Youpi ! Demain, je me marie !!!

Vendredi matin, je me réveille tranquillement à 8 heures ou presque. Je suis presque zen.

J’ai finalisé la playlist la veille au soir. Tous nos petits travaux sont terminés. Chéri chargera la remorque et la voiture dans la matinée pour la mise en place de la salle en début d’après-midi.

Il y a bien ce petit truc qui manque, la 2e personne pour surveiller les enfants mais, à la veille du mariage, je me dis que c’est trop tard et que je me marierai quand même.

Youpi ! Demain, je me marie !!!

Crédits photo (creative commons) : Tom Roberts

Une journée bien chargée

J’ai rendez-vous à 10 heures, à 30 kilomètres de chez moi, avec l’esthéticienne pour l’opération place nette. Même si je sais que l’on ne verra ni mes jambes, ni mes bras, ni mes aisselles, je considère cette étape un peu comme si je mettais du vernis à ongles sur mes orteils avec des bottes fourrées : totalement inutile mais indispensable.

Une heure plus tard, je rentre chez moi pour manger rapidement, récupérer Mini-Moi et nous repartons à la ville pour récupérer ma mère qui arrive à 14 heures à la gare.

Alors oui, là j’avoue, c’est une perte de temps que de rentrer pour repartir dans la même ville une heure plus tard. Mais j’aurais encore plus eu l’impression de perdre mon temps en traînant 2 heures en ville et en avalant un sandwich. Et surtout Mini-Moi voulait accueillir sa mamie au train (plus pour les trains que pour la mamie d’ailleurs).

Nous avions également une fenêtre d’accès au château assez limitée pour la mise en place de la décoration. En effet, nous pouvions disposer de la salle de 14 h 00 à 16 h 30 et, en plus, pendant la préparation, des groupes de visiteurs pouvaient passer dans la salle. C’est l’inconvénient de se marier dans un château ouvert aux touristes…

Chéri était donc occupé, en matinée, à récupérer la remorque, la charger, faire à manger, pendant que moi je perdais mon temps.

Nous avions fixé rendez-vous à 14 heures au château à mes 2 témoins et à un ami qui devait nous mettre en place le matériel sono qu’il nous prêtait. Et je devais rejoindre tout ce petit monde dès réception de ma mère à la gare.

La mise en place de la salle

Lorsque nous sommes arrivés à la salle, j’ai pu me rendre compte que tout le monde avait déjà bien avancé et j’ai aussi surpris un début de surprise qui m’était réservé (mais ça n’a rien gâché à ladite surprise du lendemain).

Mes témoins étaient venues avec leurs enfants, ça faisait beaucoup de monde, une vraie ruche.

Chéri, qui n’avait pas pu prendre tout le matériel en une seule fois, est reparti charger la remorque tandis que je déballais les éléments de décoration et ma liste de table pour la mise en place.

Le propriétaire du château est venu me saluer, me redonner quelques points d’information et me dire qu’il était là si j’avais la moindre question.

Nous avons commencé la mise en place des tables et c’est à ce moment là que le stress a commencé à m’envahir. Je parlais de ruche plus haut et c’est l’activité débordante, les questions fusant de toute part et le fait que Chéri ne soit pas là pour donner son avis qui m’ont fait perdre mon sang froid et je me suis mise à crier. Je ne sais plus pourquoi. C’est sorti et, dans le même temps, je regrettais déjà mon accès de colère.

Chéri est revenu, avec des informations que je n’avais pas eu, il nous a aidé à finir la mise en place des tables et, à 16 heures, tout était fini. D’ailleurs, le propriétaire veillait au grain pour que l’on ne traîne pas, je crois que ça a ajouté à mon stress. Ce moment n’a pas été aussi sympa qu’il aurait pu l’être.

Une de mes témoins était arrivée le jeudi et je ne l’ai vue qu’à ce moment là depuis son arrivée, bonjour l’accueil !

Pour la mise en place, si elle a été si rapide, c’est d’abord grâce à l’armée mexicaine qui nous a aidée le vendredi, mais aussi parce que nous n’avions pas à dresser les tables. C’est le traiteur qui s’occupait de ce point. Je devais lui faire une table témoin et il devait la reproduire partout. En fait, j’avais fait une liste de tous les éléments de déco par table et j’avais posé le nombre exact de menus et de cadeaux d’invités par table. Il n’y avait pas de mise en scène particulière. Il m’a demandé quelques précisions le lendemain pour être certain que tout était comme je le voulais, mais c’était parfait.

Après la mise en place de la salle, nous avons laissé mes témoins qui devaient récupérer le reste de leur troupe et je me suis, une nouvelle fois, répandue en excuse pour mon pétage de plombs. En bonnes copines (elles ne sont pas mes témoins pour rien), elles m’ont assuré qu’elles comprenaient et que ce n’était rien sauf normal.

En fin d’après-midi, Maman-de-Chéri est arrivée accompagnée de son ami et nous les avons gardé à dîner.

C’est un peu à l’envers des traditions, mais comme nous n’avions pas l’intention de le faire le lendemain, Chéri avait préparé une soupe à l’oignon.

La soirée s’est terminée tranquillement aux alentours de 22 h 30 (plutôt 23 h 30 en geek que nous sommes car nous avons fait un arrêt ordinateur), nous nous sommes couchés ensemble ! Fatigués, sereins et impatients d’être au lendemain.

Et toi, as-tu prévu d’avoir de l’aide pour la mise en place de ta salle ? Crains-tu aussi de craquer au dernier moment ? Raconte…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



3 commentaires sur “Youpi ! Demain, je me marie !!!”

  • wah ! j’admire l’installation en 2h ! même si y’a eu pt pétage de plomb c’était minime et rien de méchant. Vous vous êtes couchés avant minuit avec le sentiment que tout était prêt, c’est génial ! A la même heure la veille de mon mariage je devais encore être en train d’égrainer le couscous fin ! et ce que vous avez fait en 2h, on l’a fait en une journée ! (bon on n’avait pas de traiteur d’accord, mais tout de même, chapeau bas pour l’organisation !)

    • Merci Mlle Kahlessi, il faut avouer que la déco était réduite à la portion congrue. Nous n’avions rien à suspendre. Nous avons simplement installé les tables, la sono/ lumières, nos instruments et le coin photos démontable en début de soirée. Du coup c’est rapide.

  • Ne vous sous estimez pas va ! Je reste convaincue que c’est une belle performance ! Notre installation des tables a du nous prendre 2-3h sans mentir, réparties sur la journée ! casse tête des pieds de table genants, du nombre de personnes par table, de la superficie, de l’esthétique, sans compter qu’on était d’abord 2 à penser la chose, puis 5, puis 7… pour finir à 2 tranquilou le soir avec ma témoin en 5mn l’affaire était torchée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *