pression des blogs et de tout ce qu’on peut y voir en tant que perfection figée sur des photos sublimes.

    Au bout d’un moment, on se rend compte que oui, comme tu le dis, on a aussi une vie à gérer à côté. Le mariage nous rajoute du boulot mais ne supprime pas le reste.
    Du coup, oui, on revoit ses ambitions et ses priorités à la baisse. Une fois qu’on l’accepte, qu’on fait du tri dans sa tête et qu’on se met à l’aise avec tout ça, on appréhende les préparatifs avec bonheur et non plus comme une contrainte. Et quand on le vit bien, qu’on l’assume voire le revendique, tout est tellement simple!

    Bravo à toi pour ce grand pas que tu as franchi !

    • Merci Madame Diane 🙂
      Je pense effectivement que les blogs y sont pour beaucoup. Mais je ne regrette pas tout ce que j’ai pu voir, sans ça je ne serai jamais arrivé ici ^^

  • Comme je me reconnais dans ton témoignage.
    Pendant la période des prépas j’ai enchaîné travaux dans notre futur appartement, déménagement, diplôme à passer et nouveau job… Je n’ai clairement pas pu faire tout ce que je voulais, essentiellemnt côté déco (pas eu le temps de me pencher sur des accessoires pour un photobooth, du coup pas de photobooth, idem j’aurai aimé quelque chose dans le style d’un candy bar mais même chose, pas le temps), heureusement que j’ai reçu beaucoup d’aide que quelques proches ce qui m’a permis de finaliser le plus gros de la déco. J’aurai aimé que nous fassions une entrée “chorégraphiée” dans la salle du repas, accompagnés de nos témoins, mais pareil, pas eu le temps de m’y pencher.
    Aujourd’hui je ne regrette rien de ces “impasses”, car nous avons quand même eu un fabuleux mariage. Par contre ce que je regrette c’est que mon 1er souvenir des prépas reste ce stress intense limite burn out, quand je creuse un peu j’arrive à me souvenir de bons moments; j’aimerai pouvoir ne garder qu’eux en mémoire…

    • Tu as eu beaucoup de courage de gérer tous ces projets en même temps, et un grand bravo pour y être arrivée !
      Merci pour ton témoignage, il me conforte dans l’idée que ça n’empêchera pas que mon mariage soit fabuleux 🙂

  • C’est vrai pour l’organisation d’un mariage comme pour tout projet chronophage, on finit toujours par mettre ses velléités au placard pour se recentrer sur les choses vraiment essentielles… par manque de temps, et aussi parce que nos envies changent !
    Je pense que c’est humain d’avoir plein d’idées au début d’un projet et de finalement faire du tri. Et c’est aussi humain d’avoir un passage à vide après avoir été hyper motivée.
    Moi aussi je commence un peu à en avoir marre de mes préparatifs, sûrement à cause des fêtes de fin d’année qui approchent et qui me donnent envie de penser un peu à autre chose qu’au mariage, mais ça ira sûrement mieux en janvier ! Enfin jusqu’à ce que je reprenne le taf…

    • Mademoiselle Fresh je t’interdit de rentrer dans cette phase démotivante ! 🙂
      Après avoir lu tous ces commentaires je me rend compte que j’en ai fait toute une histoire pour rien (enfin je le savais déjà mais ça met bien l’accent dessus !) Et le but de cette chronique est aussi de préparer des futures mariées à cette phase, car c’est NORMAL 🙂 et utile car ça permet de faire le tri dans toutes tes idées.
      Et puis après les fêtes de fin d’année ça ira mieux tu verras 🙂

    • Melle Fresh notre remontant à toute, notre merveilleuse chasseuse de bons plans et de décos, tu as beaucoup donné pour votre projet, accorde toi une pause en famille pour les fêtes !!
      je sais que début janvier tout va changer pour toi mais tu as une équipe de choc qui pourras te soutenir le week end pour continuer .
      Joyeuse fêtes.
      Je serai à nouveau vers chez toi entre noel et le premier de l’an 😉

  • T’as bien fait.
    Tu pourras toujours te relancer sur le candy bar dans l’euphorie du mariage qui approche, genre à -1 3/4. Après tout ça peut juste être une virée chez Métro/leader price/boutique de bombecs pour le contenu (1heure) + un petit casse chez Gifi/Babou/la Fourfouille (1heure) pour les contenants. Enfin si l’idée c’est bien d’offrir à tes invités des petites conchoncetés pleines de plaisir et de sucre, sans s’embarrasser de trop de Martha Pretty. D’ailleurs ta cousine qui s’est mariée l’an dernier est peut-être partante pour le faire, surtout si elle a laissé tombé le sien dans une grand coup de découragement

  • Je vois qu’on traverse la même période.
    Coups durs au boulot, la vie continue pour nos proches avec 2 naissances qui me mettent du baume au coeur mais aussi un décès qui me fend le cœur … des soucis financiers car je ne finis pas mes mois avec notamment deux fils au collège, aie aie la facture trimestrielle…
    Ajoute à ça “les sanglots longs de l’automne monotomne”… j’aurai pu l’écrire cet article.
    Mais je reprends doucement le dessus comme toi : finalement on a bossé comme des fous à la crêperie et on a mis de l’argent de côté pour s’offrir le groupe de jazz au vin d ‘honneur et la jaguar !!
    ça c’est génial pour le moral.
    Et comme toi je vais simplifier des décos car mon témoin experte n’est pas très dispo ou alors elle repousse sans cesse et ça me stresse. J’ai décidé d’arrêter de stresser à cause de ça et je m’organise plus seule ou avec d’autres.
    Et puis noël arrive et je veux en profiter : je descend voir ma famille dans le sud et ça y’a rien de mieux pour le moral !!

    Don’t worry, be happy sera mon leitmotiv pour début 2013 et je t’en souhaite autant !!

    et si tu perds à nouveau pied, dis toi que l’essentiel c’est que tu as trouvé chaussure à ton pied et finalement ce n’est pas donné à tout le monde…Savoure.
    bises Melle chocolat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *