Mon mariage traditionnel automnal : préparatifs et imprévus de la dernière semaine !

Me revoilà ! Je t’avais écrit deux chroniques pour t’aider à patienter. J’espère qu’elles t’ont plu et surtout que mes expériences ont pu t’enrichir dans ton Aventure ! Ah la la… Aventure…

Ce dernier mois fut intense en émotions. Après une dernière semaine de préparatifs, un week-end plein d’émotions, nous sommes partis trois semaines et demi en voyage de noce (oui, dès le lundi) au Népal. Quelle expérience… Voilà tout juste dix jours que nous sommes rentrés et il est encore difficile d’atterrir. Les cultures étaient tellement différentes… Je ne détaillerai pas mon voyage de noce tout de suite, alors je ne m’attarde pas ! Je préfère attendre d’avoir un peu de recul sur ce merveilleux voyage.

Autumn wedding

Crédits photo (creative commons) : Oxana Brick

Le sujet de ma chronique d’aujourd’hui est, comme tu l’as sûrement déjà deviné : les préparatifs de la dernière semaine.

J’avais écrit ma dernière chronique avant le mariage, justement avant cette semaine de dernière ligne droite. J’aimerais y revenir, pour pouvoir comparer les prévisions et ce qui s’est réellement passé. Même si je n’y croyais pas à ce point-là, la semaine passée a été à mille lieux de la semaine prévue. En effet, les imprévus existent et jusqu’au dernier jour, ils te tiennent ! Les imprévus que nous avons eu, étaient des imprévus « envisagés », ils ont donc pu être gérés sans encombre, mais ils restent des imprévus…

Bref tout ça pour dire, qu’on s’en serait bien passé.

Je reviens maintenant sur le programme de ma « petite » semaine.

Le lundi

Nous avons réussi à contacter le DJ dimanche, nous sommes soulagés et contents !

Le matin, direction Decathlon pour finaliser nos achats pour le voyage au Népal. De retour dans Maison Fox, je finis mes affaires. Une partie de celles de M. Jones se trouve dans Maison Jones, donc on ne pourra pas finaliser son sac ce jour-là. Nous contactons le traiteur pour lui donner le nombre de menus définitifs.

Ensuite, nous passons quelques heures avec M. Jones et Maman Fox pour finir mon plan de table original. Il faut finir d’accrocher les étiquettes aux porte-clés, écrire tous les noms des personnes ainsi que leur nom de table, puis les ranger par ordre alphabétique. On accroche tous les porte-clés sur les cadres-grillages, préparés quelques semaines plus tôt.

Nous voilà vers 19h en train de fignoler ce travail, quand nous recevons un coup de téléphone : ce sont des amis de mes parents qui nous annoncent qu’ils ne pourront malheureusement pas être là (décès dans la famille proche). Deux personnes de moins au compteur…

Le soir, nous allons faire répéter la chorale de ma paroisse pour la messe du mariage. Ce ne sont pas eux qui animent, mais ils me connaissent pour la plupart depuis mon baptême. Ils avaient demandé s’ils pouvaient apprendre les chants, sachant qu’on prendrait certainement des chants un peu plus modernes que ceux chantés habituellement dans ma paroisse.

Ce fut un moment magique. De voir autant de monde de la paroisse réuni pour répéter les chants de NOTRE messe, c’était très touchant. La quasi-totalité des chants étaient nouveaux pour eux, et ils s’en sont donné à cœur joie pour les apprendre !

Voilà la première journée qui s’achève, plein de bonheur dans les cœurs. La semaine commence bien.

Le mardi

Le matin, nous amenons les boissons du vin d’honneur au traiteur pour qu’il puisse déjà les mettre dans les camions réfrigérés. Le travail n’est pas très fastidieux, mais seulement un peu long. Quarante minutes aller, 10 minutes de déchargement sur place, 40 minutes retour. Bref 1h30 tout pile de mangé sur toute la journée… !

Nous arrivons à retirer deux menus au traiteur (les deux défections de la veille), ce qui ne le dérange pas du tout. OUF !

Une fois les plans de table modifiés, nous imprimons les menus et les listes d’invités par table. Activité découpage et collage sur les rondins de bois pour finir la matinée.
Nous avions réservé notre après-midi pour cuisiner, avec M. Jones. Nous aimons beaucoup cuisiner, et nous avions prévu un repas surprise-anniversaire pour Papa Jones et Maman Fox, dont les dates d’anniversaire sont très proches.

Ce fut une superbe surprise et un très bon repas ! Quelle belle soirée passée en petit comité…

Dans l’après-midi, nous avons de nouveau des défections : un ami allemand de Papa Fox vient de se faire cambrioler sa pharmacie, il ne va pas pouvoir venir. Il devait venir avec sa femme, et ses deux enfants (17 et 21 ans). Ils étaient extrêmement déçus et désolés. Quatre personnes de moins au compteur…

Le mercredi

Le matin nous allons (Maman Fox, M. Jones et moi) à la messe. Cela nous permet de passer un temps calme au milieu de cette semaine. On récupère les vases et les corbeilles de la paroisse pour les décorer et faire les compositions florales.

Nous remettons au point notre plan de table, suite aux défections de la veille. On finit de préparer notre urne, les enveloppes, les stylos de couleur, également les tampons encreurs et les stylos pour écrire sur l’arbre à empreintes. Nous réimprimons les liste d’invités par table, qui ont changé, les liste de secours pour rediriger les invités à leur table… Bref, plein de petites choses, qui prennent du temps, beaucoup de temps !

En fin d’après-midi, nous allons dans le centre-ville de Clermont pour recevoir le sacrement de réconciliation (confession). Avant de recevoir un autre sacrement (dans notre cas, le sacrement du mariage) ou avant un temps de fête (Noël ou Pâques), l’Eglise Catholique conseille de se confesser, afin de vivre pleinement ce temps de fête ou de sacrement.

Nous ne cacherons aucun péché à l’autre, et notre cœur sera purifié pour recevoir cette action de grâce de l’Esprit Saint, qu’est le Mariage. Nous rentrons à la maison en paix et heureux. Une voisine passe voir les vases que nous avons récupérés : elle fera partie des « petites mains » qui confectionneront les compositions florales pour l’Eglise, vendredi matin.

Ancienne fleuriste, elle nous indique qu’il faut également des blocs de mousse pour les grands vases. Imprévu complet !

Le jeudi

Cette journée-là était prévue pour se poser, profiter d’une journée entière avant ce marathon de trois jours…

Maman Fox court chercher ces fameux blocs de mousse chez Jardiland. Je finis quelques mises au point, avant d’aller à mon rendez-vous chez l’esthéticienne pour une épilation des sourcils. Je profite de ce rendez-vous pour choisir le vernis à ongles qu’elle me mettra samedi matin.

Maman Fox m’a fait la surprise de me réserver un soin visage ensuite ! Quelle bonne surprise !! Mille merci maman ! Me voilà chouchoutée pendant une heure, allongée, qu’est-ce que c’est relaxant ! Je manque m’endormir un bon nombre de fois. Je ressors complètement détendue, décontractée, et reposée. Je le conseille à toutes les futures mariées. Certes, je n’avais pas vraiment prévu cette heure supplémentaire dans mon programme, mais cela ne m’a pas inquiétée.

Je rentre donc à la maison pour l’heure du déjeuner. Et là, Maman Fox m’apprend que des cousins se sont désistés (trois personnes de moins au compteur), et qu’il y aura des obsèques samedi matin, à l’église…

Là, gros coup dur ! La tension remonte tranquillement, malheureusement : il faut encore refaire le plan de table, encore imprimer les listes d’invités par table, encore changer de place les porte-clés. On ne pourra pas installer l’église comme je souhaitais vendredi soir, mais ce sera fait pendant mes préparatifs du samedi matin. Certes, tout est prévu, mais je ne pourrais pas voir le résultat… Un peu déçue.

Les rondins de bois étaient humides et l’eau est remontée dans les papiers collés. Il faut alors réimprimer la totalité des menus, des listes d’invités, repasser par l’atelier découpage. On opte cette fois-ci pour la solution Patafix au dernier moment.

Pendant ce temps, Maman Fox essaie de trouver des amis à réinviter à la place de ces nombreuses défections, au dernier moment. Trois places sur sept seront sauvées !
L’après-midi on s’est baladés avec Frère Jones et sa fiancée, pour ramasser du lierre et de la mousse pour les compositions florales. Ils nous ont aidés à charger les dernières boissons et la déco dans les voitures. Merci à eux !

Le soir, M. Jones rejoint sa famille dans leur gîte pour passer une soirée avec eux. De mon côté, je finis de courir partout dans la maison pour réunir quelques dernières affaires (pots en terre pour faire des cendriers, sono…). M. Jones revient vers 22h, il nous reste encore le plan de la salle à faire.

Nous avions commencé une esquisse avec un logiciel de plan 2D pour disposer les tables dans la salle, la piste de danse, les buffets de desserts, la place du DJ, les tables du tableau à empreintes et de l’urne… Nous finissons donc tard, mais la solution nous semble bonne. Je suis sur les rotules, épuisée, je me couche avec un mal de dos terrible.

Le vendredi

Je lui consacre un article spécial ! Rendez-vous la semaine prochaine !!

Toi aussi, tu as eu une semaine chargée ? Tu avais prévu une semaine allégée et tu t’es trouvée à gérer des imprévus ? Raconte !



8 commentaires sur “Mon mariage traditionnel automnal : préparatifs et imprévus de la dernière semaine !”

  • Ha la dernière semain des préparatifs et les “joies” des imprévus !! (ironie bien sûr).
    Je vois que toi aussi tu a été “gatée” de ce côté là. Je me pose toujours la question, savoir si toutes les mariées passent par ce moment là…
    Est ce que cela fait partie des coutumes du mariage ? Si cela est le cas, il faudrait peut etre prévenir les futures mariées lol.

    Bref, j’essaie d’en rire aujourd’hui car je sais que sur le coup, c’est panique totale et on se demande comment on arrive à gérer mais on y arrive…

    Hâte de lire la suite de tes aventures… 🙂

  • Moi aussi j’ai hâte de lire la suite car j’avoue que, même 10 mois avant, je n’arrête pas de penser à cette dernière semaine qui semble systématiquement réserver son lot de plus ou moins bonnes surprises aux futurs mariés (je n’écris pas “à la future mariée” parce que dans mon cas ça serait négliger le déjà-surper-investissement de mon futur mari) !!

  • Ah la dernière semaine, le stress qui monte …
    En ce qui concerne les chagements de derniere minute , on a aussi des desistement pour probleme de grossesse et un rajout! Du genre “Ah ben finalement je peux venir” … pas tres apprécíé surtout quand c’est un personne pas tres proche de nous !

  • j’y suis passée 🙂
    il y a tellement de petits détails qu’on ne peut faire qu’au dernier moment!
    on y passe toute, je crois 🙂
    Par contre pour le vendredi, un article entier? ouh la j’espère qu’i ne s’est rien passé de trop grave! 🙂

  • Chère Mme Fox !
    Je vois que nous avons dû faire à des imprévus du même ordre!
    Nous partageons la même foi, et vraiment Dieu pourvoit toujours !!
    Ce que j’ai vécu ressemble à la multiplication des pains.
    Dans notre cas, les désistements se sont multipliés tellement qu’on avait commandé 20 repas de trop (tout un tas de pb de santé, accidents, et canicule, les personnes âgées n’ont pas pu voyager, et pb de visas) ! Vu l’écart, l’avant-veille, on a relancer des invitations auprès des personnes qui n’avaient pas bénéficié d’un arbitrage favorable au départ (bah oui, il faut bien faire des choix….). Sauf qu’on s’est mélangé les pinceaux, on ne savait plus le nombre exacte le jour j. D’un côté ma maman a invité une famille lors du vin d’honneur à rester dîner, de l’autre une de mes amies a suivi le cortège avec son mari et ses 2 garçons alors que ça n’était pas prévu (dans son pays, on est systématiquement invité pour toutes les festivités, elle n’avait pas compris). J’ai pu prévenir les personnes chargées de l’accueil de rajouter 4 places, mais ça n’a pas suffit : quand je suis arrivée dans la salle, on m’annonce une différence de 8 convives supplémentaires…. Je suis complètement paniquée, les personnes commencent à se dévouer pour partager leur repas…. finalement j’ai la lucidité de “pointer” les invités sur le plan de table, et je m’aperçois qu’il y a des erreurs et des personnes absentes. Finalement de 8 repas manquants, on est arrivé à 1 repas supplémentaire !
    Finalement toutes les personnes présentes ont bien profité de la soirée, et cela nous a aidé à surmonter l’absence d’êtres très chers.

  • Je n’ai pas encore beaucoup pensé à cette dernière semaine mais je vais l’ajouter à la liste de mes angoisses. Les invités qui se décommandent au dernier moment est une situation que je redoute déjà.
    J’ai hâte d’avoir le mot de la fin mais je suis certaine que vous avez assurés 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *