Mon mariage coquelicot – Les mariés se préparent…

13h30

Mes enfants s’habillent dans la chambre. mon père est en haut au calme, mon frère aussi. Ma maman tourne et vire pour s’occuper de tout le monde – et sans doute un peu aussi pour fuir l’ objectif du photographe… Malgré mes explications, elle n’avait pas compris le principe.

Future mariée, si tu embauches des photographes pour un reportage sur la journée, précise bien à tes proches le déroulement de ladite journée. Précise-leur que cela signifie que les photographes te suivront à la trace, donc qu’ils seront présents à chaque minute, et certainement ravis de les prendre aussi en photo !

Aujourd’hui, elle est très heureuse des photos de famille que nous avons faites avant notre départ pour la mairie. Mais sur le coup, elle n’avait pas trop envie de voir leurs auteurs passer de pièce en pièce dans SA maison…

13h40

Ma cousine, qui est aussi mon témoin, va arriver d’une minute à l’autre pour partager ces instants avec nous. Depuis le milieu de la matinée, elle fait le lien entre moi et le marié.

Elle loge dans les gîtes du parc, et mon futur mari se change avec ses neveux et ses sœurs dans le gîte voisin. Ce qui lui permet de m’informer des préparatifs, minute par minute. On s’envoie des SMS pour savoir où il en est car, souviens toi, nous voulions nous retrouver avant la mairie.

Enfin,  je devrais plutôt dire qu’elle me demande à moi où j’en suis, car le marié, lui, est prêt depuis longtemps et s’impatiente légèrement ! La pression monte… Le matin, il a fini d’installer la déco et les tables pour le vin d’honneur, avec une grande équipe d’invités qui logent sur place.

Ils ont aussi préparé une belle voiture-balai, élément que j’avais complètement oublié dans mes préparatifs !

marié champagne

Il m’attendait tout beau avec le champagne, avant la mairie…

A quelques jours du mariage, je l’avais bien réalisé mais cela me paraissait totalement accessoire.

Oui, à quelques jours du mariage, tu auras tellement à faire que tu reviendras aux fondamentaux. Et tu élimineras sans scrupule des choses telles que celle-là.

Bref, je dois confirmer au marié qu’il n’est plus envisageable de se retrouver pour un tête à tête dans le parc. Grande déception pour moi, j’espère qu’il ne sera pas trop déçu … Ce à quoi ma cousine répond : “Il est rassuré, il avait peur que tu aies trop froid, alors il attend avec impatience ton arrivée à la mairie !”

Il faut que je te précise que ce jour-là nous n’avions pas de pluie. Alléluia ! Mais nous avions très froid : 3°… Un vrai mariage d’hiver, puisque le matin précédent, quand nous avons ouvert les velux, nous avons découvert  les toits enneigés.

Eh oui, certaines mariées d’hiver en rêvait de la neige à leurs pieds. Eh bien nous, en Bretagne, où j’imaginais un temps doux annonciateur du printemps, nous les avions, les pieds dans la neige !

Ces échanges ont permis, entre autres, de suivre l’état de stress du marié/de la mariée, et surtout de faire une pause sur la route pour que je n’arrive pas avant lui. Prévoir une personne-relais est donc indispensable.

13h45

Je suis détendue et pas du tout consciente de ce qui m’attend… Enfin si, sûrement, mais je ne suis pas émue. Seulement très heureuse de ce moment de calme avec mes proches.

Ma cousine est là, résolument calme et souriante, juste ce qu’il me fallait… Elle est passée par là il y a un peu plus d’un an, alors elle me rassure et me parle de ses préparatifs.

Ma mère descend la robe, suivie de mon père à qui je lance:  “Pas trop déçu de ne pas voir ta fille en blanc ?”  Mais en fait, il avait déjà compris, par quelques gaffes de ma mère et  moi même.

robe de mariée rouge

Eh oui ! Difficile de garder ce secret aussi longtemps. On finit toujours pas parler de la robe, sans se rendre compte de la proximité de certaines oreilles…

Je plaisante sur le fait que je ne veux pas être prise en photo en jupon… Je l’enfile enfin, ainsi que mes chaussures. Mon bouquet est sur la table. Quelques roses ivoire et rouges foncé, comme les fleurs de ma robe. Une légère chute de feuillage avec des perles… Il est parfait.

Mes chaussures offertes par mon futur époux : des petits talons, du nubuck de chèvre, avec un petit effet de fleur en relief. Elles se sont révélées très confortables jusqu’au bout de la nuit ! Les deux autres roses sont pour une déco sur la table du vin d’honneur. Dans un petit vase carré, ma mère posera quelques perles en verre au fond de l’eau et le bouton de rose au-dessus, délicat et d’un bel effet.

Bouquet rouge et blanc

Les alliances sot accrochées à leur coussin en lin. Le petit plat en terre rouge nous a été offert par ma mère à l’occasion de nos fiançailles, et une amie a réalisé le coussin sur mesure.

porte-alliances coeur

Puis, je rappelle le photographe, qui se fait discret. Nous sommes entre femmes. Ma cousine et ma mère m’aident à enfiler la robe…

habillage robe de mariée rouge

Ah, cette robe… Que d’histoires pour elle, que de doutes et de détermination à l’assumer ! 

Toutes ces étapes me reviennent, pendant les quelques secondes où je suis dans les épaisseurs du tissu. Mais une fois habillée, je suis sereine. Comme m’a dit ma mère, il y a une semaine, lors du vrai dernier essayage : ” En blanc c’était trop fade, ce n’était pas toi !”

Un autre compliment, venu après le mariage, m’a aussi beaucoup émue. Celui de la meilleure amie de ma mère, qui n’était pas présente ce jour là et qui a reçu quelques photos depuis. “Je vois que tu perpétues la tradition en te mariant en couleur, comme ta mère !” Eh oui… Dans les années 70, ma mère s’est mariée en robe fleurie !

On dirait qu’une tradition est née dans notre famille. Avis aux futures petites amies de mes deux fils !

14h10

La mariée est prête. En un éclair en fait, trop facile ! Les boutons dans le dos sont factices et cachent la fermeture éclair.

dos robe de mariée rouge

Comme mon régime de ces dernières semaines a été efficace, la robe ferme toute seule, comme dit la vendeuse.

Pour toi qui a l’œil partout, j’ai osé le soutien gorge blanc avec la robe rouge ! Même pas peur. A vrai dire, c’est surtout que je n’avais pas reçu le colis de la belle dentelle rouge, prévue pour la nuit de noces ET mon D day…

Mais ça c’était avant, avant d’être mariée. Car après le mariage mon époux, tête en l’air comme ô combien d’hommes, m’a dit : “Ah, le petit paquet qui est dans la boite aux lettres depuis 3 jours, c’était ça ?”.

robe de mariée rouge

Aparté : Je te montre cette photo pour les détails de la robe. Mais tu vois ma pose, conseillée par la vendeuse ? Eh bien je me trouve tarte sur toutes les photos où j’ai essayé de suivre ses conseils. Alors, sois toi-même !

Tout le monde est habillé. Qu’ils sont beaux, mes parents, mon frère et mes garçons ! Nous avons quelques minutes pour faire de jolies photos de famille. Même le chat y a droit !

14h15

Le propriétaire de la jaguar est là, c’est parti ! Ma mère part  la première, avec mon frère et mes fils. Le photographe s’assied à l’avant de la jaguar, pour nous photographier en route, moi et mon père.

Nous sommes à 3 minutes en voiture et je dois t’avouer que c’est bien pratique, ça évite tout stress.

14h20

Nous nous arrêtons à une centaine de mètres de la mairie, cachés par le virage, et attendons le feu vert de ma cousine-témoin. J’aimerais bien être une petite souris pour voir l’arrivée du marié !

Il a prévu quelque chose, mais je ne sais pas quoi… Nous papotons au sujet de cette superbe voiture de collection. Pas l’ombre d’une émotion dans la voix des hommes qui m’entourent. La voiture redémarre et là, le silence en dit long sur l’intensité du moment.

Ça y est : je suis la mariée, avec mon père à mes côtés. Instant rêvé. Je vais bientôt mettre le pied sur le parvis de la mairie, face à nos 100 invités !

 Toutes les photos sont de http://www.arnaudphotos.fr/


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



5 commentaires sur “Mon mariage coquelicot – Les mariés se préparent…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *