Mon mariage chocolaté : la semaine pré-mariage, pas de tout repos…

A l’heure où je t’écris, cela fait déjà un mois et demi que je suis devenue Madame. Ça passe tellement vite…

Aujourd’hui, je vais te raconter les quelques jours qui ont précédé le mariage. Ils n’ont pas été de tout repos, crois-moi ! Pendant cette semaine bien remplie, mes émotions ressemblaient à des montagnes russes. Avec quelques loopings, bien évidement.

Erreur d’appréciation

J’avais choisi de poser 5 jours de congés, juste avant le D-Day. Ce n’était ni trop court, ni trop long, juste ce qu’il fallait. Ça m’a permis de me poser, sans pour autant tourner en rond. J’ai pu fignoler plus sereinement les derniers préparatifs, ainsi qu’une partie de l’apéritif.

En revanche, la semaine suivant le mariage, je n’avais posé que le lundi.

Je me disais qu’une fois la salle rangée, il n’y aurait plus rien à faire. M. Chocolat aurait repris le travail, qu’est ce que j’aurais bien pu faire chez moi toute seule, le mardi ? Grosse erreur. Tu es encore sur ton nuage, à ce moment-là. Tu rêves de cette belle journée, que tu avais pourtant imaginée 1000 fois, mais qui s’est déroulée 1000 fois mieux. Le mardi, j’étais donc juste é-pui-sée.

mariée-fatiguée

Mon conseil : après le mariage, prend quelques jours de congés supplémentaires. Ça ne sera pas perdu !

J-7

Le samedi matin, je rejoins la sœur de M. Chocolat en ville, pour récupérer ma précieuse robe. Je la réessaie. Elle est magnifique, la vendeuse a réussi à faire partir la tâche de rouge à lèvre, je suis ravie ! Ma belle-sœur enfile sa robe de cocktail, elle est très belle, elle aussi. A ce moment-là, je me rends vraiment compte que le grand jour arrive très, très vite.

Le soir nous fêtons comme il se doit les 25 ans de M. Chocolat avec un repas en famille et une soirée entre amis. Nous rentrons assez tard – ou assez tôt ! Du coup, le dimanche nous sommes en mode pyjama-plaid sur le canapé.

Le travail de M. Chocolat ne lui permettait pas d’être très disponible, la semaine suivante. Du coup, je me suis transformée en Wonder Woman pour réussir à tout boucler dans les temps.

J-5

Allez, c’est la dernière ligne droite ! Je liste les dernières choses à faire avant de me lancer dans une course folle.

  • Choisir ma coiffure. Mes deux essais ne m’avaient pas du tout convaincue, aussi avais-je décidé de me coiffer moi même, le jour du mariage. J’achète des accessoires, de la laque et je fais quelques essais. Ça ne change pas beaucoup de ce que je peux faire habituellement, mais c’est toujours mieux que ce que m’avait fait la coiffeuse…
  • Me décider pour le maquillage. Là encore, l’essai maquillage par une esthéticienne ne m’avait fait ni chaud ni froid. Je fais donc un essai chez une amie, et c’est bien mieux !
  • Passer chez la fleuriste pour demander un 2ème bouquet de fleurs, pour le lancer de bouquet. Eh bien oui, je veux garder mon bouquet, moi ! Je l’ai demandé in extremis, c’est une chose à laquelle je n’avais pas du tout pensé.
  • Imprimer et découper les marque-place ;
  • Trouver des noms de table ;
  • Imaginer et réaliser le plan de table ;
  • Personnaliser le livre d’or.

Ça va en fait, j’ai connu des préparatifs de mariage bien plus en retard que ça !

J-3

Une particularité de mon mariage, souviens toi, c’est que l’apéritif sera à 90% réalisé par les invités.

La plus grande partie a été réalisée par nos deux mamans, du coup il ne me restait plus grand chose à faire. Découper 5 saucissons et 5 Comté et petits cubes, et faire des roulés de saumon fumé. Heureusement que je n’ai pas fait plus, parce que le jour J, j’ai tout oublié dans mon frigo…

J-2

Avec M. Chocolat, on règle les derniers détails importants et le soir, on décide de faire un break. J’avais gardé de côté un “Bon pour un moment détente à 2 en institut”, le cadeau fait par mon Chéri pour mon anniversaire, au mois de mars. Oui, j’ai bien fait de l’épouser, celui-là !

Nous sommes donc allés nous détendre, les pieds en éventail dans un spa/jacuzzi/hammam rien que pour nous, la classe ! On boit un verre de champ’ et on mange je mange quelques tous les macarons. Idéal pour s’endormir sereinement et se réveiller totalement détendus. Parce que le lendemain, c’est reparti pour préparer la salle !

Salle Mme Chocolat

Crédits photo : Steeve Josch

Et toi, comment tu as vécu les derniers jours avant ton mariage ? Tu étais stressée ? Plutôt zen ?



4 commentaires sur “Mon mariage chocolaté : la semaine pré-mariage, pas de tout repos…”

  • En effet, reprendre dès le mardi, je n’aurais pas pu! tu as été bien courageuse!!
    C’est chouette que vous ayiez pu aller au spa, je trouve que c’est un conseil qu’on ne donne pas assez aux futurs mariés ça, de se prendre un moment à deux, ne serait-ce que quelques heures, loin des préparatifs de mariage à quelques jours du D Day. Nous ça nous a fait un bien fou aussi!
    Hâte de lire la suite!!

  • Je n’ai pas assez de congés donc je vais devoir reprendre le mardi. J’avoue que ça me fait peur, encore plus depuis ton article. Mais bon j’ai l’espoir, tu as survécu je devrais y arriver aussi 🙂

    • Mademoiselle Zen,
      pendant tes prépas tu as été zen et tu le resteras jusqu’au D-Day !
      Pour le retour au boulot le mardi ce n’est pas insurmontable hein :p tu travailles juste au ralenti et tes collègues connaissent ce que tu as vécu donc no panic ! Passe de longues nuits et ça ira bien 🙂

  • ça me rassure de voir qu’avec des jours posés avant le mariage, on a encore le temps de finaliser plein de choses. et si tu as même eu le temps de manger quelques macarons, c’est le top 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *