Vin d’honneur, dîner et retour de noces : comment nourrir 85 invités au mariage pour 1600 euros

Notre mariage, Mr Coquelicot le voulait à la bonne franquette, tout comme mes parents, mariés dans les années soixante en robe à fleur et costume sans cravate.

Il est de tradition dans nos familles, rats des champs de Bretagne et du Sud-Ouest de faire honneur aux plats régionaux cuisinés par la famille. Et nous avons la chance de compter dans les rangs un ancien charcutier traiteur, un cuisto assez gastronomique, des fermiers, des cordon-bleus et de grands amateurs de vins…

Que du bonheur, me diras-tu.

Oui, mais il faut que tout cela soit cohérent dans les assiettes et que les invités profitent eux aussi de la fête.

Alors je vais ici te donner nos astuces pour concilier économies, mise à l’honneur des talents familiaux et respect de nos « petits bonheurs ».

Car économiser ne veut pas dire renoncer à tout, c’est le jour où jamais de se faire plaisir !

Tout d’abord, comment laisser Mr Coquelicot tout à son bonheur de régaler lui-même nos 85 invités et l’avoir quand même à mes côtés pour la mairie et la bénédiction à la chapelle.

Car Mr Coquelicot est traiteur-crêpier.

Un rêve de longue date pour lequel il a passé 8 mois entouré de ravissantes femmes-chefs ou en devenir comme lui. (Moi jalouse ? Non, non…) Ouf, quel soulagement quand il a eu son diplôme et que ça a été fini !! Je précise que je plaisante car si Mr coquelicot passe par là et qu’il me lit, il va encore dire « mais tu déformes tout, tu sais bien que j’ai passé 8 mois à leur parler de toi et de nos fiançailles et qu’elles m’ont aidé à tout cuisiner ! » Oui c’est vrai, elles ont été adorables avec nous 2, et donc nous avons gardé de bons contacts.

Bref. Du coup, quand il s’agit de préparer le vin d’honneur, Mr Coquelicot veut tout faire lui-même à base de galettes de toasts de blé noir : miam, miam, je valide bien sur !


Mais comment lui faire comprendre qu’il ne pourra pas tout faire lui-même puisqu’il sera à la mairie et à la chapelle… De préférence en costume de marié et pas de crêpier.

Une de nos amies crêpières arrive à la rescousse et propose son aide, alléluia ! Donc chéri fera les préparations culinaires dans la semaine puis elle fera avec lui les découpes ou fignolages la veille ou le matin.

Et elle me le rendra disponible pour que je l’épouse !!

To the wedding

Crédits photo : Jodi Miller Photography

Nous achèterons quelques pains surprises (en promo et payés avec les tickets resto : autre astuce facile à mettre en œuvre) et un plateau d’huîtres de la région (Belon) pour soulager Mr Coquelicot sur les quantités à préparer.

Ma tante de Bordeaux est un cordon bleu, elle nous préparera une centaine de cannelés maisons pour la version sucrée du vin d’honneur. (Merci Cécile !)

Voilà une première idée validée pour concilier économies et petits bonheurs : faire appel aux talents culinaires de ta famille, je suis sure que là il te vient au moins 2 ou 3 noms dans la tête… N’hésites pas à leur demander, si c’est non, cela ne t’aura rien couté, et si c’est oui cela te soulagera économiquement et tu seras fière aussi de mettre en valeur la personne qui t’aura aidé.

Moi je ne suis pas cordon bleu, mais je suis une pro du suivi des promos et bons plans.

Je vais m’occuper du « goûter des enfants » : pom’potes, bonbons kipik, mini pains au chocolat, coca et jus de pomme, et le top du top pour eux : POPCORN !

Toute l’année, en bonne mère de famille , comme moi, tu traques les promos de ton supermarché, fais-le aussi pour ton mariage ! Il y a surement des tas de choses à trouver comme les boissons, les spécialités régionales que tu veux faire découvrir à tes invités,…

Donc le vin d’honneur, c’est une affaire qui roule.

Le dîner maintenant.

Là, Mr Coquelicot délègue, il se rattrapera pour le retour de noces.

Mon père et son meilleur ami sont de grands amateurs de vins et notamment de Bordeaux, ville où je suis née et où j’ai encore de la famille. Mon grand-père, paix à son âme, était aussi vigneron à Castillon-La-Bataille. Ça ne te parle peut-être pas, mais si je te dis « en bordure du Saint-Emilion », là tu vois mieux, je pense.

Donc le vin c’est une religion dans notre famille.

Aussi, j’appréhendais d’annoncer à mon père que nous avions choisi une « simple » paella… Mais mon papa a de la ressource, il connait de grands vins espagnols et il a profité de ses vacances en montagne à la frontière espagnole pour faire des repérages et des dégustations. Nous concocter la carte des vins, c’est son grand plaisir et il nous les offre.

Je vais lui préparer une jolie carte des vins décorées à poser sur les tables avec un titre le mettant à honneur.

Notre seconde religion dans la famille, c’est le foie gras de mamie Coquelicot !!

J’ai grandi avec de merveilleux souvenirs de fabrications de trésors du Sud-Ouest dans la cave de Mamie et Papi Coquelicot… Fois gras, confits et toutes les variantes possibles. Il est de tradition dans les mariages landais du côte de mon père de débuter le repas avec le foie gras maison.

Nous allons donc perpétuer la tradition et faire le bonheur de ma grand-mère ! (Et mon père y ajoutera un petit vin moelleux du bordelais…)

Ensuite un petit jeu organisé par nos témoins pour digérer et nous passerons au plat dans des saveurs radicalement différentes ! Une paella géante pour sustenter tout le monde, à 5.50 € la part !

Tu vas sans doute trouver ça peu rafiné pour un mariage, mais nous adorons ce plat et l’artisan qui la vend sur notre marché est super. Pour preuve, quand nous lui demandons pour quel budget il peut nous ajouter de belles langoustines, il nous répond « Oh ben, j’irai chez mon poissonnier et si elles sont vraiment belles, je vous les fais au prix du poissonnier. Et sinon je vous mettrais des gambas en plus, pour le même prix. »

Je pensais lui organiser une haie d’honneur quand il rentrera dans la cour avec son camion labo, qu’en penses-tu ? Autant de simplicité et de gentillesse, ça se récompense, non ?? Ou alors une « hola » après le service… En tous cas, je le ferai venir dans la salle pour que les invités l’applaudissent.

Franchement, si tu es contente de ton traiteur le jour J, fais-le : c’est une belle récompense pour son équipe après des heures acharnées de travail pour faire de votre réception une réussite.

Nous ne faisons pas de menu spécial pour les enfants car à 2.50 € la part par enfant pourquoi se casser la tête ! Ils mangeront surement un peu de riz et de poulet et les plus courageux se risqueront même à goûter les rigolotes crevettes à décortiquer avec les doigts !

Le point capital d’un dîner sans traiteur, c’est quand même d’avoir une coordination parfaite et pour cela nous avons fait le choix d’embaucher une prestamie. En effet, c’est plus sympa ce jour-là d’être entourée de personnes de confiance avec qui tu as des affinités, et tant qu’à payer quelqu’un, autant arrondir les fins de mois de personnes proches. Elle tient un petite resto qu’elle fermera pour nous, car ça fonctionne plus en semaine, et elle viendra donc avec ses deux serveuses. Budget : 200 €, c’est à dire moins de 3 € par invité et une sérénité totale pour profiter de la soirée ! Ça n’a pas de prix.

Un seul invité sera mis à contribution au cours de la soirée :  Beau-frère Coquelicot  qui nous fera la découpe et le service du gâteau.

Il nous reste encore à choisir notre dessert et là, c’est le combat supermarché (Metro) contre artisans. Nous en sommes encore aux dégustations, mais franchement quelle déception si Metro l’emportait… Nous avons envie d’une pièce montée de choux, mais un seul assez gros et d’y associer des gâteaux de mousses de fruits exotiques. Pour la mousse de fruits nous allons de déception en déception chez les pâtissiers, d’où l’idée de Metro.

Je te tiendrais informée du résultat de ce combat…

Le retour de noces mettra la Bretagne à l’honneur.

Monsieur Coquelicot aux fourneaux pour les galettes saucisses

Crédits photo : Les Délices de Fred

(Monsieur Coquelicot aux fourneaux pour les galettes saucisses)

Mr Coquelicot a lui passé ses vacances d’enfance loin de la pollution parisienne, dans une ferme bretonne où « tout est bon dans le cochon » et où sa grand mère faisait les galettes de blé noir dans la cheminée. Donc galettes saucisses faites maison pour le retour, quelques salades faites par nos parents, et un excellent gâteau breton au dessert. Et les copines ont lancé l’idée d’un concours de tartes maison, que j’ai validée bien sur !

J’allais oublier le cadeau aux invités : Mr Coquelicot leur fera de petits pots de caramel au beurre salé maison ! Prix de revient : moins d’un euro le pot.

Un petit décompte pour conclure nous amène à un total de 1600 € environ pour :

  • le vin d’honneur pour 100 personnes
  • le dîner pour 85 personnes
  • le retour de noces pour 85 personnes aussi.

Raisonnable, non ?

Et tout cela en respectant nos goûts, nos envies et en mettant des personnes qui nous sont chères à l’honneur.

Et toi as-tu aussi des spécialités culinaires familiales incontournables pour ton mariage ? Comment fais tu pour te passer de traiteur officiel sans pour autant trop en demander à tes invités ? As tu des astuces aussi pour économiser sur la restauration ? Certaines personnes de ta famille cuisineront pour vous ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



20 commentaires sur “Vin d’honneur, dîner et retour de noces : comment nourrir 85 invités au mariage pour 1600 euros”

  • Vos idées sont super, ça donne envie d’être invité et on sent déjà que ça sera réussi !
    Mais tu as aussi beaucoup de chance, car honnêtement tout le monde n’a pas autant de cuisiniers et de traditions dans son entourage 😉

    • Oui, je suis consciente de notre chance, mais on aurait très bien pu faire sans , et travailler avec un traiteur.

      Je voulais dans cet article faire passer le message que c’est possible de faire le tour des talents familiaux et de s’en sortir question organisation.
      Car je pense que certains à qui cela fait envie et qui sont surement aussi bien entourés que nous, y ont renoncé.

      Nous avons failli renoncer, comme 2 autres couples dans notre famille avant nous, mais on a tenu tête aux arguments contraires qui ont volés de toute part.
      On serait passer à côté de tous ces talents, pour garantir notre tranquillité, mais nos invités auraient manger un menu trop classique à notre goût.

      Ce n’est donc pas qu’une question de budget, même si cela arrange nos affaires, mais aussi une question de volonté, d’ambiance souhaitée.
      J’espère que d’autres se lanceront 😉

  • Je trouve aussi que les idées sont super. Et vous êtes bien entourés, avec une bonne organisation c’est sûr que ça va être génial!
    Vive les petits village bretons! (que j’aimerais bien visiter un jour…)

  • oh que c’est sympa… j’adore l’idée du concours de tarte.. j’aimerais bien le lancé mais sa ne sera pas de l’avis de l’homme.. « mais tu crois que les gens ont que sa a faire et tu crois qu’ils vont en ramener pour TE faire plaisir » et gnagnagna

    • Oui, je rejoins ton homme : tout le monde ne pourra pas jouer, mais certains apporteront des spécialités de chez eux, des bonbons, des biscuits.

      Ma cousine avait lancé l’idée d’une auberge espagnole pour son retour de noces : nous avons mangé de la tapenade, des bonbons irlandais, du panetonne,des macarons à la violette de Toulouse… très varié et excellent.

      L’idée m’est venu de là.
      Si elle peut t’aider à motiver ton chéri 😉

  • Je ne peux que valider !!!

    Notre traiteur avait fait mini galettes pour le vin d’honneur
    C était trop bon
    Et le lendemain c était barbecue
    J ai hésite a acheter des galettes mais ça me serait revenu trop cher
    Et en dessert un bon far aux pruneaux

    Je trouve l’idée de la paella très sympa
    Et pas cher !

    Ça va vraiment être top !

    • C’est vrai que des galettes avec toute une variété de viandes grillées au barbecue, c’est super délicieux : saucisses, merguez, … miam

  • Bonjour, ce serait pour passer une commande. Deux trois « galettes saucisses », ça ne doit pas être mauvais ça !!!! 🙂

    Pour le vin d’honneur, si on arrive à trouver un lieu où on pourrait le faire en DIY, je mettrais à contribution mon papa. Mon regretté grand père étant boucher, mon père a récupéré de nombreuses recettes de mon papy : le jambon cru qui sèche dans la grange à l’air de la campagne, avec les saucissons et les pancettas, les pâtés et terrines, …

    Ayant vu sur le Vin d’Honneur de je ne sais plus quelle Madame (un mariage en Italie de mémoire), je pense que nous mettrons sur la table des terrines, des saucissons, de quoi trancher et de bons pains de campagne. Ainsi, tout le monde se fera le toast qu’il veut 🙂

    Si on est coincé pour le VH, obligé de passer par le traiteur ou le restaurateur selon le lieu, on gardera ces mets pour le casse croûte du lendemain 🙂

    • Ok pour les galettes saucisse, on est ouvert de 9h30-12h30 et de 15h30 à 19h30 ! 😉
      Les pancettas, un nom qui sonne bon !

      Bonne idée les grandes tranches de pain de campagne.

      ça me fait penser que mon oncle pourrait aussi nous faire une ou deux terrines de gibier pour le retour 😉

      belle ambiance familiale pour ton mariage aussi.
      Bons préparatifs Monsieur Famille !

  • C’est super tout ça! Bravo!
    Bon je vais pas revenir sur ce qui fut notre repas car j’ai écrit plein de billets dessus!
    Pour moi préparer notre jour J en famille était important et au final très valorisant pour tout le monde. Tous ont été mis à l’honneur et en sont assez fiers !

  • super!!
    c’est chouet d’avoir de l’aide comme ca, ca doit faire plaisir de voir les gens s’investir pour son mariage!

    dis moi, ton homme, serait-il gentil de nous faire partager sa recette de caramel au beurre salé? hihi
    (on voulait faire ca comme cadeau d’invité car on adore le caramel tous les deux mais j’ai pas encore chercher de recette et tester au niveau de la conservation)

    en tout cas vous vous débrouillez bien niveau budget pour tout ca et ca va etre super bon!

  • la recette est secrète soso16, mais par contre on en vend mais je ne suis pas ici pour faire du commerce 😉
    bons préparatifs et bons essais de caramel maison ! il faut un sacré coup de main pour y arriver…persévère

  • Pour les adeptes des bons plans, il faut guetter les promos champagne à l’approche du nouvel an…
    L’année dernière nous avons eu des magnums pour un prix moins cher que 2 bouteilles de 75 !!!

  • Rrrrroooooo, des galettes saucisses ! Vite, faut que je retourne en Bretagne !
    Bravo pour cette organisation, et bien vu pour la prestamie/planeur. C’est super important d’avoir l’esprit libre ce jour là.

  • Très très chouette tout ça !!
    bravo pour votre organisation… et je vois Très bien où se trouve Castillon-la-Bataille, mes parents ont une maison à 10km de là (pile entre Castillon et Sainte-Foy :D)

  • Bonjour !

    Je suis en plein préparatifs pour mon mariage avec ma fiancée, et étant d’origine espagnole, (et encore étudiant= petit budget^^) j’avais pensé aussi à l’idée de la paella !
    Je voulais savoir quels vins avais tu servi et combien coûtent ils ?
    Voilà ! Merci pour ton article en tout cas 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *