Mon mariage breton – les derniers préparatifs

La dernière fois, je t’ai laissée un peu en suspens… Je te prie de bien vouloir m’en excuser, mais il est vrai que c’est comme cela que je l’ai vécu.

Mardi

Nous voici donc le mardi précédant le mariage. L’histoire avec les frigos n’est toujours pas réglée… Sauf que c’est mon dernier jour de travail et que j’ai énormément de choses à finir avant de partir. Et impossible de joindre une personne, autre que la secrétaire, chez le traiteur ! Je commence vraiment à bouillir, mais je ne peux rien faire de plus depuis ma chaise de bureau.

Monsieur, qui est sur place, court partout également pour finir les derniers achats. Ses parents arrivant le lendemain à la mi-journée, il est décidé qu’ils iront tous les trois faire une visite « surprise » chez le traiteur, afin de trouver une solution qui nous convienne.

Mercredi

La nuit est pour moi très difficile. Je n’arrête pas de penser à cette histoire de frigo. J’en viens à la conclusion, entre 1h et 2h du matin, que si aucune solution satisfaisante n’est trouvée, j’annule le buffet froid !

Là, tu dois me prendre pour une cinglée. Mais ne t’inquiète pas, j’ai une solution de repli ! En effet, nous avons prévu la présence d’un crêpier pour le dessert. Je m’empresse donc de l’appeler, afin de savoir s’il lui serait possible de faire le repas entier. Et, good news, il faut qu’il prenne quelques dispositions mais c’est possible, et niveau budget, on reste dans les mêmes prix !

Je peux donc partir à mon rendez-vous chez l’esthéticienne, et me détendre un peu avant la route avec mes parents et ma nièce.

Dès l’arrivée de ses parents, Monsieur se rend chez le traiteur. Il s’avère qu’ils ont contacté directement le château afin de se rendre compte du matériel sur place. Il en ressort que le frigo est finalement suffisamment grand pour tout contenir ! Sauf qu’ils n’ont absolument pas pensé à nous prévenir…

Ce qu’il peut m’énerver ce traiteur ! Je suis persuadée que le repas sera extra, mais ça ne l’autorise pas à nous traiter comme ça ! Sauf qu’à quelques jours du mariage, il est difficile de le recadrer… J’arrive en fin de journée en Bretagne, je retrouve mon « futur mari » et on profite d’une soirée en famille.

Jeudi

Le programme du jeudi est chargé. Une répétition de la cérémonie religieuse s’est greffée dans la matinée. Ce n’est pas plus mal, nous visualisons mieux ainsi le déroulement de la célébration.

On charge toute la décoration et les boissons dans les voitures et on part vers le château. On a rameuté du renfort, et tout est déchargé en une heure. On commence donc à tout installer et à mettre les tables en place.

A cet instant, je me rends compte que j’ai oublié d’imprimer le plan de table ! Heureusement, je retrouve dans mon IPhone celui que j’avais envoyé 15 jours avant au traiteur.

Petit aparté plan de table :

Nous avions prévu un « semi plan de table ». C’est-à-dire que nous avions attribué chaque personne à une table, mais nous n’avions pas « placé » les invités. Je trouvais cette solution plus conviviale. Si tu choisis cette option, un petit conseil : vérifie bien attentivement le nombre d’assiettes sur chaque table en fonction de ton plan de table « définitif ».

En effet, prise par le stress et la fatigue, je n’ai pas vérifié. Sauf que j’avais fait quelques modifications de dernière minute…

Le jour du mariage, une table s’est retrouvée avec une chaise en trop – ce qui n’est pas catastrophique – et 2 couverts ont été oubliés sur une autre… Un petit couac dont je me serais bien passé, juste avant de faire notre entrée dans la salle ! Mais bon, les deux couverts ont rapidement été rajoutés et comme il n’y avait pas de noms sur les tables, impossible pour les invités de savoir « qui » avait été oublié.

Nous avions prévu une soirée « décompression » avec Monsieur : une amie et son mari sont arrivés d’Allemagne dans la journée. On ne se voit pas souvent, donc c’était l’occasion de profiter un peu plus de leur présence sans être trop contaminés par le stress ambiant chez nos familles.

 Vendredi

Le vendredi commence très tôt. Nous avons rendez-vous à 9h avec le traiteur pour la mise en place des tables au château, sachant qu’on a environ 1h de route. Arrivé sur place, le traiteur nous appelle pour nous dire qu’il ne sera là que vers 10h !

A son arrivée, ma mère lui fait part de son mécontentement, et lui dit qu’elle espère qu’ils sera plus professionnel le jour du mariage. Au lieu de s’excuser platement, il « rue dans les brancards » et nous prend presque de haut. C’en est trop pour moi, je finis par craquer et me retrouve à pleurer dans un coin de la salle !

Monsieur vient vite me réconforter, il m’explique que le traiteur s’est excusé auprès de lui dès son arrivée, et que tout va bien se passer. Je réussis à me reprendre, et la mise en place se poursuit. Il se met à tomber des trombes d’eau. Ça promet pour le lendemain…

C’est Monsieur qui doit finaliser l’installation, car ma mise en beauté commence le vendredi après-midi. C’est donc lui qui s’occupera des fleurs avec mon beau-frère. J’aurai la surprise le lendemain ! Mais rien que pour toi, voici la photo que Monsieur accepte de m’envoyer :

IMG_1276

Les tables ne sont pas totalement prêtes – le traiteur les finalisera seulement le samedi – mais déjà, je trouve que la salle est bien habillée.

Ma journée se termine plus tranquillement qu’elle n’avait commencé. Je passe l’après-midi chez le coiffeur, avec ma mère et ma sœur.

Heureusement, j’avais délégué la mise en place de la décoration de l’église, car j’ai passé TOUTE mon après-midi chez le coiffeur ! Il n’y avait qu’une seule esthéticienne pour faire les 3 manucures. Elle a donc commencé par celles de ma mère et de ma sœur, ma préparation à moi n’a débuté qu’à 17h. Je suis donc sortie à 19h30 avec plein de messages sur mon téléphone. Eh oui, Monsieur commençait un peu à s’inquiéter de ne pas me voir rentrer (aurais-je changé d’avis ?..) !

Je rentre donc à plus de 20h chez ma belle-famille. Je n’arrive pas à manger grand-chose. Demain, c’est le Grand Jour. Je vais enfin épouser mon homme !

Et toi ? As-tu connu des imprévus, les tous derniers jours avant ton mariage ? Comment as-tu géré le stress ? Raconte ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Mon mariage breton – les derniers préparatifs”

  • ralala, les couacs et imprévus de dernière minute… Mais qui souvent sont vite oubliés face aux émotions du jour j

    Pour ma part j’ai été servi émotionnellement la semaine précédent le mariage. mon grand père a été hospitalisé le mercredi, j’ai vraiment cru qu’il ne serait plus de ce monde le jour J. Cela m’affectait tant que je n’arrivai pas a me rendre compte que le mariage approchait. Le jeudi, c’est un cousin qui a été opéré d’urgence. finalement le vendredi, nous avons des nouvelles très rassurantes de tous les 2, ils ne seront pas avec nous mais tout va bien !
    ces événements m’ont finalement permi de complètement dédramatiser les petits détails (element de deco oublies dans un coin de la maison,..) et de profiter pleinement du jour j : le principal c’est d’être avec les gens qu’on aime !

    • Olalala, tu as été servi effectivement! C »est sur que ça permet de dédramatiser le coté « superficiel » du mariage! Heureusement que vous avez eu des nouvelles rassurantes avant le grand jour!

      Nous avons eu également ce type de problème mais plus en amont dans les préparatifs. En effet, ma grand mère n’a pas pu être avec nous mais nous avons eu le temps de nous y faire!

      Je suis tout à fait d’accord avec toi, le principal est d’être avec ceux qu’on aime pour épouser son homme!

  • Oulah! Que de péripéties dont on se passerait bien les jours d’avant…
    En tout cas j’espère que le jour J le traiteur a été plus sympa! C’est fou ça!
    Moi c’était ma photographe qui a annulé les rdv de la semaine d’avant au dernier moment et nous a posé deux lapins… super.
    Mais bref, on était heureux le jour J, et y’a que ça qui compte!

    Hâte de lire la suite de ton mariage 🙂

    • C’est sûre que je m’en serai bien passé mais bon… on ne maîtrise pas tout! Heureusement, tout s’est très bien passé le jour J!

  • Madame Ballerine,
    Avant toutes mes félicitations.
    Si jamais ton « traiteur » ose te demander une recommandation j’espère que tu lui enverra une tarte dans la gueule!!!
    Je ne supporte pas ce genre de commerçant!

    • Merci Mlle Winkle!

      J’ai bien l’attention de l’appeler quand la saison sera finie afin de lui faire part de tout ça! Bon, heureusement que tout s’est bien déroulé le grand jour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *