Mon mariage en deux temps, sous les arbres : les préparatifs avant la Mairie

Il est grand temps que je te dévoile enfin mon mariage civil : une journée pleine d’émotions et de… rouge !

J’en ai mis du temps pour l’écrire cet article, me diras-tu. C’est vrai ! Petite introspection rapide : je me dis que peut-être, le fait de mettre tout ça par écrit scelle définitivement cette journée dans le passé… et que je n’en avais pas du tout envie… ??

Mme Mistinguett

Inutile de te préciser que je n’ai pas beaucoup dormi la nuit précédant le mariage. Mille questions se bousculent dans ma tête : est-ce que je n’ai rien oublié ? Le beau temps sera-t-il au rendez-vous ? Comment mon chéri va-t-il me trouver  ? Et les pt’its fours… ne vont-ils pas se ratatiner après la décongélation ? Et si les serveurs ne trouvaient pas la salle ? Et le Maire ? Oui le Maire… il avait une petite mine… Il n’aurait pas chopé une gastro ?!

Bref, après quelques heures de torture psychologique dans mon lit, le réveil sonne enfin ! Monsieur Mistinguett n’a pas plus dormi que moi. Eh oui, depuis 48h il réalise qu’il va se marier… Martelant chacune de ses fins de phrase de « Ouhalala… Tu te rends compte qu’on va se marier ? » « Euh oui, mon chéri, cela fait des mois que je bosse sur ce foutu mariage  quelques semaines que j’y pense à chaque instant, à chaque minute, à chaque seconde… je dors bride, je mange bride, je respire bride !« .

C’est donc l’oeil cerné et les cheveux en pétard  (faut pas toucher à la sacrosainte choucroute avant le coiffeur) que je pars déposer les derniers éléments dans la salle. M. Mistinguett a lui aussi quelques  tâches à accomplir, et doit s’occuper des enfants. Heureusement, mes parents  aussi sont là pour nous filer un coup de main.

A 10h, je m’éclipse avec ma maman, fais un détour par la gare pour récupérer ma photographe, direction le coiffeur.

Ca y est ! Le processus est enclenché… Je ne peux plus reculer (et je te rassure, je ne le veux surtout pas !). C’est le calme. Oui bizarrement, c’est le calme, car enfin je n’ai plus rien à faire, je n’ai plus rien à penser, je n’ai qu’à me laisser faire par mon coiffeur. Je suis zen.

Coiffeur zen

J’ai tout de même quelques appréhensions capillaires. Pas tout à fait convaincue par  l’ornement que j’avais choisi, j’ai fabriqué à la dernière minute des fleurs à piquer dans les cheveux, assorties à mon bouquet… Mon coiffeur m’isole dans la cabine VIP, j’ai même droit au siège massant pendant le shampoing (non mais franchement qu’est ce qu’on ne ferait pas pour détendre une mariée le jour J)… Tout roule.

Ma maman se fait coiffer à côté, ainsi que ma fille. Je frise tout de même l’attaque, quand je vois que la coiffeuse commence à la maquiller (ma fille de 7 ans, hein !)… Et j’arrête le désastre avant. Je me découvre : Wahouu ! C’est moi, mais en mieux ! Plus femme, « plus » tout court, plus plus plus… Je crois qu’à ce stade, on pourrait m’élire Top moumoute de l’année : ça décoiffe (euh ben non, justement).

Une des coiffeuses me maquille : je suis prête.

Il doit être 13h30 ou 14h lorsque nous arrivons sur le lieu des photos.

Mes parents et d’autres membres de la famille ont réservé des chambres d’hôte dans une jolie maison bourgeoise, à deux kilomètres de chez nous : parfait pour se changer et faire les photos. Toute le monde s’y est donc donné rendez-vous pour l’habillage.

Monsieur Mistinguett dans une chambre, moi dans une autre, c’est le moment ! Gniii ! Je vais enfin pouvoir enfiler ma robe chérie que j’adore !

habillage mariée

Monsieur Mistinguett s’active aussi pour les derniers détails, la tension monte d’un cran dans tous les cœurs et les esprits.

Détail mariée

Bon, inutile à ce stade de te donner notre code couleur…

J’enfile ma robe de bal, sous l’œil bienveillant de ma super photographe, qui enchaîne les prises de vue. Ma maman me donne un coup de main pour les détails. Un coup d’œil au miroir : j’ai peine à me reconnaître, et en même temps c’est bien moi. Je me sens tout à fait à l’aise avec ce look… et puis je pense que dans quelques minutes, nous allons nous découvrir. Glups !

A suivre…

Toutes photos : BabouchKAtelier

Et toi ? Te vois-tu plutôt zen le matin de ton mariage ? Pas du tout ? Tu as aussi choisi une robe de feu ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



15 commentaires sur “Mon mariage en deux temps, sous les arbres : les préparatifs avant la Mairie”

  • J’adore tout !!! Le rouge que vous avez choisi, tous les détails rouges (spécialement les lacets !!!), ta robe !!! Il me tarde d’en voir plus !!!

    • Bonjour Mlle Cacao…merci beaucoup. Pour la petite histoire les lacets ont été achetés dans un magasin plutôt classique: et pourtant ! Ils avaient toutes les couleurs…. ça se démocratise (cool ! !)

  • Très belle robe !
    J’ai eu la même sensation le jour J. Après avoir passé tellement de temps à penser, dormir, vivre, stresser organisation du fameux jour, que le moment venu, j’étais hyper zen, tellement zen que plus rien de négatif ne pouvait m’atteindre. Bon c’était aussi parce que j’avais mes proches qui s’étaient aussi beaucoup dévoués pour prendre en charge un certain nombre de choses (surtout de dernière minute. La petite anecdote c’est quand des personnes font des centaines de kilomètres pour venir et qu’elles se retrouvent à aider ma mère à préparer la confiture pour le cadeau des invités à 22h la veille du mariage on peut parler de dévouement !) 🙂

    On ne le répétera jamais assez, il faut profiter de chaque instant de cette journée et surtout de la famille et des amis qui sont venus pour vous !

    • Bonjour Mademoiselle A… oui ! c’est touchant quand ta famille te file comme ça un coup de mains… des petites choses qui prennent beaucoup de place dans le coeur !

  • Ah je me disait bien que je le reconnaissais ce bouquet ! Par contre, c’est moche de ne nous montrer que des petits morceaux de vous et de garder le suspense comme ça… J’ai vraiment hâte de vous voir avec vos tenues !

    • Hello Mademoiselle Bebop ! Oui je sais… je suis terrible de ne vous montrer ça que par petits bouts… promis prochain article plus de photos !

  • J’adore!!,
    je voudrais le même mais je suis pas très douée de mes mains… oulala je suis jalouse.
    Je vais essayer de le faire,en plus c’est les mêmes couleur rouge et blanc!

  • Bonjour Rive…
    Merci, mais je te rassure ce n’est pas si compliqué que ça… il faut juste de la patience ! allez.. zou ! lançe-toi ! tu seras super contente de dire « c’est moi qui l’ai fait ! » « na » !

    • Bon allez je vais me lancer faire un test et on verra bien j’ai encore du temps devant moi merci pour les encouragement Madame Mistinguett Ton mariage a l’air sublime…

  • Salut

    J’adore ta robe je me marie aussi en rouge. Peut tu me dire comment tu as fait ton pic à cheveux, j’ai un bouquet en origami que j’ai fait mais je me demande comment tu fais tenir la fleur sur le pic à cheveux ?

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *