Mon mariage pétillant : les derniers jours avant le grand saut

Aujourd’hui, je voudrais te parler des derniers moments avant le fameux jour tant attendu. Alors, autant te dire tout de suite, pour moi ça a été un véritable mix d’émotions, bien que j’ai essayé très très fort d’être sereine (si si promis).

Je te raconte ?

Une semaine avant le mariage… grosse fatigue

Le samedi, J-7 avant le mariage, je me réveille les yeux gonflés, le nez éclaté avec l’impression de ne pas avoir dormi. Grumpf, je me regarde dans le miroir et ma première pensée est « je ne peux pas me marier comme ça, je suis horrrrrible ! ». Oui, ça fait un peu théâtral.

Je ne suis pas quelqu’un qui apporte beaucoup d’importance au physique mais, le jour de mon mariage, je veux être en forme et belle pour mon Amoureux. Pourtant, ça fait plusieurs jours qu’un invité indésirable s’est incrusté sournoisement dans la préparation de notre mariage. Un petit être trompeur qui ne me laisse plus de repos. M. Pollen ne m’a pas demandé son autorisation pour m’enlever une grande partie de mon énergie, le fourbe.

Mes parents et amis me demandent depuis combien de temps je n’ai pas dormi. Ils s’inquiètent et pensent que la préparation du mariage se passe mal quand il découvre mes cernes et mes yeux remplis de larmes. J’en ai marre de ce mariage, de cette fatigue, laissez-moi hiberner tranquillou !

Mon mariage pétillant : les derniers jours avant le grand saut

Crédits photo (creative commons) : Jean-Pierre Dalbéra

Heureusement, je mon Zeureu me force à aller chez le médecin qui, en comprenant que je me marie dans une semaine, me gave de médicaments. Et, pour une fois, les traitements ont fonctionné (merci Monsieur le docteur, je vous aime fort) !

Après une nuit de 16 heures, je suis de nouveau pleine d’énergie. M. Pollen n’a qu’à bien se tenir.

Petit conseil, si comme moi, tu es sujette à de telles allergies, je te suggère de ne pas suivre mon exemple et de prévoir la date de ton mariage en conséquence. Au final, le jour J tout s’est très bien passé, j’ai eu beaucoup de chance. Bon, il faut dire qu’avec les litres d’eau qui sont tombés, ce n’est pas une grande surprise que M. Pollen se soit caché (oui, je cherche des points positifs à avoir un mariage pluvieux).

Les derniers préparatifs avec sérénité…

Monsieur Zeureu a une semaine de vacances avant le grand jour. C’est donc lui qui a géré énormément de choses et je lui en suis très reconnaissante. Aujourd’hui, je suis fière de pouvoir dire que mon mari s’est aussi collé à la déco en réalisant seul tous les pompons pour les voitures ou des petits nœuds. Ça m’a rassuré et prouvé sa motivation pour ce beau jour.

Globalement, j’ai été surprise et, contrairement à ce que j’avais lu sur les blogs, je dormais bien, mangeais bien (zut, je n’ai pas perdu de poids…). Je crois que j’ai bluffé mon Zeureu par mon self-control. Lui-même n’a pas que fait préparer le mariage pendant ses vacances et a pu voir des amis et bien se vider la tête. Je n’ai vraiment pas eu la sensation de mettre toute ma vie entre parenthèse pour ce mariage, ça n’a pas l’air si terrible tout ça finalement.

 … ou pas

Toutes les bonnes choses ont une fin, et mon self-control a été mis à l’épreuve. Quelques jours avant le mariage, nous recontactons tous nos prestataires pour s’assurer qu’ils se rappellent de toutes nos attentes.

[Mode conseil on]

Pssst …C’est aussi quelques choses que tu devrais mettre dans ton planning dans les jours précédents le mariage car j’ai des connaissances qui se sont rendues compte que leur traiteur avait la mauvaise date de mariage la veille du grand jour… Ça a été beaucoup de stress pour eux, bien que tout se soit parfaitement fini, ouf !

[Mode conseil off]

Ainsi, trois jours avant le mariage, je recontacte le salon de coiffure où j’ai pris rendez-vous depuis plusieurs mois. Tu sens venir le problème ? C’est très simple, ces gentilles dames m’avaient oubliée (Ahhhh !). La coiffeuse qui m’avait fait l’essai était simplement en vacances le jour de mon mariage (AHHHH !).

Mon mariage pétillant : les derniers jours avant le grand saut

Crédits photo (creative commons) : Bernard Goldbach

Il n’en faut pas beaucoup plus pour que le dragon qui sommeille en moi se réveille et que j’ai la forte envie de les traiter de « bande de quiche » ou de déverser toutes les bouteilles des shampooings pour créer une piscine avec un max de mousse dans le salon.

Heureusement, une de mes témouïne arrive à me calmer et la coiffeuse en question a renoncé à prendre ses congés le jour de mon mariage.

J’ai toutefois été très déçue par cet épisode car, au moment de la mise en beauté, le matin du mariage a fortement été gâché par les collègues de la brave dame, n’arrêtant pas de demander à ma coiffeuse pourquoi elle n’était pas en vacances. Pas vraiment évident de se détendre dans ses conditions à quelques heures de dire « oui ».

Au final, je te rassure, le résultat a été à la hauteur de mes attentes et la coiffeuse extrêmement conciliante et douce, mais je ne conseillerai pas le salon en question.

Ahlala que le temps passe vite, le prochain article bientôt !

Et toi ? Ton Amoureux t’aide t-il pour les décorations ? Comment as-tu prévu la dernière ligne droite ? Je t’écoute !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Mon mariage pétillant : les derniers jours avant le grand saut”

  • Je trouve tes conseils très pertinents.
    J’ai également recontacté tous les prestataires la veille du mariage et finalement le seul qui n’avait pas répondu et que je n’avais pas vu dans la semaine, c’est celui avec lequel il y a eu un problème. Rien de grave mais ça aurait pu être mieux. J’imagine ton stress pour la coiffure. Moi j’avais peur d’un coup foireux de l’hôtel !!!

  • La dernière ligne droite… LE truc qui me stresse (genre le prestataire qui nous oublie = ma hantise !) car ce sont les imprévus qui pointent leur nez.
    A 3 mois tout pile du grand jour toute la déco est prête ou presque, les choses prévisibles sont calées… mais quid des imprévus ?? J’ai une hantise des 15 derniers jours

  • C’est dommage que les gens ne fassent pas attention à ce genre de choses lorsqu’on les contacte… Même avant d’être une bride, je me disais que les prestataires manquaient parfois un peu de sérieux… Mais ravie de voir que tu as pu arranger la situation !
    Nous avions également très peur d’un désistement de prestataire au dernier moment, c’est pourquoi on les a harcelés jusqu’à obtenir une réponse, dans les 15 derniers jours…
    Au final un seul petit couac pas très important : la photographe officielle devait être secondée par une photographe avec qui j’avais fait une séance photo le mois précédent le mariage, et j’ai appris la veille que cette seconde photographe ne serait pas là. Nous n’avions pas prévu de programme précis pour les photos, pensant être ”large” avec deux photographes, il a donc fallu faire une liste à la dernière minute des photos indispensables…

  • Pfiou… Je suis à 9 mois du mariage, et, même si je ne stresse pas pour le moment, j’appréhende les derniers jours que j’essaie déjà d’organiser!
    En tout cas, le coup du coiffeur……. l’horreur quoi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *