A J-15, nous nous transformons en super-héros pour braver les derniers tracas !

Au secours : à J-15, de gros tracas nous tombent dessus, alors qu’on est déjà au summum du stress…

Les autres futures mariées nous ont racontées ici leurs derniers jours de préparatifs, et j’ai senti qu’elles se transformaient en wonder woman,  à courir dans tous les sens pour aller chercher des nappes, la robe, confirmer avec les prestataires… J’en frémissais d’avance, et en même temps on sentait monter l’excitation, l’imminence de la concrétisation d’efforts « surhumains » réalisés pendant des mois… J’avais hâte.

Eh bien, je suis en plein dedans… Mais il y a des choses dont on se passerait bien, M. Coquelicot et moi, en ce moment…

Une serveuse capricieuse : Mlle demande à être payée plus que sa patronne, car elle va accomplir un miracle… Servir la fontaine à champagne ! Eh oui, tu es bluffée toi aussi : quel exploit pour un mariage !

fontaine à champagne mariés

Crédits photo : Ruiten Photogtraphy

Je suis sarcastique, mais je n’en peux plus : je me retrouve à devoir gérer moi-même la serveuse d’une copine de Chouchou.

En fait, cette copine est plus habituée au côté cuisine… Donc sa serveuse en profite pour poser ses conditions, alors que nous avons déjà fixé un tarif avec la patronne il y a 3 mois…Celle-ci en est gênée, mais ne sais pas lui dire stop pour autant…

Mais c’était sans compter sur l’intervention de Super Mlle Coquelicot, qui elle aussi dans cette dernière ligne droite se transforme en Wonder Woman : ni une ni deux, j’ai appelé à la rescousse ma super copine N., qui depuis des semaines, me raconte avec des étoiles dans les yeux les extras qu’elle fait pour des mariages.

Elle est invitée avec sa petite famille à notre vin d’honneur et au retour, mais je lui demande si, par hasard, ce soir-là elle voudrait bien faire un extra pour nous : elle en est enchantée !

Je déballe mes soucis avec cette serveuse, et je lui présente le déroulé de la soirée.

  • On a fait des efforts financiers supplémentaires pour louer de la vaisselle qu’elles pourront rendre sale : pas de plonge !
  • Le traiteur de la paella vient avec deux serveuses. Nos 3 serveuses n’auront donc pas à servir à ce moment-là : elles pourront tranquillement servir le vin et être à l’écoute des invités.
  • Le fromage sera servit sur plateau et non à l’assiette : en 5 minutes, c’est fait.
  • Avec en plus des assiettes jetables (de très très jolies assiettes jetables, je précise quand même !), mais là aussi elle me dit « c’est super facile, tu te rends compte ! On peut, à une seule serveuse, prendre le paquet de 100 assiettes et les servir en 5 minutes… ! ».
  • Le café est en libre service, avec le précieux candy bar, donc elles seront libres plus tôt.

Bref, plus la discussion avance, plus elle me conforte : à 3 serveuses, c’est du gâteau pour 94 invités ! Chéri et moi avons bien bossé l’organisation.

La cerise sur le gâteau m’est offerte lorsqu’on discute du dessert : « je sais découper la pièce montée et j’adore faire ça ! ». Je l’aurais prise dans mes bras, tellement j’étais heureuse de pouvoir compter sur elle pour ça aussi ! C’est un moment important, et je ne voulais pas avoir une serveuse qui traîne des pieds pour le faire.

Car l’autre serveuse, qui demande à être payé plus et à qui j’ai dit NON, a répondu « ben je viens, et on verra bien comment ça se passe »… Ce qui veut tout et rien dire à la fois… Ça sent limite la menace « je vais te pourrir ta soirée de mariage… ». Mais avec N. sur ses talons, je suis rassurée : le service sera de qualité.

Mission accomplie ! Je rentre sereine dans mon Home Sweet Home

« Et là, c’est le drame », comme dirait Jules-Édouard Moustic… Je trouve M. Coquelicot décomposé : un deuxième gros tracas lui est tombé dessus.

Il se charge avec un villageois, voisin de la chapelle où nous faisons notre bénédiction, de gérer l’accès à l’électricité pour ce moment-clé de la journée. Notre chapelle est en haut d’une colline, elle n’est pas directement raccordée au réseau électrique. Il y a un tableau électrique pour les lumières, le chauffage et le son, mais il faut se raccorder à une maison.

C’était prévu depuis 1 an avec le propriétaire de la maison la plus proche de la chapelle, qui en a l’habitude. Mais ce Monsieur est décédé… L’autre voisin nous a confirmé qu’il n’y avait de soucis et que sa veuve était au courant.

Hier donc, Chéri, passe voir le fils de cette femme, qui est une connaissance et lui explique, le remercie et l’invite au vin d’honneur : il s’est fait injurier ! Le fils trouve indécent que l’on demande cela à sa mère, à 4 semaines du décès de son père… Ce que nous pouvons comprendre, mais comme notre intermédiaire nous a dit que c’était confirmé, nous ne nous attendions vraiment pas à cette réaction.

Donc nous voilà, à 15 jours du mariage, à devoir chercher des plans B pour des choses qui devaient être réglées depuis 1 an…

Alors que nous avons par ailleurs fort à faire : nous aussi nous courrons dans tous les sens pour les essais coiffure, récupérer le tour de cou de la robe pour que la maquilleuse adapte les couleurs à celle de la robe, filer chez la fleuriste pour qu’elle fasse de même… Les rendez-vous chez le notaire, à la mairie (où je suis retournée 3 fois déposer des documents, car elle me disait au compte goûte ce qu’il fallait). Passer voir le pâtissier pour la déco de la pièce montée, le traiteur du plat principal pour caler les horaires, faire les cartons avec des fiches détaillées pour pouvoir déléguer…

Et aussi, passer du temps avec mes fils, afin qu’ils ne se sentent pas trop délaissés au milieu de tout ça… Les mercredis filent vite. Bref, nos journées libres sont minutées quart d’heure par quart d’heure, en ce moment.

J’en ai tellement le tournis que j’ai fait un malaise au volant l’autre jour… Je n’étais pas fière : je sentais le malaise vagal arriver en pleine conduite sur la voie express, et là j’ai dit stop.

Heureusement qu’au milieu de ce tumulte, nous avons aussi des prestataires en or :

  • Le traiteur de la paella vient avec deux serveuses pour aller plus vite. Et il aura bien des langoustines !
  • Le pâtissier a eu une idée à laquelle je n’aurais jamais pensé, pour la déco de la pièce montée, quand je lui ai dit notre thème. Je t’en laisse la surprise.
  • La personne avec qui je dois faire l’état des lieux de la salle du dîner a fixé le rendez-vous le vendredi matin. Nous aurons donc les clés 5 heures plus tôt que prévu, ce qui nous arrange bien pour être plus relax lors de l’installation.

Des amis nous proposent leur aide pour aller déposer nos affaires le samedi matin, là où nous passerons notre nuit de noce… Ou aussi pour récupérer le pain… Et dix milles autres choses.

Alors oui, le stress est là, mais l’excitation aussi. Les messages d’encouragement de nos familles et amis affluent pour la dernière ligne droite. Ils nous disent combien ils ont hâte de nous accompagner dans cette étape importante de notre vie de couple.

Ce matin au réveil, Chéri m’a soufflé : « dans 15 jours, on sera mariés !!! ». Et là, oui les quelques tracas qui me revenaient au réveil se sont envolés. Car l’essentiel est bien là : me marier avec lui et être entourés de nos familles !

Je ne verrais probablement même pas que la serveuse traine des pieds. Et s’il le faut, à la chapelle, nous mettrons des tonnes de bougies pour compenser l’absence d’électricité !

Catwoman et Batman (alias M.et Mme Coquelicot, tu l’avais compris…) ne vont pas se laisser abattre : ils vont se marier !

mariage Catwoman et Batman

Et toi ? Tu as des lieux pour ton mariage qui ne sont pas raccordés au réseau électrique ? Tu engages des serveurs toi-même ? Tu appréhendes d’être dans la dernière ligne droite ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “A J-15, nous nous transformons en super-héros pour braver les derniers tracas !”

  • Ohlala!! Bon courage mais ça va aller tu vas voir!
    Nous aussi on avait eu des soucis mais quand tu as une si grosse organisation, c’est normal. Au boulot c’est pareil, on planifie des essais de validation et ça se passe jamais comme prévu.
    Nous on a surtout eu la photographe comme imprévu (qui n’a jamais déposé le matériel à temps le vendredi) et ça m’a bien stressée (outre le fait qu’elle soit malade qui ça n’était pas évitable). Et on a eu de mauvaises surprise à la salle le lundi suivant où la gérante nous a reproché un tas de choses qui n’étaient pas de notre fait (vaisselle soit disant sale qu’on n’avait pas utilisée, etc etc) et elle nous a fait refaire toute la plonge tout le lundi….
    Ne t’en fais pas ça ira! Je te souhaite une superbe journée samedi!

    • Merci Mme Flocon !!

      Des imprévus sont inévitables … les gérer en dernière minute est stressant, mais à J-2 on est confiant.
      On a modifié nos plans pour le vin d’honneur car ce matin encore nous avons gratté la voiture (pare brise gelé) alors que 30 minutes avant j’étais heureuse de voir un grand soleil…
      Nous préférons le faire en intérieur plutôt que dans les jardins et risquer d’avoir des invités gelés…
      Maintenant on est impatient d’y être 🙂

      • Tu comptais vraiment faire un vh en extérieur au mois de Mars en Bretagne ? Je crois que tu aurais pu t’eviter du stress en le prévoyant direct à l’intérieur 😀

  • Oui Mlle Coquelicot tu vas l’épouser ton Coquelicot, avec ou sans électricité, avec ou sans serveuse qui traine les pieds… Tu passeras un formidable jour J!!!!
    Je te le pardon vous le souhaite de tout cœur!

  • J-2 ? Bah, t’en fais pas, tu as un état d’esprit hyper positif, donc même si tout n’est pas parfait (et rien ne l’est jamais, de toute façon !) ce sera votre Plus Beau Jour quoi qu’il arrive 😉

  • Tu serais pas un peu stressée toi ? 😀 Allez respire un grand coup ! Tu as raison, le principal c’est que bientôt M,Coquelicot et toi vous serez unis !
    Concernant la fontaine à champagne notre traiteur nous avait dit qu’il nous l’offrait. J’avoue que comme toi je ne vois pas bien ce que ça a de si particulier pour que ce soit une charge supplémentaire.

    • On est d’accord : ça fait partie du métier de servir le champagne, faire la plonge…
      Stressée moi non 😉
      c’est le futur marié qui me stresse, une vraie boule de nerf !
      Hier j’étais zen après mon « épilation-papotage » avec mon amie esthéticienne, mais pas lui 😉
      heureusement il y aura du monde avec nous ces deux derniers jours et ça devrait détendre l’ambiance. j’ai hâte autant pour les préparatifs que pour les cérémonies !!

  • Est-ce que toutes les futures mariées ne sont pas de vraies super-héroines, hein? Moi je dis que OUI! Bon courage pour la dernière ligne droite et reviens-nous vite sereine et… mariée! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *